A celle qui pourrait Être

avatar contributeur Kombucha
Kombucha
07/11/2021 à 22:31 - 07/11/2021 à 22:32

Bonne lecture

Les jours se succèdent et le vent souffle toujours balayant un à un les amours morts, les portants loin au bord de l’horizon, là où, presque insignifiants, ils laissent un vague souvenir. Comme un rêve qui s’évanouit au réveil.

Pourtant, il en est un, plus brillant, plus beau, qui ayant atteint l’horizon éclate en mille feux, comme si une armée de lucioles colonisaient le ciel. Éclairant même la plus abyssale, la plus sombre partie de mon âme.

A toi mon aimée, soyons heureuses des instants passés, abreuvons nous de ces souvenirs qui resteront un phare pour chaque instant.

Mon aimée, oublier ne se conjugue pas quand tu es le sujet.

avatar contributeur de Maya67
Maya67
07/11/2021 à 22:43

Quelles émotions, les mots seraient de trop

avatar contributeur de Santana
Santana
07/11/2021 à 23:14

Citation de Kombucha #378702

Et bien ….

Merci.

avatar contributeur de Chagrindame
Chagrindame
08/11/2021 à 08:18 - 08/11/2021 à 08:24

Citation de Kombucha #378702

Ma Kombucha

Vos mots me porte vers votre bel hommage aux Morts Amours..... Sont ils aussi Morts que cela, même, lorsque le temps semble les éloigner , c'est une question que je me pose tout personnellement.?...

....................

Quand mes Morts Amours

S'unissent si bien avec les anciens Toujours

Je fais trois petits Tours sur les Souvenirs de nos plus Beaux Jours

Je me demande s'il peut y avoir encore un Retour

De Celle qui fût mon Essentiel jusqu'au bout de son DesAmour

Dans le Marbre du Présent , du Futur et du Passé

Dans mon coeur, à jamais Ton Nom restera Gravé

Je ne sais pas comment t'Oublier ?

Toi qui m'avait tant Aimée

Je sais qu'il ne reste plus rien a Partager

Si ce n'est une Noble et Arrogante Amitié

...............................................................

Désolée votre texte m'a inspiré le mien

avatar contributeur de Una Strega
Una Strega
08/11/2021 à 09:56 - 08/11/2021 à 09:57

joli message posthume pour la fin d 'un amour don le souvenir a son apogée demeure vivace comme au premier jour , sous couvert de nostalgie , ne serait-ce pas cela "l amour"

comme l amour des feintes de Gainsbourg pour Birkin

merci Kombucha pour ce partage

avatar contributeur de Santana
Santana
08/11/2021 à 10:30

Vous me touchez …

Je me dis en fait que c’est comme quand tu reçois un cadeau ..

Tu le découvres, tu le savoures.. tu es heureux…

Imaginez de l’amour offert en cadeau.

Un coeur que l’on peut placer tout contre le sien ..

le temps passe, en compagnie de ce coeur cadeau …

Les semaines, les mois, les années ..

et puis un jour ..

ce cadeau on te le reprend .. c’est comme ça .. il n’est plus à toi .

Te reste peut être le ruban de l’emballage, que tu avais rangé dans un tiroirs, celui tu sais, où l’on accumule les souvenirs fétiches, les traces d’événements très spéciaux.

Mais ….

Reprendre c’est volé ….

avatar contributeur de Chagrindame
Chagrindame
08/11/2021 à 11:41

Citation de Santana #378765

Tellement bien dit.....Tellement ..... Tellement....Tellement.... La métaphore avec les cadeaux est super bien choisi..... Un Cadeau qui contient tous les Souvenirs qu'il faut porter quand ils ne sont plus là....

avatar contributeur Kombucha
Kombucha
08/11/2021 à 20:14

L’amour ça ne peut pas être un cadeau, il naît en nous sans crier gare, il vit en nous et il meurt indépendamment de notre volonté. En fait l’amour est vivant.

Il a sa propre volonté 😉.

avatar contributeur de Maya67
Maya67
08/11/2021 à 21:11

Je dirai que l'amour évolue, et si on ne repére pas sa profondeur ou si elle n'est pas profonde, on ne va pas accepter son évolution, et croire qu'elle n'est plus présente. je ne pense pas qu'elle meurt.

avatar contributeur Kombucha
Kombucha
09/11/2021 à 00:33 - 09/11/2021 à 08:00

Mon aimée, cette inaccessible dame aux manières peu conventionnelles, s’éloigne tellement parfois que toutes les vibrations de mon être se transforment en un trou béant d’antimatière engouffrant toute lumière autour de lui. Et quand elle revient, je rayonne tant sa présence annihile toute ma noirceur. Elle est mon tout, elle est, tout simplement.

Mon aimée, avec moi, réunies, nous serions l’univers avec toutes les étoiles, les planètes. Mais mon aimée, cette inaccessible, n’est qu’un songe qui s’évanouit à la lumière de la raison. Laissant l’empreinte indélébile d’une douleur causée par un vide… sidéral.

——————————————————

J’ai été ruisseau, je suis rivière. Torrent, j’ai dévalé les pentes ardues des flancs de montagne, puis je me suis assagie dans la vallée, sillonnant tranquillement dans les vallons.

J’ai été rivière, je suis fleuve, avançant largement, tranquillement sur les plaines, baignant les rizières, glissant patiemment sous les ponts qu’on construit pour m’enjamber. Je suis à la fois nourricière et obstacle.

Bientôt j’irais à la mer, bientôt.

Je suis cet amour de jeunesse qui a traversé toute ta vie. Mais qui n’a été qu’une image d’Epinal. Et tu t’obstines à naviguer dessus. Et bientôt la mer, bientôt.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr