J'en pince pour une collègue de travail, que faire ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

bonjours je suis nouvelle et m'excuse a l'avance pour mon orthographe 
je pence que tu devrais tout d'abort devenire amie avec elle et ne pas l'ignoré entrée doucement dans ca vie propose lui de boire un verre apés une dure semaine les mec le font bien aprés tous  confie lui quelle que truc pour la métre en confiance devient ca confidente puis aprés quelle que temp comence les aproche impeut plus dirécte (jaime beaucoup ton chemisier ) frole ca peaux en prenent un bout du tissu entre tes doit genre tu vérifie la texture  soit attentive a chaqu' une de c'est réaction parfois une expression de visage parle plus que des mots au pire tu te serra fait une bonne amie .


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ahahaha je comprends tellement les ptits "souffrance" partout, je me reconnais bien dans ta situation :') 
Je suis d'accord avec Biflorence, tu devrais essayer de lui proposer une soirée toutes les deux ou quelque chose comme ça, observer ses réactions, voir comment elle se comporte au travail avec toi après ça :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
bonsoir
tu devrais essayer déjà de l'inviter prendre un verre et discuter avec elle pour mieux vous connaitre et voir ensuite les ouvertures qui te sont offertes et si c'est dans la bonne direction pour toi tu pourras mieux ouvrir le sujet de homosexualité à partir de là tu auras son opinion et de là tu verras la suite à donner. mais si tu restes sur ton comportement actuel c'est toi qui va te ronger de l’intérieur et comme tu dis ca va se sentir sur ton travail et ta vie privé ..... réfléchis bien

auteur anonyme

Anonyme
Merci les filles pour vos conseils!!! Vous pouvez pas savoir comment ça m'aide. Devenir amie avec elle... 
C'était mon idée de départ.... Mais ça me perturbe trop. 

Dans les solutions d'approches, j'ai pensé l'inviter mais on est vraiment pas assez proche encore pour ça. Enfin le serons nous assez ? "Assez proche". J'ai peur de me faire juste mes petits films de mon côté... On n'a jamais pris de café ensemble. Et c'est à peine si nous petits intérim de passage elle nous regardait avant...
Et puis elle est toujours pressée le soir car elle doit s'occuper de ses enfants... Autre problème aussi c'est qu'elle "traine" pas avec les mêmes personnes : les contrats cours versus les ancêtres. C'est débile mais c'est une grosse boite donc la proximité entre les salariés est moins évidente qu'une petite PME où là j'aurais été plus à l'aise pour proposer un café, ou autre...

J'ai même pensé PAR DEPIT  - mon dieu comment je suis prête à tout lol - (comme elle fume), lui demander une clope... (je ne fume pas même si j'en ai souvent très envie - ça me fait parfois l'effet d'un joint lol). Ou mon rêve.... de partager la clope... "une entière c'est trop pour moi", je risquerai de tomber dans les pommes....:P .... voila bon.... vous en pensez quoi ?
Reda merci mais Je me sens pas de m'exposer ou de risquer de dévoiler mes sentiments. Je le vivrai très mal pour le reste de ma mission si elle répondait en s'esclaffant de rire en me disant que jamais elle ne se serait imaginer une chose pareille :'( ... Parce que tout se sait et finit par se savoir (l'expérience parle)... Peut être après la mission. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Réponse courte mais tellement vraie.....

NO ZOB IN JOB

auteur anonyme

Anonyme
Hahahahahahaha Anaoj, c'est tellement plus simple de penser ça!  Et pratique. du coup je stresse plus mais bon une fois en face d'elle, c'est pas ça quoi.....
J'aimerais vraiment tomber amoureuse en dehors... mais bon j'arrête de pas de penser à elle. C'est handicapant. Beaucoup de gens se rencontrent au travail...... *La j'essaie de me rassurer et de croire en tout ça lol* mais le mieux ça serait que J'attende la fin de mon contrat et on verra ou en est. En attendant, je vais essayer d'être le + natureeeeeeel possible 

photo de l'auteur Favonius
Favonius
Homme de 21 ans
Clermont-Ferrand

2 remerciements
Ah la la tout ce dont tu parles me donne une impression de déjà vu et du coup je risque d'être un peu plus pessimiste que les autres personnes qui t'ont répondues. En effet, j'ai le même problème avec un garçon de ma classe, et comme toi, tout est très ambigu. Tu parles du fait que celle qui te fait craquer, a un homme dont on entend pas parler, pour mon cas le gars n'a jamais eu de nanas ect...

De mémoire un moment tu expliques que tu te fais des films et c'est possible que d'un côté tu vois ce que tu ai envie de voir (je sais de quoi je parle) et d'un autre côté tu as conscience que tes chances quelle soit attirée par toi sont minces du coup ta réaction = ignorance. Et par expérience je suppose que tu ne sais plus ou te mettre quand cette personne t'adresse la parole (et  que tu peux rougir même).

Tout ça pour te dire (pas facile de faire court) que en effet c'est une bonne chose d'essayer de te rapprocher d'elle, de devenir son amie ect pour "tater le terrain" sans pour autant dévoiler ton orientation et ton attirance. Je veux dire si tu ne tentes pas tu regrettera de ne pas l'avoir fais MAIS fais attention à ne pas trop t'impliquer émotionnellement et l'ignorer est une bonne pour éviter de tomber de haut au cas ou. Personnellement j'ai tenté un rapprochement, notre relation n'a pas évolué je me comporte comme un crétin quand je suis confronté à lui et 2 ans que je n'arrive pas à me le sortir de la tête. Hier on m'a dit qu'il voulait "se taper une nana qui lui a dit non". Et j'ai compris que mon espoir avait interprété beaucoup de choses que je ne n'aurais pas du. J'ai espérer j'ai dépensé une énergie folle pour lui et parfois il vaut mieux se résigner plutôt que de s'infliger plus de *souffrance*

Donc pose toi les bonnes questions, prend du recul sur la situation pour interpréter les signes le plus correctement et ne pas créer de l'espoir là où il n'y a pas lieu d'être... Après on ne peut pas vivre sans espoir et passion alors tente quand même un petit rapprochement en douceur tout en essayant de rester la plus détachée de tes sentiments ( en plus si tu met tes sentiments de côté tu devrais retrouver de ton naturel; crois moi ;-))

Enfin voilà bon courage et désolé pour les fautes d'orthographes ^^.

auteur anonyme

Anonyme
Merci Favonius pour ta réponse Oh combien bien écrite mais aussi salvatrice. Tu sembles parfaitement comprendre ma situation.
Je suis navrée pour ton pote du lycée, il semble être hétéro si je saisi bien. :/ Enfin c'est ce qu'il dit.... Moi au lycée (et plus tard d'ailleurs), jamais au grand jamais, je n'ai pu m'avouer une seconde être homosexuelle ou attirée par les femmes... 

Quel était ce rapprochement si c'est pas trop indiscret ? Comment t'y es tu pris ? As tu été cash pistache ? ou c'était ambiguë ? et lui il joue la dessus, sur cette ambiguité ?

Aujourd'hui, j'ai été la plus naturelle possible. Et... elle a beaucoup souri =)  J'en suis ravie. Je vais essayer de continuer dans cette voix. Mais voila sans trop espérer tout en économisant mes forces. Pas simple tu as raison... Ne pas dépenser trop d'énergie et en même temps, si je ne le fais pas je le regretterai. Etre amoureux (se), c'est pas tous les jours dans la vie.... Donc quelque part, je suis heureuse de ressentir ça... Mais tu as raison... se préserver c'est important aussi.

Émotionnellement, je suis un VRAI  livre ouvert, j'ai beaucoup de mal à cacher mes émotions, tout se lit sur mon visage très facilement.
Et.......tout ce que j'ai vécu, tout ça la quoi le tralala de la vie quoi blablabla font que je suis très sensible de nature.... aux humeurs des autres... Il y a des jours où elle est énervée, ou elle va dire un truc, et moi... ça me destabilise complètement, meme si ça n'a rien a voir avec moi... c'est très chiant. Donc après *mode ignorance oeillères > ON*

D'ou le moyen de l'ignorance. Pour rester concentrer sur mon travail. Je vais juste garder mes distances. Rester drôle et voila....

Autre chose, il y a quelques mois, lors d'une discussion, je ne sais pas comment on en est venue la, mais elle m'avait filé son numéro de téléphone... allez savoir pourquoi... j'ai pas compris. Sur le coup, je l'ai pris vous pensez bien (dans ma tête c'était le carnaval) Mais on ne se connaissait pas encore. Et je me vois vraiment pas lui envoyer un truc. Donc je me dis que c'est un bon point... :/ Mais pour en faire quoi  lol ? Voila... je veux pas interpréter davantage que la réalité. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Personnellement, dans ce genre de situation, je n'ai qu'un conseil (et cela n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle ou la réciprocité de l'attirance) : ne tente rien et tiens-toi à des rapports strictement professionnels. En effet, même dans l'éventualité de la réciprocité, vous allez coucher ensemble, peut-être avoir une relation de quelques semaines ou mois. Mais après ? Il y a des forts risques que cela se finisse. Cela sera risque d'être gênant, et cela est un euphémisme, dans ton travail.

photo de l'auteur Favonius
Favonius
Homme de 21 ans
Clermont-Ferrand

2 remerciements
Pour ma part l'an dernier je suis arrivé dans une classe avec option Science de l'ingénieur ce qui fait qu'on était que 16 dans la classe bref et j'étais nouveau. C'est d'ailleurs en  S.I où je l'ai remarqué la première fois, à sa voix qui est très grave et j'ai commencé à l'épier. Et je passais mes lundis midi avec lui à travers des amis communs. Puis en septembre dernier il y avait une annonce de cours d'initiation à l'aéronautique et sans le voir je me suis arrêté devant, il a cru que je le regardais et m'a demandé si j'allais à la réunion le soir même ce que je n'avais pas prévu mais que j'ai fais ^^. Du coup toutes les semaines j'avais 1h30 de cours en plus avec lui.
Sauf que au début il n'a même pas voulu s'assoir à côté de moi, ce qui s'est fait par la suite car je lui ai demandé, je n'osais pas bouger assis à côté de lui. On mangeais au self quelques fois mais il s'est mit à manger en dehors du lycée. Puis en sortant de cour on parlait un peu car on devait remonter la même avenue pour aller au bus sauf que après il s'est mit à prendre le bus d'avant et quitter le cours avant. J'avais donc fais ce cours pour être avec lui et plus l'année passait moins je le voyais...

Un jour on a eu une sortie où on a passé la journée entière ensemble et à un moment on marchait sur le bord de la route et il s'inquiétait pour moi et me disait de marcher pas trop près de la route on aurait dit mon père alors que je faisais attention à moi, et y'avait un autre gars avec nous qui lui a fait remarquer ....enfin voilà j'ai réussi à capter son inquiétude quelques minutes. Sinon je ne comprend pas comment il ne voit pas que il me fait craquer je le regarde tout le temps et il me crame des fois d'ailleurs je l'ai déjà vu regarder dans ma direction (ce qui ne veut pas forcément dire quelque chose) et je détourne le visage quand nos regards se croisent x)

Tout ça pour répondre à tes questions donc je n'ai pas été "cash pistache" et cette année je déconne un peu avec lui parce que je tente de l'oublier du coup je retrouve mon naturel et la personne avec qui j'étais tout le temps fourré a redoublée du coup je me suis rapproché des autres. Mais pour ce qui est de l'ambiguïté c'est dû à sa timidité et que un jour j'ai demandé à un groupe de meuf (qui ne savaient pas que j'étais gay) selon elle qui était gay dans ma classe et son nom est ressorti unanimement. Tout ça parce que ce gars est ultra viril et que du coup ultra viril = gay *cliché x1000*.

Enfin voilà j'essaie de faire court mais pas facile...du coup pour te dire dans mon cas je lui ai couru après, il a fuit. Je l'ai zappé il vient me parler....La logique est porté disparue :p. Donc après ce "bref" résumé de ma technique de rapprochement bah je peux pas te garantir que faire ça discrètement porte ses fruits!!

Mdr "livre ouvert", alors là je peux pas t'aider je n'arrive pas à me dissimuler non plus parce que bah la vie aussi quoi ^^ mais en général je pense très fort à un truc qui me permet de rester sérieux mais c'est pas toujours efficace :P

Donc si j'étais toi je tenterai de réprimer mes sentiments dans un premier en tentant de penser à autre chose, comme ça le jour où elle viendra te parler tu sera la plus naturelle possible pour tenter un petit rapprochement je ne peux pas te dire quels moyens détourner tu peux utiliser pour un rapprochement sans te faire "griller". A toi de voir ;-) 

Désolé pour le pavé ...trop d'inspiration que j'ai tout de même réprimé à son maximum je pouvais pas faire moins.
Sur ce : Puisse le sort être en ta faveur !!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'aime bien ce sujet :-) Aussi bien ce qu'écrit l'auteur que Favonius. J'ai évidemment aussi connu cette situation peu importe le contexte... Effectivement c'est agréable de sentir qu'on ressent des choses grâce à quelqu'un et par sa simple existence! Après j'avoue ça rend gauche, maladroit et à la longue ça fait souffrir car on fait part de trop d'espoir, trop d'interprétations, et on dépense trop d'énergie. C'est du sport d'épier les faits et gestes, de chercher à interpréter de décoder ce qui n'est pas codé en fait lol. 

Bon l'élément factuel qui change la donne dans ton cas Miss Anonyme c'est que c'est au boulot... Honnêtement il faut absolument prendre conscience que les relations au taf (même si c'est le lieu de rencontres de la majorité des couples) peuvent être un enfer.... évidemment quand ça se passe mal.
Or ici beaucoup d'éléments ne jouent pas en ta faveur:
- sa sexualité actuelle affichée est hétéro or tu es lesbienne (ou bi) et attirée par elle
- l'âge peut être un frein aussi par rapport au regard des autres
- vous avez peut-être des rapports hiérarchiques au boulot... donc ça complique aussi les choses.... pas de "égal à égal" dans les risques encourus

La raison voudrait que tu laisses tomber et que TU fasses en sorte d'y être indifférente (ma technique = focaliser sur les défauts).

Après je sais que je suis une extrêmiste de la relation, et que j'écoute rarement la raison et je fais toujours les choses au culot. Donc bon je pense que j'y serai allée cash en mode "ça serait sympa de boire un verre après le boulot un jour pour faire plus connaissance", puis à ce RDV de gratter sur les questions de sexualité.... l'alcool peut aider mdr.

Bises

auteur anonyme

Anonyme
Coucou à tous.
Je n'avais pas répondu à vos messages que j'avais pourtant lu et relu. Je ne savais plus quoi dire ni quoi faire.
Ce que je sais c'est que je la trouve vraiment très belle, et que je ne cesse de lui parler de moi comme si ça pouvait l’intéresser. Elle doit me trouver RELOU à mort :'(

Autre chose, je ne sais pas ce que j'ai, mais j'étais à fond sur elle et (pour faire court) un mec du travail qui me tourne autour depuis des mois a refait surface. Un moment je m'étais imaginée avec lui aussi... oui le boulot il s'en passe des choses (mais je ne travaille pas du tout dans le même service donc aucun risque)

Il faut savoir que tout en me faisant de jolis reves avec elle. Je me faisais de jolis reves avec l'autre mec.
Et là, et bien cette semaine j'ai commencé à imaginer qu'elle pourrait me voir avec lui et ça me plait de plus en plus...
SUIS JE PERTURBEE ? :'( suis je simplement.... bisexuelle? Ne souhaiterais je pas les deux  ?
Il faudrait peut être que je place ce sujet dans une autre conversation.... :'(

Je ne comprends rien. A la fois je me sens bien avec lui et je me dis pourquoi pas... et puis c'est envisageable avec lui.
et d'un autre côté, je la vois elle, et je me dis "j'aimerais bien passer au moins une nuit avec elle *PUT....* mais de toute façon, c'est mort"...
Et apres, je me dis que j'aimerais avoir les deux et que mon futur copain soit ouvert.

Anaoj pour information, je suis "hétérosexuelle" sur le papier au travail. C'est plus simple dans les discussions et ça n'éveille pas les curiosités malsaines. Et en même temps jusque là c'était la vérité (d'une homosexualité gardée secrète et intériorisée et qui commence à me bruler.... d'où ce sentiment de panique que je ressens quand je la vois elle.... ca me brûle vraiment... comme un loup je foncerai sur elle si je pouvais).

Tout cela devient confus. Je ne suis jamais sortie avec une femme ni eu d'histoire sérieuse avec une femme.C'est pas l'envie qui manque. Je suis pourtant déjà tombée amoureuse d'une femme (des hétéros). Je suis déjà sortie avec des mecs et j'ai eu des relations sérieuses avec eux. Mais etais je amoureuse ? Oui mais c'est différent et pas avec la même intensité.

Suis-je bisexuelle ? Je n'y comprends rien. J'arrête pas d'osciller entre les deux dans mes désirs et rêves.... hommes et femmes :'(
Encore merci pour votre aide et conseils!!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Faut pas t'inquiéter pour ça, de toute façon il existe pleins d'orientations différentes pas forcément connues. Tu te prends déjà assez la tête avec eux, laisse tomber pour l'orientation xD T'es pas obligée de te mettre dans une case, sinon tu peux faire des recherches sur internet. Mais laisse venir et évoluer, t'interroger et tu verras bien comment tu ressens tout ça :) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je pense que déjà prendre du recul sur ce que tu veux dans la vie pour TOI avant de te projeter avec qui que ce soit :)


Pour l'instant, ces personnes-là, garde-les comme "potes", et apprends à mieux les connaître sur la durée avant de voir :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est donc encore plus compliqué si tout le monde est hétéro dans ta boîte en façade du moins lol.

En revanche, tu peux jouer du fait de te rapprocher du mec pour voir si ça provoque qqch chez elle... 

Mais bon ça respecte pas mon dicton: NO ZOB IN JOB

auteur anonyme

Anonyme
Citation de Charlie : Faut pas t'inquiéter pour ça, de toute façon il existe pleins d'orientations différentes pas forcément connues. Tu te prends déjà assez la tête avec eux, laisse tomber pour l'orientation xD T'es pas obligée de te mettre dans une case, sinon tu peux faire des recherches sur internet. Mais laisse venir et évoluer, t'interroger et tu verras bien comment tu ressens tout ça   Vous avez dit merci


Merci Charlie tu as raison. Je ne sais pas pourquoi je tiens tant toujours à vouloir rationaliser les choses et à les "cérébraler"... franchement, c'est inutile. J'essaie de comprendre à tout prix, mais je devrais me laisser aller... Et peut être filer faire du YOGA lol. 


Citation de Champignon : Je pense que déjà prendre du recul sur ce que tu veux dans la vie pour TOI avant de te projeter avec qui que ce soit Pour l'instant, ces personnes-là, garde-les comme "potes", et apprends à mieux les connaître sur la durée avant de voir Vous avez dit merci


Merci Champignon. C'est étrange car je suis dans une période où j'essaie justement de comprendre ce que je veux... mais je n'y comprend rien. Un jour c'est l'un, un jour c'est l'autre de façon extrement binaire et manichéenne *RIDICULE*... alors qu'on sait que la sexualité est bien plus complexe que ça. Perdue..... mais patience est mère de toutes les vertus comme on dit *:'(* 

Citation de Anaoj : C'est donc encore plus compliqué si tout le monde est hétéro dans ta boîte en façade du moins lol. En revanche, tu peux jouer du fait de te rapprocher du mec pour voir si ça provoque qqch chez elle...  Mais bon ça respecte pas mon dicton: NO ZOB IN JOB Vous avez dit merci


Ahaha oui je connais ta maxime Anaoj, merci encore de m'avoir lu et de m'aider. Mais si cette fameuse occasion tant espérée et attendue avec ma collègue venait à se présenter, et bien sans hésitation : au diable cette phrase!!!  Et je ne suis pas destinée à rester dans cette entreprise ;) En revanche pour le mec, avec le recul, je m'aperçois qu'il me permet juste de jouer, c'est la seule chose qui m'intéresse *voir ce qu'elle en pense*.... c'est pas correct. 

Pour ce qui est du JEU amoureux, ce type de fonctionnement est un peu malsain...  non ? C'est plaisant un peu mais je veux pas aller trop loin dans ce jeu, mais comment faire pour savoir si ça lui fait quelque chose ? Et même si elle fait la tête, comment je pourrai savoir si c'est en lien avec moi... :/ ?  On est nombreux et il y tant de raisons d'être énervée, soulée au travail... et même par la vie perso. Et puis et puis je suis sure que le moindre énervement, j'interpréterai le signe a ma faveur... 

En tout cas, ce que je peux en tirer avec le recul et grâce à vos messages, c'est de ne pas me prendre la tête, me laisser aller et avancer à pas de velours.... Voir si quelque chose est possible ou pas. Je ne sais absolument pas comment faire lol et je n'ai pas l'application "décodage de signes amoureux :'( mais on verra bien ^^

photo de l'auteur Lodiel
Lodiel
Femme de 30 ans
Île De France, France

4 remerciements
Hm. Si vous étiez proches et que c'est une personne qui semble ouverte, pourquoi simplement ne pas lui en parler ? Pas forcément en étant aussi précise mais en lui disant un jour que tu as déjà eu le béguin pour des filles.
L'avantage c'est que tu verras tout de suite si elle réagit négativement, maternellement, de manière neutre ou curieuse.
Puis la plupart des gens adorent reprendre la conversation à ''moi, je''
- moi je pourrais pas
- moi aussi j'ai été attiré par des filles
- moi j'ai toujours été curieuse mais j'ai connu mon mari trop tot

Le problème c'est que si c'est un sujet gênant pour elle, qu'elle a peur des différences ou pire est une grande bavarde qui sait pas tenir sa langue, ça peut te causer de la peine au travail.

auteur anonyme

Anonyme
Salut, merci Lodiel pour ton aide et de me montrer que ça peut être très simple. Ce n'est pas une grande bavarde... elle a ce don d'être assez discrète... Au travail, elle ne parle pas trop de sa vie privée. C'est fou d'ailleurs. Beaucoup de mères sont insupportables avec leurs enfants "Mon fils ceci, ma fille celaaaaa".
Mais elle non.  Elle arrive à rester discrète sur ses ressentis et y compris sur sa vie privée. Elle n'en dit pas trop de sorte qu'on en sache pas trop. Voila, je tenterai effectivement cette approche si cette discussion / si l'occasion venait à se présenter. 
Mais je crois qu'elle cherche plutôt une amie.  Et malheureusement, je suis en train de m'accrocher et vraiment ça me fait mal mal mal... J'agis maladroitement et comme une gamine, il y a des jours où ça me soule royalement et du coup je ne peux pas lui parler... je ne peux pas c'est tout, ça m'énerve. Du coup je parle à tout le monde, sauf à elle. TRES TRES MALIN. Il faudrait que je prenne du recul, que je sorte et que je rencontre d'autres gens, que tout ça devienne plus LEGER et plus simple dans les relations humaines. Pardon, je ne fais que répéter mes premiers posts en fait, et je vois que les choses n'ont pas évolué :'( 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ou en est tu à ce jour avec elle ?

photo de l'auteur SuperNova
SuperNova
Non binaire de 27 ans
Nantes

10 remerciements
Un peu plus haut tu dis que tu es certaine que tu lui plais, et un peu plus bas que tu ne sais pas si c'est réciproque...

J'peux pas te dire quoi faire parce qu'il y a du pour et du contre mais, qui ne tente rien n'a rien ;)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit