Hetero Bi Gay ? Que suis-je ?

avatar contributeur ThPyk
ThPyk
14/11/2022 à 23:13

Bonjour !

Je suis nouveau sur le site, et j’aimerais bien avoir quelques avis, ou même juste que vous me lisiez, concernant les doutes sur ma sexualité !

C’est un long message, mais au moins vous aurez les petites lignes de mon histoire..!

Depuis petit, j’ai toujours refoulé mon attirance pour les garçons je me suis forcé à sortir avec des filles et construire mon identité d’hétérogène, au point de développer des sentiments pour elles!

En parallèle, je regardais des pornos Gay, et exclusivement Gay, même pendant les relations avec ces filles.. Le porno hetero ne m’intéressait pas, et j’en regardais que pour me donner bonne conscience à la fin de mes petites affaires..!

J’ai toujours eu ce sentiment de gay refoulé au fond de moi et depuis tout jeune on me répète que je suis gay et non hetero..!

(J’ai pas le droit de choisir visiblement..!)

Après ma dernière relation (Hétero) de 5ans qui c’est terminé il y a 8mois, j’ai décidé de reprendre ma vie en main, et de m’amuser avec mes potes en sortant au bar, en boîte et en faisant pleins de choses qui me rendent vivant! Il faut savoir que pendant ces 8 mois, appart coucher avec mon ex occasionnellement, je n’ai rien fais d’autres, même seul ! 0 attirances pour personnes, ni plaisir solitaire.

Mais il y a quelques semaines j’ai commencé à sentir de nouveau une attirance pour les garçons lorsque que j’étais alcoolisé.

J’ai croisé un garçon en boîte, lui aussi alcoolisé, et il m’a embrassé dans le coup quand je lui parlais.

Peut importe ce que ça signifie pour lui, chez moi ça a déclenché quelque chose de fort que je n’avais pas ressentis avant! La scène met resté dans la tête pendant un long moment et je n’arrivais pas à penser à autre chose.

Enfin, continuons..!

Étant célibataire, je me suis dis que c’était le moment de sauter à l’eau, et d’essayer quelque chose avec un garçon lambda.

Donc je me suis inscrit sur Tinder, et j’ai parler avec 1 seul garçon avec qui le contact est passé naturellement et avec qui je parle encore aujourd’hui!

On c’est déjà vu plusieurs fois, et on se reverra c’est sur !

Mais mon problème dans tout ça, c’est que aujourd’hui, je n’ai aucune libido. Aucune envie, aucun désirs, rien!

Alors qu’avant, j’arrêtais pas de fantasmer sur des Hommes, à regarder des vidéos Gays…ect

Aujourd’hui, j’ai la possibilité de découvrir tout ça, et j’ai l’impression de ne ps être intéressé..

En sachant que je ne le suis ps plus pour les filles..!

Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir autant attendu pour sauter le pas, si je dois petit à petit m’habituer à ce nouveau « moi » qui tente de s’affirmer, si je suis finalement pas Gay, peut-être Bi, ou Hetero..?

Je suis absolument perdu dans tout ça !

Le pire étant que ma sexualité m’importe peu, aujourd’hui je l’accepte comme je suis, mais j’ai besoin de savoir ce que je suis, et ce que j’aime!

Sans ça, j’ai l’impression d’être vide et de ne ressentir aucun désir alors que j’en ai toujours eu..!

Même si c’était pas en accord avec mes pensées..!

avatar contributeur Cerises
Cerises
15/11/2022 à 08:54

Pas de panique quand on vit une rupture on passe par une phase sans libido ni désir je le sais je passe par là en ce moment. Alors prends le temps de faire le deuil de ton ancienne relation et quand tu seras prêt tu auras l'esprit libre pour bien analyser tes ressentis. Même si tu es à l'origine de ta rupture.

avatar contributeur de Dhalsim
Dhalsim
15/11/2022 à 17:46

Comme la dit cerise : il faut du temps , après une rupture il faut ce repose et faire le point et en sorte de ressortir meilleur de tout ça , pour ton problème (qui n’en est pas vraiment un), je dirais que tu es bi mais rien n’est tout bleu ou rose et au final cela dépendra de ton affinité avec la personne que ça soit un H ou une F , prend le temps de te recentrer et d’aller mieux intérieurement parlant 😊

avatar contributeur de Robin24
Robin24
17/11/2022 à 21:03

Pas de souci, je suis comme toi, juste que je dois être moins fêtard que toi.

Je suis bi, en ce moment les hormones c'est niveau mec. On te dis que tu es gay, non, tu es ce que tu es au plus profond de toi.

Bon courage

avatar contributeur de LaMontagne
LaMontagne
18/11/2022 à 11:22 - 18/11/2022 à 11:25

Je pense que le problème c'est que tu te forces à faire une différence entre les hommes et les femmes.

Ce n'est que mon opinion personnel, mais je pense que ce qui nous caractérise en tant que personne bisexuelle, c'est qu'on ne fait pas de distinction d'un point de vue émotionnel ou sexuel entre les hommes et les femmes.

On en fait pour d'autres raisons. Par exemple, la pression sociale. On sait tous qu'on risque très gros si on a un rapport homosexuel et comme on voit tous le monde être hétéro, on fait de même.

C'est très compliqué pour nous de comprendre la monosexualité, (le fait d'être hétéro ou gay), car cette sexualité se base sur le sexe et le genre d'une personne.

Je pense qu'on a tendance à voir l'hétérosexualité comme une règle à suivre sous peine de sanction et l'homosexualité comme une case définitive des méchants qui n'ont plus le droit à l'hétérosexualité car ils n'ont pas respectés la sainte règle.

On est incapable de comprendre qu'on ne puisse être attiré que par les hommes ou que par les femmes. C'est comme la couleur de peau, être blanc, maghrébin, noir ou asiatique n'empêche pas le désir, bah pour le sexe, c'est pareil.

Bref, on se doit de respecter des normes sociales qui ne sont pas pour nous, tous simplement.

On a aussi d'autres raisons qui font qu'on va se concentrer sur un sexe plus que sur un autre, comme par exemple, les préférences en terme de pratique sexuelle.

Un homme qui aime prendre du plaisir anal en se faisant pénétrer ne cherchera pas forcément à aller voir une femme, bien qu'il soit attiré par les femmes. Un homme qui ne prend pas de plaisir en se faisant pénétrer cherchera plutôt des femmes.

Ces préférences sont plutôt techniques, elles dépendent de ce que la personne aime ou non sexuellement. Cependant dans mon exemple, si l'homme passif rencontre une femme qui le pénètre, il pourrait alors accepter d'être en couple avec elle, de même pour un homme actif qui rencontre un homme passif.

Tu aimes ce que tu aimes. Ne cherche pas à faire des distinctions entre les hommes et les femmes alors que tu n'en fais pas. Accepte totalement le fait d'aimer les hommes et les femmes. Cela n'implique pas nécessairement de faire son coming-out mais d'accepter totalement le fait d'aimer les deux sexes dans ta tête.

Ne te laisse pas bouffer pas des mauvaises pensées

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
18/11/2022 à 12:26 - 21/11/2022 à 22:06

Citation de ThPyk #429767

Bonjour

J’ai l’impression que tu te prends tellement la tête à trouver «  qui tu es‘que tu supprimes ton instinct et que tu vas finir par ne plus avoir envie de rien.

Un seul mot: RELAX !

Tu es célibataire, libre de faire des rencontres ou LA rencontre. Laisse toi guider non pas par ton cerveau mais par tes sens, sois à l’écoute de ton corps et ton cœur.

Fais gaffe avec Tinder, tu pourrais tomber sur des mecs malhonnêtes, voir dangereux. Pour moi c’est de la surconsommation de sexe ce truc.

Si tu veux un plan d’un soir pourquoi pas? Mais reste prudent et protèges toi.

Après peut-être a tu besoin de reprendre confiance en toi et dans ce cas pas sûr que les plans d’un soir soit la meilleure méthode ( mais why not?)

Prends le temps de faire connaissance avec des gens de la commu LGBTQIA+, de te sentir bien et à l’aise avec ta sexualité, de t’aimer, et là tu verra tu te sentira tellement à l’aise que les belles rencontres se feront toutes seules 😄

avatar contributeur Hnoyo
Hnoyo
21/11/2022 à 21:43

Salut.

Je ne suis certainement pas le mieux placé pour débattre sur ce sujet, mais je vais t'écrire ma vision des choses qui te fera peut être du bien.

Je pense que personne n'est, physiologiquement parlant, gay, homo ou bi. Mais que l'orientation sexuelle est défini par le vécu et par le conditionnement de la société voulant imposer son modèle parfait. Je pense qu'alors chercher a savoir si quelle est ton orientation sexuelle est une question illégitime car il n'est pas nécessaire de s'attribuer une étiquette. Comme la personne ci-dessus te l'a dit, ne te prends pas la tête avec des questions existentielles inutiles. Déterminer ton orientation sexuelle t'amènera a quoi franchement ? Reste libre de suivre tes envie sexuelles avec ceux ou celles qui te donneront envi et kiffe ta vie.

avatar contributeur de Exotic Lulu
Exotic Lulu
21/11/2022 à 22:24 - 21/11/2022 à 22:25

Citation de Hnoyo #430987

Cyoucyou, (hnoyo me fait penser à la contraction de "Hinata Shoyo", un des personnages de Haikyuu je suis tellement perché des fois 😳)

"Mais que l'orientation sexuelle est défini par le vécu et par le conditionnement de la société voulant imposer son modèle parfait"

Si ça ne te dérange pas tu pourrais développer ou expliquer plus clairement ce que tu veux dire par là please ?

Parce que je ne suis pas sûr d'avoir bien compris, ou alors, j'ai compris, mais du coup, ça ne voudrait pas dire que j'aurais très certainement été hétérosexuel si ça marchait comme ça ?

Ou, est-ce que ce que tu voulais dire, c'est que le terme/le concept/la notion de "l'orientation sexuelle" est une invention de la société qui est hétéronormée et que selon toi, il ne devrait pas être question d'orientation sexuelle, mais simplement de "préférence" selon le moment présent ?

Avec une analogie (peut-être fausse), ça serait comme quelqu'un qui préfèrerait une rousse à une brune et que dans ces cas là on ne l'appellerait pas "rousse-sexuelle" ou "rousse-romantique", ça serait simplement une préférence sur laquelle on ne mettrait pas d'étiquette, une préférence qui pourrait varier/changer au cours du temps, ça pourrait aussi dépendre de la personne en face de nous, une personne pourrait nous faire développer une nouvelle/autre préférence, changer nos préférences ou ajouter une préférence à des préférences que nous avions déjà, et pour toi ça serait la même chose avec "l'orientation sexuelle" ou plutôt, la sexualité ?

Ou alors je n'ai absolument rien compris et tu voulais dire quelque chose d'autre ?

avatar contributeur Hnoyo
Hnoyo
22/11/2022 à 19:39

Non tu as très bien compris !

Après même si j'ai parlé de modèle parfait, il est clair pour moi que le monde n'est pas réellement hétéro-normé, mais simplement normé. Et on revient ensuite sur la notion d'étiquette.

Si les étiquettes sont nécessaires dans un contexte d'analyse (psychologie par exemple), je pense qu'elles ne devrait pas atteindre le domaine personnel. C'est ce besoin de fixer des étiquettes sur ta sexualité qui te force a te définir et qui t'incite a adopter un comportement adapté et à te comparer aux autres. Je pense que la spontanéité des envies s'en retrouve ensuite brouillée.

avatar contributeur de Exotic Lulu
Exotic Lulu
22/11/2022 à 21:56

Citation de Hnoyo #431128

Je vois ce que tu veux dire, merci d'avoir développer ton point de vue !

avatar contributeur Hnoyo
Hnoyo
22/11/2022 à 22:10

De rien !

avatar contributeur ThPyk
ThPyk
23/11/2022 à 20:50

Citation de Némésis Inu #430275

Je crois que je suis arrivé au point de « je me pose tellement de question que j’en perd mon instinct naturel et que je ne veux plus de rien », enfin, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et de me lancer à la quête de mon « Vrai Moi », en baissant toutes mes barrières par rapport à l’image de ma sexualité ou de ce qu’elle devrait être.

L’image des autres, je m’en fiche, l’importance c’est MOI ! J’ai ouvertement dis à mes amis proches que j’étais intéressé par les filles et les garçons, et qu’en ce moment je fréquentais un garçon! Au moins je peux en parler librement de ce que je traverse sans me monter la tête !

Pour tout te/vous dire, j’ai rencontrer un garçon sur Tinder, on c’est vu 1 fois, puis 2, puis 3.. Il a dormi chez moi, j’ai dormis chez lui, on apprend à ce connaître en temps que personne sur les plans intellectuels et physiques et au final c’est quelque chose qui me convient très bien! Et je suis tombé sur une très bonne personne, qui est d’ailleurs le seule à qui j’ai parlé parmi ceux qui m’ont envoyé un « hey »

Ce qui me semble compliqué à gérer quand on a de l’attirance physique pour les 2 sexes, c’est que les envies peuvent venir et partir, changer selon l’instant présent. Et par rapport à ça je ne sais pas où j’en suis!

Je me dis que je verrais bien ce que ça donnera, peut-être que j’affirme une partie de moi qui était caché par des tas de pensés, peut-être que j’aime les garçons et peut-être que ce n’est pas le cas et j’aurais essayé !

Mais un seul mot RELAX ! Tu as tout dis ! Je laisse la vague me pousser, et je profite de chaque moment !

Merci à tous en tout cas, vos avis parfois différents sont bon à lire! Moins on est seuls, mieux on se sent !

avatar contributeur de LaMontagne
LaMontagne
24/11/2022 à 08:15

Citation de Hnoyo #431128

Je ne suis pas d'accord. Ce point de vue est un point de vue bisexuel. Cela vient du fait qu'il est impossible pour nous de comprendre d'un point de vue émotionnel qu'on ne puisse être attiré que par les hommes ou que par les femmes.

Or, en pratique, l'hétérosexualité et l'homosexualité existent. Une personne hétérosexuelle ressent du dégoût intense à l'idée d'avoir un rapport homosexuel. De même qu'une personne homosexuel ressent un dégoût intense à l'idée d'avoir un rapport hétérosexuel.

Alors vous me direz qu'il y a des gays qui ont eu des rapport hétérosexuels et je vous réponds à ceci qu'ils ne sont pas gays mais bisexuels et que dans leur cas à eux, ils prétendent être gays car c'est plus facile de dire ça que de faire face aux préjugés et aux "discriminations" envers les personnes bisexuels.

Et ceci de même pour les personnes "hétéro-curieuses" qui auraient eu des rapports homosexuels mais qui seraient hétéros.

avatar contributeur Cerises
Cerises
24/11/2022 à 09:05

Citation de LaMontagne #431354

Je suis bisexuelle et hypersensible multiple je suis attirée que par des hommes ou par des femmes ( je pense qu'il y a différentes formes de bisexualité) et le pourcentage de mes attirances est de 50/50 ( ce n'est pas le cas de tous les bi) et je suis plutôt attirée par la personnalité d'une personne que par son physique même si j'ai quelques critères physiques pour les hommes. Et je dirige tout ça grâce à mes émotions et c'est pas pour autant que je suis infidèle et libertine je suis même tout le contraire : fidèle, exclusive et jalouse maintenant.

J'aime avoir des rapports avec les 2 genres ( pas en même temps les plans à plusieurs sont trop bizarres pour moi) mais pour avoir du désir et du plaisir il faut que je nourrisse des sentiments pour la personne avec qui je suis sur le moment car sinon ça ne sert à rien alors oui les différentes orientations existent, on ne devient pas hétéro, homo ou bi on l'est depuis la naissance et il ne suffit pas d'essayer pour savoir ce que l'on est, avant ma dernière ex j'ai été qu'avec des hommes (2) et je ne connaissais pas la sexualité féminine mais je savais quand même que j'étais bi parce que c'est ce que je ressentais au plus profond de moi, et pourtant j'ai découvert ma bisexualité tardivement mais je suppose que c'est normal.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
24/11/2022 à 09:12

Citation de ThPyk #431314

Je suis moi même bi, et j’avais clairement plus une attirance sexuelle pour les filles et une attirance romantique pour les garçons et ça m’a pas pris la tête plus que ça plus jeune car je compartimentait les 2.

C’est plutôt à l’âge adultes avec ma première fois ( avec un homme) que j’y ai prêter attention car ce que je savais déjà m’étais montré : pas de plaisir avec un homme mes sentiments pour eux par contre mon aider au fil du temps a être plus à l’aise. Mais qd j’ai couché avec une femme pour la 1ère ce fut l’évidence : instinct je savais lui donner du plaisir et en recevoir x 1000!

Maintenant je sais où je vais: vers les femmes, des femmes assumant leur féminité mais aussi une certaine masculinité ( je suis convaincu qu’on porte en soi ces 2 facette avec 1 prononcer plus que l’autre).

Citation de LaMontagne #431354

Pour moi tu généralise beaucoup trop: chacun vit sa sexualité de façon différente: il n’y a pas qu’une bisexualité, hétérosexualité ou homosexualité, le sexe et l’amour sont fluctuants.

Il y a des gays qui pour X raison on déjà eu 1 ou 2 relation hétérosexuelle, je ne vois pas en quoi je remettrai leur orientation gay en question si eux se définissent ainsi, car il ne s’agit pas de moi, de mon ressenti ou ma vision de là sexualité mais bien de la leurs. Biensur cela vaut pour toutes les formes de sexualité.

J’ai vu un reportage d’un couple lesbien dont l’une est une femme trans mtf, sa femme hétérosexuelle de base se considère tjrs comme tel malgré qu’elle aime et désir sa femme anciennement son époux.

avatar contributeur Hnoyo
Hnoyo
26/11/2022 à 09:49

Citation de LaMontagne #431354

Salut, j'entends ton point de vue mais je trouve qui est trop catégorique. Je ne suis pas sur que tout homosexuel est dégouté à l'idée d'avoir une relation hétérosexuelle, et inversement. Enfin pas plus qu'il serait dégouté d'avoir une relation avec une personne pour laquelle il n'aurait aucune attirance tant bien même qu'elle serait du sexe qui l'attire.

D'ailleurs les hétéros que j'ai rencontré étant très fortement dégouté par les homos semblait plus l'être dans un contexte de démonstration de virilité. tandis que dans la situation inverse c'était plus dans un rejet de l'hétéro à cause de la haine portée par la discrimination de l'homosexuel.

Il ne s'agit que de mon avis, je tiens a préciser que je ne suis pas psy, et que ce n'est que ma modeste analyse. Cependant, je pense que la réalité est bien plus complexe et varié que celle que tu présente. Je ne pense pas que la frontière entre les différentes sexualités soient marquée au feutre rouge. C'est d'ailleurs pour ça que je pense que nous sommes tous similaires.

Cependant, je me permet de te donner un conseil amical, le monde entier est vaste et complexe. Sur des sujets entrainants autant de variables et de problématique que la sexualité je pense qu'être aussi catégorique te donne une vision très réductrice.

avatar contributeur ThPyk
ThPyk
27/11/2022 à 20:24

Les personnes qui se sont tournées tardivement vers le même sexe, vous n'avez rencontré aucun problème de désir/plaisir niveau sexe ?

Je prend beaucoup de plaisir à en donner lors des préliminaires, mais je n'arrive pas à en prendre de l'autre personne.

En ce moment, j'ai clairement 0 libido et 0 "pulsions sexuelles", je ne me masturbe quasiment pas car l'envie n'est pas là! Et ça me dérange fortement au quotidien et lors de mes moments plus intimes.. Je n'arrive pas à bander, rien ne m'excite, que se soit des vidéos hétéro ou gay.

Mon moins intérieur aimerait KIFFER ENFIN ce que je vis actuellement, mais j'ai l'impression de ne pas réussir à lâcher prise après m'avoir construit selon l'image d'un hétéro qui doit aimer les femmes..!

Pourtant j'ai toujours fantasmé, rêvé, et "reproduit" en solitaire ce que je suis entrain de vivre.

Je veux dire par là, que les hétéros ne s'amuse pas à prendre du plaisir en regardant du prno gay, ou en se titillent les fesses..!

Je veux pas me prendre la tête, mais forcement des questions se posent, et pour une personne qui dit tout son contraire il y a 3 jours, on peut voir à qu'elle point je suis perdu dans tout ça!

Note à moi même : Faut aller voir un Sexologue, ça peut t'aider.

avatar contributeur Hnoyo
Hnoyo
30/11/2022 à 20:15

Citation de ThPyk #432155

Salut, te forces tu as passer à l’acte en te disant « si je ne le fais pas maintenant je ne le ferai jamais » ?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
30/11/2022 à 20:22

Citation de ThPyk #432155Je veux dire par là, que les hétéros ne s'amuse pas à prendre du plaisir en regardant du prno gay, ou en se titillent les fesses..!

Détrompe toi! Vivre une aventure sexuelle avec qqn du même sexe peu faire fantasmer un ou une hetero. Encore une fois, une pratique sexuelle n’est pas la propriété d’une orientation ou d’un genre

avatar contributeur Cerises
Cerises
30/11/2022 à 20:33

Pour ma part je prends beaucoup de plaisir avec les 2 genres il est un peu plus long à arriver avec un homme car un homme connaît un peu moins le corps d'une femme mais c'est tout

avatar contributeur ThPyk
ThPyk
02/12/2022 à 13:40 - 02/12/2022 à 13:41

J’ai toujours rêvé des garçons comme des filles, en leurs faisant l’amour, ou en m’imaginant des choses avec eux.

Je ne fantasme pas sur les filles, et aujourd’hui je ne fantasme plus sur les garçons..! Enfin je suis un peu perdu niveau libido..!

Typiquement dans les films, ou les séries types Élite, là où je ressens des frissons dans mon corps c’est dans les scènes entre hommes..

Je ne me force pas mais j’essaye de sortir ce quelque chose que j’ai toujours gardé pour moi comme un poids..!

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr