Difficultés à s'engager, à accepter les compliments, à vivre en couple, mais solitude

photo de l'auteur paticle
Paticle
Homme de 22 ans
Lyon

Bonjour à tous,

J'ai 21 ans et je suis gay out.

Je multiplie les relations non sérieuses et les 5 fois où j'ai fait des rencontres sérieuses, elles suivaient le même schéma aboutissant au bout d'environ 2 jours à une rupture de ma part.

En gros le soir de la rencontre on couche malgré notre volonté de sérieux réciproque. Pendant cette soirée le mec s'attache grave à moi et me dit des trucs beaucoup trop rapides par rapport à l'état de la relation : j'ai eu du je t'aime, du je te regarde avec tes yeux amoureux et je te fixe pendant de longues secondes, des demandes de se mettre ensemble au bout de deux jours, des je pense à toi dès que je ferme les yeux.

Je comprends pas pourquoi ils tombent tous amoureux dès le premier ou deuxième date, ça me met mal à l'aise, j'ai l'impression alors de ne pas être à la hauteur de la relation, or moi je suis beaucoup dans le fuis moi je te suis. En gros j'ai un père à qui j'ai toujours demandé des preuves d'attention et je n'en ai jamais eu, je crois que je reproduis et que j'ai besoin de ce schéma dans le plan amoureux, c'est-à-dire que j'ai besoin d'un mec à qui je cours après, or mes dates me donnent tout dès le premier soir, répondent tout de suite à mes sms, ça me dégoute, ça m'exaspère.

Et puis il y a le fait que je suis solitaire de base et qu'en même temps je suis quand même sociable, mais être tous les jours avec mon mec, le voir tous les soir, s'envoyer 20 sms par jour, ça me gonfle. Dans l'idéal j'aimerais voir mon mec un jour sur deux, le temps que le manque s'installe. Je suis aussi incapable de dormir à deux, j'ai du mal, j'ai besoin de mon espace, de moments de tranquilité.

J'ai rencontré ce mec, on s'entend bien, le sexe est bon, mais il a suivi à nouveau ce schéma. Pourtant je n'ai pas peur de dire toutes ces choses, de façon évidemment plus polissées. Il l'a compris, mais ça ne l'empêche pas de m'envoyer plein de sms, de vouloir qu'on se voit tous les soirs. J'ai peur du moment où je devrai l'accueillir chez moi, dans mon espace privé, mon jardin secret.

Voilà mes problématiques, je ne sais pas si ça a du sens, je ne sais pas si je choque, je vous parle comme si je parlais à une psy, parce que j'ai vraiment besoin d'aide. Je le vois prochainement et tout ce que je veux c'est de rompre. Et puis, je change d'avis. Mais ça revient. Parce que changer mes habitudes, être en couple, c'est compliqué.



photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur

Salut Paticle

Je te rassure il n'y a rien de choquant dans tes propos. Enfin ce n'est que mon avis. Quant à ta situation j'ai déjà entendu ce schéma affectif. J'ai remarqué que les personnes assez indépendantes attirées beaucoup d'autres personnes dépendantes. J'ai un ami, il lui arrive tjrs la même chose.

Aprèsil faut prendre un paramètre en considération : chez les LGBT la solitude est plus présente et du coup (là aussi ça ne tient qu'à moi) j'ai remarqué que certains mecs s'attachent à tout et n'importe qui, juste pour avoir un peu de chaleur affective.

Franchement détresse, je vois rien de bien alarmant dans ta situation, il faudrait juste que tu trouves un mec qui fonctionne comme toi =)


photo de l'auteur whitewoolf
Whitewoolf
Non binaire de 47 ans
ROCHEFORT

Bonjour sérieusement tu lui as parlé de ton ressenti et n'essaie pas de faire un effort dans ton sens puisqu'il t'innonde de sms et veux te voir tous les soirs, il ne t'écoute pas il est normal de fuir....


photo de l'auteur paticle
Paticle
Homme de 22 ans
Lyon

Merci pour vos éclairages

Oui c'était un peu exagéré le mot détresse ! :p

Pourtant il a des amis, et est engagé dans des associations.

Moi j'ai peu d'amis, j'ai peu d'engagement hors extra professionnel et scolaire (le pro et scolaire c'est quand même déjà bien :) ) et je souffre de solitude.

Trouver un copain c'était dans l'idéal un moyen de palier cette solitude, mais pas de cette façon, pas combler ma solitude à 100% et pas avec cette intensité.

Peut-être qu'au fond il est très seul, il est vrai que je ne le connais pas encore, malgré ses preuves d'attachement prématurés.

Vous vous rejoignez sur le fait qu'il n'est pas fait pour moi, en même temps je n'ai jamais eu de relation plus de deux jours (oui oui ...), j'avais l'espoir qu'on pourrait trouver un terrain d'entente avec le temps, ou peut-être que je me trouverais un aspect romantique, l'espoir fait vivre.

Au risque de faire une généralisation outrancière, j'ai aussi l'impression que les gens qui cherchent du sérieux sont davantage des gens très sérieux, alors que les personnes qui m'attirent (mystérieuses, indépendantes, peu loquaces) sont sur-représentées parmi les individus cherchant du fun.

Je suis aussi un peu embêté de tout arrêter comme ça, parce que c'est un mec bien, qui a des qualités, avec qui j'ai des point communs, et j'ai peur de finir seul vieux garçon. Je culpabilise aussi, je me dis que peut-être que c'est juste moi qui suis incapable d'accepter les compliments, de m'engager, d'avoir des sentiments amoureux, aime toi toi même vous connaissez le diction, et je ne m'aime pas.


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

"Je suis aussi un peu embêté de tout arrêter comme ça, parce que c'est un mec bien, qui a des qualités, avec qui j'ai des point communs, et j'ai peur de finir seul vieux garçon. Je culpabilise aussi, je me dis que peut-être que c'est juste moi qui suis incapable d'accepter les compliments, de m'engager, d'avoir des sentiments amoureux, aime toi toi même vous connaissez le diction, et je ne m'aime pas."

Les qualités et les points communs ça aide c'est sûr, mais ça ne suffit pas forcément, sinon on pourrait "forcer" les choses avec plein de gens pour peu qu'ils soient fréquentables, hors c'est pas si simple ^^

Finir seul, voilà une expression courante quand il s'agit de faire peur aux gens (et de se faire peur) en moralisant les relations.

T'as l'air d'être assez tempéré dans l'indépendance que tu décris, je trouve ça loin d'être excessif de vouloir voir la personne plusieurs fois par semaines mais pas tous les jours, envoyer un message quand t'as une pensée pour lui ou quelques chose à dire mais pas en continue, etc.

Se rendre compte si on est bien avec quelqu'un etc ça peut prendre bien plus que 2j à mon avis, et je trouve ça étrange que tu tombe que sur des personnes voulant tout côté sentiment/engagement etc, tout de suite, sans même vous laisser le temps de vous connaitre (à moins qu'ils aient 20 ans et que si ça se trouve y'ait une corrélation.. vu que moi-même je tendais vers ça à 19-20 ans, et mes ex du même âge aussi). Ca ne veut pas dire que t'es pas fais pour les relations, ce sont juste des mecs un peu extrêmes, reste à savoir ce qui les attirent.

Changer tes habitudes, laisser une personne entrer dans ta vie, etc, ça devrait être peu à peu, hors si tu te forces ça va casser ta motivation et ça va te dégouter du couple. Genre recevoir un énième message, souffler, te sentir obligé de répondre et culpabiliser parce que tu te sens obligé de répondre.. je tiens pas très longtemps non plus dans ce genre de scénario.

J'dirais dans un premier temps essaie peut-être de resister en ne le voyant pas tous les soirs (quitte à te trouver des choses à faire à la place), en répondant pas trop aux messages quand t'es censé être occupé etc, tout en lui proposant à l'avance de faire tel truc sympa la prochaine fois que vous vous voyez, histoire de le rassurer et qu'il se mette pas à insister encore plus.


photo de l'auteur Mehdi797
Mehdi797
Homme de 26 ans
Paris

Salut,

je me retrouve assez dans ce que tu dis, le truc c'est que chaque personne avance a ton rythme. Ne te presse pas. Essaye surtout d'en parler avec lui et s'il t'apprecie vraiment il comprendra. Cependant veille a ne pas trop tomber de l'autre cote ...


photo de l'auteur AposJk
AposJk
Non binaire de 27 ans
Toulon

En gros le soir de la rencontre on couche malgré notre volonté de sérieux réciproque.

L'un n'empêche pas l'autre 🙂

Pendant cette soirée le mec s'attache grave à moi et me dit des trucs beaucoup trop rapides par rapport à l'état de la relation : j'ai eu du je t'aime, du je te regarde avec tes yeux amoureux et je te fixe pendant de longues secondes, des demandes de se mettre ensemble au bout de deux jours, des je pense à toi dès que je ferme les yeux. Je comprends pas pourquoi ils tombent tous amoureux dès le premier ou deuxième date, ça me met mal à l'aise

Je me serais barrée aussi, fissa, et je pense qu'on est nombreux dans ce cas. C'est flippant je trouve 😅

mais être tous les jours avec mon mec, le voir tous les soir [...] Je suis aussi incapable de dormir à deux, j'ai du mal, j'ai besoin de mon espace, de moments de tranquilité.

Je pense que le jour où tu rencontreras LE gars, avec le temps (parce que oui il y a autre chose qui s'installe avec le temps dans une relation durable), cela disparaîtra. Ou ce gars sera comme toi et vous aurez la possibilité d'avoir une relation sérieuse chacun chez soi, j'en connais deux de couples qui fonctionnent comme ça depuis des années, c'est leur façon de vivre et de vivre leur couple, le tout c'est d'être heureux.

parce que c'est un mec bien, qui a des qualités, avec qui j'ai des point communs

L'amour ça se vit plus que ça ne se réfléchit. Tu peux avoir l'homme "idéal" sur le papier, s'il n'est pas pour toi, il n'est pas pour toi. A mon sens, ça ne sert à rien de forcer les choses.

j'ai peur de finir seul vieux garçon

Wooohou... T'as que 22 ans, non ? 😆 Rien de grave !

Bref, rien d'alarmant à mon sens non plus 🙂


photo de l'auteur StOrmye
StOrmye
Femme de 24 ans
Saint Denis, Ile de la Réunion

Salut salut :)

J'ai remarqué qu'on est dans une société où dans tous les domaines il est demandé d'avoir des résultats rapides, d'aller vite, toujours plus vite et... je crois que les relations amoureuses n'échappent pas à la règle. Outre le fait que les LGBT+ se sentent majoritairement seuls, il y a aussi le poids de la société qui pousse à consommer tout tout de suite. On zappe de"faire la cour", ça fait même carrément ringard de l'écrire et pourtant.. je pense que cultiver ces trucs d'avant ça a vraiment du bon

j'ai pas vraiment le même problème que toi mais..j'ai déjà eu des déclarations amoureuses le soir même d'une discussion alors qu'on ne s'était jamais vu. Plus jeune je m'emballais et maintenant je fuis.

Je te conseillerais de reprendre calmement avec ce jeune homme ce dont toi tu as besoin pour l'instant. Ton fonctionnement s'entend avec ce que tu nous dis et justement, je pense qu'il faut dans un premier temps rentrer dans ton fonctionnement (te laisser courir après, installer le manque etc de ce que j'ai compris) pour après t'amener petit à petit à un autre mode de relation qui vous conviendra à vous deux? Réclamer de l'espace et du temps c'est ton droit. L'amour doit se construire et ça prend du temps. Si à chaque sms envoyé, ton niveau de sentiment pour lui descend et les siens augmentent... ça sera un "problème" je pense :p


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit