Votre meilleur et pire année scolaire

avatar contributeur de Cinkey528
Cinkey528
05/09/2022 à 22:19

Salut, j'espère que vous allez bien. Une nouvelle année scolaire a débutée il y a quelques jours, de quoi, peut-être, être nostalgique pour ceux et celles qui ont quitté le système scolaire et se remémorer leurs souvenirs. D'où cette idée de topic.

Je commence pour donner l'exemple : ma Meilleure année : en 2006-2007 (j'avais 15 ans), 3 ème découverte professionnelle 6 heures dans un lycée. Pour moi, un nouveau départ, après la pire année que j'ai eu. Un nouveau départ ? Ca a failli. Au bout de six semaines, entraîné par quelques camarades de classe, j'ai séché mon premier cours (un rêve devenu réalité).

Et j'ai tellement aimé cela que j'en suis devenu accro ! Bousillant dès lors mon année scolaire mais me faisant une bande d'amis - juste le temps de cette année là - qui m'ont fait essayé différents substances, découvrir tout un univers (de réparations de motos, errance dans des sous-sol d'immeuble)... tout en me respectant. Me faisant exprimer et me révélant vraiment moi Vrai moi.

Ma Pire année : en 2005-2006, 4 ème. Mauvais partout, ne faisant plus aucun effort, pourri par des bourreaux. Seul lueur d'espoir : ma bande de potes avec qui je délirais autour de "Kaamelott" (j'étais Perceval dans l'équipe)... qui n'a pas suffit puisque j'ai été "envoyé" dans un lycée pour l'année suivante.

A vous, si l'envie vous en dit, de partager vos souvenirs de meilleur et pire année scolaire :)


Ce que l'on ne sait pas, nous rends plus heureux.

avatar contributeur de Lyys
Lyys
05/09/2022 à 22:56

Je ne suis pas du tout nostalgique, ma scolarité toute entière est un mauvais souvenir.

avatar contributeur de Sourirefroid
Sourirefroid
05/09/2022 à 23:03

Ma pire année fut la quatrième, dans un collège où je me faisais insulter. Venir chaque matin était une épreuve pour moi. Dès que j'approchais de l'établissement, je redoutais d'être aperçu et me cachais afin de ne pas être conspué par les collégiens. Un jour, j'avais éclaté en sanglots et des lycéens n'avaient rien trouvé de mieux à faire que de s'approcher de moi et de dire: "Regardez, elle est mignonne quand elle pleure". La plus belle année fut la première L: de bons amis de classe, de belles découvertes, des romans formidables... Je fus comblé.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
05/09/2022 à 23:15

Ma pire année la première année d école ... suivit de toutes les autres

La meilleure ou moins mauvaise : la dernière parce que c était la dernière justement

avatar contributeur de KaLee
KaLee
06/09/2022 à 00:11

la meilleure: mon année en 1ere L arts plastiques... on était considéré comme des personnes "artistes", des marginaux, et donc on se foutait du regard et des commentaires des "autres", on n'hésitait pas à expérimenter, à tester nos limites... et en plus j'avais eu ma moto qui me permettait d'être autonome, libre d'amener une copine sur le bord de la plage passer quelques heures à "s'évader" du quotidien, ou un copain pour rejoindre une expo ou de se faire un ciné en ville, de suivre mes envies du moment,... et aussi de me casser la gueule par mauvais temps ou juste des conducteurs de voiture qui se croient tout seul et ne regarde pas autour d'eux.

la pire: mon année de terminale... quand on a appris la mort d'un copain qui s'est noyé en revenant de fêter son anniv... la voiture était tombée dans le canal, les autres avaient réussi à sortir mais lui était resté coincé dedans.

avatar contributeur Amalia
Amalia
06/09/2022 à 12:37

Ma meilleure : la 5ème, ou jai découvert une passion, pratiquée avec de très bons amis

La pire : La 1ère, où pratiquer ma passion était un cauchemard, auprès de personnes qui me manquaient de respect. Rattrapée par ma pratique de cette passion en dehors des cours :)

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
06/09/2022 à 12:49

Moi ce n’est pas en année mais période et la pire fut le collège.

Dès la 6 eme, le 1er jour de rentrée.

La meilleure période est le lycée du BEP au bac Techno

avatar contributeur de Camxxy
Camxxy
08/09/2022 à 13:15

Franchement, aucune en ce qui me concerne, je m'ennuyais à mourir d'une part et être inter et ado c était pour moi être solitaire... non, l'école n était defitivement pas pour moi 😅

avatar contributeur de Tashunka2907
Tashunka2907
08/09/2022 à 13:35 - 08/09/2022 à 16:53

Trois expériences :

Écoles en France, rien de spécial

Collèges en Suisse romande, le premier collège en 1969, catastrophique, j'étais attendue à la sortie et je me faisais casser la figure (pour rester polie), ceci par pur racisme, à cette époque j'étais la seule enfant basanée du collège.

Là, je constate que je déborde du sujet principal oups!!!

Apprentissages dans le milieu paramedical à 15 ans et demi : certaines personnes malades ne voulaient pas être touchées, soignées par moi.

À la longue, on s'y fait, parfois je réponds et d'autres fois, je hausse les épaules, la dernière remarque raciste que j'ai eu, c'est en psychiatrie en 2010 : "remonte dans ton cocotier" 🙄

Sur mon orientation sexuelle, comme je ne disais rien, je n'ai rien subie, mais je sais que ça parlait derrière mon dos, mon"problème" a toujours été le racisme depuis 1969.


Tashunka



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr