logo BeTolerant.fr Applications et site de rencontres LGBT
avatar célibataire connecté
 Invité

Jeanne d'Arc victime d'intolérance, elle était trop masculine

photo de l'auteur Wiloooo

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Jeanne d'Arc victime d'intolérance, elle était trop masculine

Qui ne connaît pas Jeanne d'Arc, la pucelle d'Orléans, cette bergère qui remonta le moral des troupes françaises en pleine guerre contre les Anglais et les bourguignons. Pourquoi allons nous parler de Jeanne d'Arc aujourd'hui ? C'est très simple, souvenez-vous, l'Histoire dit qu'elle a été brûlé vive sur un bûcher à Rouen. Je vais vous révéler d'autres raisons que peu de personnes connaissent sur les causes de sa mort.


Les secrets cachés de Jeanne d'Arc


Comme tout le monde Jeanne d'Arc a ses petits secrets. Vous allez être un peu choqué par ses révélations, car elles sont totalement oubliées de nos manuels scolaires d'histoire. Le vrai nom de Jeanne D'Arc n'est pas Jeanne mais Johanne.


Johanne signifie "pucelle" d'où la fameuse expression pucelle d'Orléans. Jeanne n'était pas si pucelle que l'on le prétendait en effet elle aurait eu un procès de son amoureux. Il faut savoir qu'à l'époque on pouvait attaquer son amoureux ou amoureuse en justice si l'on considérait que la rupture été abusive. Le compagnon de Jeanne aurait perdu le procès, ce qui a permis à Jeanne d'Arc de traverser toute la France pour attaquer les Anglais.


Jeanne a été aussi victime de l'intolérance de l'époque. D'après des dernières recherches la pucelle d'Orléans n'aurait pas été condamné au bûcher pour sorcellerie mais parce qu'elle portait des vêtements d'homme. Voici un extrait de la loi qui interdit aux femmes de se vêtir comme des hommes


« Une femme ne portera point un habillement d’homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme ; car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel, ton Dieu. »

La pucelle d'Orléans n'est pas un modèle de tolérance


Il faut cependant ne pas considérer ce personnage historique comme un modèle de tolérance. Jeanne d'Arc frappait et malmenait les prostitués de l'époque qu'elle rencontrait. C'est de la violence gratuite, juste à cause de leurs conditions sociales.


Informations

Date de publication : 16/06/2014 à 11:02


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit