Bisexualité et gestion de couple

avatar contributeur de Virgil337
Virgil337
24/04/2022 à 00:43 - 09/05/2022 à 11:26

Hello ! D'abord désolé car vu l'heure je risque de ne pas faire dans la dentelle.

L'exposé du problème est le suivant :

Je suis hétéro-romantique, principalement hétérosexuel avec parfois aussi des envies Bi. Ces petites envies, je les considèrent comme "secondaires" car relevant plus du "jeux coquin" que du témoignage d'affection pour l'autre. Je suis capable de m'en passer, d'autant plus si je suis en couple. Même si au bout d'un an je me suis rendu compte qu'un genre de manque se faisais parfois sentir.

J'étais avec une femme Bi qui disait elle ne pas du tout avoir ce "manque" durant une relation hétéro. En gros elle disait fonctionner soit en lesbienne, soit en hétéro mais pas les deux en même temps. Impliquant de fait une forte notion d'exclusivité. De mon coté en revanche j'aurais compris qu'elle s'amuse avec un sexe féminin (à la seule condition qu'elle ne me le cache pas). Car c'est quelque chose que je ne peux pas lui donner.

Bref je me demande si en plus de trouver une femme Bi, il ne faudrait pas dans l'idéal qu'elle soit en plus une bisexuelle "constante" afin de pouvoir mieux comprendre les désirs de chacun. Autrement je crains que tôt ou tard cette différence de fonctionnement engendre des frictions (y compris de manières détournées) nocives pour un couple amoureusement exclusif (je ne pense pas pouvoir être polyamoureux ).

Voilà je pose ça là histoire d'y voir plus claire.., disons surtout qu'il y a des fois ou je m'interroge si il est possible d'être totalement ouvert à l'autre lorsqu'on à parfois des désirs un peu plus complexes que la moyenne.

avatar contributeur de Bichounnette
Bichounnette
26/04/2022 à 01:03

Bonsoir

As tu déjà pensé au libertinage avec des couples bi ?

Sa peux te paraître étrange mais si sa peux comblé tes besoins et madame peu y trouver son compte.

Attention je ne dis pas que c'est la meilleur solution et qu'il y a un risque dans ces pratiques.

Il faut en parler dans votre couple sans rien se cacher se fixé des limites.

Bref il faut exprimer ton besoin ou ton mal être si elle t'aime vraiment elle comprendra.

J'espère n'avoir choqué personne et avoir réussi à t'aider.

avatar contributeur de Ayys
Ayys
26/04/2022 à 13:39

Bonjour,

Je ne peux qu etre en ampathie avec ta situation. Lorsque les envies se heurtent a notre besoin de construire un couple solide et pérenne, il est comprehensible qu a force tu reinterroges la legitimité de ta moitier : me comprend elle ? Me laissera t elle expérimenter tout ce que j'ai envie de vivre ?

Au delas de la communiciation, il y a une evidence qui derange, celle de se rendre compte qu on ne pourra jamais etre parfaitement raccord avec son compagnon, sa compagnie. Qu importe son orientation sexuelle, ses valeurs, ses attentes; tout ceci evolu je crois à chaque instant.

Alors comment evoluer ensemble pour ne pas etre frustrer / en vouloir à l autre de rester un alter et pas un alter et non un deuxieme soi meme ?

Ton amie est bisexuelle, monogame. En effet, le libertinage ensemble est peut etre une solution. Mais cela peut engendrer de la jalousie et un mal etre que certains couples n arrivent pas a dépasser ( légitimement, chacun ses besoins)

La tromper n est pas enviable . Ni pour toi, ni pour elle, ni pour vous.

Un accord peut etre de couple libre ponctuel ? Dans tous les cas, il faut lui en parler.. il n y a pas d autres solutions, saines et honnetes.

En esperant avoir aidé :)

avatar contributeur de Virgil337
Virgil337
09/05/2022 à 11:20 - 09/05/2022 à 11:29

Merci pour vos réponses!

J'ai pris le temps de réfléchir un peu.

Je me rends compte que dans ce cas précis, il n'est pas impossible que cette envie d'autre chose ait pu grandir de mon coté à mesure que l'amour et le sentiment de complicité diminuais dans notre couple. Car ça ne faisait qu'un an qu'on était ensemble (peut être pas encore assez de confiance) et que j'en suis venu à penser que mon "alter ego" pouvais avoir une relation avec quelqu'une d'autre.. sans moi... hors ça me dérange en fait.

Ne pas être présent, ne pas partager le moment (même juste en spectateur), je crois que ça créer un genre de rupture de complicité pour moi (ce n'est que mon ressentis). En réalité je n'ai pas envie de sexe avec une personne "secondaire" si la personne principale n'est pas présente.

Donc le "libertinage" oui peut être mais sous certaines conditions et jusqu'à un certains point.

A titre perso je n'ai pas besoin d'un autre sexe féminin que celui de ma conjointe, et je peux me passer de jouer avec un sexe masculin si elle n'est pas prête à partager le moment. Je suis ouvert à ce que ma conjointe s'amuse avec un sexe féminin si cela reste (d'une manière ou d'une autre) un moment de partage avec moi aussi. Si il est nécessaire de mettre l'autre de coté pour se faire un plaisir perso, ça me va beaucoup moins.

La tromperie ou l'accord de couple libre ponctuel ne sont clairement pas des solutions pour moi en tout cas

Bref j'ai ouvert ce topic en pensant que peut être mes désirs d'ailleurs pouvait être la cause d'un manque de complicité (et source de tensions) dans notre couple alors qu'ils n'étaient en fait qu'un symptôme. La cause du manque de complicité étais autre.., plus profonde.

Etre parfaitement raccord avec son compagnon ou sa compagne n'est peut être pas possible Ayys, je l'entends, seulement lorsqu'il s'agit du partage de son corps cela garde à un poids symbolique..

Comme tu le dis il faut pouvoir en parler et essayer de respecter au mieux les besoins de l'autre.

Après il y a aussi que par moments, dans certains contextes, on est pas toujours très au clair avec ses propres besoins..

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr