Le Chemsex... FUYEZ !!! Mais vraiment...

avatar contributeur de Duduche
Duduche
19/08/2022 à 20:24 - 08/09/2022 à 22:49

Bonjour bonjour...

Je me suis inscrit sur ce forum pour discutailler, et pour mon premier message j'aimerais vous parler du Chemsex.

J'avais un ami qui s'est complètement désocialisé. Je n'ai plus aucun contact avec lui et ça m'attriste.

Ce copain est gay (moi je suis bi mais je n'ai aucune expérience avec les femmes pour le moment) et il est tombé dans l'enfer du chemsex.

Quand je dis "enfer", je pèse mes mots ! C'est à dire que depuis qu'il a goûté à cette merde il est tombé dans un tas de galères, il s'est fait violer, il s'est fait abuser de toutes les formes qu'il soit, il a failli perdre son boulot et tout ça va tellement loin qu'il risque de ne pas s'en sortir (je parle de mort).

Moi à la base, je ne suis pas chaud pour toutes les substances qui rendent dépendant (tabac, alcool, et le reste) mais là c'est vraiment de la merde qui font tomber les personnes extrêmement addicts jusqu'à retourner se faire violer (je pèse mes mots).

Il y a quatre jours, je me suis inscrit sur un site de rencontre que tout le monde connaît ici : Grinder.

Cela faisait longtemps que je n'y étais pas allé, et puis comme en ce moment j'avais envie de faire des rencontres genre... plan cul... j'ai crée un compte Grinder.

En trois jours, j'ai eu trois propositions de baise sous chem. Un mec qui cherchait un sixième mec pour une partouze, deux fois il m'a contacté alors que j'avais été clair en l'envoyant se faire foutre.

En plus, il indiquait sur son profil être séronégatif... mais sous prep (c'est à dire qu'il est traité contre le VIH). Je ne veux pas stigmatiser les personnes séropositives ou séronégatives sous prep, ce n'est pas du tout le but, mais sachant que sous chem les mecs font n'importe quoi, ça m'inspire que tomber là-dedans est l'assurance de se retrouver séropo à un moment ou à un autre.

Voilà...

Donc du coup, ça donne envie ? Vous sentez comme le truc est malsain ?

Un témoignage :

https://www.youtube.com/watch?v=Bpz5-CiIlts

avatar contributeur de Escargotte
Escargotte
19/08/2022 à 20:52

Déjà à la base....grinder...🤷‍♀️😱 voilà ce que j'en pense 💩

Puis pour le reste... tout ce qui contient "sex" et qui fait intervenir des "substances" ...

Bah...faut pas s'étonner 😕

Sinon c'est bien de prévenir un certain public qui pourrait se voir concerné...malheureusement...

( certains zhumains sans scrupules me désespèrent vraiment😡)

Courage à ton ami ...Je suppose qu'il aura besoin de tout ton soutien psychologique 🙁

🐌

avatar contributeur de Kitsune
Modération Kitsune
19/08/2022 à 21:26

Je n'ai pas lu tout ce que tu indiquais mais il y a un truc qui m'a sauté aux yeux c'est que j'ai l'impression qu'une partie (pas tous, hein) de ceux qui proposent le chemsex, savent exactement oû ils vont mais de la même façon que les brouteurs savent exactement oû ils vont quand ils entament un dial : te dépouiller.

Je ne sais pas ce que le chemsex vaut quand la relation à déjà son petit bonhomme de chemin

Mais je pense que ça n'a rien à voire.

Après, comme beaucoup de choses, tant qu'on reste maître a bord, c'est ok mais peut on espérer rester maître longtemps de quoi que ce soit avec de la drogue ?!


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar ancien membre
Ancien membre
12/09/2022 à 15:50

Ce genre de plan me paraît trop glauque.

Je sais que tout cela existe et que des gens aiment, mais la petite innocente que je suis fuierait droit devant ellkevsi on lui proposait.

avatar contributeur de Cin91
Cin91
12/09/2022 à 16:28

C'est flippant pour ton ami.

Je sais pas pourquoi beaucoups se mettent souvent dans ce mode auto destroy. Ca peut être une phase et ca passe mais parfois....

C'est quand même très répandu pour les hommes gays j'ai l'impression. J'entends toujours parler d'une nouvelle drogue de sex mais heureusement ce n'est pas le cas de tout le monde.

Comme dit SunnySunday ca me ferait fuir aussi.

avatar contributeur de Furyo
Furyo
12/09/2022 à 17:12 - 12/09/2022 à 17:12

Citation de Duduche #415575

Oh my gosh... Autant se contenter du bon vieux poppers à ce rythme la 😅 Pour ton ami un sevrage de Grinder et autres joyeusetés s'avère nécessaire, il n'en fait pas une très bonne utilisation du fait de son instabilité émotionnelle, et surtout j'espère vraiment qu'il ne retombera pas de nouveau dans un mauvais plan..

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
12/09/2022 à 18:09

Je connaissais pas du tout cette « pratique sexuelle ». Trop mais bcp trop loin de monde de Casimir/ Bisounours!

Grinder, de base, ne donne pas envie !

avatar contributeur de Dime
Dime
12/09/2022 à 18:54 - 12/09/2022 à 19:11

Citation de Duduche #415575

Merci pour ton témoignage. C'est une bonne idée de faire de la prévention sur un site LGBT.

J'ai eu aussi des échos sur la force et la capacité addictive du chemsex.

Par ailleurs, je me demande pourquoi c'est exclusivement consommé dans le milieu gay ? Pourquoi les hétéros ne semblent-ils pas concernés par cette drogue ?( les femmes ne seraient pas stimulées sexuellement par ce produit ?)

De façon plus générale, la drogue associée au sexe est dangereuse. Les relations sans drogue paraissent ensuite fades (voire peut-etre impossible pour certains ou certaines). Donc ça devient d'autant plus compliqué de stopper.

avatar contributeur de Duduche
Duduche
12/09/2022 à 19:14 - 12/09/2022 à 19:20

Citation de Furyo #419244

Malheureusement, si c'était si simple de faire un sevrage de Grinder... non d'après ce que j'en sais, c'est beaucoup plus profond et difficile, c'est comme une spirale infernale. Malheureusement je ne sais pas comment ça va finir, mais ça risque de finir très mal :(

Citation de Dime #419304

"Merci pour ton témoignage. C'est une bonne idée de faire de la prévention sur un site LGBT."

==> Oui, merci, moi ça m'effraie en réalité. Je ne voudrais pas psychoter, mais je me dis que les mecs sont capables d'aller tellement loin que, à la rigueur, droguer un mec à son insu, on est plus à ça près ! Et je me demande si, avec la "démocratisation" du chemsex dans le milieu gay, ce n'est pas un risque de plus qu'on prend en allant voir un mec qu'on a "rencontré" sur les applis de rencontre.

"J'ai eu aussi des échos sur la force et la capacité addictive du chemsex."

==> C'est effrayant, apparemment il suffit d'une fois O_o

"Par ailleurs, je me demande pourquoi c'est exclusivement consommé dans le milieu gay ? Pourquoi les hétéros ne semblent-ils pas concernés par cette drogue ?( les femmes ne seraient pas stimulées sexuellement par ce produit ?)"

==> Peut-être une recherche de la performance, une fuite en avant, une conduite un peu "suicidaire" ?

"De façon plus générale, la drogue associée au sexe est dangereuse. Les relations sans drogue paraissent ensuite fades (voire peut-etre impossible pour certains ou certaines). Donc ça devient d'autant plus compliqué de stopper."

==> Exactement !

avatar contributeur de Tantchen
Tantchen
13/09/2022 à 11:17

Grinder + Chemsex = Mélange explosif 😁

De manière générale, je ne prendrai jamais de drogue pour une relation sexuelle.

Même pas de poppers.

En fin de compte avec ton témoignage, on se rend compte que toutes ces substances sont vraiment de la 💩 S'il fallait encore en être convaincu.

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
13/09/2022 à 21:21

Pour info la Prep n'est pas un moyen pour être "traité contre le vih", c'est un traitement préventif (c'est comme un vaccin en gélule en fait). Je prend la Prep depuis 2 ans c'est juste un choix comme celui de se faire vacciner ou non contre une maladie.

Par contre oui le Chemsex est un essemble de drogues qui rendent aussi dépendant que l'héroine. Quand on essaie une fois, il est quasiment impossible d'avoir des relations sexuelles sans prendre de produit ensuite (plus aucun plaisir), la dépendance est immédiate (merci les scientifiques qui l'on crée 😈. Malheureusement à part dans les centres de dépistage c'est encore très tabou, c'est en voie de devenir une drogue très présente et catastrophique pour des milliers de personnes les prochaines années.

Il n'y a pas d'age pour tomber dans le piège que l'on ai 18 ou 50 ans...On en parlera que lorsqu'il y aura des centaines de milliers d'accros en France...

avatar contributeur de Cin91
Cin91
14/09/2022 à 04:54

Citation de Boulanger44 #419467 Pour info la Prep n'est pas un moyen pour être "traité contre le vih", c'est un traitement préventif (c'est comme un vaccin en gélule en fait). Je prend la Prep depuis 2 ans c'est juste un choix comme celui de se faire vacciner ou non contre une maladie.

Exact j'ai un pote qui en prend depuis des années par prévention.

Par contre oui le Chemsex est un essemble de drogues qui rendent aussi dépendant que l'héroine. Quand on essaie une fois, il est quasiment impossible d'avoir des relations sexuelles sans prendre de produit ensuite (plus aucun plaisir), la dépendance est immédiate (merci les scientifiques qui l'on crée 😈. Malheureusement à part dans les centres de dépistage c'est encore très tabou, c'est en voie de devenir une drogue très présente et catastrophique pour des milliers de personnes les prochaines années.

😱 ba heureusement que vous partagez vos infos hein. Ca pourrait éviter à certains de tomber dans le piège. Quelle horreur.

avatar contributeur de Barbatos08
Barbatos08
14/09/2022 à 11:54

Quelqu'un peut juste m'expliquer en quoi consiste le chem ? Je connais le poppers, mais ça...

attention, je connais, mais j'ai jamais utilisé

avatar contributeur de Duduche
Duduche
14/09/2022 à 19:03 - 14/09/2022 à 19:35

Citation de Barbatos08 #419530

Le chemsex, c'est la pratique du sex sous drogues.

On parle de drogues qui sont très addictives...

avatar contributeur de Dime
Dime
14/09/2022 à 19:34

Citation de Barbatos08 #419530

Il faudrait quelqu'un ayant déjà testé pour nous en parler. Je pense que ça s'apparente un peu à la cocaïne, enfin je suppose.

Le problème aussi est que l'on trouve facilement plein de substances chimiques sur le net (parait-il).

avatar contributeur de Duduche
Duduche
14/09/2022 à 19:41

Citation de Dime #419567

Je crois que ça comprend plusieurs sortes de drogues.

Des témoignages de personnes qui ont essayé, il y en a déjà qui ont été médiatisés.

avatar contributeur de Furyo
Furyo
14/09/2022 à 19:45

Citation de Dime #419567

Je me suis renseigné rapidement et ce qui est particulier avec cette drogue c'est qu'il n'y a pas besoin d'espacer les prises pour maintenir ses effets comme avec de l'extasy par exemple, voilà pourquoi sa consommation est d'autant plus difficile à réguler.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/09/2022 à 20:00

Citation de Furyo #419571

Quel horreur 😱

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
15/09/2022 à 19:06

Oui le Chemsex est un mélange de diverses drogues (3mmc, mdma, coke, amphet, exta, mdma, ghb, 4mec etc...une fois un mec sur Grindrr m'avait mis sa liste au moins 15 molécules en vente). Par exemple si vous n'aimez pas trop les tomates vous pourez adorer un potage fait par un bon cuisinier avec 6 légumes différents dont les tomates !

Ce qui fait de ce cocktail quelque chose de beaucoup plus puissant et addictif que chacune des drogues qui le compose si elles sont prises seules. Sur le net commencent à apparaitre des témoignages de jeunes addicts...c'est juste flippant...

Ps; Barbatos le poppers à côté de ça c'est de la tisane !

Ps 2 pensez à porter un masque dans les transports en commun 😂

avatar ancien membre
Ancien membre
26/09/2022 à 18:01

A la base, le ''chemical sex '', c'est une pratique qui ouvre de nouvelles portes, nouvelles sensations aux protagonistes.. Sauf que ces choses peuvent attirer (dans les deux sens). Lorsque nos pratiques ne nous satisfont plus, on va chercher de nouveaux partenaires qui amènent quelque chose de nouveau. Avec la très forte démocratisation des sites de rencontres, s'apporter dans son intimité des choses que l'on aurait jamais tenté devient facile. Que ce soit du hard, du fist, du sm, du bdsm ou.. Des drogues.. Certaines personnes, manipulables, se laissent tenter par une promesse de plaisir décuplé. Les personnes mal-intentionnées s'autorisent des actes difficilement qualifiables et encore moins pardonnables, pendant que la victime, elle, subit d'un point de vue au moins moral et physique.. Jusqu'à oui, ne plus arriver à survivre à tout cela..

C'est bien de faire de la prévention, et d'informer toute personne qui souhaiterai essayer, ou se poser des questions que.. Dans une seringue, personne ne sait jamais vraiment ce qu'il y a. Et même si l'on connait les effets à court terme, à long terme les effets sont souvent délétères...

Il est conseillé de réfléchir à deux fois à ce que l'on nous fait..

Petit apparté pour la Prep, en effet.. C'est de la prévention, qui concerne uniquement le VIH (Prophylaxie Pré-Exposition ). C'est à dire que si l'on prend de la Prep, c'est que l'on est séronégatif et suivi tous les trois mois !

Si je ne dis pas de bêtises, lorsque l'on est séropositif, ce n'est plus de la prévention mais du traitement que l'on nomme la trithérapie en language courant..

Autre information encore, la Prep ne protège QUE du VIH, c'est à dire qu'une syphilis sera toujours aussi douloureuse à soigner !

Merci pour cette lecture..



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr