S'attacher (vraiment) trop vite :/

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Salut ! Je viens de passer le week-end chez un mec que j'ai rencontré ici, et j'ai reçu tout à
l'heure un message de sa part, pour me dire qu'en fait (malgré tous les signes
positifs qu'il avait pu me renvoyer, un feeling qui passait bien, lui me disant
que je lui plaisais...) il préfère en rester là, et même qu'on ne se voit
plus... Bon, du coup je suis hyper frustré, et franchement je suis réellement
touché aussi :/ C'est con, et je me sens un peu ridicule parce qu'on se
connaissait très peu, on parlait depuis deux semaines, et à peine, parce qu'il
préférait en garder le plus possible pour notre rencontre. Du coup je suis
frustré à cause de lui, et frustré à cause de moi, qui objectivement, ne
comprends pas pourquoi je réagis comme ça... On s'est fréquenté trois jours,
c'est absurde, non ? Voilà, j'aimerais avoir quelques conseils, retours,
expériences, pour voir si je suis le seul, comment vous voyez les choses, tout
ça tout ça... Et si ma petite histoire vous intéresse, n'hésitez pas à poser
des questions :)


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Te planter après le week-end par message c'est pas cool. Avant ton départ aurait été bien plus correct...

Tu n'as aucune idée de la raison de sa réaction ? Car s'il te disais que tu lui plaisais c'est assez étrange.

Après, pour ton attachement rapide, vive les hormones ! Le cerveau humain se drogue assez facilement quand la personne se sent bien.
Essaie de surmonter ça du mieux que tu le peux.
Et il y a pleins de gens sympas pour parler ici !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Grave ! Je suis d'accord ! Même au beau milieu du week-end, je peux comprendre que ça match pas ^^ Mais m'envoyer des signes positifs pour me tej le lendemain, franchement, c'est chiant :/

Nan, même pas ! Franchement le feeling passait bien ! Il me disait qu'il était étonné de lui car d'habitude il parlait beaucoup moins que là, on a parlé de trucs vraiment sympas, on a eu des discussions intéressantes, les moments plus tendres étaient très agréables aussi et je lui faisais beaucoup d'effet, 'fin vraiment c'est aussi en ça que ça me frustre, je vois pas là où ça a foiré x/

Pfff, j'l'enlise le cerveau humain... Haha, merci, pour l'instant je suis hyper énervé, j'ai une poussée d'énergie, et je fais n'importe quoi xD
Ouais, ça je sais, c'est cool ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu peux toujours lui demander d'où viens le problème. Et s'il te répond tu seras fixé ! (S'il répond pas, c'est dommage dirons nous). 

Et il n'y a pas forcément de raisons, les gens sont complexes. Il a peut être vécu un super week-end mais ne se sent pas de continuer. Seul un échange avec lui te permettra de le savoir. 

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
J'ai connu une expérience proche de la tienne. Deux semaines pile-poil. Je me suis sans doute moins attaché que toi parce que j'ai eu moins de mal à tourner la page. J'avais déjà l'expérience d'une longue relation et d'une rupture. Je pensais que ça se passait bien entre nous. Il me renvoyait des signes positifs, m'avait présenté à ses amis, m'avait invité chez lui... Et puis un beau jour il m'a dit sans détour qu'il ne sentait pas notre relation et que c'était fini.

Je n'ai pas bien compris. Et oui, c'était chiant, se faire nexter, l'impression de se sentir con comme la lune d'avoir marché dans la combine, manipulé. Et le pire, c'était de revoir ses amis en ville ou au travail et de devoir faire face à leur gêne et leur sourire pour mieux prendre la tangente.

Et là tu te dis : un peu de sincérité ça n'aurait pas mangé de pain. Mais bon, les relations humaines, si c'était si facile...

Vois le bon côté des choses : il aurait pu faire semblant plus longtemps et ç'aurait été plus douloureux.
Et avec le recul (et quelques années) j'ai réussi à comprendre son point de vue. Parfois tout se passe bien, tu te sens bien avec la personne, elle est gentille, attentionnée, belle... mais voilà, il y a ce quelque chose en plus qui manque et qui donne envie de rester avec la personne.

J'ai mis du temps à le comprendre, mais une relation amoureuse, ce n'est pas un contrat. Les deux parties ne sont pas tenues d'honorer leur part indéfiniment, peu importe les antécédents. C'est susceptible de changer, d'évoluer, rien n'est gagné et acquis. On ne peut pas avoir l'autre, seulement être avec, faire un bout de chemin plus ou moins long avec lui. J'étais en colère jusqu'à ce que je comprenne ça, qu'il avait le droit de me dire qu'il voulait s'en tenir là. Si je peux le blâmer pour sa filouterie (car mine de rien il s'est servi de moi comme d'un plan cul fixe le temps de "se rendre compte" que ça passerait pas), je ne peux le blâmer d'avoir mis fin à notre relation.

Et puis passer à autre chose m'a permis de rencontrer un homme avec qui il ne tient pas la comparaison. ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de JuDePom : Tu peux toujours lui demander d'où viens le problème. Et s'il te répond tu seras fixé ! (S'il répond pas, c'est dommage dirons nous).  Et il n'y a pas forcément de raisons, les gens sont complexes. Il a peut être vécu un super week-end mais ne se sent pas de continuer. Seul un échange avec lui te permettra de le savoir.  Merci !


Heu, ouais, nan, ça c'est pas possible, il m'a clairement dit qu'il ne voulait plus avoir aucun contact avec moi, je crois que je me ferais envoyer chier si je lui envoyais un message, et vu la clarté qu'il a employée, ce serait un peu relou de ma part x)

Citation de Avatea : J'ai connu une expérience proche de la tienne. Deux semaines pile-poil. Je me suis sans doute moins attaché que toi parce que j'ai eu moins de mal à tourner la page. J'avais déjà l'expérience d'une longue relation et d'une rupture. Je pensais que ça se passait bien entre nous. Il me renvoyait des signes positifs, m'avait présenté à ses amis, m'avait invité chez lui... Et puis un beau jour il m'a dit sans détour qu'il ne sentait pas notre relation et que c'était fini. Je n'ai pas bien compris. Et oui, c'était chiant, se faire nexter, l'impression de se sentir con comme la lune d'avoir marché dans la combine, manipulé. Et le pire, c'était de revoir ses amis en ville ou au travail et de devoir faire face à leur gêne et leur sourire pour mieux prendre la tangente. Et là tu te dis : un peu de sincérité ça n'aurait pas mangé de pain. Mais bon, les relations humaines, si c'était si facile... Vois le bon côté des choses : il aurait pu faire semblant plus longtemps et ç'aurait été plus douloureux. Et avec le recul (et quelques années) j'ai réussi à comprendre son point de vue. Parfois tout se passe bien, tu te sens bien avec la personne, elle est gentille, attentionnée, belle... mais voilà, il y a ce quelque chose en plus qui manque et qui donne envie de rester avec la personne. J'ai mis du temps à le comprendre, mais une relation amoureuse, ce n'est pas un contrat. Les deux parties ne sont pas tenues d'honorer leur part indéfiniment, peu importe les antécédents. C'est susceptible de changer, d'évoluer, rien n'est gagné et acquis. On ne peut pas avoir l'autre, seulement être avec, faire un bout de chemin plus ou moins long avec lui. J'étais en colère jusqu'à ce que je comprenne ça, qu'il avait le droit de me dire qu'il voulait s'en tenir là. Si je peux le blâmer pour sa filouterie (car mine de rien il s'est servi de moi comme d'un plan cul fixe le temps de "se rendre compte" que ça passerait pas), je ne peux le blâmer d'avoir mis fin à notre relation. Et puis passer à autre chose m'a permis de rencontrer un homme avec qui il ne tient pas la comparaison. Merci !


Oui, c'est sûr, tu as raison... Mais c'est juste tellement frustrant ! Et dans ce genre de cas j'ai juste l'impression que je vais finir ma vie tout seul (ouais, à 19 ans c'est un peu fataliste, je sais x) ), que je ne trouverai plus aucun mec qui me plaise autant, blah, blah, blah... Et je sais que je ne peux pas le blâmer, je loue réellement ta sagesse, mais je n'ai moi même jamais eu ce rôle là, et je crois qu'il faut vraiment le vivre pour le comprendre. Jusque là, j'aurais vraiment donné la Lune pour les mecs qui m'ont plu, et je reste persuadé qu'une fois en couple avec quelqu'un qui me plairait, mes sentiments dureraient toujours, que je saurais affronter les intempéries du temps, et que si mon couple casserait, c'est que mon mec me larguerait, parce que j'ai vraiment du mal à envisager que je puisse me lasser de quelqu'un... Et pourtant ça se sait, ce genre de choses ne durent pas, et c'est aussi ce côté éphémère qui donne une beauté à l'amour d'ailleurs, ou du moins une poésie, mais putain c'que ça fait mal quand ça touche... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Steph4190 : Salut à tous! VenusAsABoy , J'espère pour toi que tu aura la raison de cette rupture...cela te permettrai sûrement de guérir plus facilement cette "blessure". Je vais essayer de positiver ton affaire... en te disant qu'il vaut mieux que ce soit au bout de 2 jours que d'une année (rupture + difficile à admettre). Tu parle de signes positifs...n'est-ce pas une interprétation de ta part?..même si visiblement... il a dit que tu lui plaisais? Tes sentiments envers lui, n'ont -ils pas influencé ton impression? Te rendant finalement aveugle à d'autres signes qui eux étaient négatifs? Moi personnellement je pense qu'il faut que tu tourne la page! Tu risque d'avoir d'autres histoires de ce type malheureusement. Jusqu'au jour où tu tombera sur "la" bonne personne! patience! Bon courage a toi Et bonne chance Sincères salutations Stéphane Merci !


Non justement, c'était très clair, et c'était régulier, les moments qu'on a passés ensemble lui plaisaient. C'est aussi pour ça que ça m'énerve, parce que je ne pouvais pas vraiment voir ça venir. Aussi, je ne crois pas qu'on puisse parler de sentiments, vraiment, on se connaissait trop peu, mais justement, j'avais vraiment envie de construire petit à petit quelque chose avec lui, et voilà le résultat...
Oui, tu as raison, et c'est sûr et certain, je vais tourner la page, hors de question que je m'accroche à un quasi inconnu comme ça, malgré l'intensité de ce que j'ai pu ressentir ! Maintenant le truc c'est que sur le coup ça fait mal, ça va sûrement me travailler un moment, et je peux rien faire d'autre qu'attendre et laisser le temps passer le balais...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tout d'abord, je suis navré pour toi et vivant une situation proche en ce moment, je comprends que tu te sentes mal.
Avant tout, je pense que tu n'as rien à te reprocher. Ce n'est pas toi qui a un problème, c'est visiblement lui.
Tu dis avoir eu l'impression qu'il t'envoyait des signes positifs... Qu'en penses tu au fond de toi? Dis toi que ton intuition te dit toujours la vérité.
Si en plus, il refuse que tu continues de lui parler, ce pauvre garçon a un sérieux problème. 
Je ne juge pas le mec mais plutôt son comportement. 
Y a t'il un problème de distance? Peut être lutte t il contre ses propres démons. Ou bien a t'il quelqu'un d'autre en vue.
Apparemment tu ne sauras jamais la vérité.
Il a fait un choix et entre nous, dis-moi si tu aurais aimé être avec quelqu'un qui se comporte ainsi avec d'autres personnes? Toi-même serais tu capable d'agir ainsi?
On dit souvent "Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse". Si tu n'agis pas ainsi avec les autres alors, respecte-toi un peu et vire moi cet individu de ta tête. 
Je sais, c'est tout sauf facile (oh que oui, ce n'est pas facile ...) mais c'est la seule façon d'avancer. 
Des mecs bien, tu en as plein et tu tomberas sur quelqu'un qui te respecteras et qui t'aimeras d'un amour profond. Peut être qu'il ne sera pas 100% comme tu le voudrais mais il aura des qualités qui feront de lui un être à part. Il y aura des hauts et des bas mais c'est ainsi que file la vie. 
Courage en ces moments noirs. Dis-toi que si ça ne va pas, nous sommes plusieurs ici qui pouvons d'écouter et t'aider.

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Salut VenusAsaBoy,

J'espère que tu liras tout de même ce message. Comme tu le constates, on est plusieurs à comprendre ce que tu ressens et à te soutenir. Même si c'était une rencontre brève et qu'elle semblait être pleine de promesses, il est normal de passer par une forme de deuil, car à un certain niveau, tu avais déjà commencé à t'investir sentimentalement et à te projeter avec lui. Dis toi bien que même s'il y avait des retours positifs sincères de sa part, la peur fait parfois surgir des mécanismes de défense se traduisant par des comportements d'évitement. 

Par exemple, certaines personnes peuvent se sentir bien avec une autre et puis quand la relation risque de se concrétiser, de devenir sérieuse, elles prennent peur, elles fuient l'engagement. Elles peuvent avoir peur de perdre leur liberté, d'être contraintes, d'étouffer. Pour d'autres, c'est parce qu'elles ont peur d'être rejetées, si elles s'ouvrent à leur vulnérabilité par le biais de leurs sentiments. 

Je ne sais pas si c'était le cas ici, mais c'est pour montrer toute la complexité des réactions face à des sentiments positifs et notamment au sentiment amoureux ou des perspectives favorables, qui pour certains sont déroutants.

Voici ici, expliquées les étapes d'un deuil relationnel ou amoureux, même si ladite relation était très courte (source)

Ah et ne fait pas une généralité de cette expérience. Que ta spontanéité et ta conviction qu'une relation belle et durable est possible demeurent. Sois sûr que tu vivras une ou plusieurs très belles relations.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit