Le virtuel un frein pour la vraie vie ?!

Café du commerce


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le virtuel un frein pour la vraie vie ?!

Bonsoir à tous ! Arratsalde on ! :)

Je reviens avec un petit sujet ! :-)


                                                            

Prisonnier du monde virtuel pour les rencontres , j'ai décidé de ne plus trop m'attacher aux mecs qui peuvent m'intéresser mais qui ne vivent pas vraiment à côté de chez moi .
La 1ère raison pour éviter la frustration , la deuxième éviter l'isolement et la dépendance affective virtuelle...
Mais cela à des effets pervers ... certains ne me demandent même plus de nouvelles , m'ont carrément zappé car je ne leur donnais plus de nouvelles hors si personne ne fait le premier pas ça ne peut pas faire ressortir du positif !  Ou alors ne cessent de me faire du rentre dedans constamment hors on sait tous qu'un mec il réagit plus ou moins mal à la tentation chers messires ! 
Le problème c'est que je ne peux céder à la distance sans permis et sans argent pour "voyager" chez l'autre.
Du coup je me considère comme prisonnier des rencontres virtuelles et aussi de l'érotisme ambiant sur le net qui met à rude épreuve les hormones masculines ! La testostérone en feu , je pense que vous voyez ce que je veux dire les mecs ;) 

De ce fait , je suis ce qu'on peut dire un célibataire frustré par la distance et le fait de ne pouvoir découcher qu'à de rares occasions ... ma mère m'a toujours dit même si tu es majeur tes aventures tu les vis ailleurs qu'à la maison mais si je découche justement je ne le fais que très rarement car mes parents n'ont de cesse de s'inquiéter pour moi , c'est pourquoi je compte mes aventures sur les doigts d'une main jusqu'ici...
Je ne suis pas un Don Juan , je ne charme pas à tout va dans la vraie vie mais le virtuel m'apporte en quelque sorte une façon d'exprimer mon potentiel de séduction et ça réussit toujours mieux qu'en réalité en fin de compte mais pour un résultat frustrant bien entendu...
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah un sujet de Huldo ! ça faisait longtemps ! Au moins depuis ... fiou ... hier !
Il n'y a même pas de question, c'est juste un constat qu'on ne peut pas valider ou réfuter sans te connaitre ...
Les sites de rencontres apportent des aspects positifs et négatifs. A toi de voir si les premiers compensent les seconds à ton sens et puis voilà !
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Huldo!

Le problème avec l'épistolaire - et entre deux personnes qui ne sont jamais vues - c'est que c'est la répétition d'une situation narcissique où chacun garde un grand contrôle sur l'image qu'il projette, et qui lui est renvoyé. Un jeu immature, où l'altérité n'est jamais que frôlée, où les émotions restent primaires c'est à dire liées à la récompense. Le point positif est que cela développe l'imaginaire.

L'inconvénient est justement que notre éducation nous forme dès l'enfance à déjà beaucoup trop à imaginer des relations amoureuses et de désir plutôt que les vivre. Le romantisme hétéronormé monogame et sacramentel (pour la vie) occupe une grande place de l'imaginaire enfantin. Il est concurrencé depuis la généralisation du porno par l'antique schéma du facteur (ou du plombier..), bref par l'idée d'un sexe sans blabla et sans lendemain. Il y a d'autres schémas : la princesse entretenue, le gay best friend et confident, le yag sérieux et hors-milieu qui ne couche que quand c'est du sérieux...

A cause de ces inclinaisons éducatives, le jeune qui préfère l'épistolaire à la rencontre directe, forgera dans son imaginaire plus facilement un schéma idéalistique qu'il peut contrôler que dans une aventure réelle dotée de zones d'inconfort, d'apprentissage...

Une bonne façon qui m'aurait aidé à moi-même éviter cet écueil aurait été de miser sur une compétence que nous avons quasiment tous : l'amitié. On peut la mettre comme préalable à tout désir ou rencontre plus sérieuse. Les résultats n'en sont plus que plus solides quand la relation évolue car un couple qui dure doit se fonder sur une amitié, et un plan cul se passe toujours mieux quand on a confiance en l'autre.

Donc mon seul conseil : Cherche à te faire des amis, sois clair sur le contrat initial, rencontre les vite, rentre dans leur univers, offre leur le tiens. Sans chichi. Fais ça avec 5, 10 personnes. Laisse mijoter. Reviens dans 6 mois.

Bise
Charles
0

photo de l'auteur Mookie
Mookie
Homme de 22 ans
Nantes

1 remerciement
Mon voisin du dessus à presque tout dit et je le gratifie d'un aimable merci pour la justesse de son analyse.
Maintenant voici un bout de mon histoire pour te faire comprendre que ça n'a pas que du mauvais le virtuel. 

J'ai rencontrer mon ex grâce à ce site. Intérêts communs et attirance mutuelle. Seulement 100 kilomètres de distance et moins de une heure de train donc on a nouer rapidement une vraie relation. Bien sûr , j'ai découvert comme l'a dit Charles qu'elle était légèrement différente "dans la vraie vie" du fait du manque de contrôle qu'elle pouvait exercer dans la vie "réelle" car elle n'avait plus de carapace , je suis directement apparu dans sa vie intime sans lui donner de possibilité de maquiller ses défauts. Mais si ça peut déranger certains , je m'y attendais. 

Une fois cette relation terminée , j'ai fait la connaissance d'une chouette fille ici encore. 

500 kilomètres de séparation. Ça fait beaucoup quand on a ni argent ni permis ni voiture.
Et bien après quatre mois de discutions fabuleuse , je ressentait pour la première fois une énorme envie de la voir , alors que la plupart du temps , comme expliquer par Charles , ça reste du réconfort narcissique de croire que l'on a une attache à cette personne qui n'existe que à travers les messages électroniques. 
Et bien depuis que je l'ai vu , c'est devenu une véritable amie. Même si j'ai du manger des pâtes pendant quatre mois et renoncer à une semaine de vacances , le résultat à dépasser mes attentes. Et de loin.
Quand on a vraiment le désir d'une rencontre et qu' on fait tout pour y arriver , le résultat peut véritablement changer ton approche de la vie.
Aujourd'hui je suis heureux de connaître cette fille et il est clair que je ne désir qu'une seule chose : revenir chez elle.
Je suis pourtant pas un coeur d'artichaut par nature. Mais les circonstances peuvent parfois faite vivre de drôles de choses. 
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah! Encore un sujet intéressant :)

Il faut avouer que le virtuel ouvre des portes intéressantes...On peut tester son pouvoir de séduction sans avoir à se prendre des vents ou des trucs dans le genre. On peut rencontrer des gens intéressants ect... :P
Mais c'est une sorte de frein tout de même. Car comme tu le dis il y a des contacts avec qui on parle, puis plus rien...On ne peut pas toujours les rencontrer ect... Du coup on a passé des heures devant cet ordi pour n'aboutir à rien.
Sauf que dans la vie réel on n'est pas forcément sur de rencontrer des gens tous les jours et on doit parfois attendre des mois avant d'avoir des vues sur quelqu'un. Mais ce qu'on vie reste réel mais pas virtuel...
Alors l'un dans l'autre bah au bout du compte que faire?

Comme on dit il y a le revers de la médaille ^^
0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@PtitPanda tu as tout résumé là :)

Effectivement on a le revers de la médaille avec les relations virtuelles ... :3
0


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit