Je crois que je me trompe sur ma sexualité

auteur anonyme

Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à toutes et à tous,

Je ne vais pas tourner autour du pot : j'ai un problème, ou peut-être pas, je ne sais pas.
Pour vous situer la chose, j'ai bientôt 26 ans, je suis une fille et j'ai toujours crue que j'étais bisexuelle sauf que dernièrement, j'ai eu des doutes à ce propos. Théoriquement, lorsqu'on a des doutes sur sa sexualité, on se pense hétérosexuelle pour découvrir qu'on est bi, gay ou lesbienne. Dans mon cas, c'est l'inverse.

Je vous explique, ça sera déjà plus clair :
J'aime regarder des porno lesbiennes, j'ai déjà couché avec une fille quand j'avais 19 ans (certes, j'étais bourrée mais je savais ce que je faisais mais je me sens plus à l'aise avec un homme), je suis sortie il y a quelques années avec une fille mais on ne c'est jamais vu (je ne sais toujours pas si je l'ai vraiment aimé ou si j'étais simplement aveuglée par ma solitude), je louche sur les poitrines des femmes. Certaines femmes me plaisent. Certaines femmes sont VRAIMENT canon.

J'ai toujours pensé que le s.e.xe de l'autre personne n'était pas important, qu'on pouvait aimer sans se mettre des barrières tant qu'on été heureux dans notre couple alors me penser bise.xuelle n'était pas dérangeant.

Oui mais,

Dernièrement, j'ai rencontré des filles bi qui sont très jolies, qui me plaisent bien. Certaines avec qui je peux parler de tout et de rien, de grandes questions philosophiques ou simplement du dernier film sortit en salle, elles parlent, elles savent réfléchir et ont de la conversation. On parle, on communique, c'est génial ! C'est ce que je recherche dans un couple : de la conversation. C'est ce que je n'ai jamais réussit à trouver avec les hommes que j'ai fréquenté. Voilà pourquoi, je me suis dit que me tourner vers des femmes ne seraient pas complètement stupide. Sauf que depuis quelques temps, mon horloge biologique tourne : je veux fonder quelque chose. Pas forcément avoir des gosses tout de suite (parce que déjà, je me vois pas mère avant quelques années et aussi et surtout, parce que je m'occupe de ma vie professionnelle qui me prends pas mal de temps) mais au moins trouver une personne avec laquelle créer quelque chose sur un très long terme. Je ne me suis jamais imaginée avec une femme et plus j'y pense, plus m'imaginer avec une femme dans le futur me fait peur. Je ne veux pas construire quelque chose avec une femme, je veux que mon enfant ait un père. A cause des moqueries que mon enfant subira et aussi et surtout, parce que je pense qu'un enfant à autant besoin d'un père que d'une mère (ça ne veut pas dire que je suis contre les couples moins "traditionnelles", loin de là). C'est du vécu. Mon père n'a jamais été très présent et j'en ai pas mal souffert donc je ne veux pas que mes gosses rencontrent ce problème

Du coup, je me demande ce que je dois penser. Je suis peut-être une "fausse bi" qui c'est tournée vers la gente féminine à cause de déceptions répétées ou est-ce la société qui m'oriente dans mes choix ? Est-ce que je devrais continuer à chercher une femme en espérant vouloir construire quelque chose avec elle ou est-ce que je devrais aller de l'avant et laisser derrière moi mes déceptions amoureuses pour trouver un homme avec lequel je pourrais fonder une famille....
Je sais pas.

Si vous avez tout lu, vous êtes vraiiiment motivés et je vous remercie. Si vous avez des avis, des conseils à me donner, n'hésitez pas à le poster :)


photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
C'est ce que je recherche dans un couple : de la conversation. C'est ce que je n'ai jamais réussit à trouver avec les hommes que j'ai fréquenté


-Penses-tu que des hommes avec de la conversation existent ?
-Si oui, es-tu réellement prête à les rencontrer ? à avoir une relation amoureuse avec un homme ayant de la conversation ?

auteur anonyme

Anonyme
Pour ta première question, oui mais peu sinon, je ne serais pas inscrite ici et je serais en couple ^^
Pour ta deuxième question, la phrase que tu as cité de mon monologue répond à ta question. Ce que je recherche principalement, c'est la conversation donc, par déduction, oui, si un homme a de la conversation, il m’intéressera

Je ne comprends pas vraiment pourquoi tu me poses ces questions, enfaite....

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
A mon avis, ces questions sont fondamentales pour toi. Elles conditionnent tout le reste. Si tu ne comprends pas pourquoi je te les pose, tu le comprendras peut-être plus tard ;)

auteur anonyme

Anonyme
Je ne comprends pas tes questions dans le sens ou les réponses sont dans mon monologue, du coup, tu n'as pas du tout lire ou en tout cas, pas lire l'essentiel.

Pour être plus clair :
Le problème que j'ai rencontré avec mes anciens partenaires : le manque de conversation. C'est ce que j'ai écris, c'est ce que je recherche donc par déduction, oui, je serais prête à les rencontrer vu que c'est quelque chose que je recherche. Moi en tout cas, ça me parait logique
Et pour ta première question, j'en ai rencontré peu donc, c'est une des raisons qui m'ont poussé vers la gente féminine. Je l'explique après la phrase que tu as cité.

Mais, ça n'est pas fondamental dans mon cas vu que je sais déjà que si je rencontrais un homme avec de la conversation, ça m’intéressera.

photo de l'auteur Trrrr
Trrrr
Homme de 26 ans
Loudun

1 remerciement
Tu ne devrais pas t'imposer autant de restrictions et avoir un fonctionnement aussi mécanique.
Si tu es attirée par des hommes ou des femmes, ou les deux, ou l'inverse, etc, ça ne change pas grand chose pour toi. Pour faire sa vie avec quelqu'un, du moins être prête à s'engager sur le long terme, il faut la bonne personne pour ça, c'est à dire quelqu'un qui voudra la même chose.

T'en fais pour les moqueries que tes futurs enfants pourront subir, ils en subiront de toute façon, tu sais comment sont les enfants. Mais t'imposer d'être avec un homme pour fonder une famille c'est accepter que l'homophobie soit légitime, hors elle ne l'est pas.
Et si tu es allée vers des femmes ce n'est pas parce que tu as été déçue par les hommes, c'est parce que tu en avais envie c'est pas plus compliqué. Ce serait arrivé aussi dans d'autres circonstances.
Réfléchir a posteriori et trouver des explications à rebours sur ses comportements c'est très facile tant que tu as une interprétation qui te plait, tu pourras toujours en trouver une différente plus tard d'ailleurs. Donc il ne vaut mieux pas se baser là dessus.

Le principal c'est que tu te sente bien avec toi même, et pour ça il faut que tu libères de la pression sociale que as intériorisée. Que ce soit un homme ou une femme ce n'est pas si important, ce qui est important c'est de savoir si es prête à être épanouie, et personne ne doit te dicter la manière d'y parvenir (et surtout pas des enfants qui n'existent pas encore).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour :)
Ton message m'interpèlle. Je suis une femme, bi (enfin je crois) et maman d'un petit garçon.
Je t'explique un peu ma situation. Je me suis avoué enfin que j'aimais les femmes à 17 ans, j'en ai 27 ans. Suite a une rupture avec une femme qui m'a littérallement détruite, je n'ai eu que des mecs. Sauf que ça ne fonctionne jamais, je penses au fond de moi que je vais avec les hommes par facilité.
J'en reviens donc à ton message au sujet de la maternité. Pour moi, c'était inconcevable de faire un enfant avec une femme, alors que je pensais finir ma vie avec une femme, pas un homme. Comme toi, je pensais qu'un enfant devait être dans un cadre hétéro, etc ...
Mon fils a 3 ans .. Et je peux te dire que ma vision a bien changé ....
Sincérement, il vaut mieux qu'un enfant naisse dans une famille homo si c'est comme ça que sa mère sera épanouie et que son 2e parent sera investie. J'ai eu un enfant dans un cadre hétéro. Un père pas impliqué. Une mère du coup en dépression. Avec le recul, je me dit que j'étais idiote de penser qu'il fallait un cadre hétéro a un enfant, car pour un enfant, il vaut mieux 2 parents du même sexe qui l'aiment, le désir vraiment, et lui donne tout. Qu'être avec un père et une mère, donc un des 2 parents est quasi absent.
En tout cas je te souhaite bon courage pour trouver tes réponses. Voilà 10 ans que je me demande encore si je suis bi ou lesb, et je n'ai toujours pas les réponses à mes questions !

photo de l'auteur Nj972
Nj972
Femme de 28 ans
Vannes
Slt. Homo hétéro à mon avis peu importe. Il faut que les deux personnes soient bien dans leur tête dès le départ pour que l'enfant qui viendra au monde soit heureux. Bon j'avoue après je dis ça mais j'ai pas d'enfants lol. Mais plus tard que ce soit avec un homme ou une femme(à mon avis se sera plus avec une femme lol bref), se sera avec la personne avec qui je me sens le mieux du monde ça c'est sûr. Il ne faut pas aller à l'encontre de ce qu'on a envie surtt à cause du regards des gens car tôt ou tard on est malheureuse et on risque de faire du mal aux gens que l'on aime par la même occasion. Mais bon c'est facile à dire... Courage à toutes celles et ceux qui galère et gardez la pèche lol

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit