J'ai de gros doutes sur mon identité

photo de l'auteur FrenchAzazel
FrenchAzazel
Homme de 20 ans
Orléans

5 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

bonjour MrSymphonie

Rassure toi, le monde n'est pas binaire. Il n'y a pas deux genres mais toute une variété. Biologiquement les scientifiques ne considèrent que deux sexes mais rigoureusement ce n'est pas le cas, par exemple les intersexes, les personnes XX avec le gene sry sur l'un de leur chromosome ou encore les XXY... Il y a plein de cas possibles.
Bon si on passe les détails compliqués et qu'on regarde uniquement le genre, c'est pas binaire, c'est toute une palette de nuance et de couleurs. Et rien n'est figé. Moi par exemple je suis un mec, je m'habille comme un mec, de maniere générale, je me comporte comme un mec... Mais j'ai déja été "féminin" dans ma tete, j'ai meme déja fait l'amour "dans la peau" d'une fille (facilité par le fait que je soit gay). A cause de ca moi et mon mec de l'époque avont cru que j'étais peut etre mtf. Mais je me suis jamais senti femme, toujours mec. Je sais pas comment expliquer, c'est toujours compliqué et délicat. Juste pour te montrer que rien est figé, le genre n'est pas rigide, loins de la.
Je suis pas fan des étiquettes mais ce que tu dis dans ton post ressemble aux genderfluid. Tu est non binaire (comme le genre avec lequel tu t'es inscrit sur ce forum), ne cherche donc pas a te mettre dans une case ou une autre. T'es juste une personne dont la nature a donné un sexe de femme, qui aime bien se comporter et se "sentir" d'une certaine facon mec et qui a plutot des gouts de fille. C'est rien d'anormal, y en a pas mal dans la communauté lgbt. Et honnetement pas besoin de te faire opérer sauf si c'est ce que tu veux vraiment. Tu peux porter un pack si ta poitrine est trop dévellopé, tout en portant des habits de fille, aucun problème ;)

J'espère t'avoir un peu aidé ou au moins rassuré parce que j'avoue que c'est toujours délicat et compliqué de parler de ce genre de sujet, surtout derriere un écran


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tout d'abord je dois dire Waaaawh à la réponse de FrenchAzazel, c'est vrai que le monde n'est pas binaire et pourtant, difficile d'être ce que l'on es quand on est pas dans une case bien précise.

Je te comprends Mrsymphonie et je pense être comme toi, je suis garçon m'habille comme un garçon mais j'aime avoir un ventre plat et des hanches soit les formes d'une femme, et je ne veux pas pour autant changer de sexe par peur de le regretter n'etant pas sur de ce que je suis vraiment finalement.

je me conditionne à être non pas ce que je suis vraiment ou ce que je ressens être mais me conditionne pour faire le plus garçon possible car je trouve difficile de trouver une personne quand on est comme cela, c'est dur de trouver la personne qui acceptera ça de nous ..

bon sujet en tout cas, que je vais suivre ...

merci

photo de l'auteur Lordlove
Lordlove
Homme de 27 ans
Lavaur

1 remerciement
Bonsoir MrS-ymphonie :)

Je ne sais pas si ce que je vais souligner est vraiment un conseil, mais c'est quelque chose qui m'a frappé dans l'énoncé de ton problème :

dans un premier temps tu dis : "Techniquement je suis une femme, mais j'essaye d'être le plus androgyne possible et je ressens l'envie d'être un homme physiquement, cependant toujours avec des goûts plutôt féminins (vêtements, vernis, rasage/épilation, etc.)." - il apparait clairement que tu sais qui tu es et ce que tu aimes.

mais juste après tu dis : "Je ne suis donc ni transgenre, ni transexuel et je ne sais pas comment me qualifier(...)" sauf que tu te qualifies excellemment bien juste au dessus, tu es clairement de style androgyne !

Ce que je veux dire par la, enfin ce que j'en conclus, c'est pas que tu ne sais pas qui tu es, mais plutot que tu ne sais pas de quelle façon appréhender le regard des autres, car si ce n'était pas le cas, tu ne chercherais pas à t'identifier avec un autre mot que celui la. D'expérience, et même si je n'en ai pas beaucoup, lorsque l'on cherche l'approbation et la reconnaissance des autres, c'est qu'il y a un manque quelque part... Souvent ça vient de la famille, d'autre fois de notre relation de couple, ce qui importe c'est de savoir, et de reconnaitre surtout, avec qui et pourquoi ça bloque.

Maintenant, si j'avais donc un conseil à te donner, un vrai, c'est de te rapprocher des personnes avec qui tu te sens en mal-être, d'essayer de trouver la cause de ce qui fait que tu ne t'acceptes pas de la façon dont tu te décris, mais surtout de prendre le temps, dans tes réflexions, dans tes décisions, parce que tu l'as !
La quête de l'identité et de l'acception c'est toute la vie qu'elle dure, et c'est même ce qui nous permet de nous construire plus fort et plus beau à l'intérieur, à chaque fois que l'on se remet en question :)

J'espère ne pas être à côté de la plaque, je ne suis pas très doué en conseil, alors dans le pire des cas, prends juste ça comme un partage d'expérience :)

Bon courage dans ta quête !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut MrSymphonie,

Je suis assez d'accord avec ce qui a été dit précédemment. Tu sais tu n'as pas besoin de mettre un nom ou une étiquette pour te décrire, tu es simplement toi !

Cependant, je peux tout à fait entendre la nécessité de se raccrocher à quelque chose de solide comme un nom pour se décrire. Selon moi, ça renforcerait un sentiment d'appartenance à un groupe, pour finalement réduire ou atténuer un sentiment profond de solitude.
Comme le dit Lordlove, il apparaît clairement que tu sais ce que tu es ; et je pense que ton regard est bien plus tourné vers ce qui est extérieur à toi, plutôt que ce qui est intérieur à toi.

En dehors de tout ça, je voudrais revenir sur plusieurs choses que tu as pu dire :3

Tu sais en biologie/médecine comme le dit FrenchAzazel, on détermine trois sexes : mâle, femelle, et les intersexes. Au niveau littéraire, les termes « homme » et « femme » peuvent aussi désigner le sexe biologique (même si leur apparition est bien moins ancienne). Mais ces trois sexes ne déterminent en rien ton comportement social. Biologiquement y'a aucune raison qu'un XY ne veuille pas porter du vernis, des talons, ou qu'un XX ne veuille pas être très musclé.

Les comportements sociaux viennent du genre qu'on t'impose (ou qu'on essaye de t'imposer) à la naissance. La société pour plusieurs raisons (que je cite pas parce que tout le monde s'en fout et c'est pas le sujet) a décidé qu'il y avait deux genres : le genre masculin et le genre féminin. Le genre masculin c'est une boite qui contient des petits papiers : les normes ; pareil pour le genre féminin. Certaines normes sont stables, d'autres varient.

Du coup, depuis toujours on essaye de faire croire qu'un mâle doit être un homme et qu'une femelle doit être une femme, parce que c'est dans sa nature, dans ses gènes ; ce qui est bien évidemment totalement faux, puisque le genre est une construction subjective et sociale. C'est d'ailleurs marqué d'une incohérence profonde, puisque la genration binaire est très embêtée du cas intersexes qui touche 7 millions de naissance par an .

Finalement ce que je veux te dire, c'est que tu n'as pas à avoir des doutes sur ce que tu es. Que tu sois née avec des noyaux cellulaires XX ne doit pas t'empêcher de prendre des normes qui sont situées dans le genre masculin ! Parce qu'un être humain, peut être ce qu'il veut. Choisir entre le genre masculin ou féminin c'est extrêmement restrictif, et finalement tu peux totalement créer ton propre mix ! C'est d'ailleurs ce qu'on fait tous plus ou moins. Il y a des hommes, et des femmes comme il y a du noir et du blanc ; et il y a tous ceux qui sont entre, comme il y a toutes ces couleurs dans un arc en ciel.

Selon moi tout ce qui vient de la société ne représente en rien la vérité ; parce qu'un ensemble de normes ne pourra jamais résumer ce que tu es. D'ailleurs mon prof de socio disait qu'on était tous des drags queens, à essayer tous les matins d'enfiler le costume de nos genre et à les défaire le soir ; parce que jamais un genre et ses normes ne pourra totalement correspondre à la complexité d'un être humain.
Tu es plus qu'un nom pour te décrire, tu es plus qu'une liste de termes pour te définir ; tu es simplement toi dans la grandeur de ta singularité. Le fait que tu sois XX ne doit en aucun cas te limiter dans tes choix au niveau de ton physique, de ton comportement ou de tes ambitions et encore moins te faire penser que tu vas sans arrêts te faire rejeter.

Tu n'as pas à choisir ce que tu préférerais être, tu ne peux pas vraiment choisir, tu es ce que tu es ; et c'est la plus belle des choses. Si tu veux ressembler à un homme physiquement, et bien ressemble à un homme physiquement ; y'a absolument rien de mal là dedans. Tu veux aussi garder des habitudes du genre féminin ? Et bien pourquoi tu ne pourrais les garder ?
Et si un jour te te sens aliénée dans ton corps, et bien envisage la ou les chirurgies ; mais quoique tu fasses je suis persuadé qu'un jour tu trouveras quelqu'un qui t'aimeras comme tu es.

xoxo

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Bonjour MrSymphonie,

Tout d’abord, quelques généralités à partir de ce schéma simplifié sur la non binarité :



Source : Unique en son genre que je te conseille de lire.

[…]Je suis une femme de 20 ans[…]

[…]Techniquement je suis une femme […]


Si tu te sens femme et que tu es techniquement de sexe féminin, alors tu es une femme cisgenre.

[…]mais j'essaye d'être le plus androgyne possible et je ressens l'envie d'être un homme physiquement[…]


Si je comprends bien, tu souhaiterais avoir, au moins dans une certaine mesure, un corps d’homme. Je vais revenir sur ce point un peu plus loin, mais voici déjà le Genderbread :



Comme tu le constates, il y a trois continua principaux, mais il pourrait y avoir un autre continuum, en plus notamment de celui sur le sexe biologique, qui traiterait de l’expression biologique désirée. Quel corps voudrait-on avoir ?

, cependant toujours avec des goûts plutôt féminins (vêtements, vernis, rasage/épilation, etc.)


Ton « expression de genre » (c’est le terme correspondant) est plutôt féminin.

Je serais donc toujours androgyne mais sexué différemment.


S’il n’y a pas transsexualité, comme tu l’écris ensuite, tu restes de sexe féminin. Donc, tu n’es pas sexué différemment. Comme je l’ai écrit au dessus, ton expression de genre est en « accord » avec ton genre et ton sexe. La différence, c’est que tu préférais avoir un corps morphologiquement masculin.

Je ne suis donc ni transgenre, ni transexuel et je ne sais pas comment me qualifier


D’après ta description, tu es une femme cisgenre androgyne, qui aurait préféré avoir un corps d’homme. Donc, tu aurais été transgenre : une femme dans un corps d’homme. Comme tu aurais apprécié cette combinaison, tu n’aurais pas eu envie de changer de corps pour l’aligner sur ton genre, donc tu aurais été transgenre, mais pas transsexuelle. Idéalement, tu aurais voulu être transgenre et c’est cela qui n’est pas courant, car en parallèle tu te sens bien dans ton identité cisgenre. Simplement pour toi, le corps devrait en quelque sorte être comme un vêtement que l’on puisse changer : une autre forme d’expression de genre.

je ne comprends pas pourquoi je ressens ça et je ne connais personne qui ressente la même chose, c'est pourquoi je me suis inscrit pour en parler ici.


Oui, ce n’est pas courant, mais il y a tellement de combinaisons possibles, quand on part du principe que le sexe, la morphologie, le genre et l’expression de genre peuvent être des variables indépendantes. En référence à ce qu’écrivait Younse plus haut, j’ai connu un homme (hétérosexuel) qui avait des caractéristiques morphologiques androgynes : hanches larges, absence d’angulosités, etc. Certaines personnes aimeraient avoir ce type de corps.

Après je ne suis pas sûr de vouloir faire une transition complète avec une chirurgie au bout, de peur de regretter après, car je doute beaucoup de mon identité comme je ne la comprends pas.


En effet, l’enveloppe charnelle ne peut pas encore être changé, puis rechangé, comme dans certains films d’anticipation avec transferts de conscience (dans des films comme Renaissances ou Stasis)^^. Une fois l’opération effectuée, c’est définitif.

Je me demande si enfin avoir une relation amoureuse me permettrait de me découvrir plus et d'effacer quelques doutes.
Je me demande aussi si ce n'est pas en partie parce que j'aimerais plaire à des gens qui ont tous des orientations différentes (je suis pansexuel), et à force de me voir rejeter par pas mal de ces personnes. Mais malgré cela je n'arrive pas à choisir ce que je préférerais être, ni à m'accepter comme je suis actuellement.


Je pense que l’on touche là à ta personnalité et à ton niveau de développement psychique actuel.

Tu sembles être dans une forme d’oubli de soi et donc tu as du mal à te connaître. Tu comptes ainsi sur le regard de l’autre dans une relation forte, intime, fusionnelle pour t’aider à te définir. L’autre est un miroir qui te dit qui tu es. C’est vrai pour nous tous, mais chez toi, c’est décuplé. Donc tu as tendance à être fusionnelle dans la relation, à te perdre dans le regard de l’autre et à te conformer à ce que l’autre voit de toi ou ce qu’il voudrait voir chez toi. Tu veux tellement éviter la séparation que tu serais prête à te changer toi-même pour t’éviter cette souffrance.

A mon avis, tu gagnerais beaucoup à faire un travail auprès d’un thérapeute. Cela t'aiderait à te connaître mieux en profondeur (le moi profond) et savoir ce que tu veux.

J’ajoute que davantage que la plupart des gens, tu as la possibilité de t’affranchir des identités, y compris celles qui touchent à l’intime et trouver ton centre de gravité dans la Conscience pure, où la peur n’existe plus. Sur ce thème, je te conseille les écrits et vidéos de l’enseignant spirituel Eckhart Tolle. Cela pourrait aussi t’être d’une aide très appréciable. Voici une vidéo sur les identités de genre, la non binarité et la spiritualité (en anglais, par contre…):


https://www.youtube.com/watch?v=9s0DBFnJS2I
(ou https://www.youtube.com/watch?v=9s0DBFnJS2I)

Je te souhaite un bon cheminement personnel et beaucoup de bonheur :-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour/bonsoir !

Je suis une femme de 20 ans avec un problème identitaire un peu délicat, et je prends enfin mon courage à deux mains pour en parler ici.
Techniquement je suis une femme, mais j'essaye d'être le plus androgyne possible et je ressens l'envie d'être un homme physiquement, cependant toujours avec des goûts plutôt féminins (vêtements, vernis, rasage/épilation, etc.).
Je serais donc toujours androgyne mais sexué différemment.

Je ne suis donc ni transgenre, ni transexuel et je ne sais pas comment me qualifier ; je ne comprends pas pourquoi je ressens ça et je ne connais personne qui ressente la même chose, c'est pourquoi je me suis inscrit pour en parler ici.

Après je ne suis pas sûr de vouloir faire une transition complète avec une chirurgie au bout, de peur de regretter après, car je doute beaucoup de mon identité comme je ne la comprends pas.

Je me demande si enfin avoir une relation amoureuse me permettrait de me découvrir plus et d'effacer quelques doutes.
Je me demande aussi si ce n'est pas en partie parce que j'aimerais plaire à des gens qui ont tous des orientations différentes (je suis pansexuel), et à force de me voir rejeter par pas mal de ces personnes. Mais malgré cela je n'arrive pas à choisir ce que je préférerais être, ni à m'accepter comme je suis actuellement.

J'espère pouvoir trouver de l'aide ou du réconfort, merci de vos réponses!

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit