Un militant gay algérien, violé et séquestré

Publicité
photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 31 ans
Bonjour (j'inaugure cette nouvelle rubrique : les brèves LGBTi) avec hélas une sombre affaire...

Zak Ostmane, de son prénom a quitté son Algérie natale afin de trouver refuge en France. L'Algérie n'est pas connue pour être un pays très tolérant sur les causes LGBTi.
Zak Ostmane est connu pour son militantisme, malheureusement le vendredi 3 mars il a fait une mauvaise rencontre dans un bar. Laissant son verre sans surveillance, Zak Ostmane est vite approché par un individu qui lui propose un autre verre, cette fois-ci dans son domicile.
Grossière erreur !  Très rapidement Zak Ostmane va subir l'horreur : Viol, séquestration, extorsion et violence.

Je vous laisse lire la suite à travers cette source de ParisMatch : Marseille : le calvaire de Zak Ostmane, militant LGBT séquestré, violé et frappé

Morale de l'histoire : Faites très attention à vos verres dans n'importe quel endroit, ne le quittez jamais. Ne rentrez jamais seul avec deux individus inconnus !

Date de publication : 14/03/2017 à 11:46
#241581
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Salut,
J'avais lu cette histoire, hier matin.  C'est marrant comment l'histoire changé, d'un journal à un autre. .......Mais bon. ....bref
C'est horrible et j'espère que les 2 sauvages là, vont avoir une peine lourde.
Je ne comprends pas leur délire.
Violer un homosexuel parce qu'il est homo?!
Heu......comment dire.......il serait bien de rappeler à ces messieurs que ça fait d'eux des homo aussi........
#241584
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Harcamone le 14/03/2017 - 14:11:53
J'apporte mon petit grain de sel (bleu, celui que je consomme en ce moment) à cette histoire :

- tout d'abord j'ignorais que Paris Match existât en version numérique, je pensais que ce magazine ne se trouvait qu'une version papier et que dans les salles d'attente de médecins et coiffeurs ^^; pour une version plus détaillée et plus informée je suggère d'aller sur Yagg où ce militant a choisi de se confier : (ici) ?l'histoire y est racontée de première main, sans sensationnalisme ni préjugés.

- l'appel à la vigilance que tu en retires est effectivement valable dans l'absolu ( il n'a pas suivi deux mais une personne, et plutôt contre son gré et ses habitudes : il était déjà drogué), mais ce que nous enseigne aussi cette très trouble affaire est le courage du militant est que face au pire il ne faut pas se taire ni faire profil bas mais témoigner.

- on a au moins ici la chance de pouvoir globalement faire confiance à la police (exemplaire et providentielle dans ce cas) et aux services de l'état , ça ne protègera jamais de la bêtise mais ça adoucit peut-être la douleur.

- difficile de dire comment il a été repéré : "hasard" d'un soir d'ivresse ?  homo et arabe c'était trop pour les légionnaires en perdition ( dont un américain fan de Trump - le trumpisme, nouvelle maladie des neurones ???) ? ou bien ont-ils été aidés dans leur choix d'un militant  qui critique et dérange ?

- prudence et modération quand il s'agit de qualifier le viol : on se moque bien de savoir qui était homo et qui ne l'était pas ( ou le serait, insinuation un peu graveleuse ou maladroite qui se faufile parfois) : un viol reste toujours une affaire de pouvoir, pas d'amour ni de sexe; et un violeur un gros connard décervelé.

Dernière chose à en dire évidemment : courage au vaillant militant.
Et encore : très bonne idée de créer un fil "brèves et faits divers" : c'est dans ce type d’événement qu'on trouve à la fis le pire ( les agresseurs) et le meilleur ( le courage de continuer) d'une société.
#241590
photo de l'auteur Ganymede
Ganymede
Homme de 43 ans
Le parquet de Marseille ne retient pas le caractère homophobe de l'agression: ben voyons!

 0 vote #241591
photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 31 ans
Citation de Ganymede : Le parquet de Marseille ne retient pas le caractère homophobe de l'agression: ben voyons!

sérieusement ? tu as une source ?
si c'est vrai on marche sur la tête :-/

 0 vote #241593
photo de l'auteur Ganymede
Ganymede
Homme de 43 ans
C'est ce que j'ai lu et entendu dans la presse. D'ailleurs SOS homophobie va lancer une action en justice pour requalifier l'agression.
Cela a été l'occasion pour Direct Matin d'il y a deux jours de rappeler que Marseille est l'une des villes les plus homophobes de ce "beau" pays. Je ne voudrais pas me fâcher avec les Marseillais, mais c'est ce que j'ai lu. Avec en prime le témoignage d'un acteur de cette série sur France 3 dont le succès reste pour moi l'une des plus grandes énigmes de ces cinquante dernières années ("moins moche la mort") qui a dit qu'il allait quitter Marseille car il en a assez de se faire copieusement insulter à chaque fois qu'il met le nez dehors.
On critique les autres pays, on ferait mieux de rendre avant tout le nôtre un peu moins nauséabond!

 0 vote #241595
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Harcamone le 14/03/2017 - 15:52:23
Citation de Wiloooo : Citation de Ganymede : Le parquet de Marseille ne retient pas le caractère homophobe de l'agression: ben voyons! sérieusement ? tu as une source ? si c'est vrai on marche sur la tête

Source : Article du Monde

La "bonne" nouvelle est que les deux hommes sont tout de même -et c'est le moins- inculpé pour viol, séquestration et violence aggravée; les discussions autour des qualifications à retenir ne changent donc rien au fait qu'ils vont sans doute prendre cher - et avoir l'occasion de réfléchir si possible...

Je ne suis ni juriste ni pénaliste ni psy : devoir qualifier les "motivations" de ces sombres énergumènes dépasse beaucoup de bornes de toute façon...
#241602
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
- Modification par Lindos le 14/03/2017 - 18:37:04
Pour ce que j'ai lu dans la presse, qu'il faut lire avec prudence...

Il ne les aurait pas suivi de son plein gré, mais probablement sous l'effet d'une "substance" qui aurait été versée dans son verre quand il s'est absenté. Cette circonstance est possible car cette substance existe, est régulièrement évoquée dans d'autres affaires de viols, et le fait d'en posséder pourrait évoquer qu'ils n'en sont pas à leur coup d'essai.

Même si cela peut paraitre curieux le viol d'un mec n'indique pas qu'ils auraient une orientation homosexuelles ou bisexuelle, le viol peut être utilisé comme une humiliation.

"La montée des extrémismes l’inquiète" selon la presse. Il n'aurai pas tort, et serait bien placé pour savoir que la propagande de partis politiques homophobes voire la complaisance d'un gouvernement, peuvent à législation égale entrainer une multiplication des agressions homophobes, un comportement aggravant des policiers, et la frilosité de la justice.

En fonction des informations publiques disponibles, il semble clair que nous sommes toujours dans un état de droit, où les victimes peuvent demander justice, et où les chefs d'accusations des presumés coupables dépendent de preuves de culpabilité. L'enquête serait en cours pour savoir si une "substance a été utilisée, et les intentions des agresseurs.

Et ce militant est traumatisé.

Mais il aurait raison de dire que notre état de droit est fragile, nous avons déjà atteint le stade d'existance d'un parti politique aspirant au pouvoir, complaisant avec les homophobes et les violences policières, dont seules quelques personnes donnent une caution de respectabilité.


 

 0 vote #241619

Publicité

Publicité


  


Publicité


Publicité