Famille recomposé, difficulté imprévue

avatar ancien membre
Ancien membre
15/12/2021 à 14:30 - 23/12/2021 à 16:41

Que pensez vous de ma réaction....

..........................................

........

Que pensez vous de ma réaction

Que pensez vous de ma réaction

Pour commencer, on peut définir la liberté comme la possibilité qu'a une personne de penser, de s'exprimer et d'agir selon ses valeurs, ses croyances, ses ...

avatar ancien membre
Ancien membre
15/12/2021 à 15:19

Bonjour

Quels sont les éléments qui, selon toi, font que tu ne parviens pas à trouver ta place ?

Comment agit ta compagne vis-à-vis de toi ?

avatar ancien membre
Ancien membre
15/12/2021 à 16:24

Bonjour El0wdie75,

Tu sembles fatiguée de cette lourde logistique du quotidien.. Peut-être que tu pourrais partager ce sentiment avec elle et voir si elle comprend et/ou ressent des sentiments similaires? Tu as visiblement besoin de partager un moment avec elle en tête à tête et sans distraction extérieure.. Ne pourrais-tu pas formuler cette demande et voir avec ta compagne comment l'organiser au mieux?

Il serait peut-être intéressant aussi d'échanger avec ta compagne sur la notion de famille et l'articulation entre les besoins individuels de chacun et l'harmonie générale du foyer. Il est possible que ta compagne se sente elle aussi un peu enfermée dans ce rôle de "mère" à temps plus que plein et qu'elle ne voit pas de solution pour en sortir.. Si elle te laisse de temps en temps la main sur l'éducation de sa fille, c'est pour moi plutôt preuve de confiance. Peut-être qu'elle a besoin d'aide aussi sur ce sujet là?

Bref, si tu abordes ton ressenti sans la juger, tu ouvres la porte à des solutions communes.. Essaies..

Plume

avatar contributeur de Dime
Dime
15/12/2021 à 17:19 - 15/12/2021 à 17:20

Citation de El0wdie75 #384137

Ce n'est pas facile et souvent ingrat de s'occuper des enfants des autres, meme s'il y a aussi de nombreuses joies. Déjà ta compagne semble te laisser une grande part dans l'éducation de sa fille, ce qui est déjà une clé indispensable dans la réussite de votre trio.

Comme dit plus haut, il est toujours souhaitable d'exprimer tout ce qui ne va pas (et aussi tout ce qui va pour assouplir l'entretien), choisir un moment propice pour s'attabler à deux, voire à trois et mettre tout sur la table. C'est peut-etre juste un passage difficile à passer.

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
15/12/2021 à 17:28 - 15/12/2021 à 17:35

Je pense que dès qu'il y a des enfants que ce soit dans une famille recomposée ou pas, tout change dans le rythme du couple ,que ce soit pour trouver de la place pour se retrouver en couple et de la place pour s'octroyer du temps dans les sorties, surtout, quand ceux-ci sont petits...

La priorité au rythme des enfants fait que beaucoup de couples sont en suspend pour poursuivre leurs vies amoureuses d'avant....

Bien sûr, en Famille recomposée, la Place de la compagne qui vient s'ajouter n'est pas évidente à trouver, malgré, toute l'affection porté à l'enfant .... Comme vous avez pu le constater plus l'enfant grandit et plus les choses se compliquent, mais, ce n'est pas forcément parceque c'est Vous, c'est pareil pour les parents de bases.... Les enfants sont un peu comme des "vampires" qui demandent que toutes les attentions soient tournées vers eux....

Je ne sais pas ce que je pourrais Vous dire pour que ce soit aidant pour Vous et votre compagne et la petite, car, chaque situation va être vécue différemment par chacun des membres qui compose la famille...

De plus, j'ai moi-même une Princesse " ma fille" qui a toujours demandé un excès d'attention et ça continue encore et encore malgré qu'elle est adulte maintenant.... Je n'ai jamais su si je faisais bien ou mal dans ce que j'ai fais pour Princesse, ce que je sais, c'est que j'ai toujours dûs me mettre en second plan pour ma vie perso.... Tout simplement, parceque, je sais très bien que si je ne réussissais pas l'équilibre de Princesse, je ne vois pas comment, j'aurais pu vivre une relation équilibrée avec qui que ce soit, parceque, je n'aurais jamais été bien...

C'est tellement complexe...... Beaucoup disent qu'il faut être épanouie, penser à soi et que les enfants comprennent..... Ouaih ouaih ouaih ...... entre les belles théories et la pratique , il y a une grande marge....Je pense que ça se passe bien pour peu de couples recomposés et que la majorité morfle , soit ce sont les gosses qui partent en vrille soit ce sont les couples qui se destabilisent soit l'ensemble de la famille qui vit crise sur crise et conflits sur la question de l'éducation des mouflets.....

Pour ma part, Princesse va fort bien, bonnes études, super bon boulot, belle vie de couple et moi, j'ai dûs mettre beaucoup de côté ma vie perso.... Même si j'ai vécu de longues années de bonheur avec deux belles histoires avec mes deux EX Femmes... On a composé notre vie amoureuse avec ma dernière EX puisqu'elle a aussi un Fils et on a pas ébranlé d'un iota la vie de nos enfants.... Mais je sais que beaucoup ne partage pas ma vision des choses sur les enfants....

avatar ancien membre
Ancien membre
15/12/2021 à 17:35

@Chagrindame,

Tu dis "La priorité au rythme des enfants fait que beaucoup de couples sont en suspend pour poursuivre leurs vies amoureuses d'avant". Tu ne veux pas plutôt dire l'attention portée aux enfants?

On peut respecter le rythme d'un enfant et le faire garder par mamie/papi ou une personne extérieure rémunérée, ce n'est pas incompatible, d'où mon questionnement..

Plume

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
15/12/2021 à 17:48

Citation de Plume #384153

Oui 🤣 ..... Oui je veux dire la Priorité au Rythme des Enfants ce qui implique leurs besoins basiques et toutes les innombrables intentions qu'ils demandent

Oui..... les couples peuvent faire garder les enfants pour les sorties..... Cependant, je pense que les problèmes de Place de Parent dans une famille recomposée ou pas ne sont pas résolus pour autant.....

Dès qu'il y a des enfants, tout devient plus compliqué pour tout, perso, je constate qu'il faut beaucoup d'abnégation de soi pour tenter de faire au mieux dans l'évolution de ces vampirisantes progénitures 🤣

J'en ai fais les Frais et ce n'est pas finichhhhh

avatar ancien membre
Ancien membre
15/12/2021 à 17:55 - 15/12/2021 à 18:00

@Chagrindame,

Bah alors je ne te comprends pas. Les besoins basiques d'un enfant sont les mêmes que tout être humain (pyramide de Maslow etc.) avec aide de l'adulte pour assouvir certains de ces besoins certes, mais pas forcément du parent (à chaque instant)..

J'ai une amie proche qui a eu trois enfants. Elle n'était pas angoissée particulièrement qu'il leur arrive un accident ou autre (et je crois que cela explique la suite) et avait régulièrement besoin de moments à elle. Elle leur a exprimé dès leur plus jeune âge ce besoin de ne pas toujours répondre à leurs sollicitations et de ne pas toujours être collée à eux et ils sont devenus des adultes plutôt confiants et heureux vu de l'extérieur. Les attentions urgentes ou graves, elle y répondait. Les autres, pas forcément.

Plume

avatar contributeur de Dime
Dime
15/12/2021 à 17:57

C'est un équilibre à trouver, dans lequel chacun doit tenir sa place, tout en respectant les liens déjà établis. La mère biologique ( ou le père biologique) joue le role pivot, la référence. C'est un peu elle (ou lui) qui va veiller à ce que tout cela fonctionne. Si la mère manque d'autorité naturelle avec ses enfants, ou bien leur accorde trop de place dans sa vie, ce n'est pas un bon présage pour l'avenir.

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
15/12/2021 à 18:18 - 15/12/2021 à 18:19

Hello,

délicat sujet qu'est celui-ci...

Il faut comprendre que les enfants restent et resteront une priorité pour beaucoup de mamans, voire de papa en dépit du couple. Quand un homme veut entrer dans ma vie, ça fait partie des premières choses que je lui explique :"Mes enfants passeront TOUJOURS en priorité sur le couple. Et si je vois que notre relation les perturbe trop, et bien tant pis pour notre couple, l'équilibre de mes enfants est plus important encore". S'il n'est pas capable de dealer avec ça, mieux vaut en rester là.

Quant à la spontanéité dans le couple, il est évident et tout à fait normal que la présence d'enfants soit un frein majeur à cette spontanéité. C'est le lot de toutes familles ayant des enfants, couple recomposé ou non d'ailleurs. Effectivement, cela nécessite d'aménager des moments "à nous"; moments qui se font bien évidemment moins fréquent qu'avant la venue d'enfants. C'est un impondérable et c'est aux adultes de le comprendre et de faire avec.

Il est également important de ne pas oublier que cette enfant a toujours ses 2 parents (dans le cas présent) et qu'il n'est même pas question que "la pièce rapportée" (place que tu as pour cette enfant) prenne la place du parent qui ne vit pas sous le même toit. Intervenir sur son éducation, de manière limitée est possible; prendre la main à la place du père sur cette enfant n'est en revanche pas une option. Si son papa lui offre des cadeaux, continue d'intervenir sur son éducation etc. il faut intégrer que c'est ce qu'il y a de plus normal ! Tu ne peux pas prétendre remplacer son père dans l'éducation de cette petite fille, quand bien même c'est toi qui vis sous le même toit. Pour cette petite fille tu n'auras jamais une autre place que "l'amoureuse de maman" voir d'amie si vous vous entendez bien.

Alors oui, il faut en parler à ta compagne, mais il ne faut pas attendre que cette discussion change ce qu'il n'est pas possible de changer...

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
15/12/2021 à 18:19 - 15/12/2021 à 18:34

Citation de Plume #384156

Le rythme des enfants ( sommeil, heures de repas, heure du bain, temps des calins et des histoires à lire avant le dodo magique)..... Bahhh oui, nous avons les mêmes besoins basiques, sauf, que nos heures pour y répondre peuvent êtres plus variables que ceux des enfants 😂

Votre Amie a bien raison dans sa vision éducative, même si, je n'ai jamais fais aussi bien qu'elle, car, je n'avais pas ces codes de connaissances éducatives.... Quand j'ai eue Princesse, je n'avais que 19 ans et pas les infos que l'on a aujourd'hui

Citation de Dime #384157

Oui...Comme Vous dîtes il faut trouver cet équilibre....Ce fameux équilibre qui peut être très fragile pour des tas de raisons et en fonction des visions éducatives des Parents et des caractères des enfants ..... C'est au cas par cas......

Accorde Trop de Place ???? Le trop ou pas assez de Place a donné aux enfants, toute une évaluation qui est difficile à trouver avec le lien affectif parental...

Perso, je sais que l'on m'a souvent reproché d'être trop dans les attentes de Princesse....

avatar contributeur de GrillePain
GrillePain
15/12/2021 à 18:33 - 15/12/2021 à 18:47

Je n'ai pas d'enfant, n'ai jamais été avec quelqu'un qui a des enfants, mais j'ai été dans une famille recomposée (voir deux, qui se sont succédées).

En théorie je pense qu'il y'a un gap énorme entre "vivre avec des enfants" et "être responsable d'eux", bien qu'en pratique, d'un point de vue plus adulte que celui que j'avais à l'époque, quand tu aides/relaies souvent le parent principal, ça doit être très difficile de pas être responsable malgré soi dans l'éducation.

Pour ma part, j'ai eu une belle-mère qui montrait activement son hostilité (donc je l'évitais au max, mais au moins y'avait pas la question de l'implication), et la suivante qui a voulu prendre la part de responsabilité que mon père ne prenait pas (maniaque du contrôle VS père très laxiste = pas bon mélange), rattraper les "vides", bref elle était coincée dans une position qui ne lui convenait pas (et qui convient à personne je pense), personne n'aimait le rôle qu'il incarnait et ça a été l'horreur.

Bref je sais pas si c'est si "évident" que ça qu'il faut s'impliquer si fort avec les enfants de l'autre (puis l'amour n'est pas un dû), parce que ça peut créer de la rancœur sur la durée, voir une forme de burn-out parental.. mais j'vois la difficulté de trouver la bonne distance assumée, et de négocier ça avec la mère. Pour pas que ça gangrène.

avatar ancien membre
Ancien membre
15/12/2021 à 19:45 - 15/12/2021 à 19:46

@Dazelle,

Je ne suis pas du tout d'accord avec ce que tu dis. Le rôle éducatif d'un enfant est assuré par une multitude d'adultes qui cogitent autour de lui et ne se limite pas aux parents (et heureusement vu le profil de certains parents, pardon, mais c'est malheureusement vrai). L'enfant prend ce qu'il a a prendre de tous ces adultes en fonction des relations entretenues avec chacun (un peu ce que tu décris, @Grillepain).

Et l'opposition d'intérêts entre l'équilibre du couple et l'équilibre de l'enfant n'est pas du tout évidente pour moi. Je pense que la réalité est un peu plus nuancée. Un enfant qui suscite le "sacrifice" de ses parents (en ce qui concerne leur vie sentimentale par exemple) n'a pas de raison, pour cette raison là, d'être plus heureux qu'un autre. Chaque famille est unique en terme de besoins et de dynamique et les solutions pour l'une ne seront pas forcément adaptées à l'autre. La vision de la famille telle que tu l'as décris est une vision d'adulte pour moi, pas d'enfant (qui ne classifie pas les adultes de cette façon).

@Chagrindame,

Loin de moi l'idée de te jeter la pierre, tu sais à quel point il est facile de critiquer des parents quand tu n'as pas d'enfant! 😉

Mais.. On peut apprendre à tout âge à se préserver et à tendre vers cet équilibre décrit par Dime, tu ne crois pas?

Personnellement j'ai une maman qui m'as répété avoir sacrifier son bonheur pour préserver ses enfants (a refusé un travail intéressant pour s'occuper des enfants à la maison). Et franchement, cela ne raisonne pas comme une bonne nouvelle à mon oreille (ni pour elle, ni pour moi). D'où ma position plutôt en faveur d'une conciliation d'intérêts, plutôt que d'une priorité sacrée donnée aux enfants.

@El0wdie75

La solution pour ta famille est unique et dépendra de ta discussion avec ta compagne.. Visiblement ta présence fait du bien à cet enfant et à cette famille (ne l'oublie pas).

Plume

avatar contributeur de Dime
Dime
15/12/2021 à 20:54 - 15/12/2021 à 23:12

Je pense aussi (comme toi Plume) qu'il est necessaire à l'équilibre d'un enfant de voir son père et sa mère avoir leur vie d'adulte, leur vie intime (ensemble ou séparément) et qu'il n'ait surtout pas l'impression d'avoir la moindre emprise sur leurs relations. Il comprend ainsi qu'il n'est pas le centre du monde, qu'il est à sa place d'enfant, ce qui lui donne une certaine liberté et indépendance et l'aide à grandir et aller lui-meme vers sa vie d'adulte.

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
15/12/2021 à 20:59 - 15/12/2021 à 21:23

Citation de Plume #384192

J'avais bien comprise que vous ne me jetiez pas la pierre, ne vous inquietez pas à ce sujet..... Nous discutons ensemble de nos points de vues...

En matière d'éducation, je pense que l'on fait ce que nous pouvons avec ce que nous étions et ce que nous devenons, si c'était à refaire, il y a des choses que je changerais et d'autres pas...... Je changerais le côté d'avoir crue bon de lui donner du confort dans son esprit en acceptant une multitude de ses demandes, alors! que je creusais ma propre prison, mais, je ne l'a tiens pas pour responsable et ne lui ferait pas porter le poids de mes "choix" éducatifs ....

Mais, vue le résultat aujourd'hui de ce qu'est devenue Princesse, je me dis que j'ai bien fais quand même, parcequ'elle est heureuse et forcément égoiste dans son bonheur , elle a fait de hautes études comme j'en rêvais et elle a un Métier de très haut niveau qu'elle aime bien..... Et cette réussite là, je sais qu'elle me rassure et souvent elle me remercie de l'avoir laisser dans une belle bulle d'enfance et de ce qu'elle est aujourd'hui....C'est une satisfaction énorme.... Parceque je sais ô combien ce que peuvent vivre des Parents quand leurs enfants souffrent et font des conneries....

Je me dis que j'ai tout raté dans ma vie, mais, j'ai essayé de donner une belle vie à Princesse

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
15/12/2021 à 21:11 - 15/12/2021 à 21:15

Bien évidemment que nos vies amoureuses doivent pouvoir se faire, mais avec des enfants on ne peut pas ne pas prendre leur avis en compte, ou leur malêtre (car des fois ils ne disent rien mais l'expriment autrement, souvent de manière plus inquiètante tel décrochage scolaire, déprime...).

Moi je vis ma vie de femme sans souci, seulement si je vois que mes enfants pâtissent d'une relation car l'homme avec qui je vis est incapable de s'adapter à ma situation de mère ayant 2 enfants, où qu'il essaie de prendre la place qui n'est pas la sienne (mes enfants ont leurs 2 parents, autorité parentale conjointe, garde partagée 50/50), il est de mon devoir à ce moment là de savoir protéger mes enfants ET protéger l'éducation que nous, parents, leur donnons. Mon chéri intervient sur les règles de vivre ensemble ou d'autres petites choses (comme le ferai des amis proches finalement) mais il est hors de question qu'il prennent en charge leur éducation à proprement parler. D'ailleurs les enfants eux-même savent le lui rappeler ou me le rappeler : "ce n'est pas mon père", et ils ont raison.

Vivre notre vie d'adulte est tout à fait faisable donc, sans que l'enfant ne soit "roi". Néanmoins il y a des limites à notre vie d'adulte que nous ne devons pas franchir, ou alors il ne fallait pas faire d'enfants, ou ne pas accepter de sortir avec quelqu'un qui a des enfants. Cela a posé problème avec un de mes ex. Il voulait m'imposer ainsi qu'aux enfant, sa vision de l'éducation : "Mais on couche pas des enfants à cette heure-ci !", "Ils doivent finir leurs assiettes pour quitter la table !" ...et j'en passe. Sauf que ce sont MES enfants et que ces aspects là de leur éducation ne le concernent absolument pas, d'autant plus si je ne partage pas le même avis. Il éduque son fils comme il l'entend, à sa manière, mais mes enfants, il n'a pas son mot à dire sur ces choses là. Il n'a pas voulu l'entendre, il en est même devenu exécrable, je n'ai pas eu d'autre choix que de le renvoyer chez lui car mes enfants souffraient de cette relation car Monsieur n'a pas su garder sa place.

Heureusement, ce n'est pas un cas que j'ai souvent rencontré.

avatar contributeur de Dime
Dime
15/12/2021 à 21:15

Citation de Chagrindame #384223

Félicitation pour cette belle réalisation et ton dévouement de mère. Comme quoi, il n'y a pas vraiment de règles et recettes toutes faites.. Une bonne éducation est d'abord peut-etre et surement une éducation dans l'amour et non dans l'égoisme ?

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
15/12/2021 à 21:33 - 15/12/2021 à 22:01

Citation de Dime #384227

Oui vous avez raison, la base est l amour que je lui porte.... Après je suis d accord sur vos points de vues et celui de Plume, mais, j ignorais beaucoup de choses à l époque ..... Y a plein de modes éducatifs qui sont expliqué aujourd hui et que j aurais bien appliqué .....

Citation de Dayzelle #384225

Je ne juge pas votre manière de voir les choses en terme éducatif, surtout, ne vous méprenez pas à ce sujet.... Mon intention est juste d'être dans l'échange et comprendre...

Je trouve que c'est un peu dur de Placer votre compagnon dans un rôle de Non droit sur l'éducation de vos enfants, alors! que vous vivez ensemble en famille..... Je pense qu'il participe à leurs éducations sans être en remplacement de leur Père.... Il partage le quotidien de vos enfants, il les voient vivre et évoluer, il peut quand même partager ses savoirs avec eux, leur donner des limites si les enfants dépassent les bornes, non ????

Peut-être qu'à l'écrit ce n'est pas évident de retranscrire certaines réalités , donc, si j'ai mal interprêté vos propos, je m'en excuse d'avance..... Je soigne les susceptibilités, on sait jamais ah ah ah ah

avatar ancien membre
Ancien membre
15/12/2021 à 22:42 - 15/12/2021 à 22:49

Effectivement @plume comme tu l'a si bien dit ma présence fait du bien à sa fille et je ne suis pas du tout en conflit avec elle.

On sait juste qu'un enfant de 4 ans c'est dynamique et qu'ils ont leurs petits caractère ce qui est tout à fait normal.

@Dayzelle

Ma relation sur l'éducation avec ma compagne n'en est pas à ce point là. Elle est en total accord avec moi, et éducation ne veut pas forcément dire ce coucher à 20h pétante. Je parle plutôt d'un point de vue politesse de l'adulte, différencier le fait que je ne suis pas amie avec sa fille mais que je suis un adulte dans certaine façon dont elle se comporte avec moi.

Et dans ma situation le père fait semblant d'être présent.

@ chagrindame

Félicitation à toi et à ta Princess pour cette réussite.

Et effectivement ma compagne à aussi cette façon de beaucoup dire oui à sa fille pour compensé un manque qu'elle a eu étant plus jeune.

Mais quand on dit trop oui à un enfant le non à du mal à être assimilée.

Merci à vous, maintenant c'est à moi d'en discuter...

Mais c'est sûr que je l'aime et mettre de côté cette relation pour ça, pour cette "fatigue" que je ressent ca fait mal aussi...

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
15/12/2021 à 23:34

@Chagrindame / @El0wdie75

Ne t'inquiète pas Changrindame, je ne suis pas susceptible et ne m'enflamme pas pour un oui ou pour un non 🙂

Bien sûr que le conjoint a son mot à dire sur ce qui concerne le quotidien, le respect et le vivre ensemble ! Mais c'est tout. Là je parle dans le cas où les 2 parents sont présents dans la vie de l'enfant.

L'heure du coucher, la façon de sortir de table (je prend ces exemples car ils représentent bien des situations courantes) ne font pas partie des prérogatives du conjoint, quand bien même ça le saoul car lui, éduque ses propres enfants différemment.

De toute façon, d'une manière générale, une nouvelle personne qui arrivent dans un lieu où l'ordre est déjà établie, doit se conformer à l'ordre en place et non l'inverse; cela est valable que ce soit dans une vie de famille, dans le cadre du travail, lorsque l'on change de pays... sauf qu'en plus là, il s'agit des enfants de l'un et pas de l'autre. Bien sûr, cela n'empêche pas de négocier ou de lâcher du leste sur certains points. Le plus important est de respecter les enfants et de ne pas leur imposer un "troisième parent" qu'il n'intégreront jamais en tant que tel pour peu qu'ils aient déjà 2 parents non défaillants.

De mon côté j'ai résolu le problème car de toute façon quand je rencontre un homme je lui dis d'office "chacun son toit !". Le seul qui a dérogé à la règle, et avec qui j'ai bien voulu tenter le coup du vivre ensemble, ça a merdé car il s'est prit pour le patriarche et à voulu imposer sa façon d'éduquer des enfants. Allé hop, next !

avatar contributeur de Sovara
Sovara
18/12/2021 à 20:53

Entièrement d'accord avec Dayzelle

Envoyé depuis l'application android
Salon de tchat lesbien

Toutes les femmes célibataires inscrites peuvent accéder à notre salon tchat lesbienne. Chat réservé exclusivement à la gent féminine.

Communauté lesbienne

betolerant est fier de sa communauté lesbienne. Notre communauté est un véritable site de rencontres lesbiennes tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est souvent indispensable pour une femme homosexuelle. Partagez vos expériences au sein du forum coming-out.

Forum homoparentalité

Les familles homoparentales ont la possibilité de se retrouver, de débattre et de s'entraider sur notre forum sur l'homoparentalité.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr