Incompréhension d'image (difflamation de l'homosexualité ?)


Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 mois




Bonjour à tous et à toutes !

Ça va faire un bout de temps que je connais cette image. Et un bout de temps que je suis totalement incapable de la déchiffrer, de part l'anglais et d'une autre part sa signification quant aux photos utilisées.
J'ai l'impression que ce montage se "moque" des filles lesbiennes. Ce n'est qu'une impression, après je ne comprends pas intégralement le montage donc... :/
Pourriez-vous m'éclairer s'il vous plaît ? Et si jamais vous en pensez quelque chose, dites-le ! En tout cas, je suis complètement larguée !

Auteur : FrenchAzazel
FrenchAzazel - 19 ans
De Orléans
  il y a 3 mois


Bonjour Lunette
D’après ce que j'ai compris de la phrase en gros (et ma vérification sur google traduction XD) ça veut dire en gros: pack de débutant pour les filles qui s'ennuient et qui sont hyper sensible qui faussent leur sexualité pour attirer l'attention. En gros j'ai l'impression que cette image se moque des sortes de "lesbiennes kikoo" en manque d'affection qui se font passer justement pour des lesbiennes pour attirer l'attention. Je ne sais pas si c'est une moquerie ciblant spécialement les lesbiennes ou si elle cible plus les kikoo de 16 ans en manque d'affection qui savent plus quoi faire pour attirer l'attention (j'en connais XD). Par contre le choix des images demande des explications parce que je comprend pas trop non plus, faut dire que c'est un peu fouillis XD visiblement ça cible les ados en crise qui s'habillent en émo gothique, après ça pu la caricature le genre qu'on trouve sur facebook

 5 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Enneathusias
Enneathusias - 44 ans
De Lyon
  il y a 3 mois


C'est ça, FrenchAzazel.

Dans la culture internet, plus précisément des réseaux sociaux, c’est un « Starter pack », une variation de « Mème internet ».

C’est-à-dire un assemblage de photos, d’images qui représentent un stéréotype comportemental censé décrire le type de personnes, qui aiment ce que représentent les images du montage. Au début, c’était simplement une façon de pointer des stéréotypes, des clichés et puis c’est devenu une façon d’insulter des gens. Donc, si tu n’aimes pas un certain type de comportements et que tu croises quelqu’un qui t’évoque cela, tu lui ressors ce montage. Inversement, ça peut être une façon de rechercher des stéréotypes qui te plaisent, car des hashtags existent aussi sur ces réseaux sociaux.

Donc à mon avis, cet « attention start pack » ici, désigne une jeune fille qui est en mal d’attention et qui s’est donné un style aguicheur, diva, avec des éléments de séduction, un peu sexuellement provoquant, pour attirer l’attention (« tu m’as vu ? »), ce qui semble être la seule chose vraiment recherchée. Il cible donc les jeunes filles qui ont beaucoup d’« attitudes », qui veulent donner une image de personne attirante, spéciale et unique.

Ce Mème ne cible pas spécifiquement les lesbiennes. La phrase : « I was gay before anyone else » souligne l’attitude : « je suis tellement cool, swag que j’ai précédé les modes, les styles. C’est moi l’origine.»

 99 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : enygma
Enygma - 30 ans
De Paris
  il y a 3 mois


Salut, Lunette
Cette image ne se moque pas vraiment des lesbiennes, mais plutot de celles qui font semblant de l'être, et les clichés vestimentaires qui semblent aller avec.
Traduit, ca donne:
"le pack de débutantes pour petites ... (le sexe féminin, mais en général utilisé comme un gros mot en anglais) ennuyantes et trop sensibles, qui simulent leur sexualité pour de l'attention", comme l'as justement dit FrenchAzazel.
Le reste est du même ton "j'ai plus de "chatte" que toi et je suis une fille" (ya le même double sens en anglais, la femelle du chat, ou l'organe génital féminin, donc je suppose que le smiley chat veut dire ca)
"je ne suis plus émo" (emo c'est un style vestimentaire, moitié gothique, moitié coloré)
"j'étais gay avant les autres" (sous entendu, moi je suis une "vraie", pas une suiveuse de la mode)
Et les clichés apparents qui semblent aller avec, le piercing au nez, les gros sourcils....
Qu'en penser ? je sais pas trop, en tout cas, cette image ne se moque pas des lesbiennes mais plutot des filles qui font semblant de l'être pour paraitre cool, bref, plutot des hipsters.
Je trouve ca ni vraiment drole, pas spécialement discriminant, ni porteur de sens, et d'assez mauvais gout.
Après les femmes lesbiennes ca se voit pas spécialement, on retiens surtout les clichés (dans toutes les communautés).
Yen a qui ont un look assez simple, épuré, et sont lesbiennes, puis d'autres ont un look très marqué, très stylé, et ne le sont pas pour autant.Ou un peu de tout,j'en sais rien, je suis pas sociologue LGTB lol
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 mois


Merci à tous pour vos réponses !

Je pensais que c'était discriminant parce qu'un jour je l'ai montré à une amie bisexuelle (qui a un piercing au nez; qui - comme environs aujourd'hui 45?s filles de 14ans/25 ans voir plus - se mettent un peu de maquillage sur les sourcils pour camoufler des petits trous dedans; qui se fait souvent un trait d'eyeliner; qui aiment le genre de style des filles de la photo ect...) et quand je lui avais montré, elle ne semblait pas vraiment contente ! "Euuuh j'me sens un peu visée là", c'était même ce qu'elle m'avait dit.
Personnellement, je n'aime pas le fait de dire que "l'homosexualité est une mode". Je l'ai pensé durant mes débuts collèges (j'étais jeune, et dès que j'entends cette phrase aujourd'hui j'en rigole), et c'est vraiment pas quelque chose à penser.

Enfin, merci beaucoup à tous !

Auteur : desiles54
Desiles54 - 41 ans
De Audun-le-Roman
  il y a 3 mois


Salut,
Tout a été dit. Sauf la fameuse phrase " j'ai plus de couilles que toi, pourtant je suis une femme " et ils ont aussi oublié le "je déteste les hommes", comme si le fait d'être lesbienne te fais automatiquement détester les hommes....
Ce n'est pas pour ce moqué des lesbiennes, mais pour celles qui suivent une mode. Je ne savais pas que être lesbienne était une mode.......bref
Il y a des femmes et des gamines qui croient que être lesbienne se rime à ça. .....avoir un certain look, une coiffure douteuse, détester les hommes et faire l'amour comme dans le film "Adèle"
Ces femmes ne sont pas plus lesbiennes que je suis blanche.

 28 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.

Auteur : Enneathusias
Enneathusias - 44 ans
De Lyon
  il y a 3 mois


Citation de Lunette

Personnellement, je n aime pas le fait de dire que l homosexualité est une mode . Je l ai pensé durant mes débuts collèges (j étais jeune, et dès que j entends cette phrase aujourd hui j en rigole), et c est vraiment pas quelque chose à penser.


Lunette, c’est une façon d’être rebelle, provoc’ par rapport aux normes. Rappelle-toi Madonna et Britney Spears qui se roulaient une pelle en public. C’est une façon de dire, j’ai mon style emo bi, je suis différente. Ça n’a rien à voir avec la véritable bisexualité ou homosexualité. C’est un effet de style. Ça fait parti du stéréotype véhiculé par ce Starter Pack.

 99 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 mois


Lunette, c’est une façon d’être rebelle, provoc’ par rapport aux normes. Rappelle-toi Madonna et Britney Spears qui se roulaient une pelle en public. C’est une façon de dire, j’ai mon style emo bi, je suis différente. Ça n’a rien à voir avec la véritable bisexualité ou homosexualité. C’est un effet de style. Ça fait parti du stéréotype véhiculé par ce Starter Pack.


Je suis d'accord avec ce que tu dis, évidemment.
Mais d'un côté, y'a une sorte de "malaise" qui persiste quand je regarde cette image. Ça veut dire que toutes les filles bis/lesbiennes qui ont eu la mauvaise idée d'avoir des piercings, d'avoir un style extravagant ect ne suivent qu'une mode ? Toutes les filles bi/lesbiennes qui auraient les cheveux très courts avec un "style plutôt masculin", aussi ?

Je comprends que ce n'est qu'un Meme, c'est pour l'humour et au final il ne faut pas y prêter grande attention. Mais, personnellement, je serais tentée de dire qu'il faut laisser les gens vivre leur vie avec la tête qu'ils veulent avoir 😃 (et je dis ça sans aucune méchanceté, je précise au cas où... !)
Auteur : Enneathusias
Enneathusias - 44 ans
De Lyon
  il y a 3 mois


On est d’accord, c’est le principe du stéréotype. Ça caricature, ça exagère. Ce sont des clichés, par définition réducteurs. Et si ça te fait tiquer, c’est le but. Ce montage a été fait non pas pour dire : c’est super d’avoir toutes ces attitudes, mais pour dire : ça m’énerve. Donc, c’est plein de raccourcis, d’aprioris, etc. Comme tu dis, il ne faut pas y prêter attention.

On peut adopter ces styles, en toute sincérité, sans obéir à un effet de mode, mais parce que cela nous correspond vraiment. La personne n’est alors pas un stéréotype, mais une incarnation vivante de son propre style. Et ça, ces caricaturistes ne le comprennent pas forcément.

 99 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 mois


Nous sommes d'accord alors ! 🙂
Auteur : Lindos
Lindos - 35 ans
De Lyon
  il y a 3 mois


Attendez, minute avant de vous mettre d'accord
Mode pavé on...

Il y a plus 5000 ans la majorité des terriens et terriennes portaient peu ou prou des bijoux d'oreille, boucles, plugs, etc, des labrets, des colliers, des brasselets de poignet, bras, chevilles, etc.
C'était non seulement joli mais permettait aussi d'identifier les tribus, et ne pas se tromper d'ami, ennemi, femme à marier, etc.

Les problèmes ont sérieusement commencé à se poser à partir de l'age des métaux, qui ont été d'emblée précieux et donc privilégiés, mais infiniment plus lourds que le bois, coquillages, et pierres semi precieuses d'avant.

Ils en sont arrivé à se trimbaler avec des kilos quand ce n'est pas des dizaines de kilos de bijoux et pandeloques, parfois toute leur fortune accrochée à la peau distandue et enfilée sur les membres.
Et puis un homme, un vrai, se devait d'être tatoué.
Et tous ces identifiants visuels étaient bien adapté à leur culture orale. Autrement dit ils étaient des sauvages illétrés.

Il aura fallu quasiment 5000 ans, jusqu'à la fin du XX siècle, aux élites des grandes civilisations et leurs dieux éclairés pour éradiquer ces styles ethniques issues de la préhistoire. Seules les femmes et quelques hommes élégants tels que les rajputs et leurs illustres déscendants les roms ont fait de la résistance, et n'avaient pas délaissé de discrets bijoux et pendeloques, même si parfois en matériaux hors de prix.

Cette éradication était presque complétée... lorsque de façon très inattendue l'art corporel, piercings, plugs, écarteurs, labrets, pandeloques, tatouages, etc, évidemment en taille L à tendence XL, ont été réssuscités par les jeunes australiens et américains amoureux de l'art ethnique. Ne manquait que le l'illétrisme, mais il est en bonne progression.

J'en arrive à l'essentiel...

Se pose de nouveau la question de l'interprétation de ces styles : femme, homme, femme, émo, rebel, gay, lesbienne, ami, ennemi, homophobe ?
Tout est ré-identifier, tout est à refaire....

 37 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Enneathusias
Enneathusias - 44 ans
De Lyon
  il y a 3 mois


Lindos, la plupart de ces styles sont des variations culturelles de l’expression de genre, en étroite relation avec les normes des sociétés concernées. Du verrouillage socioculturel de ces expressions, dépendent les schémas d’opposition à ces normes. Toutefois, l’opposition n’est pas forcément décidée de façon consciente, mais peut procéder d’une personnalité réellement originale et qui se conçoit en profondeur, comme différente. La personnalité réelle (le moi profond) joue un rôle essentiel, au même titre que les facteurs d’influence socioculturels. La personnalité décrite dans ce Starter pack est présentée sous un jour superficiel, en soulignant la dépendance à l’image et à l’opinion des autres, mélange de rébellion et de conformisme aux styles et aux normes en vigueur dans cette société. Pourtant ses expressions peuvent prendre aussi racine dans une personnalité réellement originale, avec une créativité riche de signifiants et capable de renouveler l’expression de son individualité de mille façons. On est alors loin du stéréotype culturel.

 99 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.

Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Citation de Lunette
Nous sommes comparateur mutuelle chat d accord alors ! 🙂

Bonjour !
Je suis un nouveau membre sur ce forum et j'avoue que je suis un peu perdu et je ne sait pas encoure où poster les questions !
Merci!



Pour participer à [ Incompréhension d'image (difflamation de l'homosexualité ?) ] il faut être obligatoirement inscrit