Ôtez ces poils que je ne saurais voir !

auteur anonyme

Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

J'ai un stress avec les poils.

Pas ceux de ma (future) partenaire.

Les miens.

Femme aimant les femmes.

Pas d'expérience sexuelle.

Pas épilée pour des raisons diverses,

allant des réactions cutanées disgracieuses

à une très évidente paresse et non-constance.

Je me rase les mollets et les aisselles, relativement souvent.

Mais il y a régulièrement 2 mm de longueur.

La zone "maillot" (haut des cuisses) est rasée de temps en temps.

La zone pubienne est entretenue : j'évite que les poils soient trop longs.

Mais pas souvent, plus ou moins une fois par quinzaine.

Donc...

C'est rebutant ou pas, une femme avec des poils ?


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

(j'aime bien la formulation du sujet ^^)

Perso j'aime bien quand y'en a un peu :) ma réponse n'est pas plus objective qu'une autre "pro-poil" ou "anti-poil", mais aucune ne pourra vraiment l'être ^^

Pour les réactions cutanées si le but est juste que ce soit relativement court, mais ni complètement imberbe ni piquant, les ciseaux font bien l'affaire je trouve, ça préserve ta peau et cet entre-deux devrait pas poser problème au moins pour ta première fois ! Pour la suite tu pourra toujours en discuter avec ta copine/ta partenaire du moment. Et puis y'a un monde entre préférer avec ou sans poils (je trouve que "trop", c'est pas pratique, au delà de l'aspect esthétique qui me passe un peu au dessus, mais ça n'engage que moi), et detester ça au point que ça rebute... à moins d'être maniaque au point de renier très très fort son animalité. Quelques coups de ciseaux par quinzaine, ça permet de pas être esclave de sa repousse, parce que l'aspect "tout lisse" c'est peut-être stylé comme ça, mais l'effet "papier de verre" lors d'une joyeuse séance de tribadisme l'est nettement moins x) seule l'interessée pourra t'en dire plus !


photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 44 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements

Perso j'aime pas les femmes sans poils surtout pubien.

Après fait comme tu as envie toi, c'est ça le plus important.

Perso pour le maillot j'utilise la tondeuse a cheveux ca permet de couper court sans que par rapport au rasoir cela fasse des boutons.


photo de l'auteur PlatOcean
PlatOcean
Femme de 28 ans
Paris

Il n'y aura pas de bonne réponse à ta question. Est-ce qu'un fille aux cheveux longs est plus ou moins attirante qu'une fille aux cheveux courts ? mieux vaut-il est grand ou petit? ça dépend des goûts et des couleurs, comme pour tout ce qui a trait au physique ^^. Tout ce qui relève de critères et normes de beauté est en plus soumis à des modes, des impératifs etc.

En bref, ne te prends pas la tête. Si ton pelage (GrillePain a raison, gardons notre part animale :p ) convient à ta douce alors ma foi, peut importe :-)


photo de l'auteur Yggdrasil
Yggdrasil
Femme de 23 ans
La Bresse

Oh, j'adore le titre ahah !

Ne te stresse pas: les personnes qui ne sont pas rebutées par les poils sont plus nombreuses qu'on ne le pense.

C'est ton corps, tu en fais ce que tu veux.

Et perso, je préfère avec que sans ????


auteur anonyme

Anonyme

Merci

ça me rassure un peu !


photo de l'auteur diniz
Diniz
Non binaire de 44 ans
Clermont-Ferrand

Y a plein de choses à dire là-dessus, je crois.

Mais la première et la principale c'est comme dit Veluma : "fait comme tu as envie toi, c'est ça le plus important". Ou comme disent des féministes : "Mon corps, mon choix !" C'est ta vie, non ?

Disons que tu rencontres quelqu'une, tu te retrouves nue, elle (je pars du principe là que tu cherches plutôt des femmes) exprime par une expression ou des mots ou n'importe quoi qu'elle te juge sur : tes poils, ton ventre, tes seins... Eh ben tu sais déjà à quel point elle est intolérante, fermée d'esprit, conditionnée, et j'en passe ! Du coup tu sais aussi qu'il y aura mille autres choses, dont plein de plus importantes sans doute, sur lesquelles vous allez vous prendre le chou et/ou tu vas être jugée. Elle aussi une sorte de machote, je veux dire une macho au féminin (eh oui!) qui juge et commande et rabaisse, tout ça.

Tu sais aussi à quel point son sentiment pour toi est minime, car quand on aime même un peu on veut le bien d'autrui. Je cite Leibniz : "Aimer, c'est trouver plaisir au bonheur d'autrui." C'est beau, non ? (A l'ère moderne, on a perdu de vue qu'aimer c'est aussi vouloir le bien d'autrui ; mais que détester c'est aussi vouloir du mal, ça on l'a pas perdu de vue !)

Et je parle même pas de désir ! de désir de toi. Je t'assure que quand on désire même pas follement quelqu'un, eh ben les détails de sa morphologie ou de sa "décoration", eh ben... qu'est-ce qu'on s'en fout grave !

J'ai commencé ma vie sexuelle bien avant la mode et l'injonction pour les femmes de se "dépoiler" aussi le pubis. La première fois que je suis tombé sur une femme rasée là, ça m'a dégouté... de moi-même avant tout, j'avais l'impression de sexer avec une petite fille, tu vois?, impubère, d'être un gros pervers, alors qu'elle avait mon âge ! (J'ai aussi vécu en Allemagne où les femmes, plus libres et aussi militantes, couramment ne se rasent pas du tout et j'ai bien dit pas du tout. Pourtant leur vie sexuelle est pas moins riche que la nôtre, bien au contraire !)

Je crois que toutes ces contraintes sur le corps des femmes sont sacrément contre-nature et surtout des histoires de pouvoir ; le sexisme. C'est dingue que les lesbiennes y soient aussi soumises que d'autres, mais comment l'éviter ?

Une période de trouble à propos de qqch, c'est aussi la meilleure occasion de remettre en cause des dogmes à ce sujet. Les humains se sont aimés durant cent mille génération sans aucune déformation corporelle (et cent générations pour la période historique). Juliette, celle du mythe, elle a tous ses poils, et elle est foutue comme elle est foutue, et Roméo est fou d'amour et de désir...

biz, diniz


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit