Surmonter une épreuve et les proches

photo de l'auteur Poupouceamel
Poupouceamel
Femme de 27 ans
Lens

3 remerciements
Bonjour à tous.
Cela vous etes t-il déjà arrivés de vivre une épreuve difficile et de vous sentir seule face à elle ? Je m'explique, je viens de perdre mon papa d'un cancer fulgurant et après un mois je me sens extrêmement seule face à cette période. Mes proches me demandent d'être forte, de continuer d'avancer... Etc on me dit que j'ai changé niveau comportement et cela me semble inévitable par rapport à ce que jai vécu. J'ai l'impression d'avoir personne à qui parler, me confier, car personne ne peut comprendre au fond ce que je ressens. Et je sais que je me renferme. Ce post pour discuter ensemble échanger et peut être me sentir enfin moins seule.


photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Je n'ai pas été directement concerné mais mon copain a perdu sa mère il y a deux ans, il a aussi eu des moments où il était un peu changé. Encore aujourd'hui certaines de ses réactions sont un peu différentes de ce qu'il pouvait être avant le décès de sa mère.
C'est normal, ce sont des étapes de la vie qui sont dures à gérer, que ton comportement s'en retrouve modifié est tout à fait normal.

Tu verras avec le temps qui passe tu vas te "reconstruire" et te retrouver. Cette épreuve restera bien sûr marquée dans ton espris et influera peut être des fois sur ton caractère premier, il ne faut pas le vivre comme quelque chose de négatif mais plutôt comme une évoution de ta personne. Les évènements nous marquent, c'est tout à fait normal.

Courage à toi :-)

photo de l'auteur Nashi
Nashi
Homme de 25 ans
Nancy
certaines personnes ne comprennent peut-être pas que chacun fait son deuil différemment, plus ou moins vite. En discuter est une très bonne chose, autant de fois que nécessaire. Même avec tout le soutient du monde, tu peux continuer à te sentir seule face à ça, et c'est tout à fait normal.
Bien sûr qu'il faut continuer d'avancer, ce n'est pas les défunts qui enterrent les vivants, mais l'inverse. Il faut juste que tu prenne ton temps à toi pour y arriver.
Le changement est inévitable, c'était une part de toi même qui est partie.

Je te souhaite tout mon courage.

photo de l'auteur Poupouceamel
Poupouceamel
Femme de 27 ans
Lens

3 remerciements
Merci beaucoup pour vos messages. C'est exactement ça chaque personne réagis différemment et ça a été tellement un choc qui me faudra du temps et ça j'ai l'impression que mes proches ont du mal à le comprendre.

photo de l'auteur Nashi
Nashi
Homme de 25 ans
Nancy
Je rejoint Stéphane sur ce qu'il dit :
S'occuper l'esprit est sans doute la meilleure chose à faire. J'avais tendance à penser que m'occuper, parfois sourire ou m'amuser serait un manque de respect. Mais pas du tout. C'est la meilleure chose à faire dans ces cas là.
Si tu as des regrets, des remords, n'hésite pas à en parler à tes proches et tes amis, voire à un psy. Il faut les évacuer.

Les coups de cafard se feront de plus en plus rare, oui. Mais il faut laisser le temps au temps.

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Bonsoir Poupouceamel,

C’est vrai qu’on peut avoir du mal à se comprendre les uns les autres en période de deuil, car les réactions, la façon de gérer peut varier d’un proche à l ‘autre. Certains ne vivent pas les phases du deuil (choc/déni, colère, marchandage, dépression, acceptation) dans le même ordre que nous. Cela peut créer des incompréhensions, des malentendus et on peut se sentir seul et incompris. C’est particulièrement douloureux avec nos proches, car c’est auprès d’eux que l’on voudrait trouver réconfort et compréhension.

J’aimerais te faire lire le témoignage d’Anne-Sophie Tricart qui a perdu son père à 21 ans. Un article lui est consacré ici :

https://www.topsante.com/forme-et-bien-etre/bien-avec-les-autres/amitie/faire-son-deuil-607414

Ce qui est intéressant, c’est qu’elle a ensuite créé un mémorial en ligne (public ou restreint) où l’on peut exprimer ce que l’on ressent pour le défunt et partager des photos, des documents divers ou allumer une bougie. On peut inviter ensuite nos proches à lire et partager leurs propres ressentis ou simplement mettre des citations, des photos, etc. Cela permet à la parole de se débloquer dans certains cas. Voici le mémorial Paradis Blanc :

http://www.paradisblanc.com/

La page Facebook avec des interviews dans la presse :
https://www.facebook.com/paradisblanccom/

D’autres témoignages poignants sur la solitude du deuil et les stratégies pour mieux gérer ici :

http://forumdeuil.comemo.org/la-perte-d'un-frere-ou-d'une-soeur/solitude-et-deuil/

http://oserchanger.com/blogue_2/2016/10/04/solitude-apres-deuil/

Bon courage à toi !❤️

photo de l'auteur Eizekiel
Eizekiel
Homme de 26 ans
Châteauneuf-les-Martigues

3 remerciements
Modérateur
Bonsoir,

Je ne sais que dire de plus : Courage et pense aux bons moments.

Agréablement, Eizekiel.

photo de l'auteur Poupouceamel
Poupouceamel
Femme de 27 ans
Lens

3 remerciements
un grand merci à tous.
Enneathusias j'ai passé une heure sur le site et j'avais l'impression de me lire dans certaines lignes merci beaucoup pour ce partage.
Nashi et Steph4190 j'essaie de ne pas m'isoler quand je me dis " non j'ai pas envie de sortir etc.... " jessaie de me forcer car je sais que ce n'est pas une solution.
Je fais au jour le jour pour l'instant

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il me semble que un mois pour faire le deuil de son père c est juste pas possible ... tu as le droit d être triste , d être plus renfermée qu à ton habitude . Il faut que ton deuil se fasse , à ton rythme . Bon courage

photo de l'auteur LucileDupont
LucileDupont
Non binaire de 29 ans
Clermont-Ferrand

Bonjour,

Je sais que cette conversation date d'il y a un moment mais je me suis énormément reconnu dans tes mots Poupouceamel. De plus, j'essaie de faire part autour de moi et à mes amis un système qui m'a énormément aidé. Sur le même principe que Enneathusias, c'est le site https://www.dansnoscoeurs.fr/ qui me semble d'ailleurs être le nouveaux "Paradis Blanc".

En gros, j'ai crée un espace souvenirs pour mon père décédé et les gens y déposent des mots, lui rendent hommage, amis, famille, proche ou éloignés, tous contribuent à la mémoire de mon père. Chose qui peut paraitre annodine dis comme ça mais voir tout ce soutient, tout cet amour, ce rasemblement en sa mémoire ça m'aide réellement à faire mon deuil.

J'alimente régulièrement le mur de mon père avec des photos, des mots, des hommages virtuels, en soit c'est ce qui m'aide petit à petit à préserver sa mémoire et à avancer. Car malgré les années, ce 8 juin 2016 reste gravé dans ma mémoire..

Je sais que tout le monde ne voient pas les choses du même oeuil, mais dès que j'ai l'occasion de partager des "petites astuces" c'est un plaisir. Et le partage nous rend meilleur.

Je te souhaite beaucoup de force et de courage dans ton deuil.

Amicalement, Lucile.


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit