Prise entre des ressentis et des arguments

avatar ancien membre
Ancien membre
19/03/2022 à 08:54

Salut à tous, 🙂

Ca fait environ 5 mois que je développe une relation d'amitié avec un jeune homme de ma promo.

En fait le problème auquel je fais face est que j'ai appris à beaucoup apprécier ce qu'il montre de lui (il me fait beaucoup rire et a beaucoup de réflexion, c'est pas un quignon de pain quoi), au point de développer une attirance. Sauf que ce garçon apparait très renfermé avec ses affects et garde froidement secret tout vécu émotionnel. Je n'ai pas essayé de le faire s'exprimer à ce sujet, c'est quelque chose qui se perçoit facilement. A côté de ça, il a tendance à avoir l'humeur assez labile, faisant qu'il est parfois complètement excité, taquin et joyeux, parfois ronchon et comme fermé, avec une sorte de mine renfrognée mais sans agressivité.

Bref, tout ça pour dire que je suis dans une situation "mi figue mi raisin", où à certains moments je m'évoque la possibilité qu'il puisse m'apprécier aussi de la même manière, alors qu'à d'autres je balaye fermement cette idée et me trouve déraisonnable de parfois imaginer ça.

Et je suis prise là dedans. Je n'arrive pas à me saisir de l'idée que ce n'est pas réciproque (car en y regardant bien, ça m'étonnerait, question de comportement : il parait parfois détaché, semble ne pas me capter, me raconte des trucs peu glamours), tout simplement car je n'arrive pas à comprendre sa boussole thymique et affective...

Egalement, j'ai appris qu'il fréquentait une femme mais sans réel sérieux, ça aurait du me freiner mais non, je continue de le ressentir lorsque nous partageons des moments, alors qu'il ne se passe pourtant rien d'incroyable.

Mais voilà, le côté "peut-être" vient de certains de ses comportements. Il a valorisé quelques fois et spontanément ma maturité et mon intellect, il s'est beaucoup confié à moi sur sa vie, notamment sur des choses qu'il ne dit pas à ses amis proches, il n'aime pas quand j'écourte une journée de cours et veut que je reste (à chaque fois - et je précise que c'est quelqu'un de sociable), il me propose toujours qu'on s'associe pour les travaux en binome (mais il le fait d'une manière presque expéditive, détachée, en initiant pourtant), il est prévenant (s'inquiete de mon humeur, me ramene des cafés, me paye un coup à boire - sans que je lui réclame, je précise), et bref, quelques autres du même ton. J'ai aussi l'impression qu'il fait parfois le "coq" (raconter qu'il va a la salle, se mettre a parler couramment anglais a un serveur, développer des sujets intellectuels), mais encore une fois, je me dis qu'il pourrait très bien être comme ça avec tout le monde.

Donc voilà, je me sens un peu pathétique, d'autant qu'être attirée par un homme est très rare pour moi, donc je me sens d'autant plus désarçonnée. J'essaye de cultiver une part de déni mais la pousse est laborieuse....

Je sais que personne ne peut trancher sur ce qu'il en est, et j'avoue ne pas avoir le courage de lui en parler (pas envie de perdre son amitié), mais j'avais besoin de partager et d'échanger.

Merci

avatar contributeur de Adeline.
Adeline.
19/03/2022 à 09:21

coucou bubulle. S'est si mignon comme histoire, on dirait deux chats qui se tournent autour et aucun n'ose venir lécher la joue de l'autre en mode calinou :)

Mais je me demandais juste... En quoi, lui demander ce qu'il ressent pour toi pourrait te faire perdre cette relation si particulière que vous partagez? S'est juste ton ressenti ou tu as un exemple concret qui te permet d'affirmer cela?

Tu devrais, très franchement, lui poser la question, genre lui demander comment il voyait le lien que vous partagez sur le long terme, savoir s'il pense que votre relation pouvait aboutir sur quelque chose de plus grand encore, plus intime.

Mais je comprends tes craintes aussi de tout perdre, s'est quelque chose que j'ai vécu lorsque je suis sortie avec ma meilleure amie, malheureusement nous étions pas faites pour être en couple, et ça n'a pas duré. Et j'ai tout perdu pour mon plus grand malheur.

On a beau se dire/promettre l'un l'autre que si ça ne marchait pas, on resterait meilleur amis, en pratique et au vu de mon vécu, je n'y crois pas une seconde...

S'est pour ça qu'il vaut mieux que tu saches avant si cela a des chances d'aboutir sur quelque chose de concret, de solide, et avoir une vision à long terme.

Et cette question est aussi valable pour toi. Que souhaites-tu vraiment? Veux tu que cette relation s'élargisse sur quelque chose de plus grand, plus intime, quel genre d'attirance as-tu? Es-tu amoureuse? autant de question auxquels tu dois répondre avant de les poser à lui.

Moi, ce que je vois, s'est une belle relation fusionnelle, ce genre de relation est précieuse et rare. Il est très à l'aise avec toi, tu es privilégié car il s'ouvre à toi plus qu'aux autres. Je ne voudrais pas gâcher une telle relation.

Plein de bisous, bubulle ^^

avatar ancien membre
Ancien membre
04/04/2022 à 19:59

Salut Adeline, merci pour ton attention 🙂 Ton message est adorable

C'est toujours délicat de sonder la nature de l'affection que nous porte une personne d'intérêt ++... C'est vite grillé quoi, le demander c'est déjà se dévoiler. Et comme je le disais, il est quelqu'un de réservé sur ses affects.

Donc tout ça, c'est dit de bonne intention, mais ce n'est pas pragmatique dans ce cas. En soi nous ne nous connaissons pas depuis longtemps lui et moi, je ne veux ni le brusquer ni l'effrayer, je ne connais rien de sa manière d'appréhender ou de gérer des sentiments plus qu'amicaux, je n'ai que très rarement accès a sa vie affective, il ne parle jamais de ses relations amoureuses.

Je ne suis pas dans le fantasme de vivre quelque chose de solide ou de transcendant, je ne ressens pas le besoin de "constuire" ni d'entreprendre des questions. Je vis beaucoup plus dans l'instant présent, j'avoue que je ne comprends pas vraiment les besoins de projection à long terme relationnellement, c'est tellement vivant et indomptable...

Je ne suis pas amoureuse mais encore en lutte contre mon attirance pour lui, et les derniers moments que j'ai pu passer avec lui (soirée tranquille chez lui et son colloc, à refaire le monde) ne m'ont pas aidée à enterrer tout ça... En fait j'imprime tous les feux verts que je perçois venant de lui, tous ces petits trucs qui me réaniment alors qu'une part de moi bougonne délibérément contre certains aspects de lui, pour m'aider à mettre tout ça a distance.

En fait je m'accroche à du "flottant", il m'arrive de m'imaginer l'embrasser, puis je me remémore ce qui me refroidit ou m'agace chez lui, ou encore tous ces signaux qui me font dire "mais non, tu vois bien qu'il ne ressent pas la même chose enfin !", pourtant j'aime cette personnalité volcanique contre laquelle je peste parfois. J'aime qu'il se confie à moi, j'aime son côté chevalier blanc à la mentalité de punk, j'aime son caractère de cochon et sa tendance à tout intellectualiser, mais voilà, même si je pense qu'il est plus sécure de ne se fier qu'à ce qui se produit au jour le jour, je suis quand même bien baladée entre la galvanisation et la désillusion... 🙁

avatar contributeur de Adeline.
Adeline.
04/04/2022 à 22:55

Coucou ^^

oui je pense que j'aurais fait la même chose maintenant. Je suis plus prudente avec mes relations, enfin, j'dis ça et j'suis mariée depuis plus de 10 ans, s'est un peu derrière moi ce temps là haha ^^

et justement, ne dit on pas: on aime pour le meilleur et pour le pire? Normal que tu vois ses qualités et ses défauts, normal que malgré cela tu restes attirée, car s'est ça qu'on appelle l'amour :)

reste à savoir si s'est avec un "A" ou un "a".

Ce cheminement t'appartient, il "vous" appartient. Tu vis au jour le jour, alors tu le vivras le jour venu.

Profite de tous ses petits moments de plaisir, de joie, de bonheur, fais en de beaux souvenirs pour que les jours de pluie, tu puisses les revivre dans ta mémoire et mettre un rayon de soleil dans ce ciel gris

Plein d'amour pour toi Bubulle



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr