horribles sentiments de l'amour

auteur anonyme

Anonyme

13 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

je l'ai rencontré il y a presque un an maintenant.
on a commencé à discuter malgré notre différence d'âge.
ai je eu tord ? dois je rentrer dans une case de "décennale" pour  l'âge ?
nous parlions de tout et de rien.
il recherchait beaucoup d'attention ( il me le faisait bien ressentir) ; et petit à petit je lui en ai beaucoup donné. 
il recherchait une personne qui soit toujours présente ( il me l'a souvent dit) ; je le suis devenu petit à petit.
nous avons échangé beaucoup de sms, et presque tous les soir du skype. je ne les comptais plus.
je me suis mis à penser à lui tous les jours, et lui envoyer un petit sms tous les matin. bien sûr, j'essayer de changer de message tous les matin. :)
je donnais toute mon énergie pour trouver des nouveautés en "cadeau", pour l'étonner.
mais je suis très bon pour ressentir ce que pensent les gens de moi. (en général). et il est vrai que j'ai commencé à douter un moment, mais je m'accrochais.
il y a quelques temps, nous nous disions "je t'aime" en plusieurs langues. quelques jours après, il m'annonce, par sms bien sûr, être en doute sur ses sentiments envers moi. 
quelques jours après, il m'annonce avoir trouvé LE garçon "de sa vie". je lui souhaite un grand bonheur par sms, en mettant une pointe d'humour, pour cacher mon mal être.
ensuite, je ne répond plus à ses quelques sms, et il me le "reproche".
nous avons ensuite quand même échangé quelques mots par sms ou skype.
mais je ne voulais engager aucune conversation; c'est lui qui commençait les phrases.
j'ai beaucoup pleuré. pour un homme c'est nul je sais.
j'ai du mal à passer le cap. je recommence à rencontrer à nouveau des garçons, mais je n'attire pas les bon ou ils ne m'attirent pas. j'ai jeté une bonne partie de mes vêtements, j'en ai acheté des plus "modernes", je continue encore plus le sport. j'essaye de m'occuper l'esprit le plus possible pour oublier cet "échec". 
j'ai toujours pensé au fond de moi que ce serait le DERNER garçon pour qui j'aurai des sentiments dans ma vie. je me suis toujours dis que après lui, il n'y aura plus personne car pour moi, je ne trouverai plus jamais mieux. et je le sais, je ne trouverai plus jamais mieux. il est intelligent, cultivé, avide de connaissance, ce dont j'ai toujours recherché.
tous les jours je souhaitais qu'il est une vie merveilleuse. tous les jours j'aurai donné tout de moi pour qu'il soit heureux. tous les jours j'étais prêt à payer le prix pour qu'il soit heureux. tous les jours je voulais que LUI soit heureux, et qu'importe pour moi.
j'ai toujours voulu lui donner plus de bonheur, que lui pouvait m'en donner. je suis comme ça...
aujourd'hui je me couche tous les soirs, seul,  dans ce grand lit froid.
je m'en veux, j'aurai dû arrêter plus tôt cette relation, car je le préssentais mal. 
 cette été je suis resté deux semaines de congé chez moi à attendre de savoir si je pouvais venir le voir. je me tenais à sa disposition le mieux possible. mais rien.
vous allez me dire : tu as trop donné, tu donnes trop. mais je suis un coeur généreux. et chaque fois je fais fuir les garçons à cause de ma générosité. plus je suis généreux, plus vite ils partent. et quand je donne peu, ils reviennent à la charge car je leur plais.
j'avais besoin d'écrire sur ce forum. je me dis que c'est une des solutions pour faire mon deuil plus rapidement. pendant qu'il vit heureux (comme j'ai toujours souhaité pour lui), je me perd dans moi même. il vit un bonheur intense avec un garçon. je commence à accuser le coup. c'est dur de savoir qu'il est dans les bras d'un autre, pendant que je suis dans ce grand lit froid. lui est heureux.
je ne souhaite à personne la déception "amoureuse". ne tombez jamais sous le charme d'un garçon. lol. le retour du bâton fait mal.
suis je si inintéressant que ça ?


photo de l'auteur Seyan24
Seyan24
Homme de 26 ans
Espalion

13 remerciements
Bonsoir,

Difficile à dire, je pense que toi comme moi, ont est du genre à donner énormément même si on sait que ça peut virer au "drame". C'est ce que j’appelle des amoureux de l'amour, c'est un avantage et un gros inconvénient. Le besoin d'aimer et d’être aimé est plus fort que tout le reste même en cas de blessure.
En tous cas bon courage dans ta recherche, l'amour fait toujours mal d'une manière ou d'une autre.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hum mon pauvre :/
Tu es exactement comme moi...
Quand je tiens à la personne je ne fais pas non plus semblant, je donne tout mon amour exactement comme toi.
Comme ma famille m'a toujours dit je vais souffrir en amour, ils ont certainement raison mais c'est notre personnalité à nous . Pourquoi faudrait changer pour les autres ? certes on souffre peut-être plus qu'eux, enfin c'est certain même. J'aurais aimé avoir un garçon comme toi auparavant. Une personne qui me donne de l'attention, qui m'aime, qui pourrait tout faire pour moi je n'aurais jamais lâché cette personne. Tu as le droit d'etre déçus, dégouté mais jamais ne douter de ta façon d'avoir fait. Tu n'es pas en tord, c'est juste dur et je le comprends totalement. Désolé de ne pas avoir beaucoup été claire dans mes propos mais tu peux toujours venir me parler en privé (enfin viens vite ahah je veux te parler moi !)




 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je me dis tous les jours que si je pouvais me débarrasser de mes sentiments amoureux (je suis un coeur d'artichaut, je trouve presque tous les garçons beaux et j'ai envie de me jeter dans leur bras) j'aimerais être comme mes 2 amis (oui 2 seulement) homos qui ne sont pas sur BeTo (heureusement pour vous d'ailleurs...) il ne pensent qu'à eux, leur plaisir (vous avez compris...) au zizi quoi. Il ne tombent jamais amoureux. Ils avouent ne pas être totalement heureux mais pensent (et je le pense aussi) être moins "malheureux" que moi qui rêve toujours du prince charmant. Anonyme je comprends ce que tu vis, c'est difficile parce qu'on a tendance à idéaliser "l'autre" et sûrement que comme moi tu as besoin de tendresse. Moi je n'ai qu'un oreiller rectangulaire à côté de moi et je m'endors sur lui comme le torse d'un garçon... on devrait trouver la soucoupe-volante qui nous amènera sur la planète d'où l'on vient! ;) 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Sa ma rassure je suis pas le seul alors ^^ j'ai l'impression d'etre un fragile des fois --'
Personnellement à force qu'on me prend pour un con je suis devenu "parano" et encore pire je commence à me crée une carapace, à vouloir cacher mes sentiments pour les attirées on va dire

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 23 ans
Paris

29 remerciements
Se donner à l'autre c'est bénéfique dans une relation, mais oui, trop se donner ça n'apporte qu'un sentiment de malaise et peut transformer l'autre en machine à besoins qui se sert de vous

Il ne faut pas généraliser, tous les mecs ne sont pas dans le schéma "Suis moi je te fuis/Fuis moi je te suis"

Bref, c'est une relation ou tu t'es trop investi sans aucun retour, et c'est CA qui est le problème
La prochaine fois, même si ça te fait chier et que c'est pas naturel, restreint toi. Tu n'es pas obligé de tout donner de toi même tout de suite, une relation se construit sur le temps et la découverte, ne vous exposez pas de suite, laissez le temps au temps

Fuis les gens qui ont besoin constant d'attention et de présence, ne t'engage que dans des choses ou tu sais qu'il y aura un retour

Ton problème n'est pas d'avoir aimé, c'est d'avoir aimé trop fort, et sans retour de l'autre

Apprends à tempérer, et à donner à ceux qui le méritent. Mais ne t'empêche pas de ressentir des choses à nouveau, ça serait bête :/

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Khloroforme :  Ton problème n'est pas d'avoir aimé, c'est d'avoir aimé trop fort , et sans retour de l'autre Apprends à tempérer, et à donner à ceux qui le méritent. Mais ne t'empêche pas de ressentir des choses à nouveau, ça serait bête :/

Bien parler ;)

Citation de Jbbbb : Sa ma rassure je suis pas le seul alors j'ai l'impression d’être un fragile des fois --'

T'inquiète tu n'es pas seul :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Idem que khloroforme,
enfin comme je l'ai plus ou moins dis sur un autre topic, les gens qui affichent en grand leur besoins d'attention, et moi, et moi, et moi, et j'espère que tu vas vite tomber amoureux de moi, et que tu sera toujours là, blabla, c'est soit :

1) des gens mal dans leur peau qui savent pas exister autrement qu'en accaparant l'autre et qui sont des puits sans fond (à peine tu donne une attention qu'il en faut une autre, et que la précédente n'existe déjà plus)
2) ou (plus rarement) des manipulateurs qui savent bien jouer les petites choses fragiles

Dans les deux cas, rien de bien sincère..
Dans tous les cas, les gens "normaux", quel que soit leurs besoins affectifs, prennent sur eux et laissent les gens vivre.

Et personne n'est "inintéressant" en-soi, ça c'est dans la relation que ça se passe, en fonction de ce qu'on donne à voir. Mais un bon moyen de rester "intéressant" aux yeux de quelqu'un est de continuer à avoir une vie à côté de lui.

photo de l'auteur Fremenway
Fremenway
Homme de 48 ans
Montpellier

2 remerciements
Aah l'amuuuuuur ! Que des fleurs bleues sur ce site. Je crois que je suis tombé au bon endroit ! :)
Je suis tout à fait d'accord avce Khloroforme. Suis à la lettre ses conseils, il a beaucoup de sagesse dans ses dires malgré sa jeunesse !
Bon courage en tout cas et laisse le temps faire son effet. Il y a sept milliards d'êtres humains sur cette planète. Provoque l'effet papillon et tu tombera sur le bon ! :)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit