Je pense donc je vis.

Publicité
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Alors, voilà, un petit poème juste pour vous. Vous allez peut-être vous sentir déstabilisé et trouver cela étrange mais bon, voici ;p

Je pense donc je vis

Je suis un enfant du mal que le bien a bercé, un homme dont le coeur est ficelé par mille coutures et un chêne tranquille, au bois, à la forêt. Je suis un étranger, un sombre être, qui passe et déambule le long d'une claire rue. Tout le monde me sent, tout le monde m'enserre ; je suis l'infatigable et le diable me baise. J'effleure des pensées et des sourires qui cachent, tous les bruits offensifs de nos massacres éprouvés. Je suis d'un vaste champ qui est un rêve, une mare de sang que le front a causé. Je ne suis que le chat qui semble fuir la nuit, et je suis néant illuminé de cris. Je n'aime pas les cris ; j'aime les doux chants, les doux chants mélodieux que les oiseaux me chantent. Je me rappelle le jour de ma mort et je suis en vie. Je laisse tous le jours mon empreinte naissante sur ces façades morbides qui ne servent à rien.
Mon esprit vous tourmente et vos tourments j'endure ; car, j'endure, je ressens l'extrémité de joie ; cette joie incertaine qui vient à point nommer, quel en roucoulant, je puis ainsi mener. Je n'aime pas le gens, les foules, les longs discours. Je suis un simple tendencieux du vide qui cherchent la vertu chez les animalités qui me ressemblent, et qui se croient précieux. Suis-je précieux ? Je ne suis qu'une poussière. En me soufflant dessus, vous pourrez décoller. Voilà le vacarme sot que mon âme me susurre, voilà le vacarme sot créé par vos mesures. Je danse dans vos pas, que rien est utile. Je chante dans vos notes, que rien est utile. Je cherche dans une veine un coup du sort ou voudrait simplement vivre une vie car nul ne l'a fait.

Date de publication : 29/05/2014 à 18:57
#152241
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Tout d'abord, très beau poème ! Je dirai même, bouleversant ^^

En tout cas, tu as un indiscutable talent pour l'écriture !
#155092
photo de l'auteur val73
Val73
Homme de 26 ans
Magnifique poème il est touchant.

Je rejoins Valentine51 il est très bien écrit, un talent pour l'écriture!

 0 vote #155111
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Il me semble hein, c'est vraiment sans jugement, mais peut être un peu critique que quand on présente une "oeuvre" ou du moins un travail littéraire, on essaye déjà de limiter la casse en se relisant et en présentant un travail parfait au moins sur le plan de l'orthographe, de la syntaxe et de la grammaire... Parce que quelquefois tes phrases ne veulent rien dire (malheureusement) et ça nuit au reste...

Aussi, je dois dire que... J'ai rien compris. Alors ouais, on peut dire "c'est de l'art pour l'art", y a rien à comprendre, mais si j'peux me permettre de juger (après je ne sais pas si tu le permets, et si tu ne le permets pas, je m'en excuse profondément), je trouve ça fade. Un texte qui n'a pas de sens un peu "profond" et structuré est inutile. Si tu veux écrire un poème (en prose ou non) donne lui du sens ! La beauté de la littérature ne sera que plus forte quand elle sera mise au service d'idée concrète ! Après, je suis peut être simple aussi, mais s'il y a un sens un peu plus profond, tu veux bien tenter de me l'expliquer ? ^^

Enfin, fait attention à des tournures de phrases un peu lourdes et désagréable... (par exemple, le français supporte mal l'utilisation de proposition relative à répétition, et ça sonne très mal si c'est mal construit...) Et les répétitions de certains termes peuvent se faire, mais quelquefois la sonorité est lourde aussi, essaye d'écrire comme tu jouerais d'un morceau (si tu es instrumentiste) en essayant de repérer des "fausses notes" des choses qui sonnent faux à l'oreille ^^

Voilà, j'espère que je vexe personne, mais il y a quelque chose dans ton texte, peut être pas un "indiscutable talent", mais tu peux faire véhiculer une émotion, alors j'te propose de le retravailler un petit peu, peut être, et de nous faire partager ce qu'il en ressort :)

Je suis pour la progression et la critique et s'il y a des faits sur lesquels tu/vous n'êtes pas d'accord dans ma "critique" je me ferais une joie d'expliquer le pourquoi de telle remarque ^^
#155575
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Laera je suis tout à fait d'accord avec toi, même si je n'raurais pas écrire une telle critique ^^
#155581
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Alors je vais suivre l'avis de Laera, mais le nuancer.

Pour moi il y a deux parties dans ce poème: du début jusqu'à "façades morbides qui ne servent à rien.", et le reste.

D'ailleurs, c'est rigolo, car la mise en forme de l'auteur sépare naturellement ces deux parties.

Maintenant, la critique. Et pour moi qui ne suis pas souvent sensible à la poésie, j'annonce, elle va être rude.

Si la première partie est relativement bien écrite, bien qu'à mon goût un peu trop plâte (désolée, c'est cru, mais dans les métaphores utilisées, j'ai une impression de déjà vu, ça me semble un peu trop Ikéa, trop courant, trop mainstream pour parler hipster), la seconde, est, comme l'a indiqué Laera, "gâchée" par des fautes d'orthographe, et de syntaxe. Encore l'orthographe, ça arrive, mais la syntaxe... Si pour lire un poème, je dois relire en disant "ah mais ouais c'est ça qu'il voulait dire en fait", ça n'est plus fluide, et ça ne me transporte plus. Donc à vrai dire, la seconde partie, j'ai rien compris...

Mais je suis une personne persévérante, et par respect pour ton travail, je vais quand-même essayer de transcrire ce que j'ai compris.

"Mon esprit vous tourmente et vos tourments j'endure ; car, j'endure, je ressens l'extrémité de joie; cette joie incertaine qui vient à point nommé, quel en roucoulant, je puis ainsi mener."

donc en fait, ton esprit tourmente les autres, et ... Tu endures les tourments des autres... Mais... Tu ressens de la joie (un soupçon, une extrémité?)... et qu'est ce que tu peux mener? :B Là j'ai décroché.

"Je n'aime pas le gens, les foules, les longs discours."

Bon, ça, j'ai compris.

"Je suis un simple tendencieux du vide qui cherche la vertu chez les animalités qui me ressemblent, et qui se croient précieux. Suis-je précieux ? Je ne suis qu'une poussière. En me soufflant dessus, vous pourrez décoller."

En gros, si j'ai bien compris, tu es un borderline qui cherche des gens comme toi, sachant qu'apparemment, la vanité semble primer chez les humains. Mais toi, tu as bien compris qu'il fallait rester humble dans la vie.

"Voilà le vacarme sot que mon âme me susurre, voilà le vacarme sot créé par vos mesures."

Et en gros, c'est parce que les gens sont terriblement idiots et vaniteux que tu te mets dans des états pareils.

"Je danse dans vos pas, que rien est utile."

Mention spéciale pour celle-là.

"Je chante dans vos notes, que rien est utile."

Là, y a déjà plus de sens!

"Je cherche dans une veine un coup du sort ou voudrais simplement vivre une vie car nul ne l'a fait."

En gros, tu hésites entre mourir et vivre ta vie, "car nul ne l'a fait", de vivre une vie, ou de vivre ta vie à ta place? :B Soit tu es extrêment passif, soit tu es bien présomptueux.



Bref, ça ne m'a pas trop convaincue, et j'ai sévèrement critiqué.

Mais! Hormis les maladresses syntaxiales et les grands élans émotionnels pleins de désespoir et de sensiblerie, et le fait que selon moi, on est pas sur de la grande écriture (je suis vraiment une biatch...), c'est néanmoins un bon début.

Et nous, lecteurs de ton travail, avons une facilité à critiquer, et à voir le négatif. Cependant, ça demande du courage de mettre sa plume en exposition, comme cela. Et même si je n'y suis pas sensible, tu as ému des lecteurs, voire bouleversé, donc tu as su toucher des coeurs! Alors de toute façon, on ne peut pas plaire à tout le monde, et on écrit avant tout pour soi, alors n'arrête pas parce que des commentaires désagréables auront jugé que tes écrits n'ont pas fait l'unanimité.
#155585
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
C'est surtout des fautes de frappe pour la plupart ou d'autres ont été laissé à mon plein gré et pour le style et les sens, c'est vrai mais c'est un exercice d'écriture automatique, donc c'est dur très de donner du sens à quelques choses qui par définition n'est qu'un laisser-aller de l'âme et mes pensées sont parfois étranges donc voilà ;p Merci pour les remarques, surtout pour celles qui touchent à l'importance des sons parce que je fais un réel travail deçu. Quant à ce que la littérature est, elle n'est pas toujours belle ;p

Je tiens à vous remercier pour ces remarques et à faire part de vos impressions, c'est ce que j'attendais, et c'est très très important de savoir accepter la critique, surtout quand elle est juste ^^
#155713