J'assume d'être bi mais pas avec ma famille ...

Demande d'aide

Ce sujet est une demande d'aide, il est important d'être à l'écoute et bienveillant.



Auteur : Anonyme
Anonyme
  il y a 3 mois


Bonsoir tout le monde ! Je suis nouvelle ici , et voilà je me disais que peut être vous pourriez m'aidez ! Ou pas ... Désolée pour le roman. :)

Depuis toujours je suis consciente d'être bisexuelle. J'ai mis énormément de temps avant de l'assumé réellement , j'ai commencé à en parler à mon meilleure ami , ensuite à de plus en plus de monde mais jamais à ma famille. J'ai déjà était en couple avec une fille pendant quelques mois mais comme je ne voulais pas la présenté à ma famille officiellement comme ma petite amie elle m'a laissée. Sauf que je ne souhaite plus revivre cela. Les membres de ma famille ont l'esprit vraiment fermer la dessus , j'ai un peu peur , pas forcément de la réaction de ma mère mais de mes frères , et de tout le reste sachant que je leur avais déjà présenté un garçon ( je suis une fille ). C'est compliqué car j'ai assumé ma relation partout, mais jamais devant eux. Alors voilà, je voudrais savoir si quelqu'un a déjà était dans ce cas , si vous pouviez me donner vos avies ou conseils ça serais sympa, merci.

Et désolée pour les fautes , je ne me relis pas.

Auteur : hypentropie
Hypentropie - 28 ans
De Montrouge
  il y a 3 mois


Salut

C'est sûr que c'est un sujet difficile pour tout le monde qui sort de la norme cis/hétéro. Ça peut bien se passer comme ça peut finir en drame intégral. Parfois, on peut être surpris des réactions : elles ne sont pas obligatoirement défavorables. Moi, je pensais que ça se passerait mal avec mon père (ancien marin, pour qui les relations homosexuelles étaient explicitement interdites dans le règlement), mais il a accepté ma bisexualité sans esclandre.

Je pense que tu devrais attendre d'être en couple avant de parler de ta bisexualité à ta famille. Ou alors, avoir un·e ami·e proche pas loin. Tu auras besoin de soutien et de réconfort avant et après, surtout si ça se passe pas très bien. Après, dis-toi aussi que tu es leur fille/leur sœur, qu'ils t'aiment et qu'ils ne te veulent pas de mal.
Auteur : Hinalya
Hinalya - 21 ans
De Orléans
  il y a 2 mois


Hello !

Je suis dans le même cas que toi, à l'exception que je suis actuellement en couple. Je n'en ai pas parler à ma famille encore mais ma mère a des doutes..
Et moi qui croyais qu'elle serais très ouvert à ces relations, elle a commencé à m'en parler mais en négatif.. Genre " j'espère que t'es pas lesbienne"
Pour ma part je n'aime pas trop me collé d'étiquette car pour moi, c'est aux autres de m'en mettre une. On tombe amoureux de la personne, voilà tous. Mais on me mettrais dans la catégorie " bisexuelle" et comment expliquer sa a nos parents ?

Je pense qu'il faut prendre son temps et le dire le temps voulu. Surtout dans ton cas, tu n'as pas encore de relation..
Auteur : Elisou30
Elisou30 - 20 ans
De Paris
  il y a 2 mois


Hinalya a raison : c'est une question de temps. Si toi même tu as peur et que tu as des doutes c'est que tu ne te sens pas prête. Prends le temps de découvrir qui tu es et qui tu veux être et quand tu te seras acceptée, tu pourras entamer cette démarche d'acceptation de la part de tes proches. Ce n'est jamais simple, les avis défavorables sont difficiles à encaisser; surtout de la part de la famille. Chaque personne réagit différemment donc ne te vexe pas ou ne te blesse pas en entendant une réaction. Des fois sur le coup de la surprise on dit des choses maladroites. Après si tu es chanceuse, tout se passera bien. ;) Nous vivons quand même à une époque où les mentalités changent , certes doucement mais sûrement. Ne te mets pas trop la pression avec ça, vis les choses au jour le jour: le plus important est que tu te sentes bien dans ta peau.
Si tu veux parler en privé, n'hésitez pas,
Bien à toi :)
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


bonjour à toutes et tous, je suis nouveau aussi et dans le même cas...

Auteur : TarteOCitron
TarteOCitron - 25 ans
De Toulouse
  il y a 2 mois


Salut,
vu que tu es en anonyme et qu'on sait pas trop ton âge (quoi que ça veut pas dire grand chose), vis-tu encore chez tes parents ? Si c'est le cas c'est effectivement périlleux pour voir ta copine souvent sans qu'ils se posent de question, dans l'autre cas comme dis plus haut, tu es totalement libre d'en parler ou non, mais dis toi que cette décision n'appartient qu'à toi. Là dessus, tu ne dois rien ni à ta famille, ni à ta future copine.. qu'une personne parte parce que ça lui convient pas qu'une relation soit partiellement secrète c'est une chose, le chantage affectif (s'il a eu lieu) sur quelques chose d'aussi personnel que le coming-out, en est une autre.

Demande toi si actuellement tu souffres de ne pas le dire à ta famille, si ton ex ne t'avais pas mis la pression, est-ce que c'est quelques chose que tu as envie de partager avec eux, ou est-ce pour ne pas avoir l'air de la fille qui "assume pas" ?

Perso j'fais une assez grande différence entre assumer et le dire, on peut être bien dans ses pompes et accepter sa propre homo/bisexualité sans avoir envie de l'officialiser aux autres, tout comme on peut l'officialiser comme pour avouer quelques chose et garder de la honte. J'trouve qu'il y'a souvent une grande injonction à dire les choses pour être une "vraie" dans le mot assumer (que j'aime moyen)... on assume une responsabilité, une bêtise, quelques chose qu'on a promis, sous-entendu que ne pas assumer des responsabilités ou des bêtises est immature. Mais ce qu'on est, les relations qu'on a, je trouve que ça devrait pouvoir évoluer librement sans se sentir obligé (ou que quelqu'un te fasse sentir obligé) de prouver quelques chose à son entourage.

 9 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.



Pour participer à [ J'assume d'être bi mais pas avec ma famille ... ] il faut être obligatoirement inscrit