Problème concernant ma sexualité

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour/bonsoir.

J'ai un petit (gros ?) soucis concernant ma sexualité comme le titre du sujet l'indique. En effet, je suis attiré par les hommes, je l'assume plutôt bien, mais j'ai d'énormes problèmes lorsqu'il s'agit d'interaction sexuelle. 
En outre, je déteste faire des fellations (déjà que je n'apprécie pas vraiment de voir un autre pénis que le miens), ça me donne presque la nausée. Je n'aime pas non plus la pénétration anale (côté actif, ça ne m'attire pas vraiment, côté passif je ne prends aucun plaisir, c'est même plus désagréable qu'autre chose). En gros, j'ai l'impression que je n'aime pas coucher avec des hommes, ce qui est un comble pour quelqu'un qui est attiré par eux. 

Bref, je suis un peu perdu, donc si vous pouviez me donner des conseils, n'importe lesquels, ça sera toujours ça de pris x) 


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Salklo,

Si ce qui te gêne c'est de ne pas être dans la "norme", n'en soit pas gêné, il n'y a pas de "norme" en matière de sexualité, même si la société/le porno/les copains/les copines/etc. essaient de nous faire croire le contraire. Tu peux être attiré par les hommes, aimer faire certaines choses avec eux et pas d'autres, et c'est ton droit le plus strict.

Il y a un site que je recommande souvent, particulièrement aux personnes qui sont au début de leur vie sexuelle, et spécialement cet article pour toi :

Suis-je asexuelle, greysexuelle ou ai-je juste une libido peu développée ?

J'espère que cela t'aidera.

photo de l'auteur Hoctave
Hoctave
Homme de 25 ans
Paris/St Dizier

10 remerciements
Ne t'inquiète pas tu n'es pas malade ! Je pense aussi que d'avoir des rapports sexuels n'est pas obligatoire dans un couple. Il faut juste que les deux soient d'accord.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis moi-même repoussé par certains aspects.. Notamment l'histoire des pénis. :/ Pourtant pas de doutes sur ma sexualité. ^^
Et j'avoue que c'est difficile de se dire qu'on aime mais on aime pas tout. 
Malgré ça les envies ne sont pas inexistantes, je pense qu'il faut trouver quelqu'un avec qui on peut partager et qui sera bienveillant, tout simplement. ^^ 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu n'as rien d'anormal, il y a autant de façon d'aimer que de personnes. Comme l'a souligné Ajabtar la société fait croire qu'il faut faire plein de trucs dans tous les sens pour s'aimer, alors qu'en vérité c'est avant tout d'être heureux avec son compagnon(ne).

Si tu trouve la bonne personne, qui ne cherche pas un plan cul avec toi comme son objet de plaisir, mais de partager ce truc magique et invisible avec toi, et l'envie de faire ton bonheur (comme toi le sien), alors tu n'auras plus aucune question, seulement de profiter de chaque instant du moment présent. Le reste tout s'harmonise tout seul.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Loann a écrit :
l'envie de faire ton bonheur (comme toi le sien)


C'est rare, et c'en est d'autant plus précieux : une personne qui veut faire le bonheur de l'être aimé. Et pourtant ça devrait tellement être la base.

Mais je dévie du sujet. :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tout d'abord je tiens à vous remercier pour vos réponses, ça fait toujours plaisir de voir que des personnes prennent un peu de leur temps pour essayer de résoudre mes petits problèmes !


Je comprends tout à fait qu'il existe d'autre façon d'aimer et de vivre sa sexualité, mais ça reste assez difficile. Surtout que j'ai des envies sexuelles, j'ai envie de faire tout ce que j'ai cité dans ma première publication, mais une fois que le moment est venu de le faire, je perds toute envie et j'ai même du dégoût. De plus, comment expliquer à son partenaire (en imaginant qu'un jour j'ai une véritable relation sérieuse xD) que le sexe nous dégoûte et qu'on est satisfait par les câlins (et encore, ça dépend des moments) quand on sait que la majorité des personnes ont besoin d'avoir des rapports ?

Enfin, il y a aussi ce regard. J'ai remarqué que lorsque je couchais avec quelqu'un, cette personne avait "le" regard dans lequel tu as l'impression d'être désiré. Ça me donne l'impression d'être déshumanisé, comme si je n'étais plus qu'un objet. Ce regard me dégoûte aussi alors que je pense qu'il est totalement normal ><'  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le truc du regard de désiré (genre chien enragé^^) t'as pas du tomber sur des bonnes personnes qui sont censées plutôt te regarder avec un regard amoureux, c'est quand même pas la même chose xD Mais bon comme tu le dis apparemment c'était plutôt des relations légères que sérieuses, donc déjà à la base les motivations ne sont pas les mêmes. Ne t'arrête pas à ce genre d'expériences, quand tu trouveras ton mec avec lequel tu auras une véritable complicité, ça sera totalement autre chose.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah mais je parlais bien du regard "amoureux", le regard "chien enragé" (bonne comparaison xD) je l'ai aussi connu. Dans les deux cas, ça me met très, très mal à l'aise. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors pour être franc avec toi, tu dois avoir comme un blocage, sans aucun jugement, peut-être déjà tu ne t'acceptes pas toi-même ou autre chose, en tout cas parles en à ton copain direct, s'il t'aime tkt il te comprendra sans problème et c'est à lui de t'aider avec le temps (et ça lui fera plaisir). En plus ce n'est pas le plus important, la vie est tellement plus complète, tellement de choses à faire et à partager autre que l'intimité. On a tendance à en faire une fixation, le principal c'est d'être heureux vous deux, de s'être trouvés, le reste n'est que de faire du temps un ami. Et au moins ça fait une histoire à remplir, chapitre après chapitre :p

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Salklo,

Je suis d'accord avec ce qu'a dit Loann. Je rajouterai deux choses :

- Sur ce que tu n'as pas envie de faire (tu le sais, ça ne t'attire pas et tu n'aimes pas ça) : si tu tombes sur des mecs pas compréhensifs, c'est l'occasion de faire le tri. Il peut être bon d'en parler avec le garçon qui t'intéresse avant : lui dire tes attentes, et l'amener à te dire les siennes, et voir à partir de là si vous vous accordez.

- Sur ce qui tu désires faire mais avec des sentiments ambivalents (je pense à ta phrase que je trouve significative : "Surtout que j'ai des envies sexuelles, j'ai envie de faire tout ce que j'ai cité dans ma première publication, mais une fois que le moment est venu de le faire, je perds toute envie et j'ai même du dégoût") : si cela nuit à ton bien-être et si tu veuilles résoudre cette ambivalence, la solution est probablement dans un travail sur toi-même (éventuellement en te faisant aider), pour savoir ce que tu veux et pour considérer sous un jour plus positif, comme fondamentalement une activité saine, toute activité sexuelle à laquelle tu consentirais. Peut-être est-ce lié aussi à une ambivalence envers ton propre corps, tes propres désirs, ton orientation sexuelle ?

Mais comme l'a dit Loann : ne te met pas la pression. La vie peut être riche sans cela.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En regardant des vieux sujets (je découvre le forum !), je vois qu'un sujet avec des questionnements très proches avait déjà été abordé :

Vivre une relation sans sexe ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Rien de plus que ce qui a déjà été dit : 
Attendre le "bon", pouvoir lui expliquer qu'il lui faudra être patient et s'il y a toujours la dualité désir/dégoût, peut-être te faire aider.
Ou effectivement des couples vivent très bien des relations sans sexe ou seulement de manière très soft

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit