l'angoisse du travail

Café du commerce - Créé le - 9 Participations

l'angoisse du travail

bon, un sujet tout bête, une question à la con ... je ne souhaite pas spécialement provoquer une polémique, juste avoir vos expériences, et si oui et que vous savez pourquoi dans votre cas, partagez
est ce que ça vous arrive d'être angoissé au moment de partir travailler ? .-.
0 vote

Tiens je suis la première là dessus !

Alors je ne travaille pas encore mais je suis souvent une angoisser (bien quand nette progrès) dès que je vais au lycée. La peur de se faire jeter, de ne pas pouvoir parler, de se faire injurier. J'ai fais pas mal de crise bizarre du style ne plus savoir marcher, vomir de peur, perte de la parole juste parce que je ne voulais pas y aller, et la encore ça peut être difficile si on a sport collectif !

Voilà, voilà !
0 vote

Bonjour,

C'est un sentiment que j'ai bien connu, puisqu'il m'a valu deux longs arrêts de travail. Le premier de trois mois pour demander un changement de poste (pression du client pour lequel je travaillais qui m'a poussé à faire plusieurs crises de panique avant d'en parler à la médecin du travail) et le second de trois semaines parce que j'avais besoin d'un suivi psy et que j'étais incapable d'aller au travail.
Je pense, mais je ne suis pas spécialiste, qu'il faut essayer de déterminer les raisons qui font que tu es angoissé à l'idée d'aller au travail : est-ce que c'est du au travail en lui-même ? A tes collègues ? A une raison personnelle ? Aux trois en même temps ?
si ça devient trop sérieux, n'hésite pas à en parler à ton élu CHSTC (s'il est sérieux) ou carrément au médecin qui te suit à la médecine du travail, voire tout simplement à ton médecin.
En tout cas bon courage ! C'est une horreur à vivre mais tu peux toujours en discuter ici si tu veux :)
0 vote

Ouaip ça me le faisait toujours au début. Et quand ça persiste c'est parce que ça n'allait pas avec les collègues. J'étais mal a l'aise.

J'ai toujours une petite pression même après deux ans et des collègues sympa, actuellement. Mais on s'y fait. Puis on n'a pas vraiment le choix. Faut y aller ^^
0 vote


ça m'arrive parfois, en général, c'est parce que c'est tendu avec le client, mais finalement, je m'y suis habitué. C'est difficile au début puis après ça finit par s'arranger.
Il y aura toujours un peu de pression au travail, que ça vienne des managers qui te challengent (pour que tu puisse progresser) ou des clients qui sont trop exigeants.
Pour l'histoire, je travaille actuellement avec un client. Au début, le seul fait d'évoquer un déplacement chez lui, ça me mettait dans une angoisse profonde puis finalement, on a calmé le jeux. Maintenant ça se passe plutôt bien et je n'angoisse plus.
0 vote

Je suis un éternel angoissé et je l'étais d'autant plus durant mon ancien job.

12 ans de boules au ventre, j'y allais à reculons mais j'y allais quand même. C'était surtout alimentaire, je n'avais pas le choix.

Maintenant c'est l'opposé avec mon travail.
Des collègues sympas, un poste qui me plaît et mieux payé. ..

Comme quoi il ne suffit pas de grand chose! :-)
0 vote

Moi c'est quand le programme du lendemain s'annonce "merdique" en terme d'organisation avec des pratiquants nombreux et de niveau très hétérogène
0 vote

Je suis encore étudiante mais le monde du travail me fait assez peur. De ne pas être assez professionnelle, assez rigoureuse (moi qui passe mon temps a rêver et faire dans l'à peu près). Mais j'imagine que quand on gagne vraiment son pain avec ce qu'on fait, on a un état d'esprit plus productif que ça. Pour les collègues, ça doit dépendre énormément de l'ambiance... si vous n'avez pas d'affinités «amicales» ce n'est pas grave à condition que tout le monde soit assez mature pour garder une entente professionnelle. Sinon ça peut vite être galère en effet...
Scolairement j'ai jamais été sociable et démonstrative avec les gens (en dehors des études c'est plutôt l'inverse) mais aujourd'hui je me fiche de savoir si untel me trouve coincée ou bizarre etcerera. Donc ce qui m'angoissait beaucoup hier (rejet des autres) n'est plus trop vrai aujourd'hui ^^
0 vote

ouai je vois ce que vous voulez dire.

maintenant avec du recul je vois que j'étais angoissé les jours ou j'allais bosser avec mon patron, un éternel insatisfait, alors qu'avec mon collegue j'étais assez content de me lever le matin pour y aller et si j'ai quand meme été nerveux avec lui ça devait etre a cause de la maladresse provoquée par l'étroite surveillance du boss, des mauvaises habitues

la profession que j'ai choisie me plait et paie pas trop mal d'ailleurs mais je suis un grand inquiet et j'ai du mal a travailler sous pression, je pense que tout venait de là, je vois aussi maintenant que je ne me pensais pas a la hauteur a cause du perfectionnisme de mon boss pourtant quand je regarde ce que je faisais aujourd'hui je suis tres satisfait de mon travail et à la place de mes clients je le serais aussi

faut que j'aprenne a pas placer le boss trop haut.
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit