Sexe et art

Arts et lettres - Créé le - 12 Participations

Sexe et art

Que pensez vous des oeuvres d'art (peinture, sculpture, photo, installation) qui mettent en scène le sexe (physique comme l'acte en lui même dans un but artistique)?

Je repense, plus précisement à la fameuse affaire Larry Clark (je ne sais si j'ai droit de mettre un lien, donc je vais m'abstenir), dont les photographies de jeunes adolescents (nus, dans des positions suggestives, voir sexuelles, drogues, etc.) ont été interdites... aux mineurs.

Et dans ce cas, cela vous parait il plus "sain' que des adultes (majeurs) voient ces photos là, ou étaient-elles, pour vous, plutôt réservées exclusivement à des mineurs (adolescents, j'entends) puisque ce sont eux qu'elles mettaient en scène.

Un regard mature qui peut être voyeur, voir pervers (après tout, n'importe qui pouvaient aller voir ces photos là) ou un regard jeune et peut être impressionnable, voir choquable..?



Et plus largement, peut on tout mettre en scène, tout montrer au nom de l'art?

Et, même si mon avis est categorique concernant ce grotesque personnage... Que pensez-vous de la vague Terry Richardson?
0 vote

La nudité dans l'art en elle même n'est pas gênante. Un corps c'est globalement beau et harmonieux.

Par contre, le sexe mis en scène dans l'art je trouve ca un peu osé, perso j'apprécie pas tellement. Je pense qu'effectivement, ça peut être choquant pour un public jeune. Le sexe est beau, évidemment, mais un peu trop osé pour être exposé dans une sphère public.

Et puis utiliser le sexe dans l'art pour choquer, ou pour être original, je trouve ca parfois douteux. Je pense notamment à Milo Miré, une artiste suisse, qui a réalisé des peintures en expulsant des oeufs de son vagin en public : Aucun intérêt, à mes yeux :)

(oh et pour moi, Larry Clark, c'est pas de l'art, juste de la pornographie en noir et blanc.)
0 vote

Milo Miré? Je ne connaissais pas cette artiste...

Hm, j'ai vu et aucun intérêt si ce n'est choquer. Et il en faut beaucoup pour me choquer.
0 vote

Alors ça n'a rien à voir avec le sexe dans l'art, mais niveau choquant et inaproprié, il y a l'anatomiste et pseudo artiste Gunther von Hagens, qui a fait une exposition qui s'appelle "Body Worlds" de mise en scènes de vrai corps démuni de leurs peau qui sont plastiné, une technique qu'il a inventé qui a pour principes de concerver certaines parties du corps (ici les muscles et organes). Il est avant tout médecins et ces corps sont donnés de base pour des études, des cours pour les étudiants en médecines sur l'anatomie, qu'on peut d'ailleurs trouver librement sur youtube... Je trouve ça inadmissible d'utiliser des corps pour ça enfin bon, ça a fait scandale son exposition à été énormément refusé dans certains pays, mais j'invite quand même pas curiosité à regarder ce qu'il a fait.
0 vote


Bon, il faut donner son avis, alors je vais le donner. Je n'ai pas trop de connaissance en art, alors je vais m'appuyer sur mon ressenti.

Dans le 7ème art d'abord. Sexe et cinéma, pour moi, ça implique un moment gênant quand ça survient au cours d'un film que tu regardes avec tes parents. Moment qui peut s'avérer être plus cool si tu regardes le film tout seul, ou en très bonne compagnie. Finalement, c'est lors d'un film avec les copains que ça peut être le plus drôle :D Bref, ça suscite toujours une réaction.

Quant à l'exposer? Ma foi, si le public est averti, la mise en scène du sexe n'est choquante que pour les personnes qui ont un problème avec le sexe. Et pourquoi donc? Parce que des siècles de religion (bouuuh, et oui, encore toi!) nous ont rendus plus que pudiques. Chez les grecs, on se balladait à moitié à poil, et ça choquait personne.

Quant à exposer du sexe pour les jeunes. C'est justement parce que c'est fait de manière publique que ça en devient gênant. Mais on va pas se voiler la face: Qui, ici, n'a jamais été fouiner sur internet ou dans je ne sais quel bouquin pour matter des gens à poil pendant son adolescence? Ca fait partie de la vie, et c'est juste parce qu'on pense que la découverte du sexe devrait se faire de manière intime et honteuse, que des expos sur le sexe nous gènent. C'est aussi la raison pour laquelle voir une scène de cul à la télé avec papa et maman n'est pas le moment le plus détendant de notre vie.

Concernant ce type qui expose des bouts de corps humain, je suis plus d'accord avec la gêne de Kamsay. Peut-on encore considérer cela comme de l'art?

D'ailleurs, peut-on considérer la mise en scène du sexe comme de l'art?
0 vote

l'art c'est pour faire jolie et sert à émouvoir

après on peut censuré, c'est compréhensible, à 12 ans on a pas le même regard qu'à 18 ou 30 ans
0 vote

La représentation d'un acte sexuel artistique est en effet appréciable. Mais pas à la portée de toute les maturités !

Je pense que cela peut-être absolument magnifique ! Pareils pour les nus.

Je dessine personnellement des nus de femme, et je trouve d'ailleurs que tout la grâce se trouve dans une femme ( oui je suis gay ), c'est aussi dans ce sens qu'une visée artistique n'est pas forcément repérable par tout le monde : " Ololol le perver il a déciner 1 zizi xptdr rofl " ....

Bien à vous... un détraqué.
0 vote

L'art mettant en scène le hard ne me dérange pas, pour deux raisons et selon certaines conditions.

Premièrement, je suis partisan de la liberté d'expression. Je repense au fameux Piss Christ qui avait fait scandale aux Etats-Unis à l'époque, même si je m'éloigne du sujet. Si l'artiste ressent le besoin et l'envie de diffuser du sexe, du charnel et de l'érotisme, c'est que la société les lui a inspirés. Je perçois l'art (la création artistique pour être précis) comme étant dénué de toute règle et de tout tabou mais pas de toute loi.

De plus, l'artiste ne représente pas forcément dans ses œuvres des choses auxquelles il adhère. Ainsi, si feu Kevin Carter photographie un soudanais mourant de faim, ce n'est pas parce qu'il apprécie les ravages de la famine, non, c'est tout simplement pour les dénoncer. Là où je veux en venir c'est que l'art n'a pas uniquement pour but de décorer, d'embellir ou de "vendre du rêve", l'art peut également tenter de changer les opinions, de faire réagir.

Ici, exposer des scènes érotico-porno n'a pas forcément pour optique d'exciter les visiteurs, il peut par exemple, et selon mon avis, s'agir d'une interpellation, d'une invitation à réfléchir. Comme le prouve ce sujet, celui qui regarde ces œuvres est dérangé, peut-être qu'il se demandera pourquoi voir exposer au grand jour des situations qu'il reproduit probablement en intimité le gêne. Il sera peut-être amené à se dire que c'est la société qui a créé ces tabous qui n'ont pas forcément lieu d'être puisque le sexe n'est pas mal, sale ou honteux. C'est à mon avis la visée de certaines de ces œuvres, même si d'autres sont clairement conçues pour éveiller la libido ou la perversion malsaine de quelques individus, je vous le concède.

En revanche, l'exposition d’œuvres à caractère sexuel, érotique ou pornographique ou choquantes de manière générale doit être encadrée. Il s'agit d'avertir le public à ce qu'il s'apprête à voir et d'interdire l'accès aux mineurs, entre autres.



Pour revenir sur les pistes proposées, je trouve que le travail de Terry Richarson manque cruellement de profondeur. D'accord, il photographie des célébrités nues ou en petite tenue, et après? C'est davantage du commercial que de l'art, enfin ça n'engage que moi. Les clichés de Larry Clark me plaisent davantage, c'est recherché, ça traduit des émotions, il y a du drame. C'est dommage qu'il mette en scène des mineurs, personne n'est au dessus de la loi.

Milo Moiré me déplaît puisqu'elle a choisi de réaliser ses performances dans des lieux publiques. Je considère que chacun a le droit de choisir s'il veut accéder à l'art ou à la nudité, pourquoi l'imposer de la sorte aux passants? La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.

Le travail de Gunther von Hagens ne me choque pas, je considère le corps inanimé comme un matériau comme un autre à condition que les défunts ait donné leur accord puisqu'il faut respecter les valeurs et les croyances de chacun. Là encore je trouve la visée intéressante, je ne sais pas quelles étaient ses intentions mais ça fait réagir et se questionner. Pourquoi devrait-on sacraliser les cadavres? Un mort, c'est un mort. Inhumer, incinérer, plastifier afin de créer une oeuvre, au final quelle importance? Rien ne ramènera le défunt à la vie.



J'apprécie la performeuse Marina Abramovic, notamment pour son oeuvre "The Artist Is Present". Ici, elle a eu l'idée, au musée MOMa, d'obliger les visiteurs à passer dans un couloir étroit entre deux personnes nues les contraignant ainsi à les effleurer. Je trouve ça intéressant, pourquoi ressentir une gêne? Serait-ce différent s'ils étaient vêtu? Pourquoi avoir honte de voir, de frôler des corps nus alors qu'il n'y a rien de sexué? Enfin, il s'agit davantage d'art corporel que d'érotisme. http://youtu.be/sMOT7D06YeM?t=1m44s (moment où Ulay, artiste très proche de Marina Abramovic, passe entre les deux figurants nus).
0 vote

Je ne pense pas que tu sois un détraqué. ^^

Je partage ton avis sur la beauté d'une union (si Beto me censure ces mots!...). Pour avoir vu et été hypnotisé par une scene saphique d'une beauté rare, je pense que parler d'Art va de soit. Pour moi. Simplement, certains artistes utilisent le sexe ou l'acte sexuel de façon violente, choquante (même si je partage l'idée que l'art doit aussi déranger, voir choquer), déplacée ou... ridicule.

Ainsi, en photo, par exemple, les oeuvres de Man Ray ne me choquent pas (je pense par exemple aux quatres saisons -ma préférées c'est l'automne).

Ou Nobuyoshi Araki qui pour moi est un artiste obsédé, voir pervers qui fait de belles photos (bon ok, j'apprécie le quart de son travail. Le reste, je trouve que c'est juste du voyeurisme sans intéret).
0 vote

(J'ai écris mon message il y a quasi une heure. Malin ça de s'endormir sur son ordi. . .)



Je m'adressais donc à Idris. ;)



Et Sukaas... Attends, je relis. ^^
0 vote


Les photos de Larry Clark sont superbes. Sinon il y a aussi le photographe Ryan Mcginley que j'adore. La plupart du temps ce sont juste des photos d'ados nus, mais il y a aussi quelques scènes de sexe comme "Dash and Agathe".
0 vote

J'ai regardé la vidéo et oui, je pense que j'aurais été gênée aussi de passer entre deux femmes nues, les frôler... Non pas parce qu'elles sont nues mais parce que moi je serais habillée. Ainsi, aussi prude que je suis, je pourrais être à l'aise nue, parmi des nudistes.

Du coup, je pense que c'est l'utilisation justifiée de la nudité ou de l'acte sexuel qui importe: pourquoi? Dans quel but? Quand c'est "gratuit" ou "sans intérêt" (mais peut être n'aurais je simplement pas compris la vision de l'artiste), je suis contre.

Quand c'est pour faire passer un massage, déranger, faire réfléchir, faire rêver, bousculer... Oui. Mais comme le dit Sukaas, uniquement quand le public est averti.
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit