Nouvelle campagne d'Inter-LGBT contre les LGBTphobies

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une actualité

Nouvelle campagne d'Inter-LGBT contre les LGBTphobies

La mère d'un ami m'a montré cette campagne. Elle m'a beaucoup impressionné. Je trouve qu'elle est innovante.


Il est montré le parcours d'une personne victime de LGBTphobie durant sa vie. Ce parcours nous donne à voir l'intolérance auquel elle peut être confrontée. Toute la vidéo est filmée à la première personne. On est la personne. On n'a pas un regard extérieur ce qui aurait pu mettre à distance les émotions.


La vidéo fait référence à plusieurs maux d'une vie. Je vais en expliquer certains.


D'abord, la problème du harcèlement à l'école. Tous les regards pèsent sur la personne. On voit que l'enseignante ne réagit pas. Ce manque de réaction fait référence à « l'inaction » de l'équipe pédagogique face à des cas de LGBTphobies. Attention, je ne dis pas que tous les corps enseignants sont comme ça !


Ensuite, il me semble qu'on se retrouve face à l'annonce aux parents avec deux réactions assez stéréotypées : le déni du père qui ne regarde plus son fils/sa fille et la déception de la mère qui pleure.


« L'étape suivante » fait référence au plafond de verre auquel on peut être confronté dû à notre différence. Le plafond de verre est le phénomène selon lequel on est bloqué dans sa montée dans la hiérarchie. Ça touche notamment les femmes. Dans la vidéo, il/elle se retrouve face à des portes fermées.


La vidéo se clôture sur une Manif pour tous avec les couleurs rose et bleu. La foule le regarde et lui crie dessus.


Cinématographiquement, je trouve cette campagne bien faite. C'est une vidéo dynamique qui montre certains maux dus aux LGBTphobies. Il n'y a pas de dialogue mais cela n'enlève rien à la dureté des scènes.


« Jusqu'à ce que les mentalités progressent, nous continuerons d'avancer. »


<iframe src="https://www.youtube.com/embed/SDs5o19jRPg" width="560" height="315"></iframe>


J'espère que ça vous plaira !


Informations

Date de publication : 28/03/2016 à 00:26


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

La mère d'un ami m'a montré cette campagne. Elle m'a beaucoup impressionné. Je trouve qu'elle est innovante.


Il est montré le parcours d'une personne victime de LGBTphobie durant sa vie. Ce parcours nous donne à voir l'intolérance auquel elle peut être confrontée. Toute la vidéo est filmée à la première personne. On est la personne. On n'a pas un regard extérieur ce qui aurait pu mettre à distance les émotions.


La vidéo fait référence à plusieurs maux d'une vie. Je vais en expliquer certains.


D'abord, la problème du harcèlement à l'école. Tous les regards pèsent sur la personne. On voit que l'enseignante ne réagit pas. Ce manque de réaction fait référence à « l'inaction » de l'équipe pédagogique face à des cas de LGBTphobies. Attention, je ne dis pas que tous les corps enseignants sont comme ça !


Ensuite, il me semble qu'on se retrouve face à l'annonce aux parents avec deux réactions assez stéréotypées : le déni du père qui ne regarde plus son fils/sa fille et la déception de la mère qui pleure.


« L'étape suivante » fait référence au plafond de verre auquel on peut être confronté dû à notre différence. Le plafond de verre est le phénomène selon lequel on est bloqué dans sa montée dans la hiérarchie. Ça touche notamment les femmes. Dans la vidéo, il/elle se retrouve face à des portes fermées.


La vidéo se clôture sur une Manif pour tous avec les couleurs rose et bleu. La foule le regarde et lui crie dessus.


Cinématographiquement, je trouve cette campagne bien faite. C'est une vidéo dynamique qui montre certains maux dus aux LGBTphobies. Il n'y a pas de dialogue mais cela n'enlève rien à la dureté des scènes.


« Jusqu'à ce que les mentalités progressent, nous continuerons d'avancer. »


<iframe src="https://www.youtube.com/embed/SDs5o19jRPg" width="560" height="315"></iframe>


J'espère que ça vous plaira !


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

La mère d'un ami m'a montré cette campagne. Elle m'a beaucoup impressionné. Je trouve qu'elle est innovante.


Il est montré le parcours d'une personne victime de LGBTphobie durant sa vie. Ce parcours nous donne à voir l'intolérance auquel elle peut être confrontée. Toute la vidéo est filmée à la première personne. On est la personne. On n'a pas un regard extérieur ce qui aurait pu mettre à distance les émotions.


La vidéo fait référence à plusieurs maux d'une vie. Je vais en expliquer certains.


D'abord, la problème du harcèlement à l'école. Tous les regards pèsent sur la personne. On voit que l'enseignante ne réagit pas. Ce manque de réaction fait référence à « l'inaction » de l'équipe pédagogique face à des cas de LGBTphobies. Attention, je ne dis pas que tous les corps enseignants sont comme ça !


Ensuite, il me semble qu'on se retrouve face à l'annonce aux parents avec deux réactions assez stéréotypées : le déni du père qui ne regarde plus son fils/sa fille et la déception de la mère qui pleure.


« L'étape suivante » fait référence au plafond de verre auquel on peut être confronté dû à notre différence. Le plafond de verre est le phénomène selon lequel on est bloqué dans sa montée dans la hiérarchie. Ça touche notamment les femmes. Dans la vidéo, il/elle se retrouve face à des portes fermées.


La vidéo se clôture sur une Manif pour tous avec les couleurs rose et bleu. La foule le regarde et lui crie dessus.


Cinématographiquement, je trouve cette campagne bien faite. C'est une vidéo dynamique qui montre certains maux dus aux LGBTphobies. Il n'y a pas de dialogue mais cela n'enlève rien à la dureté des scènes.


« Jusqu'à ce que les mentalités progressent, nous continuerons d'avancer. »


<iframe src="https://www.youtube.com/embed/SDs5o19jRPg" width="560" height="315"></iframe>


J'espère que ça vous plaira !


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit