A quoi ressemblons-nous réellement ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

La question que tu poses ce jour de samedi pluvieux (et non dimanche, haha), me parle beaucoup parce que je me suis également fait ce genre de réflexions, à me trouver un coup beau et un autre moche.

Pour dire que quelqu'un est beau, on regarde son physique, certes, mais à travers celui-ci transparaît notre état d'esprit et notre personnalité ; c'est notre attitude. Le corps peut objectivement changer mais reste plus ou moins fixe tandis que l'attitude évolue en permanence. Donc qu'on soit triste ou bien heureux, notre façon d'être en sera affecté. Si on est triste, je pense par conséquent qu'on apparaîtra plus moche à nos yeux et à ceux des autres. On n'est donc jamais toujours beau ou moche et jamais de la même manière.

C'est ainsi qu'une photo ne rend pas toujours compte de notre beauté puisqu'elle ne capture pas toujours une attitude positive.
Il n'est donc aussi pas correct selon moi de se généraliser beau ou moche et la réponse à cette question - à quoi ressemblons-nous ? - ne se trouve ainsi pas dans une description strictement physique.

Quand je suis heureux, je me trouve naturellement beau. Quand je suis triste, naturellement moche. Ma beauté n'est pas stable, elle dépend de mon état d'esprit. Voilà ce que je dirais. 🙂


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
La seule façon objective de décrire quelqu'un est d'énumérer ses caractéristiques arrêtées comme sa silhouette ou les volumes qui composent son corps, un peu à la façon d'un sculpteur..

Tout le reste est fugace :
-couleurs qui changent selon l'éclairage , sachant qu'aucun type d'éclairage n'est plus "vrai" qu'un autre, même la lumière blanche et intense qui accentue tous les défauts n'est pas plus une référence qu'une lumière tamisée ou encore d'une autre couleur, d'un autre angle etc. La pire lumière qui soit à mon goût est la lumière blanche verticale et rasante, qui fait des ombres dures et rend beaucoup de gens moches..

-l'angle de vue et l'échelle de la personne qui te regarde. Une personne à la peau parfaite à échelle humaine aurait sûrement plein de défauts visibles pour un insecte, une vue de dessus flatté beaucoup plus un visage qu'une vue de dessous, etc

-les expressions de ton visage : un visage souriant n'est pas moins représentatif qu'un visage "neutre", c'est juste une situation différente . Le tout combiné aux éléments du dessus, une même expression sera pas vue pareil selon les circonstances... En cabine dessayage, même mon sourire le plus radieux me semble moche.

-Et enfin la comparaison: tu t'es vu sous un bon jour quelques instants plus tôt, normal que l'écran spécial selfie de ton téléphone fasse l'effet d'une douche froide.

Bref, même si certaines personnes sont "plastiquement" plus lisses et belles dans davantage de situations que d'autres, la plupart des gens sont ni beau ni moche, ou plutôt un mélange des deux selon énormément de choses à chaque instant, donc il n'y a pas de vérité unique sur comment on te voit (sans parler que "on" c'est des milliards de gens qui auront jamais le même avis sur ton physique).

De mon côté le fait qu'un visage me plaise ou non est assez irrationnel et c'est surtout la façon qu'à la personne de s'arranger (look, etc), et son attitude (dictée par sa personnalité) qui va changer la façon de la percevoir, en tant que personne à part entière, et non en tant que physique-desfoisbeau-desfoispas.

Tout un pavé pour dire: y'a aucune réponse finie à ta question et tu peux pas contrôler de quoi tu as l'air en toute circonstance, donc laisse les gens avoir la possibilité de te connaitre et voir en toi la personne qui pourrait leur plaire ^^

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
On ne ressemble certainement pas au selfie pris avec la focale 28 à 30 mm d'un smartphone, en lumière naturelle mal équilibrée ou au flash, avec les montures de lunette à la mode actuellement, etc.

Un portrait ça se travaille pour rendre l'image proche de la perception de la beauté et sensualité que l'on aurait dans la rue, et il est même habituel de l'embellire. Mais cela a un cout actuellement inaccessible quand on est pas une star, alors qu'il y a un demi siècle ou encore maintenant dans les pays du sud tout le monde se faisait tirer le portrait par un pro, aujourd'hui au chomage.

Quant-aux mirroirs ils nous donnent mauvaise mine depuis 5000 ans, et cela ne s'est pas arrangé avec les surfaces réfléchissates blaffardes, sauf si on travaille l'éclairage.

Justement tout l'intéret est de décripter que tu es mignon (et sensuel et avec un joli prénom) malgré toutes ces contingences techniques, et malgré la mauvaise image que tu as certainement de toi.
Je rigole, mais le pire c'est que il y a de fortes chances que cela soit vrai XD.

Alors comment faire ?

Tant qu'on aura pas inventé le mirroir ou appareil photo qui rend automatiquement beau, ce qui ne saurait tarder avec les techniques moderne et ceci d'autant plus que cela fait des milliers d'années que tout le monde l'attend avec impatience, il faut apprendre à s'embellir et se voir beau.

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 23 ans
Paris

29 remerciements
La véritable beauté c'est du chocolat.

Le reste n'existe pas

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
J’adore vos approches, surtout celle de Lindos. Oui, finalement, on est (beaucoup) plus beaux que l’on apparaît sur les photos ou même les miroirs. Ce raisonnement me plaît, parce que cela coupe court aux pensées négatives ! :))

Et puis, il y a aussi le rayonnement, le charisme, l’énergie qui ne transparaissent pas bien sur les supports.

Hypollite, tu as raison, notre ressenti, notre confiance influent considérablement sur la perception qu’ont de nous les autres. C’est ce qui fait qu’une femme comme Rossy de Palma est belle, parce que ses traits sont sublimés par sa personnalité positive et son charisme.

photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 22 ans
Douai

4 remerciements
J'aime bien la façon dont tu as introduis la question.

J'ai tendance à penser qu'on a tous des filtres devant les yeux qui nous contraignent à être constamment dans la subjectivité.
Par exemple, une personne n'ayant pas d'estime pour elle-même se verra moche dans le mirroir même si elle ne l'est pas. Et cette personne fera l'erreur de penser que ce qu'elle perçoit du mirroir lui apporte une preuve de sa laideur et que c'est donc un fait établi puisque les mirroirs ne mentent pas.

Nos états d'esprits, nos convictions, nos goûts, nos idéaux, notre état de santé etc... etc... font office de filtres ou de voiles. Finalement je pense que lorsqu'on regarde quelqu'un ou soi-même, il y a dans notre tête tout un environnement conditionné qui va modifier l'impression qu'on a de ce qui vient de l'extérieur de notre tête.
Du coups on ne peut jamais vraiment savoir à quoi on ressemble vraiment puisque tout le monde n'aura pas la même impression en regardant une même personne.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je trouve vos points de vue à tous pertinents. Je partage l'avis d'Ovniscient en particulier.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit