La burqa en France : Pour ou contre ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Perso, je suis CONTRE . Cacher son visage: Dans quel but ?
De plus, beaucoup ont été forcées par leur mari, c'est bien la peine d'être en
France si la soumission reste de règle. Et de toutes manières, qu'on le
veuille ou non, c'est un grand problème de sécurité ( Qui laisserait un
enfant partir de l'école entre les mains d'une femme qui se dit sa mère,
mais refuse de divulguer son identité physique ?  ou encore sur un
accident de route qui causera du tort à la personne elle même qui sera
accusée d'avoir causé l'accident faute de ses vêtements peu pratiques,
et si c'est vraiment sa faute, aura occasionné un accident... ) Et puis
pour en revenir à la première remarque, on est en France, d'un point de
vu social, la pauvre femme à part rester chez elle et faire peur aux
passants dans la rue, elle va pas y gagner grand chose. Son cercle
d'amis va se voir plus que limité, et même vis à vis des gens, c'est
très gênant. Imaginez vous traverser une ruelle sombre et croiser
quelqu'un vêtu comme ça...?

Je pense que la France est bien assez laïque sans qu'on ait à accepter le port de ce vêtement, qu'on ne dise pas que c'est une privation au culte et à la religion, le voile suffit je pense trèèès largement pour prouver que ce n'est pas le cas.

Ce qui peut énerver bien sûr, c'est le fait que ce soit l'Etat qui nous interdise la façon de nous vêtir, d'exercer une religion et forcer la main, je l'avoue. L'interdiction de la burqa ne fera qu'entraîner un renfermement de ces personnes dans leur maison, sans même plus mettre le
nez dehors. Le truc, c'est que je doute vraiment que ce soit leur choix, le port de la burqa, et ce serait un peu comme les laisser tomber. Un ami allé en Égypte a lui même dit que la majorité, de ce qu'il en a vu, a été forcée.

Bref je pense pas vous apprendre grand chose, j'avais juste envie de faire un coup de gueule ! ... :(


photo de l'auteur kevinnnn
Kevinnnn
Homme de 24 ans
colombes

3 remerciements
Entre peine de mort et burqa, tu aimes bien les coups de gueule dis moi :p


Mais sinon, pour ce sujet là, je trouve en effet que la burqa est un poil exagérée, mais si on l'interdisait, il faudrait alors interdire le port de chapelet, d'étoile de david, de kippa et cetera et cetera ... Puisque que comme tu l'a dis, la France se veut un pays Laïque.

photo de l'auteur baptiste
Baptiste
Homme de 24 ans
Paris

4 remerciements
Pour ou contre que des gays se tiennent la main en Russie ou en Arabie saoudite?

Pour moi, il faut être tolérant jusqu'au bout. La France est certes un pays laïque mais c'est avant tout un pays de liberté.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors juste pour commence, je vous enjoint à chercher les origine de la bruqa. Je suis contre naturellement et chacun à le droit d'avoir la religion tant qu'il ne porte pas de signe ostentatoire de celle-ci. Sauf bien sur dans leur lieu de culte, où la ils pratiquent comme ils veulent...

Personnellement je pense que ce serai la meilleur façon de laisser à chacun libre cours de pratiquer ça religion.

photo de l'auteur Osanagokoro
Osanagokoro
Homme de 22 ans
Paris

7 remerciements
Peu m'importe l'aspect religieux à vrai dire, je ne pense pas que ce soit à l'Etat d'intervenir dans ce domaine (sauf cas d'urgence). Mais je trouve qu'il y a une différence entre porter une croix ou tout autre symbole religieux, et cacher son visage.
Dans un grand nombre de bâtiments publics (écoles, banques, bâtiments administratifs, ...), il est interdit d'entrer avec le visage couvert, et je trouve que c'est parfaitement normal. Ça ne me choquerait pas si l'Etat décidait d'interdire le port d'une burqa dans la rue ou dans tous les lieux publics, et je comprends que certaines personnes soient gênées de croiser des personnes intégralement dissimulées, a fortiori dans le contexte actuel.

photo de l'auteur kevinnnn
Kevinnnn
Homme de 24 ans
colombes

3 remerciements
Oui, mais le terme "liberté" n'est pas un tremplin à utilisé selon moi parce que cette France de "liberté" acceptent tout le monde mais acceptent aussi des propos homophobes et raciste sur la toile ou certains réseaux sociaux parce que c'est une "liberté" d'expression et qu'aucun dommage physique n'est fait.

Il faut s'en tenir à la laïcité et la tolérance.

photo de l'auteur kevinnnn
Kevinnnn
Homme de 24 ans
colombes

3 remerciements
Oui, mais si tu vas dans leur pays, ce sont elles qui seront fortement gênées de croiser des femmes dévêtue partiellement. Il faut savoir accepter tout le monde.

La question à se poser c'est "est-ce que la burqa change le cours de ta vie?"  je pense bien que non. Donc pas de raison de l'interdire. 

photo de l'auteur Osanagokoro
Osanagokoro
Homme de 22 ans
Paris

7 remerciements
Non, la question à se poser devrait être "est-ce que la burqa pourrait changer le cours de notre vie ?". Et là la réponse est oui : s'il est interdit de dissimuler son identité, c'est qu'il y a une raison. Dans les faits, les situations dans lesquelles il est nécessaire de pouvoir répondre de son identité (dans les transports, dans les bâtiments publics, en cas de problème dont on serait témoin, victime ou responsable) sont tellement nombreuses que porter une burqa me semble absurde.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
LE second problème qu'apportera la burqa à ça porteuse est la discrimination... Je pense que pour beaucoup de monde les gens font l’amalgame burqa=intégrisme  et c'est aussi un problème... Dans ces cas là pas l'interdire, reste le problème de ne pas voir le visage... Les autre voile non intégrale ne me gêne pas personnellement...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Perso je suis contre :
-les mères de ces femmes de sont battu pour l'enlever et aujourd'hui il la remette je vois qu'un manque de respect pour les mère donc je suis largement contre. Nous somme un pays libre mais nous avons la lois de la laïcité et sa à jamais

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Accepter la burqa au nom de la laïcité et de la liberté, oui, pourquoi pas. Mais comme souvent, ces 2 grandes valeurs ne priment pas sur tout. Dans beaucoup de débats, on se retrouve avec des conflits entre différents grands principes. Entre liberté et sécurité. Entre laïcité et égalité. Entre la tolérance et la culture française. La sensibilité à ces différents principes est propre à chacun, d'où les divergences d'opinion.

Pour moi, la burqa est un signe de soumission des femmes (je sais que ce simple bout de phrase pourrait déjà être sujet à un long débat), donc contraire au principe d'égalité. Dans ce cas, entre laïcité et égalité, le choix est pour moi vite fait : je fais passer l'égalité avant. Je suis donc contre la burqa (et le voile aussi d'ailleurs, pour la même raison).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors pour la plupart des "pour ou contre" ayant un rapport avec l'Islam je dirais qu'a la base je m'en fiche un peu, mais le problème, est que l'on est dans un pays ou on ne peux pas concevoir que les choses soient jugé au cas par cas du coup les gens sont tellement puéril en réclamant par exemple un traitement privilégier à leur travail prétextant que c'est leur religion qui veut ça et qu'ils/elles peuvent pas faire autrement en menaçant de recourir à la justice, bha on se sent obligé de critiquer la moindre chose insignifiante puisqu'ils ne sont pas capable d'envisager la moindre auto-modération.

Rendez vous compte aussi qu'on a des personnes qui arrivent à la fois à être féministes et contre l'interdiction de la burqa.

photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
La Burqa dans l'espace public? Ça pose deux problèmes fondamentaux:
- Nous avons besoin de voir le visage pour reconnaître et communiquer. Donc interdiction.
- Ne pas voir le visage pose aussi des problèmes de sécurité évidents. Donc interdiction.
Donc à moins de raisons médicales, interdiction de porter en permanence un couvre chef qui masque entièrement le visage dans l'espace public.

Ce qui se joue derrière la Burqa est aussi un problème, à savoir l'éventuelle soumission/négation de la femme dans une société dominée par les hommes. Là on rentre dans un débat beaucoup plus complexe sur lequel j'éviterai de balancer des certitudes. Les deux points que j'ai cité ci-dessus sont suffisants pour l'interdiction de la Burqa dans l'espace public.

Dans l'espace privé, c'est autre chose. Tant qu'il n'y a pas violence psychologique ou physique envers un membre du foyer, il n'y a pas matière à intervention.

photo de l'auteur golphy
Golphy
Homme de 37 ans
Alger

9 remerciements
Alors pour ma part je pense que la burqa comme il a été mentionner plus haut est une forme de soumission de la femme, c'est claire nette et précis mais c'est aussi un indicateur très fort en ce qui concerne la fanatisasion de certains basé sur une idéologie et une revendication politique forte plus que religieuse d'ailleurs, les gens qui agissent de la sorte disent que c'est un retour aux sources des premier siècles de l'islam, ok il n'y aucun problème avec cela si ils veulent vivre comme il y a 13 siècles en arrière c'est leur droit le plus absolue, mais dans ce cas là ils devraient créer un territoire bien à eux quelque part dans le désert et vivre leurs certitudes là-bas, et si comme ils disent ils veulent réellement vivre comme au temps des premiers musulmans je les invite juste à lire la biographie du prophète Mohamed et surtout lire et relire encore et encore le rapport qu'il entretenait avec sa première femme qui était aussi son employeur, oui il a travaillé pour le compte de sa femme avant même qu'elle ne demande sa main, oui c'est elle qui a demandé sa main qui plus est elle était plus âgé que lui d'environ 14 ans :D donc leur discours à deux belles ne tient absolument pas la route, leur seul souci est d'asservir une partie de la population (surtout les femmes) pour leur propre jouissance personnelle comme à l'époque esclavagiste, donc oui je suis à 1000% pour l'interdiction de la burqa et même l'interdiction total à la vente de ce vêtement castrateur et castratoir.

Il y a ici un véritable problème de fond et la burqa n'est que la partie immergé de l'iceberg, la fanatisasion d'une partie de la populations à travers le monde et une réelle menace pour tous le monde qu'il faut combattre essentiellement par le dialogue démontrer que les fondements de cette idéologie abjecte n'est en réalité fondé sur rien mise à part sur la volante de domination d'une partie de la population sur une autre, je ne sais pas quoi dire d'autre mais la situation m'effrayait surtout qu'aucune mesure vraiment sérieuse n'est prise pour réveiller les consciences et prendre le problème à bras le corps car repousser l'échéance ne sert à rien bien au contraire cela aggravera les choses.

photo de l'auteur mehdyy
Mehdyy
Homme de 25 ans
London

1 remerciement
Je suis pour la pudeur mais contre l'isolement et le fait qu'on ne connaisse pas leurs identités.....déjà quand on vois certaines filles avec et sans maquillage on a du mal a les reconnaitre 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis contre la burqa en France car nous sommes dans un pays laïque qui en plus interdit le port de la burqa par contre je ne suis pas contre un voile sur la tête qui est seulement là pour couvrir les cheveux sans masquer le visage. Car qu'elle que soit la religion pratiqué il est d'usage que les femmes doivent se couvrir la tête et les épaules à certaines occasions ou dans certains lieux en fonction de la religion. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bunowa a écrit :
Rendez vous compte aussi qu'on a des personnes qui arrivent à la fois à être féministes et contre l'interdiction de la burqa.

Et il n'y a pas de contradiction entre les deux. Vouloir que les femmes disposent de leur corps, ça n'est pas les empêcher de porter les vêtements qu'elles souhaitent.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oyodoo il me semble que la burqa est avant tout un signe de soumission de la femme qui se couvre intégralement pour ne pas tenter les hommes qu'elle croise. C'est donc plus pour l'image de la femme qui est renvoyée par la burqa que ce vêtement est tellement décrié en France avant tout signe d'appartenance religieuse, ce qui justifie que ce soit le seul signe religieux interdit dans l'espace public.

L'interdiction du port signes religieux touche uniquement les écoles et concerne toutes les religions pour le coup. Bon après peut être que je trompe je maîtrise pas parfaitement le sujet...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oyodoo a écrit :
Oyodoo , garçon de 23 ans de Nancy Bunowa a écrit : Rendez vous compte aussi qu'on a des personnes qui arrivent à la fois à être féministes et contre l'interdiction de la burqa. Et il n'y a pas de contradiction entre les deux. Vouloir que les femmes disposent de leur corps, ça n'est pas les empêcher de porter les vêtements qu'elles souhaitent.


Sauf que pour grand nombre elle "choisissent" de porter la Burqa pour ne plus être traitées de "salope" quant elles sortent de chez elle.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Totalement contre mais je n'irai pas exposer mes idées pour éviter que ça parte en liiive x)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit