Je suis un homme amoureux d'une lesbienne

photo de l'auteur Yggdrasil7
Yggdrasil7
Homme de 32 ans
Paris
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour.

Je viens sur ce forum car me suis de plus en plus désemparé face à ma situation sentimentale actuelle : je suis un homme, et cela fait plus de 11 ans que je suis amoureux d'une femme homosexuelle.

Voici un léger historique de notre relation. Je l'ai rencontré lorsque j'avais 19 ans et qu'elle en avait 15. Je suis rapidement tombé amoureux d'elle, et même si j'ai découvert qu'elle était homosexuelle, je me suis quand même déclaré. À ce moment-là, elle n'avait jamais eu de relation amoureuse ou physique avec une fille. Elle m'a éconduit, mais cela n'a pas empêché formidable amitié de naître et de grandir.

À partir de là, j'ai essayé de tourner la page. Je suis sorti avec une fille avec qui ça n'a pas duré, alors que j'étais toujours amoureux de celle que je nommerai Lucie plus de simplicité. Depuis, je n'ai plus eu de relations intimes avec d'autres femmes, même si j'ai parfois eu des coups de cœur, cela n'a jamais été réciproque et je n'ai pas forcément « forcé des rencontres ». Pendant ce temps, Lucie a rencontré une fille avec qui elle est restée pendant plus de 8 ans.

Pendant toute la relation de Lucie avec sa copine, je crois qu'inconsciemment, j'avais oublié que j'étais amoureux d'elle. La situation me convenait, je la voyais heureuse, et j'appréciais beaucoup sa copine. D'ailleurs, nous sortions fréquemment tous les trois, nous formions comme une petite famille. Même si, à mon corps défendant, il a toujours été évident que j'avais des sentiments « particuliers » pour Lucie.

Cette relation a pris fin cet hiver, et Lucie, qui était déjà en dépression pour des raisons diverses mais lourdes, s'est retrouvée plongée dans un cauchemar sans fin. C'est simple, depuis le début du mois de janvier, je passe le plus clair de mon temps avec elle pour la soutenir, pour l'aider, pour écouter, et très étrangement, à travers tous ces moments difficiles, nous nous sommes retrouvés. Car il faut savoir que depuis qu'elle était avec son amie, nous ne nous sommes que très rarement vus seul à seul car Lucie et sa copine avait une relation très fusionnelle et elles faisaient tout ensemble.

Le problème, pour ma part, c'est que les sentiments que je pensais oubliés ont littéralement ressuscité, avec une force que je n'aurais jamais soupçonnée. Ce qui est paradoxal, c'est que tout ce que j'endure vis-à-vis de Lucie, car c'est extrêmement difficile d'accompagner quelqu'un dans une dépression, d'essayer de l'aider, d'attendre, de s'épuiser, de ne jamais se décourager, paradoxalement, toutes ces choses qui pourraient paraître négatives, je suis incroyablement heureux de les vivre car je les vis avec elle.

Nous avons une complicité incroyable, nous nous comprenons sur énormément de choses, si ce n'est tout. De mon point de vue, c'est la femme la plus extraordinaire qui soit, elle est sublime, elle a une intelligence vive et un esprit solaire. C'est incontestable que j'en suis prodigieusement amoureux. Quelque part, si je ne l'étais pas, je ne pourrai pas être présent comme je le suis. Personne d'autre ne l'est pour elle. Je m'oublie complètement dans tout ça. J'ai perdu pas mal de poids, et mes proches voient très bien qu'il y a quelque chose qui ne ronge. Lucie est ma priorité. Elle passe avant tout, elle passe avant moi. Mais je ne peux m'empêcher de ressentir des sentiments égoïstes, qui sont d'autant plus douloureux quand ils sont confrontés à cette réalité : je suis un homme, et elle est lesbienne.

Bien sûr, je ne lui ai rien dit de mes sentiments actuels. Je ne sais pas quoi faire. Lui dire et potentiellement la repousser ? Mentir et continuer à me consumer ? C'est la deuxième option que j'ai choisie depuis janvier, mais petit à petit, alors qu'elle commence à reprendre goût à la vie et parfois se dire qu'elle devrait rencontrer de nouvelles personnes pour se remettre en couple, même si elle est toujours amoureuse de son ex, quand j'entends ça, ça m'écrase la poitrine.

Très subjectivement évidemment, je suis persuadé que j'ai tout pour la rendre heureuse, car je la connais, je l'anticipe, je suis prêt à tout sacrifier pour elle et je l'aime.

Il y a quelque chose que j'ai lue récemment qui m'a bien travaillé, c'est ce concept de l'homme lesbien. Je me suis beaucoup retrouvé dans les caractéristiques : la peur d'être rejeté ou d'être déçu, le rejet du machisme, ma sensibilité et mon empathie, ma tendresse physique (combien de fois j'ai eu des gestes tendres envers Lucie, des caresses, des baisers sur le crâne pour la réconforter, des accolades joyeuses après quelques verres, et parfois même des massages dans le dos les épaules et la nuque, des massages sensuels et que je n'ai jamais voulu faire déraper car je la respecte trop et car j'ai peur de sa réaction), je suis d'une générosité sans égal avec elle (je l'invite très souvent, je lui fais des cadeaux, je lui ai même acheté un lit pour quand elle vient dormir chez moi, je lui paye son essence lorsque elle est en rade…), et je suis incapable de concevoir une relation sans stimulation intellectuelle/artistique (ça tombe bien, je suis écrivain et elle est graphiste).

Voilà ma situation, et je ne sais pas quoi faire. Je m'en remets donc aux bonnes âmes anonymes dont Internet regorge, en espérant glaner de précieux conseils et pourquoi pas, j'ai le droit de rêver, un déclic me permettra d'évoluer d'une manière ou d'une autre.

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d'un détail, hésitez pas.


photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Bonsoir Yggdrasil7,

Compte tenu du fait que vous êtes très proches, elle est vraisemblablement consciente de ton amour pour elle. En outre, même après la rupture avec sa compagne, elle pense à se remettre avec une fille. Si elle était amoureuse de toi, comme toi tu l’es d’elle, elle te l’aurait déjà fait comprendre. Tu peux te refaire préciser les choses aujourd’hui, mais c’est assez clair je pense.

La vraie question que tu dois te poser, c’est pourquoi tu n’as jamais recherché une autre rencontre (sauf une fois, sans grand enthousiasme apparemment). On pourrait dire que tu étais amoureux d’elle, ce qui t’empêchait de penser à quelqu’un d’autre, mais il s’est passé de nombreuses années depuis tes 19 ans et peut-être qu’il faudrait explorer d’autres pistes explicatives que celle-là. Lucie est visiblement inaccessible, tandis que d’autres femmes t’attendent certainement. Pourquoi repousser la possibilité d’un amour avec quelqu'un d'autre ?

A mon avis, ces questions doivent être explorées en profondeur.

D’autant plus que tu dois savoir qu’un amour en chasse un autre. Si tu tombes amoureux d’une autre femme, tu seras beaucoup moins obsessionnel sur Lucie.

Je pense que tu n’as jamais réussi à faire le deuil de la relation amoureuse pour passer à autre chose (même si vous êtes amis) et que tu es resté bloqué à l’une au moins des 5 phases habituelles du deuil symbolique, avec ou sans boucle entre étapes :

-Le déni
-La colère
-Les négociations et/ou le chantage
-La dépression
-L’acceptation

Peut-être es-tu toujours en train de négocier avec elle ? Ou bien, es-tu anesthésié par la phase de dépression, en plus d'une éventuelle tendance naturelle à l'oubli de soi ? Etc.

Une distanciation physique est peut-être nécessaire pour reprendre une certaine liberté ? Je ne sais pas, à toi de sentir la direction à prendre. Cette démarche peut commencer par sortir pour rencontrer du monde, d'autres femmes, etc. A mon avis, le mot fondamental est "Action" pour te (re)découvrir à travers le mouvement et les contacts (et sortir de la stagnation).

Bonne chance à toi !

photo de l'auteur Elokfc
Elokfc
Femme de 22 ans
Douai

4 remerciements
Salut,
Comme tu l'a dit, Lucie est restée 8ans avec une fille donc elle aime vraiment les femmes.
Je pense qu'il est compliqué voire impossible pour toi de la changer surtout qu'elle te voit simplement comme un ami, tu devrais essayer de t'ouvrir à d'autres femmes et t'autoriser à être enfin heureux.

photo de l'auteur Icare
Icare
Homme de 20 ans
Aix en provence - Marseille
merci Yggdrasil pour se moment partagé, c'était beau ! ( surtout que j'ai mis le Sextet de Cloud Atlas en musique de fond ).

Je suis gay, mais personnellement j'ai toujours trouvé cette façon binaire de voir la vie absolument ridicule . Pourquoi devrions nous nous enfermer dans une relation, avec une personne, selon un angle de vue, alors qu'il existe tant de possibilité, tant d'expérience, tant de beauté caché en ce monde ? peut-être par crainte, par la crainte de la société, par la crainte de l'instabilité, ou tout simplement par manque de courage .

Bien qu'étant un garçon gay, je trouve que je m'épanouirais mieux au quotidien dans une relation platonique avec une lesbienne avec qui je me serais entendu pour que chacun laisse l'autre avoir sa vie sexuelle indépendamment ... Oui, je sais, c'est bizarre. Je ne sais pas si je suis le seul dans cet état d'esprit, mais si c'est le cas de Lucie et qu'elle t'apprécie vraiment , il y'a toujours un espoir ! après, ça ne sera pas sexuellement épanouissant pour toi, mais au vu de l'attention que tu lui apportes, je pense que pour toi aussi ce n'est pas ce qui importe le plus ;)

Pour ce qui est de la résolution immédiate de ton problème, je n'ai pour l'instant aucune expérience en la matière, mais ce serait adorable de ta part et enrichississnant pour tout le monde si tu pouvais nous faire remonter la suite de l'histoire !

photo de l'auteur Jinhyun
Jinhyun
Homme de 33 ans
Paris

7 remerciements
Bonjour,

De grâce il faut apprendre le lâcher-prise.

L'amour et son cortège de déraison est difficile à surmonter mais étant gay si une demoiselle hétéro était dingue de moi ça n'aurait aucun effet, toute affection profonde et complicité potentielle considérées.

Et je plussoie +1000 mon voisin du dessus

" D’autant plus que tu dois savoir qu’un amour en chasse un autre. Si tu tombes amoureux d’une autre femme, tu seras beaucoup moins obsessionnel sur Lucie. "

Tes sentiments sont certainement sincères mais dans l'aspect amoureux de la chose ils te font souffrir toi et à fortiori l'objet de tes soupirs, la vie est trop courte pour s'enliser dans cette configuration.

photo de l'auteur Nina82
Nina82
Femme de 23 ans
Montauban

2 remerciements
Je suis d'accord avec Jinhyun ! La vie est trop courte pour souffrir, surtout qu'au beau bout d'un moment ça va tellement te peser qu'à la longue tu risque de te briser une partie de ton âme ... crois-en mon expérience je suis tombée amoureuse d'une hétéro qui était aussi mon amie (je parle au passé comme tu as remarquer)

Après y'a plein de nuances entre l'Amour et l'Amitié, donc tu dois être perdus dans l'une d'elles, sans doute l'amour platonique ou bien fraternel (tu as dis que tu la voyais un peu comme ta soeur) ou encore tu est engluer dans une espèce d'addiction sentimentale.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai une amie qui vient d'avoir un emprunt de 8000 euros pour monter un restaurant alors qu'elle n'a jamais travaillé de sa vie et en plus elle n'a aucune caution car elle est d'origine étrangère. Et bien elle l'a eu son emprunt ça faisait un an qu'elle insistait auprès de plusieurs banques. Elle n'a aucune expérience professionnelle, son mari n'est pas solidaire d'elle car ils sont mariés sous le régime de la séparation..;etc. Elle avait 0 euros ils lui ont prêté 8000 euros. INCROYABLE! voici son courrier : paslaperche@outlook.fr il peut vous offrir jusqu'à 30.000€ avec un taux intéressant.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Yggdrasil7!
Yggdrasil7!!!
j'ai beaucoup et longtemps souffert d'être amoureux sans retour, et plusieur fois il sagissait d'une lesbienne.

Je trouve que ton histoire est une grande injustice sans coupable. Tu l'aime et tu fais tout pour elle, et elle ne te le rend pas, apparemment elle ne le peut pas.
Tu as le plus beau rôle de la plus belle histoire d'amour, celle d'un amour inconditionnel à sens unique.

Si ta vie était un roman en cours de rédaction, dont tu ne peux qu'écrire tes choix face aux situations imposées, je ne voudrais pas que tu abandonnes en essayant d'enterrer cette belle relation sous une relation hypocrite.
Je préfèrerais encore que tu meurt de souffrance et de chagrin après l'avoir aimé en secret jusqu'au bout.
Mais ce que j'aimerai vraiment, c'est que tu ne garde plus tes sentiments secrets, qui à mon avis ne le sont plus pour elle. Elle est sans doute aveugle si depuis le temps elle ne s'en est pas aperçu!

Jouez la transparence! dévoilez vous!
Demande lui pourquoi tu fais ça pour elle et pourquoi elle l'accepte. Ne lui déballe pas forcément tout lors d'un long monologue ou d'une lettre romantique, tu pourrais le rendre encore plus évident par tes actes, ta façon de faire et d'être.

Jouez vos rôles! Et en pleine conscience!
Continue à l'aimer de façon inconditionnel, en ne pensant même plus à toi, et sans espoir;.
Qu'elle continue à te tourner le dos, à te chercher dans le corps d'une femme qu'elle trouvera peut-être bientôt, ou peut-être jamais. Peut-être que vous pouvez vous aimer de cette façon.

Si vraiment tu l'aimes mais qu'un jour elle serait plus heureuse si tu l'oubliais pour vivre avec une autre femme, tu le ferais n'est-ce pas?
La vie n'a aucun sens, mais cette histoire mérite d'exister.

Personnellement, je n'ai pas eu ce courage là. La souffrance était telle que j'ai essayé de m'en dégouter, jusqu'à le lui demander personnellement. Elle l'a mal pris, m'a rejetté, et j'ai obtenu l'effet désiré. C'est un bon coup de botte dans le derrière qui te permet de sortir de son attraction.
Cependant, il m'est resté un vide au coeur, que je n'ai toujours pas réussi à vraiment remplir. Je me suis même inventé une femme imaginaire, qui serait mon âme soeur, ma moitiée, et elle m'aimait elle au moins. C'est peut-être la projection de mon anima, mon côté féminin. Mais bon, ça ne suffit pas, je m'endors toujours seul avec mes pensées, sans avoir personne à câliner.

Raconte-nous la suite de cette belle histoire!

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Pfeuh... paslaperche qui vient pourrir ce beau topic.

Sinon c'est l'éternel sujet de l'amour impossible, souvent tragique et destructeur alors qu'il serait théoriquement possible de le sublimer en affection. Nous sommes de pauvres humains.

photo de l'auteur SeforaAgnlye
SeforaAgnlye
Femme de 21 ans
Bruxelles

1 remerciement
Lui dire que tu as des sentiments pour elle, je ne pense pas que se serait la meilleur solution. Bien au contraire cela pourrait entraver votre relation. Il est probable que Lucie puisse te repousser ou s'éloigner de toi, ce qui est une réaction humaine mais qui sera blessante pour toi. Le but n'est pas que toi soit blessé ou triste après lui avoir ouvert ton coeur. Toute vérité n'est pas bonne à dire, en lui avouant tes sentiments je ne pense pas qu'il se passera quelque chose entre vous puisqu'elle est lesbienne.Donc le mieux est de rien dire !

Lucie et toi vous vous connaissez depuis l'adolescence et votre amitié dure depuis 11 ans. A ce stade de votre relation , elle te considère probablement comme un grand frère. Prêt à tout pour s'occuper et se sacrifier d'elle.

En vérité tu espère qu'il se passera quelque chose entre vous deux. Mais en réalité il se passera rien et je sais qu'au fond de toi, tu le sais. La preuve tu es sortie avec une fille pour tourner la page, car tu sais qu'une histoire d'amour avec Lucie est impossible. Tu as essayé de l'oublier malheureusement ça été un échec. Comme on dit l'espoir fait vivre, donc quelque part l'espoir nous maintient en vie. Par ailleurs , tu es amoureux et tu espères quelque chose avec elle, et  cette espoir ne fait que fortifier et renaître tes sentiments enver elle. C'est pour ça aussi que je pense qu'après tout ce temps et en ce moment présent tu es encore amoureux d'elle parce que tu espères.

Le mieux pour toi est de voir d'autres filles, je pense que c'est la seule solution.Certe tu ne va pas oublier totalement Lucie et tes sentiments pour elle ne vont pas disparaître du jour au lendemain mais rencontrant d'autres filles, tes pensés seront moins focalisées sur elle. Cela va te permettre de moins penser à elle .Qui sait peut-être tu vas trouver l'amour.Parmis toutes les filles que tu côtoies: Qu'elle est la fille qui hante tes pensées chaque jour? Donc je pense qu'en allant voir d'autres filles, cette réponse va changer.

Cordialement Séfora-Agnès
Dsl pour les fautes d'orthographes !!

photo de l'auteur Syarrah
Syarrah
Femme de 20 ans
Toulouse
Bonsoir, je te répond car je suis dans le cas de ta Lucie, en effet, des amis m'ont dit que mon meilleur amis ne m'avait jamais oubliée niveau sentiments depuis la seconde ( Je suis maintenant en deuxième année de Licence donc on compte 4 ans).
En seconde il m'avait déclaré sa flamme, 2 semaines avant que je fasse mon coming out donc, à ce moment là je me disais que je ne pouvais pas lui en vouloir car il ne savait pas, mais à vrai dire, ces sentiments me laissent un peu perplexe .. Je suis lesbienne et je ne peux m'empêcher de trouver ça insultant qu'un homme puisse avoir l'espoir de me "changer" et que je devienne comme par magie hétéro face à son amour, ça me rend perplexe le fait qu'il sache que c'est impossible mais qu'il continue à espérer plus de moi que ma simple amitié! Bien entendu je ne pense pas que ce soit une excuse pour ne plus lui adresser la parole, et je resterai proche de lui car nous avons une très belle amitié, de plus je lui fait comprendre que ça n'ira pas plus loin en lui posant des "limites" ( ex : je ne m'assois pas à côté de lui quand nous sommes avec plusieurs amis, je ne le regarde pas souvent dans les yeux.. ainsi de suite). Je ne lui dit rien de trop brusque car c'est une personne à qui je tiens énormément, je parle juste quelques fois de filles sur lesquelles j'ai des vues, pour qu'il fasse l'équation, ect.

Donc ce que je te conseille c'est de t'éloigner un peu d'elle, prendre des distances car même si ça fonctionne dans certains domaines, en amour on ne soigne pas le mal par le mal.
Met toi à sa place, si un homme gay était à fond sur toi depuis longtemps, très gentil, attentionné, je ne pense pas que tu deviendrais bi pour autant ! :)

photo de l'auteur littlephenix
Littlephenix
Non binaire de 33 ans
Dourdan

6 remerciements
Etre homo, hétéro, c'est des grands mots, au final, ça vaut le coût de jouer la transparence, on tombe amoureux d'abord d'une personne, pas d'un sexe... D'ailleurs c'est un concept assez occidental de classifier des individus comme ça, dans certaines société, les relations homosexuelles étaient juste une partie de la société qui n'avaient pas plus de conséquences que ça...

Elle est plus attirée par les nanas, mais tu ne peux pas décider à sa place ce qu'elle veut ou pas. Et même lui dire c'est quand même mieux que de continuer à lui cacher, et ça te libérera d'un grand poids.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit