Connaitre le géniteur ou la génitrice, important ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Je comprends ta façon de penser et on ne peut pas dire que tu sois vraiment égoïste à cause de ça.

Cependant pour ma part j'expliquerai simplement sa conception, lui laissant libre choix de la connaître ou pas. Pour ne pas le bloquer si il ressent un besoin de savoir qui elle est. 


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je comprend aussi ton choix et il est légitime mais certain enfant éprouve à un moment le besoin de connaître la personne qui les a portée pendant 9mois et c'est tout aussi légitime. 
[quote]Klasu a écrit :
" Et cela ne bloquera mon enfant dans son développement personnel et effectif."
En fait si. Il est possible qu'il se pose des tas de questions sur sa génitrice et que cela le perturbe un peu :/ et tu devrait être capable de lui donner assez de renseignements sur sa génitrice pour qu'il se sente mieux. Une photo, quelques détails sur sa vie sans pour autant la rencontrer  et tisser des liens avec elle. Enfin ce n est que mon avis :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui certain enfant le vive très bien mais pas tous, c'est en fonction des personnes.
Imaginons que ton enfant ne le vive pas aussi bien et qu'il veuille savoir ne serait-ce que le nom de la femme, tu lui interdirais?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ne te méprend pas je ne trouve pas cela plus juste qu'un enfant vive sans connaître qui est son géniteur! 
Tout ce que je dit c'est qu'il est possible qu'un moment ton enfant veuille en savoir plus sur ses origines. Et que c'est une possibilité auquel tu doit réfléchir des à présent sans être trop ferme dans ta décision je pense. Tu ne veux pas qu'il connaisse sa génitrice mais lui pourrait il faire des recherches de son côté pour la retrouver? Et si la réponse est oui il pourrait t'en vouloir de lui avoir caché tu ne croit pas?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je rejoindrai les commentaires précédents en te disant que cela ne dépend que du choix que ton enfant fait.

Personnellement si je devais un jour avoir recours à un GPA (ce dont je doute, privilégiant l'adoption (pour moi c'est l'amour qui forme une famille, pas les gènes) mais bon ça c'est un autre débat), je pense qu'arrivé à un certain âge (durant l’adolescence) l'enfant se pose beaucoup de questions. Et à mon sens, il serait mon devoir que de lui dire ce qu'il veut savoir ainsi que de lui demander s'il veut connaitre l'identité de sa "mère" (biologiquement parlant) sauf si évidemment l'enfant n'a pas la maturité, ni le recul pour pouvoir s'y faire. ;) 

 Et pour ce qui du reste, bien au contraire, même avec tout l'amour du monde, tout l'attention et tout ce que tu voudra, l'enfant voudra quand même certainement quelques explications, même si c'est juste par curiosité ;)

photo de l'auteur greg686ws
Greg686ws
Homme de 42 ans
PLOERMEL

4 remerciements
Klasu a écrit :
Un enfant qui reçoit tout l'amour imaginable de la part des ses deux parents -quels qu'ils soient- ne ressentira pas le besoin d'en savoir plus sur ses origines. Ses deux parents affectifs suffiront à le rassurer sur ce plan là. 


Je parle avec toutes les guillemets, les conditionnels et précautions possibles, mais je ne pense pas que cela soit une vérité. absolue.

Si tu expliques à un enfant qu'il a été conçu différemment de ses camarades de classe, mais que tu refuse de lui dire toute la vérité - et notamment l'identité de sa mère biologique - il risque se poser la question MAIS POURQUOI!!!??? Chez certains, c'est un besoin viscéral qui n'a pas grand chose à voir avec la quantité ou la qualité d'amour reçu des parents affectifs. 

Je ne dis pas que ça arrivera forcément. Mais c'est une possibilité. Sauf effectivement à lui mentir en disant que vous n'avez jamais su de qui il s'agit. Mais là encore, ça ne l'empêchera pas d'entamer des recherches. 

Attention, je ne dis pas non plus que je trouve ta démarche mauvaise. Je dis juste que tu ne peux absolument pas prévoir quelle sera la réaction de ton enfant. 

Et puis l'amour qu'on porte à un enfant est une condition nécessaire mais non suffisante à son développement. Sauf à l'attacher à un pied de son lit dans sa chambre, il aura à faire face à l'influence d'autres personnes que ses parents. On est tous uniques - c'est pas faute d'essayer de le faire comprendre - avec des sensibilités différentes, et des réaction différentes face à une situation. Indépendamment de l'attention que l'on nous a porté en tant qu'enfant, il me semble. Mais là je ne sais pas si je suis clair.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
De ce que je retiens de cette question, c'est que c'est très subjectif comme sujet. Certains se ficheront de leur géniteur comme de leur première chemise (après tout cette génitrice sera leur mère, mais jamais leur maman), pour d'autres ça pourrait être un détail très important.

On a tous un rapport différent avec la filiation. Personnellement les racines c'est très important pour moi (j'ai même tenté de reconstituer mon arbre généalogique complet, mais pas de chance en Tunisie il n'en tenaient pas vraiment avant les années 1900 :/ ), et je pense que je ne suis pas le seul.  Alors si j'avais des gosses de cette façon,   je ne lui cacherais certainement pas l'identité de la génitrice :je pars du principe que la nature n'a pas permis à deux hommes ou deux femmes de concevoir biologiquement, alors je préfère autant assumer auprès de l'enfant qu'il a fallu 3 personnes pour le faire venir au monde (un peu comme dans Queer As Folk), quitte à ce que la génitrice fasse partie de sa vie si elle le souhaite.

Quoiqu'il en soit, je ne crois pas que ce soit réellement bon d'effacer d'un revers de main la personne sans qui l'enfant n'aurait même pas pu venir au monde (donc ce que je dis vaut aussi pour les géniteurs mâles envers les couples de femmes). Peut-être que pour toi ça n'a aucune importante, mais peut-être que pour ton futur enfant si, et c'est ça être un bon parent pour moi ; c'est donner de l'amour et tout faire pour que ses enfants réussissent et soient heureux, certes, mais c'est aussi savoir anticiper ce type de situations et être en mesure d'apporter à son gosse les réponses qu'il demande. Déjà que tous les enfants ne supportent pas l'adoption (combien d'enfants adoptés ont été malheureux alors que leurs parents adoptifs ont l'impression d'avoir tout fait pour eux ?). Peut-être bien qu'en fait il s'en fichera complètement comme je l'ai dit avant, mais si ce n'est pas le cas ce ne serait vraiment pas cool de le laisser dans sa frustration. Je me rappelle d'un Zone Interdite qui traitait justement de la GPA, les deux pères avaient fait appel à une mère porteuse en Inde et ont pris une photo d'eux avec la mère portant le gosse dans les bras ;  j'ai trouvé ça parfait.

photo de l'auteur golphy
Golphy
Homme de 37 ans
Alger

9 remerciements
Je ne peux évidement pas te dire quoi faire ou pas mais juste te donner mon point du vue sur le sujet, j'ai pratiquement lu tous les commentaires je dis bien pratiquement mais je ne vois pas d'avis bas? sur du vécu ou qui prend exemple sur la réalité, je ne prêtent absolument pas détenir la vérité car tout simplement je crois que chacun a le droit de disposer de sa vie comme il l'entend même si moi je ne suis pas d'accord mais du moment que reine n'est imposé ça me va :-)

Bon voilà je connais deux personnes adoptives un gars et une fille, non ce n'est pas la série Lol qui ont grandi dans deux familles et milieux complètement différant mais aillant reçu le même amour, attention, tendresse et affection mais qui réagissent de façon un peux différente, pour le garçon son père l'a confié à une famille d'accueil car aillons perdu sa femme il ne pouvait assume seul l'éducation de son enfant bref l'enfant grandit normalement mais sentait qu'il y avait qlqch qui n'allait pas ( c'est de l'ordre du ressenti) vers 6 ans il a commencé a poser des questions, les parant adoptif lui ont  expliqué la situation au début il l'a très bien pris car au final il ne connaissait que cette famille et pour lui c'était c'est partants point, puis a l'adolescence il ressenti un besoin irrépressible de connaître ses parant biologie mais n'osa pas le dire a ses parants de peur de leurs faire du mal puis avec le temps il a cherché à savoir et il m'a dit je veux juste mètre un visage sur mes parants biologique savoir d'où je viens et a qui je ressemble ni plus ni moins car mes vrais parents son ceux qui mon élève et fait grandir.

Pour ce qui est de la fille son histoire est complètement différente abandonner par sa mère biologique à l'âge de qlqs mois elle fut placer dans un orphelinat puis adopte à l'âge de 6 ou 8 mois, ces parants lui ont dit toute la vérité d?s qu'elle a eu l'âge de comprendre, arrive à l'adolescence elle a commencer a faire des recherche sur sa mère biologique, elle a remuer ciel et terre pour avoir des infos elle n'a pas non plus vraiment ménager ces parents même si elle les aimait mais c'était plus fort qu'elle malheureusement pour elle, elle n'a jamais pu obtenir toutes les infos pour la retrouver mais elle aussi m'a dit qu'elle voulait juste mètre un visage sur sa mère biologique rien de plus.

Et j'ai garder le meilleur pour la fin loool enfin c'est différant car c'est plutôt l'histoire de ma mère qui a étai abonné par ça mère a l'âge de 6 mois mais qu'elle a pu revoir par la suite à plusieurs reprises mais nous les " petits enfants" nous ne l'avons jamais vu même pas en photo, personnellement je ne connais que son prénom et je dois dire que ça me suffi amplement, même si il y a la curiosité de voir a quoi elle ressemble je ne cherche vraiment pas à la rencontre, je peux même dire qui si un jour elle cherche à me rencontrer je ne crois pas vouloir lui donner ce plaisir peut être par rancune de ce qu'elle a fait subir à ma mère.

Voilà donc tu peux trouver de tout, la personnalité humaine est complexe, je veux juste te poser une question pourquoi as tu choisi de ne pas laisser le chois a ton enfant de choisir lui même le fait de connaître ou pas sa génitrice? même si je n'aime pas ce mot :-) a l'exception des arguments précédemment abordé, le fait que le plus important est l'amour que vous pourrez donner à votre enfant ...etc je pense que ce n'ai pas par ce qu'il connaîtra l'identité de sa mère biologique ou porteuse qu'il vous reniera ou vous laissera tomber au profit de cette femme ce sont deux choses complètement différente, car d'après ce que j'ai compris derrière cela, il y a une crainte de le perdre, je peux me tromper bien sur et je tien a rappeler que je ne suis pas ici pour juger, je veux juste comprendre même si je ne suis pas forcément d'accord.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit