Se faire des potes à la campagne ?

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
avranche

3 remerciements
Bonjour à tous !

J'arrive à la fin de mes études, et je vais faire mon stage de fin d'études à partir de début février dans la région d'avranches, un peu dans la campagne. J'ai eu la chance de pas mal bouger au cours de mes études, rouen, nantes, 6 mois en allemagne et là je termine mon semestre en angleterre à exeter. je n'ai jamais eu trop de problèmes pour me faire des amis, mais à chaque fois c'était dans des grandes villes, et je pouvais socialiser avec les autres étudiants bien sûr ou à travers des assos sportives comme durant mon stage en allemagne.
Mais là c'est un peu différent, y a pas trop d'activités sociales dans la région ou je serai, pas trop d'autres stagiaires ou je vais bosser donc je crains la solitude et de passer des soirées à m'ennuyer :/

je me demandais donc si certains auraient des conseils à me donner pour m'intégrer et m'adapter au mieux à cette nouvelle vie ?

Merci,

Florian


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Florian, Il m'est arrivé le même cas de figure pendant 2 phases de ma vie (adolescence en campagne profonde et mes années mariage replié sur ma "nouvelle bulle familiale" dans un patelin paumé). Pour une personne aussi interessante/mature que toi, cela risque d'être penible à supporter (surtout si tu es désireux de rencontrer des personnes "compatibles" avec toi). J'en sais quelque chose ! A la campagne...Tout le monde se connaît ! Univers assez familial où les gens passent leur weekends en famille pour beaucoup, à parler...des autres 😀 (il en faut peu pour les choquer dans leur petite vie assez "routinière"...). Milieu extrêmement hetero où l'ouverture d'esprit n'est pas forcément présente. A partir de là... de mon expérience, très compliqué d'être "soi-même" et se sentir bien/confiant. Attention chaque campagne est différente, mais, dans les 2 cas, je ne me sentai pas épanoui et ai refoulé ma bisexualité par prudence. Mon conseil : Prends ta voiture, et sors dans les grandes villes proches, où le milieu LGBT étant plus développé, tu devrais t'y sentir plus à l'aise et davantage t'y épanouir. Bonne continuation

photo de l'auteur samuel2277
Samuel2277
Homme de 41 ans
Paris
Les relations humaines à la campagne sont en effet très différentes du milieu urbain. Surtout pour un nouvel arrivant...
Bien évidemment, participe autant que faire se peut aux activités proposées s'il y en a (club de jeux, café concert, que sais-je) Fréquente l'épicerie du coin, la boulangerie : ça favorise les contacts et éventuellement les connaissances. Tes collègues de boulot pourront aussi être un bon point de départ pour tisser ton réseau
.
Et ensuite, bah heureusement internet désenclave un peu tout ça : avec un peu de volonté et une voiture, il devient possible de trouver de quoi ne pas s'ennuyer dans les environs, en général! (qu'il s'agisse de rencontres LGBT ou d'activités autres!)

Bon courage! :)

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Ce n'est pas exactement la campagne, mais ce n'est pas non plus une grande ville.

Souvent les stages sont l'occasion de gouter un peu plus en profondeur des régions qu'on a pas souvent l'occasion de revoir. Je ne connais pas Avranches, mais dans des coins comme ça il ne faut pas oublier des visiter les musées et sites du coin (comme le mont Saint Michel que les touristes viennent de l'autre bout du monde pour visiter, son musée à Avranches), il y a souvent des Centres Équestres extras, dès qu'il y a de l'eau à proximité on peut faire de la voile ou aviron, il y a toujours matière à faire des belles photos, etc, et si ces sauvages ont des accès internet tu pourras aller sur Béto mdr.

Comme apparemment tu connais l'ouest tu dois savoir qu'ils ont soif le soir, et plus particulièrement en fin de semaine ^^ (le taux de mortalité est plus élevé chez les étudiants le samedi soir)

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
avranche

3 remerciements
merci à tous pour vos réponses !!
ouais je vais essayer de suivre vos conseils, et aller le weekend dans les grandes villes à côté, rennes et caen mais j'y connais personne..

photo de l'auteur VanilleXena
VanilleXena
Femme de 29 ans
Sivry

3 remerciements
Pour vivre dans une campagne, je peux dire que le milieu n’est pas toujours aussi fermé qu’on le pense. Dans ma région – pas que mon village – les gens sont très ouvert. Et une fois une réelle curiosité passé, on me fou la paix et j’ai le droit au chapitre sur le commentaire de « elle est bonne » ou « il est canon, t’as vu ses fesses !? » (Un peu dans les extrêmes, ils sont souvent plus soft). Certains me demandent même mon avis naturellement.
Comme conseillé : va dans les magasins locaux, bar,...
Si tu as une association de jeunesse, un comité des fêtes,... dans ton coin, demande pour en faire partie. Si tu vois qu’un évènement s’organise, propose ton aide, c’est souvent bien vu.
Après avoir un moyen de transport est un grand plus dans ce genre de région.

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
avranche

3 remerciements
@VanilleXexa
oui merci du conseil, j'ai regardé les assos locales y en a pas forcément beaucoup, je viens de voir qu'il y a des formations dans le domaine de l'équitation pas très loin d'ou je serai donc y aura bien quelques jeunes dans le coin, faut que je repère les bars ou ils sortent justement ^^

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit