"Derniers élans" autre poème sur notre fin de vie

avatar contributeur de Eugidius
Eugidius
09/02/2022 à 09:20 - 09/02/2022 à 16:02

Derniers élans,

Dans l'immobile vertige qui me tient éveillé

d'avoir sans attendre à être sans comprendre;

la blessure de l'oubli en moi semble tailler

aux jointures des jours, ma vie pour se répandre...

Je ne garderais rien de cette fière ambition,

partagé d'être seul ou mal accompagné,

éloigné du problème, ne reste de solution,

qu'une ligne de frontière sans bataille à gagner...

Et la matière me dit que fais tu là encore ?

Elle qui porte ma lâcheté au front de son courage

supporta mon errance et fît même que mon corps

au fil des étés, ne sombre au troisième âge...

Mais maintenant la peau de ma vie me condamne

à rétrécir mes rires et châtrer mon chagrin,

si nous savions tenir une main quant on flâne

jamais ne perdrions tout ce temps en chemin...

Car l'adieu ne se plait que dans un œil humide

j'ai tout fait pour partir le cœur sans un regret

et pourtant c'est un fait, comme un enfant timide

mon départ au silence va pleurer en secret...

avatar contributeur de Rosso
Rosso
09/02/2022 à 15:47

Tres beau , pas franchement gai mais ce n est pas le but . Bravo

avatar contributeur de Eugidius
Eugidius
09/02/2022 à 15:52 - 09/02/2022 à 15:53

Oui c'est bien ça, Rosso, il y a des sujets qui n'ont pas vocation à être autre chose qu' un témoignage brut de décoffrage ...merci à vous

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
09/02/2022 à 17:58

Joli.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Eugidius
Eugidius
09/02/2022 à 19:22

Merci à vous Jessica...

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
09/02/2022 à 19:27

Citation de Eugidius #389979

De rien. Notez bien que tel était mon premier mot sur votre dernier poème. Juste que j'ai cru bon de relever un illogisme. 😊

Pardon si j'ai vexé...


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Eugidius
Eugidius
09/02/2022 à 19:56

Non pas du tout...l'illogisme était nécessaire comme point de bascule entre ce que nous vivons en nous sachant mortel et ce que nous ignorons de la mort...c'était juste pour cela que j'ai commencé ce poème par cette phrase..

bien à vous de l'avoir relevé Jessica, cela dénote une belle lucidité ...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr