logo BeTolerant.fr Applications et site de rencontres LGBT
avatar célibataire connecté
 Invité

Des clichés dangereux sur les gays

photo de l'auteur Wiloooo

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Des clichés dangereux sur les gays

Un cliché n'est jamais drôle, certains sont néanmoins dangereux. Je suis agaçé d'entendre ou de lire des bêtises à longueur de temps sur ce sujet. Je vais tenté de casser trois préjugés que je juge dangereux.


Un homosexuel est pédophile


Faux et archi faux. C'est l'amalgame qui m'effraie le plus. Quel homosexuel n'a jamais entendu une fois dans sa vie cette horreur ? Aucun. C'est une aberration, voici pourquoi :



Un pédophile est une personne qui a une attirance ou préférence sexuelle d'un adulte envers les enfants prépubères ou en début de puberté.




Un homosexuel quant à lui, c'est une personne qui a une attirance ou une préférence sexuelle envers une autre personne du même genre.



Un pédophile peut être aussi bien hétérosexuel qu'homosexuel. Homosexualité et pédophilie n'ont rien à voir ensemble.


Le mythe de l'homme gay aime les garçons plus jeunes


On l'entend de partout : l'homme gay préfère les garçons plus jeunes. Cette règle s'applique autant chez les homos que les hétéros. Un homme hétéro aime aussi des femmes plus jeunes n'est-ce pas ? Bref cette généralisation n'a pas lieu d'être, car l'hétéro peut aimer aussi des femmes plus âgées (cf la mode des cougars).


Ce contre-exemple s'applique aussi chez les gays. Un gay peut aussi préférer des hommes plus matures (on appelle cela les sugar daddy). En matière d'amour et d'attirance sexuelle aucune règle ne peut être appliquée, les cas sont trop variés (et heureusement...).


Les gays sont plus instables que les hétéros ?


J'ai déjà abordé cette question sur un article : les gays plus instables que les hétéros. Ce qu'il faut retenir :



  • Tous les jeunes (homosexuel, bisexuel, ou hétérosexuel) dans nos sociétés modernisées sont plus instables (car plus libres que notre ascendants).

  • Les gays les plus visibles ne sont pas forcément représentatifs de toute la population homo masculine. (En clair il existe beaucoup de couples gays très discrets, qui vivent leur amour tranquillement).


Pour faire simple et conclure cet article, on ne généralise pas les comportements humains dans leurs relations amoureuses. Homo, bisexuel, ou hétérosexuel c'est la même doctrine que l'on doit adopter. La généralisation ne fonctionne pas quel que soit l'orientation amoureuse de l'individu.


Informations

Date de publication : 23/06/2015 à 07:44


photo de l'auteur Wiloooo

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 33 remerciements
Administrateur

Un cliché n'est jamais drôle, certains sont néanmoins dangereux. Je suis agaçé d'entendre ou de lire des bêtises à longueur de temps sur ce sujet. Je vais tenté de casser trois préjugés que je juge dangereux.


Un homosexuel est pédophile


Faux et archi faux. C'est l'amalgame qui m'effraie le plus. Quel homosexuel n'a jamais entendu une fois dans sa vie cette horreur ? Aucun. C'est une aberration, voici pourquoi :



Un pédophile est une personne qui a une attirance ou préférence sexuelle d'un adulte envers les enfants prépubères ou en début de puberté.




Un homosexuel quant à lui, c'est une personne qui a une attirance ou une préférence sexuelle envers une autre personne du même genre.



Un pédophile peut être aussi bien hétérosexuel qu'homosexuel. Homosexualité et pédophilie n'ont rien à voir ensemble.


Le mythe de l'homme gay aime les garçons plus jeunes


On l'entend de partout : l'homme gay préfère les garçons plus jeunes. Cette règle s'applique autant chez les homos que les hétéros. Un homme hétéro aime aussi des femmes plus jeunes n'est-ce pas ? Bref cette généralisation n'a pas lieu d'être, car l'hétéro peut aimer aussi des femmes plus âgées (cf la mode des cougars).


Ce contre-exemple s'applique aussi chez les gays. Un gay peut aussi préférer des hommes plus matures (on appelle cela les sugar daddy). En matière d'amour et d'attirance sexuelle aucune règle ne peut être appliquée, les cas sont trop variés (et heureusement...).


Les gays sont plus instables que les hétéros ?


J'ai déjà abordé cette question sur un article : les gays plus instables que les hétéros. Ce qu'il faut retenir :



  • Tous les jeunes (homosexuel, bisexuel, ou hétérosexuel) dans nos sociétés modernisées sont plus instables (car plus libres que notre ascendants).

  • Les gays les plus visibles ne sont pas forcément représentatifs de toute la population homo masculine. (En clair il existe beaucoup de couples gays très discrets, qui vivent leur amour tranquillement).


Pour faire simple et conclure cet article, on ne généralise pas les comportements humains dans leurs relations amoureuses. Homo, bisexuel, ou hétérosexuel c'est la même doctrine que l'on doit adopter. La généralisation ne fonctionne pas quel que soit l'orientation amoureuse de l'individu.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit