Une amitié ambiguë et à contre sens

photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris

1 remerciement
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Salut à tous ! Voilà c est pas la joie j ai vraiment besoin d écouter des témoignages par rapport à ça.... Cela fais maintenant trois ans que l on se connais et 1 an qu on ne se parle plus car elle est avec quelqu un. On s est rencontré et on s est tout de suite très bien entendu, on était très proche sauf que voilà moi j étais amoureux et elle apparemment non, mais cherché bien on va dire. C était comme à chaque fois avec les filles très casse tête mais aussi extrêmement fort. Et pourtant rien. J ai l impression d avoir raté ma vie, raté la plus belle personne que j ai rencontré, et ça ne guéris pas. De plus le fait de savoir qu elle est avec quelqu un me fais forcément encore plus de mal. Je n arrive pas l oublier. J ai même des tendance suicidaire à cause de ça. 3 ans de galère au final, a tourner en rond et rejetté. C était très compliqué l un et l autre faisait des petits efforts et pourtant chaque fois l autre en faisait des sienne et se braqué. Je n en peux plus je veux qu elle revienne, mais c est impossible et c est pour ça que j ai envie de mourir pour de bon. Je n ai jamais su faire quoi que se soit avec les femmes, c est comme si il y avais une partie de moi qui ne pouvait pas s épanouir, comme si j étais maudit. Mon identité et savoir l assumé psychologiquement dans ma vie m est très difficile à cause de ça. Bien sûre pourquoi pas se créer plus de problèmes et de se dire qu on est tomber amoureux de mec parce qu on ne pouvais pas avoir de nana. Mais oui pourquoi pas se faire du mal, et qu est qu on en a à foutre ? Mais non on se la pose parce qu il y a toujours se grain de mystère qui nous ai tombé dessus. Et un mystère qui fait mal. Voilà si vous avez des histoires dans votre mue similaires faites partager x)



photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut, je viens de lire ton message. Ta publication m'a touché. Si je peux te conseiller d'essayer de parler de vive voix avec quelqu'un de ton entourage (ami(e)s, famille) ou éventuellement psychologue. Ca te permetra de te "vider" (pleurer, crier..). Tu peux aussi faire un max de sport intense (juste pour te soulager sur du cour terme). Et essayer de comprendre pourquoi tu n'arrives pas a passer à autre chose. J'ai bien compris que ce n'étais pas si simple. Peux tu nous en dire plus sur tes anciennes relations?


photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris

1 remerciement

Merci pour ta réponse x) Tu as une situation similaire dans ta vie ? En fait oui j en parle mais peu de gens peuvent comprendre dans mon entourage.... Donc bon j abandonne un peu... J ai plus l impression qu on s en fout un peu... Qu on voit pas où est le problème, qu on ne comprend pas... Alors maintenant j évite d en parler sinon je me prend des «  passe à autre chose » « mais pourquoi tu te prend la tête pour si peux » «  je ne comprend pas ta situation » et vraiment à chaque fois ça fait mal. J aimerais vraiment pouvoir en parler et qu on me comprenne mais non je dois vivre seul cette impasse, comme j ai toujours fait. J ai toujours vécu tout seul au final dans ma tête, dans mes tripes. Y avais pas vraiment grand monde pour comprendre. Ma vie sentimentale est assez douloureuse car je n ai qu eu des expériences non réciproques, quand j aimais c est moi qu on aimé pas, et quand on m aimait c est moi qui n aimais pas. Sinon je peux dire que j ai eu 2 grandes expériences. 8 mois avec une femme et 9 mois avec un homme. Mais je n aimais pas malheureusement. Ça toujours était un peu compliqué de tomber amoureux...


photo de l'auteur Minos
Minos
Homme de 21 ans
Paris

1 remerciement

J'ai bien quelques histoire, me concernant moi ou mon entourage, et si cela peut t'aider je te raconterais tout cela mais pas ici en privé seulement :)


photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut, oui j'ai été deux fois très amoureux. Et j'y pense tjs. Par contre la douleur est partie (pas les regrets).

Je n’ai pas de solutions simples à te proposer. Je vois des choses qui me gêne un peu.

  1. Cela fais un an et tu souffres tjs beaucoup. Tu n’acceptes pas cette rupture et pourtant elle est réelle puisque depuis 1 an vous n'êtes plus en contact.

  2. Tu tes sens très seuls, c’est un peu normal, tu ne penses qu'a cette fille. Automatiquement tu ne regardes pas ce qu’il y a autour de toi.

Penses-tu pouvoir un jour te mettre avec elle? Cette question n'est pas anodine. Si la réponse est non. Il faut accepter la rupture. c'est douloureux. Mais au bout de quelques mois, ça permet de passer à autre chose. Si tu espères tjs, tu ne pourras pas passer à autre chose. Ta douleur est réelle et violente. Si tu ne peux pas en parler avec des proches, essaie de voir avec un psychologue. Et bien sûr, écrit, écrit, et écrit encore sur le forum.

Essais de sortir : ciné, resto, musique.

Après la pluie, le soleil reviendra.


photo de l'auteur Florian12
Florian12
Homme de 23 ans
Nantes

1 remerciement

Salut !

J'ai jamais vécu une situation pareille mais une personne que je connais m'a raconté la sienne il y a 2 ans. Pour son cas, il était en couple avec elle depuis un moment et il était prêt à la demander en mariage en se disant que c'était la bonne, malheureusement elle a dû partir à l'autre bout de la France, ce qui a causé leur rupture. Pendant plusieurs années il est tombé en dépression. Aujourd'hui il est passé à autre chose, seul le temps à fait qu'il a pu tourner la page (et peut être un déclic, je sais plus). Ça l'a quand même bien marqué, il n'est plus dans une optique de se mettre en couple (pour éviter de souffrir à nouveau). Il se concentre sur des trucs qu'il aime faire et aussi sur les autres personnes qui comptent pour lui.

Je rejoins le post de Faith141, tu as besoin de te changer les idées à mon avis, t'impliquer dans quelque chose pourrait te faire du bien. J'ai vu que tu étais passionné de cinéma, tu pourrais faire des court-métrages (si ce n'est pas déjà le cas) pour exprimer ce que tu ressens ou sur autre chose, une image est parfois plus parlante que des mots.

Pour le fait que peu de personnes comprennent, c'est que d'un point de vue extérieur il n'y a pas de logique, de toute façon les sentiments ne suivent pas de logique, ils nous tombent dessus et on peut être vite dépassé. Pour nous c'est seulement qu'une rencontre dans ta vie alors que pour toi c'est la rencontre de ta vie. Les deux visions sont bonnes, objectivement c'est une rencontre parmi tant qu'autre que tu as pu faire mais elle fait partie des plus marquantes. A partir du moment ou tu ne partages plus rien avec elle, tout fini par s'estomper. Vis ta vie avec les autres et ça se fera presque tout seul.


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

J'ai vécu une expérience très similaire. En terminale vers les premiers jours je croise un garçon dans les couloirs pour qui j'ai un coup de foudre immédiat. Par chance j'avais une très ancienne connaissance (que je n'appréciais pas tant que ça mais qui fréquentait le groupe de ce garçon). Et c'est ainsi qu'à un voyqge scolaire je m'incruste d'abord dans leur table, puis dans leur chambre à jouer aux cartes. J'arrive à sympathiser avec ce garçon qui me faisait toujours autant d'effet. Et j'ai réussi à obtenir son numéro de téléphone. Par la suite je m'incrustait dans leur groupe aux récréations en laissant plus ou moins tomber le miens. Je me suis même mis au café alors que je détestais ça car lui adorais le café. Pendant au moins 6 mlois on a beaucoup parlé ensemble. Même je l'ai invité chez moi pour bosser le bac et lui aussi m'a invité chez lui pour bosser. Il avait une voiture et il me donnait des astuces pour maîtriser l'embrayage et la boîte à vitesse. Je me suis auto-persuadé qu'il y avait quelque chose entre nous. J'aurai pu tout sacrifier pour lui. Mais quand je lui ai révélé mes sentiments, il m'a dit qu'il était hétéro et qu'il ne ressentais rien pour moi. Et petit à petit il s'est progressivement éloigné de moi, au point qu'aujourd'hui si on se croise, on s'ignore.

Il ne faut pas faire une fixation sur une personne. J'ai mis énormément de temps à m'en remettre. Mais je peux te garentir que derrière cette histoire, j'ai vécu une histoire encore plus forte. J'ai réalisé tous les défauts qu'avait cette personne que je me refusais de voir au début. Je pensais ma vie fichue. Mais ce n'est qu'une illusion de ton esprit.

Une dernière chose. Même si cette fille voulait se mettre avec toi, tu n'es pas dans la bonne attitude. Ton histoire serait vouée à l'échec. Pour qu'une relation fonctionne il faut que chacun soit heureux de son côté. Or toi tu es plus que malheureux sans elle puisque tu parles de "mourir". Si tu n'es pas épanoui seul, cette relation ne fonctionnera jamais. J'ai été dans ce cas. Et c'est un apprentissage. Il faut apprendre à se suffire à soi-même. Faire les choses et les activités qui nous plaisent dans la vie. Tu dois penser à toi, et arrêter de penser aux autres. De plus tu te rendras compte que plus tu t'épanouira personnellement plus tu seras attractif pour les gens autour. Si tu es dans une recherche désespérée d'amour tu n'intéresseras personne.

Mon conseil : Modifie tes priorités. Apprend à être heureux seul dans ta vie de célibataire. Fais des activités stimumantes. Réalises toi :) fais ce dont tu as toujours rêvé. Change ton regard par rapport à ta propre vie et prend conscience de toute la chance que tu as. D'être jeune, beau, et en bonne santé. Prend un psy si nécéssaire, ou tu peux également faire de l'hypnose thérapeutique (ça a très bien marché sur moi, et ça a changé ma vie) Je te promet qu'il y a un soleil derrière les nuages et que cette fille n'est pas ce soleil. Tu verras que quand tu seras heureux et que tu rencontreras une personne aussi heureuse que toi. Tu auras le bonheur de dire que cette relation était un choix et non car c'était une nécéssité :)


photo de l'auteur Avdan
Avdan
Homme de 25 ans
Segré

Bienvenue dans ce club pas très fermé et rempli de tout plein de gens de tous horizons. Chacun à un récit différent, une vision différente, mais fondamentalement nous sommes tous dans ce même bateau. :)

J'y ai eu le droit il y a deux ans maintenant. Les choses ont plutôt bien tourné malgré tout, dans le sens où la non mutualité de nos sentiments à mené vers une belle amitié fraternelle qui, malgré le temps, perdure tout en s’essoufflant - sans lien avec cet état de fait. Mais je ne te cache pas que par moment, je me revois à cette époque. Et me sens ridicule de ne pas avoir ouvert les yeux plus tôt.

J'approuve totalement mon voisin du dessus, j'ajouterais même qu'il fait bon à lever les yeux pour regarder d'autres personnes. Parfois de simples rencontres aident à prendre le recul nécessaire et à penser à autre chose.

Keep going, le temps passera a son rythme et les choses iront mieux pour toi.


photo de l'auteur photocop70
Photocop70
Homme de 23 ans
Paris

1 remerciement

Hello ! Merci a tous pour vos réponses. Tout d'abord pour ce qui est du ressors du "passé à autre chose", je veille à mettre de la bonne volonté mais c'est pas quelque chose d'anodin. Au delà de la petite copine ou du petit copain ideal, il y a surtout tout simplement trouver la personne qui vous fait chavirer, et il en existe partout mais c'est pas à tout les coins de rue non plus. Pour passer à autre chose, pour moi, il faut tout un contexte derriere. Bien sure que j'en suis loin d'en avoir terminer, en bien ou en mal, avec mon chemin sentimentale; mais quand on souffre on pense present. Et oui il y en a eu pleins des rencontres comme celle si, et avec les femmes c'est malheureusement toujours la meme histoire. Pour les experiences de couple donc je suppose avec des relations sexuelles, je ne peux pas me mettre dans ce cas là. On etait juste ami, une amitié ambigue, quelque peu etrange mais on a jamais eu de rapport charnel. On etait juste ami. Quand j'ai su que ça ne pouvais pas allé plus loin, j'ai décidé de continuer à etre à ses coté et mettre de coté mes attirances sexuelles, mais bien sure pas les sentiments ce qui est extremement difficile. J'ai commencé à m'y faire par rapport à la sexualité, d'ailleurs j'avais de l'attirence mais je ne voulais pas de rapport sexuel avec elle, c'est pour cela que je me braqué souvent quand elle me mettait "des petites piqures de rappel". Au final j'ai eu une experience troublante, mais d'un autre coté extremement ludique du coté sentimentale. C'était comme à chaque fois très fort, très spirituel.Mais maintenant avec le recule, je me dit que c'etait bien pour me cacher de mon non acceptation d'avoir une sexualité avec une femme. C'était finalement bien ça le problème. Je n'etais pas pret à assumer d'avoir une sexualité avec une femme. J'ai toujours eu du mal avec le comportement "hetero" de base. Pour moi, dans mes sentiments, c'etait plus sensoriel que sexuel. D'ailleurs chez les garçon pour moi c'est plus sexuel et les femmes plus sentimentale ( c'est une réalité je n'y peu rien ). Meme si quand on aime, on aime entierement la personne, ce qu'elle represente intelectuellement et aussi physiquement. Là aussi c'est une realité, mais ça ne guide pas le type de rapport qu'on a avec la personne. Pour moi la sexualité se melange bien avec les sentiments, mais ce sont des choses completement differentes. Il faut bien distinguer les deux. Meme si parfois on a du mal à differencier les deux, et pourquoi pas ne pas le faire, mais en soit il faut etre claire au niveau de ses sentiments pour soit et pour l'autre. Le fait de bien diagnostiqué cela, permet une plus large expression interrieur de ses sentiments. Si se sont deux choses qui se vivent en meme temps, pourquoi ne pas les distinguer pour mieux comprendre notre attirence vers l'autre et de considéré que l'un et l'autre peut etre louable, pour mieux les unir enfin. Bref à l'epoque, d'avoir une sexualité avec elle c'était sale. Je pense sincerement que c'était une question de respect pour la personne et de sentiments personels qui révélait toute fois une enfentinerie de ma part, meme si bien evidemment l'autre personne n'a pas bien compris, ce qui est assez mal de sa part.


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit