Peut-on rester bons amis avec son ex?

photo de l'auteur PASCAL49
PASCAL49
Homme de 51 ans
Cholet
Grand débat les ami(e)s... Evidemment je pense que tout dépend des motifs de la rupture... Pour ma part c'est moi qui suis à l'origine de la rupture car je ne me retrouvais pas dans cette relation où, comme il avait eu des enfants, je ne réussissais pas à trouver une place dans sa vie tellement leurs relations familiales étaient écrasantes... C'est moi qui ai voulu cette rupture, même si je l'aimais beaucoup, au point de tout quitter pour lui. Mais il ne l'a pas compris. Donc quand je suis parti il a mis toutes mes affaires à la porte, comme un chien... Depuis il ne cesse de me contacter parce qu'il a besoin de moi, pour l'emmener à droite ou à gauche. Depuis hier je ne prends plus ses appels, cela a provoqué une crise, bien évidemment, et je me suis fait incendier sur ma messagerie. Des horreurs qui ne sont pas vraies, mais bon c'est ainsi. Donc tout ça pour dire que cela dépend vraiment des circonstances... Qu'en pensez-vous? Avez-vous vécu des ruptures, comment se sont-elles passées? Moi j'ai l'impression d'être le monstre dans l'histoire...


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Personnellement oui, je suis très proche avec un de mes ex sans pour autant qu'on flirt ensemble.
ça va faire 2 ans que nous nous sommes quittés, il a trouvé quelqu'un et m'en parle régulièrement sans que je sois jaloux et j'avais entre temps trouvé quelqu'un d'autre aussi. Nous parlons maintenant très régulièrement et tout ce passe très bien ! Donc selon moi oui c'est possible!

photo de l'auteur PASCAL49
PASCAL49
Homme de 51 ans
Cholet
Peut-être cela dépend -il des circonstances de la rupture et des conditions de vie dans la relation? Moi j'ai vécu avec un homme qui avait eu deux enfants, dont une avait eu un enfant a quinze ans. Autant dire que c'était comme si c'était lui le père! Et tu te vois avec avec une vie avec le petit-fils omniprésent, tous les jours, même à rester à dormir chez toi plusieurs jours, plusieurs fois par semaine... Et toi ta vie tourne autour de ça... Tu comprends, tu n'existes plus que pour rendre service à sa famille... Moi perso, peut-être qu'on va me trouver égoiste, mais il y a des limites. Et c'est pas parce que tu as des enfants et des petits-enfants que ça doit t'empêcher de vivre...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Cela dépends entièrement des circonstances, à mon âge il est sûr qu'il n'y a pas ce genre de soucis

photo de l'auteur KrysFuller
KrysFuller
Homme de 29 ans
Paris

2 remerciements
Personnellement, je n'ai aucun de mes ex en ami.
Donc à priori ça ne marche pas.
Ah si...peut-être un. Mais il a cessé de m'appeler récemment. Je crois qu'il voulait retenter quelque chose, ce n'était pas mon cas, j'ai donc joué les mecs distants exprès pour ne pas lui donner de faux espoirs.

Après être ami avec un ex "coup d'un soir", ça, ça me pose aucun soucis.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut,

Je suis plutôt étranger au concept d'emménager à 50 ans chez un homme grand-père à charge, mais je pense que le concept dont je vais parler est universel.

Je pense que le point sensible, sauf malhonnêteté notoire, ce n'est pas le motif de la rupture, mais sa préparation.

On a tous des standards et des attentes qui, pour nous, sont de telles évidences qu'on ne pense même pas à en parler. Pourtant, rien n'est évident, et l'autre peut commettre des impairs impardonnables en toute bonne foi.

Le problème que je vois ici c'est que vous n'avez pas discuté de ton rôle dans la famille avant que tu emménages. Pour ton concubin, il était évident que tu devais assumer telle et telle fonctions, et vous avez vécu dans une illusion d'entente à ce sujet jusqu'à ce que tu te retrouves coincé. Du coup, c'est toi qui joue le rôle du méchant qui refuse de s'intégrer et qui prend la fuite, mais ça aurait pu se passer autrement.

J'applique cette stratégie depuis trop peu de temps pour la signer garantie ou remboursée, mais quand j'entame une relation, maintenant, j'anticipe toujours les motifs de désaccord et je propose d'établir une sorte de contrat renégociable dans lequel on exprime nos attentes et nos refus. L'important c'est que tout soit dit, et dit franchement.

Ce n'est pas bohème du tout, mais ça a un côté très rassurant, car on sait où on va et on sait que le consentement mutuel est respecté. Aussi, ça dépassionne les problèmes car ils sont pris de façon rationnelle et pragmatique, ce qui permet de parler plus facilement des choses difficiles. Enfin, c'est une démarche positive puisqu'on anticipe à deux un avenir commun.

Si vous aviez passé un tel contrat, ton homme aurait été dans l'obligation de formuler ses attentes concernant ton rôle dans la famille avant que tu emménages, et tu aurais pu exprimer ton désaccord à un moment où le virage était toujours possible. S'il avait négligé d'en parler à temps, tu aurais été en droit de protester qu'il ne t'avait pas prévenu et il se serait senti obligé, par ses propres principes, par sa propre volonté d'auto-cohérence, de prendre ses responsabilités et de renégocier le contrat avec toi.

Dans la notion de trahison il y a la notion de surprise. C'est ça qui pince le coeur : "ah ! Je ne m'y attendait pas ! Le salaud !". "tout allait si bien, et voilà ! Il gâche tout !". Avec ce système, pas de surprise, et quand la séparation a lieu, on se respecte toujours autant.

photo de l'auteur Shalala
Shalala
Homme de 19 ans
Paris

15 remerciements
Pour répondre à la question initiale, je pense que oui dans certaines conditions. Notamment quand la relation " sentimentale " ressemble plus à de l'amitié qu'à de l'amour. Ou bien encore quand les deux personnes finissent une relation d'une bonne façon, c'est-à-dire en de bons termes, ils peuvent envisager de rester amis. ^^

photo de l'auteur Ladykate
Ladykate
Femme de 28 ans
Jarnac
alors moi je vas vous en raconter une bonne ... faut suivre attention
Il y a 10 ans de cela je partais rejoindre "C" en Angleterre, début de relation a distance et quand il a été question que j'arrive en terre royal je me suis faite larguer au bout de 15 jours.. Super .. néanmoins je ne suis pas quelqu'un de rancunier donc ma porte et toujours rester ouverte. Je suis rester en Angleterre 1 an, pendant ce temps j'ai rencontrer "R" via MSN (a ce bon vieux msn) qui habitais Marseille, fin de mon contrat à Londres, quoi faire? j'avais deja passer plusieurs jours avec "R" quand je revenais en France, on s'écrivait, se téléphonait etc.. elle ne voulais pas de relation a distance donc me voila arrivant a Marseille.
Des news de "C" au depart "R" ne pouvait pas se la voir hein, téléphone, visite bref en toit amitié pour moi ..
Je suis rester 7 ans avec "R"... jusqu'au jour ou oui la routine, plus de sexe plus de communication meme si question affection et sentiments tout était la ben j'ai fauté avec "D".
"R" m'a bien évidement mise a la porte avec perte et fracas mais passer la douleur, on est rester tres proche,
J'ai emménager avec "D" mais nous étions trop différente pour que cela fonctionne mais on est rester super amie au point que cela fait 3 ans que nous sommes colocataire.
le must c'est que "C" et "R" sont ensemble depuis 2 ans aussi.
et que maintenant je vis donc avec une ex que deux de mes ex sont ensemble et le plus génial c'est qu'on se fait des sorties, des voyages et des projets a 4 .. j'ai un arènes amicales lol

donc oui l'amitié j'y crois a quoi bon détester une personne que l'on a dit aimer pour moi cela n'a pas de sens.

photo de l'auteur KrysFuller
KrysFuller
Homme de 29 ans
Paris

2 remerciements
J'avoue c'est une histoire super originale lol.
Pas mal cette ironique du sort :)
Tant que ça se passe bien avec tout le monde, c'est le principal :D

photo de l'auteur Cycnos
Cycnos
Homme de 27 ans
Nantes
Je suis resté en bons termes avec mes ex (True story : aucun des trois n'a fini au fond d'un ravin !).

Quand tu te rends compte que ça ne peut pas marcher avec quelqu'un, il vaut mieux lâcher prise et en parler calmement avec la personne pour faire le point.
Il y a ensuite moyen de trouver des situations ensembles : rompre ne veut pas forcément dire couper les ponts avec la personne du jour au lendemain. Quand on a partagé de bons moments avec une personne qu'on aimait / appréciait, il est dommage de tout foutre en l'air en un instant.
Autant mettre à profit la complicité instauré durant ces années-là et la connaissance qu'on a l'un envers l'autre, pour transformer un couple chancelant en une belle amitié.

Après, selon le tempérament, il se peut que la rupture se passe mal. Malgré tout, rien n’empêche par la suite de prendre par la suite du recul sur la situation, relativiser et finalement pardonner : le temps guérit bien des maux.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Pascal, Si je me réfère à mon expérience personnelle, je pense que cela est possible au bout d'un certain temps, même si...très compliqué !!! Souvent, lors d'une séparation, une moitié n'aime plus et l'autre souffre car elle aime encore et voudrait que cela continue... J'ai toujours estimé, lorsque je mettais fin à une relation, devoir couper/prendre des distances. Ma raison : pouvoir permettre à là moitié quittée de pouvoir faire le deuil de notre relation. C'est un processus difficile important. La culpabilité étant toujours un peu présente...Ce n'est pas non plus, aussi facile qu'on pourrait croire (même quand on aime plus). Mais je pense que cela reste le meilleur choix : s'asseoir sur une éventuelle amitié plutôt que de laisser l'autre espérer en restant dans le sillage. Bonne continuation à toi.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Absolument pas. Il ne faut pas mélanger amour et amitié.
À moins d'avoir été ami avec son ex avant de se mette en couple, cela me paraît impossible.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est très prescriptif ce que tu dis : "il ne faut pas". Et en plus je ne suis pas d'accord.

Je comprends que dans le sens ami -> amant il y a un risque de perte (justement parce que, après une rupture, les gens ont tendance à s'éviter complètement), donc faire évoluer la relation comporte un risque, mais on ne perd rien à faire l'inverse. Au contraire, on passe de zéro relation à une relation d'amitié. Il est où le mal ?

Aussi, viser une amitié future en cas d'échec de la relation amoureuse peut rendre cette relation plus saine au présent, parce qu'il devient alors coûteux de mal se comporter : contrairement à une relation sans suite, tes actes ont des conséquences, donc tu réfléchis à deux fois avant de faire une connerie.

Quant au fait que ce soit impossible, j'ai deux contre-exemples personnels : une personne que je vois une fois par semaine encore aujourd'hui et une autre à qui je parle à peu près autant par écran interposé depuis près de 10 ans.

Quelqu'un qui serait prêt à me prendre comme amant, mais pas comme ami, c'est quelqu'un qui ne m'apprécie pas pour qui je suis mais pour ce que je peux lui apporter, et ça, ça ne m'attire pas du tout !

photo de l'auteur wilden
Wilden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Personnellement, je peux que ça dépend d'énormément de facteurs. Après dans la réalité je suis ami avec deux de mes ex et ça se passe très bien.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour répondre à tes arguments Lampadaire, sache que ma dernière relation aurait pu devenir une amitié, sauf qu'il a décidé qu'on devait couper les ponts au final et qu'il m'a effacé de sa vie comme si rien ne s'était passé.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Malheureusement Bestucanbe, il n'y a pas que les relations amoureuses qui peuvent finir comme ça. Et entre nous je ne sais pas ce qui est le pire. Au moins, un ancien amant a l'excuse de t'aimer tellement que te voir sans te baver dessus est insupportable ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
On est d'accord sur ce point :) mais c'est tout de même douloureux. C'est bien la première fois.
Bon j'arrête de polluer la discussion avec mes problèmes ;)

photo de l'auteur VanilleXena
VanilleXena
Femme de 29 ans
Sivry

3 remerciements
Pour ma part, ça dépend de beaucoup de facteur, c'est possible.
D'ailleurs l'un de mes ex, ma plus longue relation est devenu mon meilleur ami.
Pourtant, cet ex m'a trompée, je me suis retrouvée le coeur en lambeau... Et puis j'ai compris. En soi, je ne lui en veux plus, je suis passée à autre chose. Et il me connait par coeur, autant qu'il connait ma famille, était-ce pour ça? Est-ce parce qu'on était ami avant? Est-ce parce que malgré la rupture nos conversations sont restée agréables, courtoises? Est-ce parce qu'il est le seul à s'être inquiété (à long terme) pour mon accident qui a eu lieu un an et demi après le notre? Ou est-ce parce que j'ai reconnu son âme comme une âme amie? Je crois qu'il y a beaucoup de oui dans les réponses... mais sans en être sure.

J'ai su resté amies avec d'autre ex mais dans les mêmes points... et d'autre ou je n'ai plus de contact, en même temps, j'ai été roulée dans la farine, insultées, prises pour une imbécile, la boniche de service,...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je t'envie presque VanilleXena

photo de l'auteur VanilleXena
VanilleXena
Femme de 29 ans
Sivry

3 remerciements
Pourquoi donc? Ma relation avec mon ex/meilleur ami?
Certes, c'est agréable dans un sens, mais cela est aussi à double tranchant.
Certaines personnes dans mon entourage ne veulent plus en entendre parler pourtant, c'est pas lui qui a fait le pire dans mes ex mais bon. D'autres ne comprennent pas.
Bon et en même temps, en fonction de si je l'appelle "Mon ex" ou "mon meilleur ami" cela dénote mon état d'humeur xD (surtout envers lui).

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit