Je n'assume pas ma part... d'hétérosexualité !

avatar contributeur de Duduche
Duduche
19/08/2022 à 21:29

Bonjour !

Bon, alors, comment dire... j'ai l'impression d'être un peu tout seul dans cette situation !

J'ai un blocage avec les filles (bon, les femmes maintenant) et même à 43 ans, j'ai un peu de mal à savoir où j'en suis (LOL).

Lorsque j'étais enfant, j'ai vécu des choses qui m'ont bloqué avec les femmes. C'est très compliqué d'en parler comme ça, disons qu'il y avait deux filles qui étaient un peu plus âgées que moi, dont une qui avait 14 ans alors que j'en avais 8, et avec qui j'ai eu des relations sexuelles à plusieurs reprises. C'était à l'initiative de ces deux filles, c'était comme une découverte, je ressentais du plaisir, mais en même temps de la culpabilité parce qu'il ne fallait absolument pas que ça se sache. Aujourd'hui je regrette beaucoup d'avoir fait ça. D'autant que ces deux filles étaient les filles de la seconde femme de mon père... donc en gros... elles étaient considérées comme mes soeurs (sans l'être ni de mon père, ni de ma mère).

Vous voyez un peu le bordel que ça a pu mettre dans ma tête ?

J'ai donc bloqué. Quand il y avait un passage un peu "érotique" à la télévision, un peu de nu féminin, que je n'étais pas seul, j'avais honte, je me cachais les yeux, j'étais très mal à l'aise.

Le temps est passé et je me suis rendu compte que je fantasmais aussi sur les garçons mais je ne mettais pas de mot dessus. Genre je fantasmais sur un garçon de ma classe au lycée, mais je ne me disais pas "je suis homo". C'est vers 22 ans que j'ai vraiment réalisé mon attirance pour les mecs et j'ai finalement fait mon coming out. Et c'était une erreur je pense...

En effet, je me doutais que mes parents ne prendraient pas mal et accepteraient mon homosexualité. Mes parents avaient un couple d'amie Anglaises, lesbiennes, ça n'était absolument pas un problème. En révélant mon homosexualité, je balayais d'un revers de main l'idée de devoir aborder des filles.

Aujourd'hui je me retrouve dans une situation où de nombreux/ses ami-e-s, ma famille, tout ça, me savent gay. Mais je ne le suis sans doute pas. Je crois que je suis bisexuel, et ça, c'est plus compliqué de le dire. J'ai peur de leurs réactions maintenant. J'ai peur qu'ils/elles se disent que je leur ai menti, et puis ça me met face à mon blocage.

Donc voilà...

avatar contributeur Alexiel75
Alexiel75
19/08/2022 à 23:08 - 20/08/2022 à 19:16

Je ne trouve pas vraiment les mots mais c'est assez proche de ce que je ressens, si je transpose pour les hommes. Partagée entre incompréhension envers moi-même, impression de perte de temps dans ma vie, et tant de vieux réflexes envers les hommes. Oui, hétérosexualité refoulée ça semble bizarre mais il y a de ça...

avatar contributeur de Duduche
Duduche
19/08/2022 à 23:09

Citation de Alexiel75 #415663

Merci pour ton message, par contre je ne comprends pas ce que signifie "resdrnd"

avatar contributeur Alexiel75
Alexiel75
20/08/2022 à 19:14 - 20/08/2022 à 19:21

Citation de Duduche #415664

pardon pour la faute de frappe, je corrige. Duduche comme la B.D de Cabu ?

avatar contributeur de François76
François76
20/08/2022 à 20:49

Citation de Duduche #415600

Bonsoir Duduche,

Tu as fait ton coming out Gay.

Si tu trouves ta moitié chez les femmes. Tant mieux pour vous.

Peu importe ce que penseront les autres !

Peut-être qu'ils penseront...ben lui alors.

Mais ce qu'ils pensent n'est pas important ! Ce qui est important c'est TOI !

L'important :

Tu n'as menti à personne ! Tu le pensais quand tu l'as dit !

Tu ne t'ais pas menti ! Tu pensais ce que tu as dit !

Peut-être es-tu bi ?

Les autres le sauront peut-être quand tu leur présenteras ta moitié, quelque soit son genre !

Belle soirée à toi.

François

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
20/08/2022 à 21:09

Citation de Duduche #415600

Je ne sais pas si tu es bi mais ton post fera date sur Betolerant. Pour certains gays (pas tous) les bi ne sont que des gays refoulés cela pullule les topics. Même si c'est vrai dans certain cas ceux-ci ont tendance à généraliser. Je me sens pour ma part pas du tout mais pas du tout gay même si je peux être dans de rare cas attirée par un garçon.

Bon on a pas encore entendu dire que tu était un gay dévoyé. Je te souhaite une bonne découverte de ton identité.

Monique 💋 👠 💓 🎼

avatar contributeur Reloteb
Reloteb
05/09/2022 à 00:08

Duduche, je n'ai que 28 ans et j'ai très peu d'expériences sexuelles mais j'ai compris une chose dans ma vie.

J'ai compris que notre orientation sexuelle peut évoluer avec le temps.

Si tu as compris ça tu as compris une partie des choses basiques à connaître sur la sexualité.

Tu as probablement déjà entendu parler d'hétérosexuels devenant homosexuels ou bisexuels à un âge tardif.

On peut donc bien devenir bisexuel à un âge tardif ou devenir homoflexible.

Il existe même la boresexualité. Si tu ne sais pas ce que c'est je t'invite à faire des recherches.

Je pense que peu d'individus sont 100% hétéro ou 100% homo puisqu'on a quasiment tous déjà eu des attirances contraires à ce qui nous attire principalement.

Par exemple une femme cisgenre se considérant comme hétéro fantasmant sur une ou plusieurs de ses collègues.

La sexualité est une chose plus complexe qu'une chose résumable avec quelques mots.

Il est préférable de connaître le vocabulaire pour en parler et se faire comprendre facilement des autres mais ces mots ne suffisent pas.

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
05/09/2022 à 11:58

Juste pour dire que si tu as la chance d'avoir un entourage tolérant, je ne pense pas qu'ils réagiraient si mal que ça, ils seraient un peu bêtes de le faire. Reste à dealer avec toi même, mais t'avouer bi ne t'oblige pas à aller aborder des filles.

avatar contributeur de FallenAngel
FallenAngel
05/09/2022 à 17:31

Je pense aussi que l'orientation sexuelle peut varier avec le temps et les circonstances. Personnellement, j'aime bien l'idée qu'il en soit ainsi. Rien n'est figé à jamais.

Et à mon avis, l'hétérosexualité refoulée est aussi du domaine du possible (je me demande moi même parfois si je n'en suis pas une parfois, et ne vais pas un jour faire un coming-out hétéro) 🤣

avatar contributeur de Fraiseblanch
Fraiseblanch
05/09/2022 à 19:33

Je vis un peu la même chose. Je suis une fille, j’ai eu une réelle histoire sérieuse avec un garçon, j’étais amoureuse et ne me posait pas de question d’orientation sexuelle, ni ne posait d’étiquette, j’ai jusqu’à quelques mois été attiré par les garçons sans me dire qu’il ne se passerait jamais rien avec une fille : il m’arrivait d’en trouver jolies++ voir attirantes/troublantes. Et en effet, j’ai rencontré une personne via une amie que j’ai trouvé magnifique, je pensais avoir trouvé « ma voix », mon orientation même si, lesbienne non, ça ne me correspond pas et je ne me sentais pas à l’aise dans cette case. Dernièrement, j’ai croisé un homme qui m’a plu et j’ai eu l’impression de, de nouveau avoir ébranlé toutes mes certitudes. Je ne pense pas être hétéro (les filles me plaisent trop pour ça) mais plutôt bi oui effectivement et c’est ok 😇 juste pas très rassurant parfois je l’accorde 😂😅.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr