Le féminisme mis à rude épreuve.

Mimosa - Modification par mimoza le 04/12/2019 - 22:52:22

Bonsoir. Voici, pour débattre éventuellement du féminisme sous un angle léger, quelques propos d'un illustre gentilhomme du 18eme, avocat de son statut et homme de lettre, Charles Pinot DUCLOS. "le bonheur de la vie d'une femme dépend d'etre attachée à ses devoirs : il n'y a de véritable tranquillité pour elle que dans la vertu." Et de conclure : "Quelle que soit l'idée qu'on a de la vertu d'une femme, ce n'est certainement que l'espoir qui fait qu'on lui déclare l'amour qu'on ressent pour elle."

Membre Anonyme

La citation est genre ultra-sexiste ? Il n'y a pas que la " vertu " qui compte, plus males use to trashtalk and say sum shit. " "le bonheur de la vie d'une femme dépend d'etre attachée à ses devoirs " : en gros la femme doit obéir à ses """ devoirs """ sinon elle va pas être heureuse, c'est rdicule. En plus c'est les hommes qui devraient respecter leurs devoirs envers les femmes. Pas l'inverse.

Membre Anonyme

Non attention mdrrr 😅

Il faut replacer le propos dans la sémantique et la culture de l´époque.

Duclos était un féministe justement, au sens où on pouvait l´entendre à cette époque là. Il a même longtemps milité pour l´égalité homme/femme. Et était sous la protection de la Pompadour, ce qui est loin d´être neutre à cet égard.

Il y a de l´ironie dans la citation de Mimoza, beaucoup d´esprit surtout. La notion de "devoir" à laquelle il fait référence est sans rapport avec la ménagère de moins de 50 ans des années 60 haha... Il fait référence à la qualité de l´esprit féminin justement, à sa noblesse, face auxquelles se ridiculisent bien souvent les déclarations amoureuses infantiles de certains hommes 😉

Membre Anonyme

Le choses evoluent je pense ; car si on replonge à cette epoque , c'etait certainement une forme d'évolution pour parvenir à l'émancipation . Un stade necessaire.

Bien sur aujourd'hui ; c'est clair que ça fait sexiste ... Mais voila vivons à notre epoque ; on a d'autres choses a faire évoluer pour passer un autre stade.

Membre Anonyme

Je suis pas convaincu par des hommes qui sont féministes. C'est des alliés mais pas des féministes.

Membre Anonyme

"le bonheur de la vie d'une femme dépend d'etre attachée à ses devoirs : il n'y a de véritable tranquillité pour elle que dans la vertu."

Pour moi c'est tout aussi valable pour les hommes.

Quelle que soit l'idée qu'on a de la vertu d'une femme, ce n'est certainement que l'espoir qui fait qu'on lui déclare l'amour qu'on ressent pour elle."

Si je comprend bien ça sous-entend une certaine vertue qui n'existerait que dans la tête des hommes c'est ça et les pousseraient à tomber amoureux?

Kendany

Déjà par "devoir" on peut interpreter pleins de choses divers et variés. Ce mec reste trés vague et pas limpide dans ses propos. Après je ne sait pas. Mais venant d'un homme du 18 me siécle. On serait naturellement tenté de penser qu'à cette époque le devoir d'une femme serait vu comme ( s'occuper de la maison, faire le ménage etc.....ne pas travailler et être docile et soumise à son Mari ) Est ce que c'est ca ? Peut être. Il y a pleins d'interprétation possibles. Apparement j'ai lu plus haut qu'il était féministe. Donc ca m'étonnerait que ses propos ai ce genre de connotations sexistes. Après peut être qu'à cette époque le féminisme n'était pas du tout pareil que maintenant aussi.

Salut Terredefeu.

"En plus c'est les hommes qui devraient respecter leurs devoirs envers les femmes. Pas l'inverse."

Pour moi l'égalité homme femme c'est quand ni la femme ni l'homme n'a de devoire envers l'un ou l'autre mais quand ils ont tout les deux un devoir envers l'un et l'autre. Que ce soit réciproque et venant des deux côtés. Sinon le thérme "égalité" n'a plus aucun sens.

Lindos

"Il y a de l´ironie dans la citation de Mimoza, beaucoup d´esprit surtout. La notion de "devoir" à laquelle il fait référence est sans rapport avec la ménagère de moins de 50 ans des années 60 haha... Il fait référence à la qualité de l´esprit féminin justement, à sa noblesse, face auxquelles se ridiculisent bien souvent les déclarations amoureuses infantiles de certains hommes"

Si j’ai bien compris le devoir de Madame, épouse du baron de Luz qui ne s’intéresse qu’aux honneurs, c’est de résister aux avances de son ami d’enfance Monsieur de Saint-Géran, séduit par sa vertu. C’est en effet très drôle.

Mais faut pas trop de moquer, il y a encore des tas d’hommes y compris chez nous, qui fantasment à la fois sur la séduction des filles non mariées et de devoir se marier un jour avec une vierge. Au point que les chirurgien de la reconstruction des hymens font fortune.

J’en ai trouvé une autre pas mal, qui montre bien les mœurs de la cour : « Aussitôt qu'une femme paroît à la cour, son mari semble être la personne qui lui convient le moins. » ^^

Mimosa

lol.

Une autre :

"Une belle femme qui a les qualités d'un honnete homme, est-ce-qu'il y a au monde d'un commerce plus délicieux : l'on trouve en elle tout le mérite des deux sexes. " LA BRUYERE.

Membre Anonyme - modifié par TerredeFeu le 05/12/2019 - 23:41:16

Oui en théorie. Seulement y a une énorme marge de progrès pour que les femmes soient traitées équitablement par rapport aux hommes. Et plusieurs siècles d'oppression, le retour de flamme sera douloureux... On le voit bien, les hommes sont des privilégiés dans l'ECRASANTE majorité des situations. Cependant ils viennent quand même se plaindre, c'est aisément compréhensible que les femmes en arrivent à un ras le bol général.

Membre Anonyme

C´est un point de vue totalitaire.

Kendany - modifié par Kendany le 06/12/2019 - 10:34:07

Oui je le sait bien que ce n'est que théorique. Pour l'instant éspérons le. Et je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il y a beaucoups de progrés à faire pour obtenir l'égalité.

Mais c'est ta phrase. dite plus haut qui m'a un peu interpellé.

"En plus c'est les hommes qui devraient respecter leurs devoirs envers les femmes. Pas l'inverse."

Comme si on faisait du sexisme inversé. personne n'a " exclusivement" de compte à rendre à personne en térme de "homme" ou "femme"

Cahir - modifié par Cahir le 06/12/2019 - 11:28:38

C'est dommage qu'il n'y ait que des hommes pour participer à ce débat.

PS : désolé Kheops, j'avais pas vu :x

Membre Anonyme - modifié par Kheops le 06/12/2019 - 16:49:29

J'ai pas plus relevé car au final... Débattre sur quoi lol ?

Un pti intello gavé de noblesse du 17 ème siecle, probablement homme lesbian, se disant féministe ; discutoyant avec autres élites du sort de ces pauvres femmes ?

Pour un sujet mainte fois repris et dans lequel le débat fait place au jeu du chat et à la sourie ?

J'pense que voilà ... c'est déjà assez lourd... On a peu etre pas forcément envie d'en rajouter une couche avec le passé .

il y a genre un truc plus important à faire ... s'occuper de nos avenirs sur le pieds de l'égalite ;)

Bisous bisous

Membre Anonyme

"Le féminisme mis à rude épreuve" - c'est surtout le titre qui m'interpelle ...

Les hommes sont -en ce moment- très malmenés par des mouvements comme #MeToo , il est vrai .

Pour autant , les femmes le sont bien plus et depuis bien plus longtemps : le poids culturel , on va dire - hummmpfff ....

Membre Anonyme

C'est vrai ... ne sont malmenés que ce qui se sentent concernés hihi 😅

Membre Anonyme - modifié par TerredeFeu le 06/12/2019 - 18:16:36

Ptdrrrr la meilleure... Vous en ratez pas une à nous casser les couilles avec les hashtags, ces hashtags ne sont pas là par hasard. Ils veulent faire prendre conscience d'une réalité, mais ça ça vous dépasse. Misère, ou aller avec des bougres pareils ?

C'est la réalité, aussi totalitaire soit-elle. C'est dingue comme certains deviennent tout d'un coup lucide quand on parle de quelque chose qui les concerne.

Membre Anonyme - modifié par SuzanneTD le 06/12/2019 - 18:22:36

Heu .... tout doux , Terre de Feu^^

Membre Anonyme

De quelle réalité parles tu Stp terre de Feu ?

Membre Anonyme - modifié par TerredeFeu le 06/12/2019 - 19:43:50

Du fait que les hommes sont privilégiés dans de nombreuses situations. Ce qui ne plâit pas à certains, qualifiant cela de totalitarisme. C'est juste un constat. Que ça plaise ou non d'ailleurs.

Mimosa

J'ai du mal à te suivre Terre de feu. D'un coté tu dis que les hommes féministes, tu n'y crois pas et de l'autre tu tiens des propos on ne peux plus féministes. N'y a-t-til pas contradiction ?

Membre Anonyme

J'aimerai moi , Mimoza , que tu m'expliques le sens de ton sujet auquel je n'ai rien compris .

Mimosa

J'ai simplement été interpellé par les propos de Duclos sur les femmes et de leur teneur, tellement éloignée du mode de pensée actuelle. Je pensais donc qu'il y avait là un terrain interressant à débattre, sur l'évolution des rapports homme/ femme en trois siècles, et accessoirement sur le féminisme (c'est pour cela que j'ai choisit ce titre).

Membre Anonyme

Bien reçu , Mimoza^^

Entre hier et aujourd'hui , il y a un gouffre - Franchi par toutes celles qui ont osé . Osé se rebeller , osé dire , osé dénoncer .

Nous les femmes ne sommes pas les adversaires des hommes .

Nous réclamons ce qui nous revient de droit .

Nous sommes des Hommes comme vous autres .

Mimosa - modifié par mimoza le 06/12/2019 - 22:37:31

Oui bien-sur. Je comprend tout à fait le combat des femmes.

En tant qu'homme et concernant cet aspect là uniquement, j'aurais préféré vivre au 18eme siècle. Je ne serais pas célibataire à l'heure qu'il est !

Membre Anonyme

Visiblement on est nombreux à ne pas lire ce genre de littérature. :)

Membre Anonyme

Question de vocabulaires. Les propos ne sont pas féministes, ils prennent juste en compte la réalité des choses.


Sujets similaires
  1. L'honnêteté, ça se perd de nos jours.
  2. un souvenir d'enfance qui remonte!
  3. Des gens pour aller dans les Catacombes (non officielles) de Paris?
  4. Pour convaincre mon chéri d'avoir un chat + tard
  5. Une situation embarrassante, être suivi
  6. Comment communiquer sur betolerant
  7. Le lycée, c'est bien =D ... Ou pas ? :/
  8. Zoo Parc de Beauval - Avis et suggestions
  9. Une aggression homophobe à Valence
  10. Un groupe d'Hommes pour parler de leur masculinité (sur Paris) ?
  11. Quelle est votre citation préférée ?
  12. Comment accepter d’être malade à vie ?

  S'inscrire pour participer