Des asexuels dans les parages ? :)

avatar contributeur de Bubble Tea
Bubble Tea
21/07/2021 à 02:23

{safe place}

Comment avez-vous su que vous étiez ace ?

Ressentez vous l’asexualité comme une orientation à part entière ?

Quels sont les préjugés auxquels vous avez fait face ?

Besoin de parler avec des personnes qui pourront comprendre et être comprises 😌

🖤?💜

avatar contributeur Krapate
Krapate
21/07/2021 à 05:01

Hey !

Si tu fouilles un peu dans le forum dédié je pense que tu trouveras quelques personnes qui ont déjà pu mettre leur grain de sel sur tes questions !

Mais pour te répondre, je pense que j'ai compris que j'étais ace en tombant amoureuse. Déjà parce que c'est à ce moment là que j'ai réalisé que non, même être amoureuse n'était visiblement pas un vecteur de désir et ensuite parce que je suis tombée amoureuse de quelqu'un d'adorable qui s'y connaissait mieux que moi et n'a fait que me tranquilliser et me dire que je n'étais pas toute seule.

Est-ce que je ressens ça comme une orientation hum... je dirais oui et non ! En fait je le ressens plus comme une absence d'orientation, ce qui reflète plutôt le terme, finalement. Mais moi c'est particulier parce que j'ai pas vraiment d'orientation romantique non plus, en tout cas je le vis pas en terme d'attirance. Je me dis pan, par défaut.

Concernant particulièrement l'aspect acte sexuel, pour moi c'est plus une façon de vivre son amour. Y'en a qui aiment bien aller au cinéma avec leur moitié, d'autre non, bah voilà, pour moi la sexualité c'est un peu ça.

Et les préjugés... au quotidien je n'y suis pas vraiment confrontée, j'en parle pas autour de moi, ça me regarde moi seulement et j'ai eu qu'une partenaire qui le respecte totalement. Je suis chanceuse paraît-il.

Et toi ?

avatar contributeur de Bubble Tea
Bubble Tea
21/07/2021 à 12:02

En général les discussion de ce genre sont assez anciennes :(

Pour ma part je l’ai lentement compris, au début je m’identifiais demi sexuelle suite à une définition Wikipedia sur laquelle je suis tombée (je sais plus comment 😭). Ensuite j’ai évolué, grandis, je voyais bien qu’il y avait des questions je ne me posais même pas par rapport aux ados de mon âge, des choses qui me passaient même pas par la tête ou encore un désintérêt total pour l’objet de leur intérêt justement. Un manque d’aisance que j’ai toujours ressenti lorsque les propos autour de la sexualité étaient tenus. Puis, vers 19 ans je me suis davantage interrogée, je me disais être « bloquée », qu’il y avait qlq chose chez moi à résoudre, à l’aide d’un sexologue. Ensuite je me suis dis que je ferais ça seulement pour m’assurer s’il s’agit d’asexualité ou non. Au final, j’ai fini par comprendre et me sentir pleinement asexuelle et légitime, sans pour autant aller voir un psy ou sexologue, car je n’en ai pas besoin. Je comprends à présent que je ne suis pas « cassée » et cette société hypersexualisée et sexualisante ne laisse pas beaucoup d’option pour appréhender l’acceptation de l’asexualité.

Et pour l’orientation, c’est exactement comme toi que je pense ! Après de mon côté, je me reconnais hetero (romantique seulement bien sûr)

Pour les préjugés, j’en ai eu pas mal. C’est quelque chose dont je parle très librement comme pleins d’autres choses. Je suis pour le fait de ne pas rendre cela tabou et d’en parler pour renseigner les gens, normaliser l’absence de désir, de rendre ça okay et « banal ». Donc avoir des retours négatifs c’est aussi le risque. Sur les réseaux je partage, entre autre, des publications, une vidéo que j’ai faite autour de l’asexualité. J’ai un côté très militant donc ça se noie parmi pleins d’autres choses. Les personnes asexuelles sont passivement discriminées donc c’est Qlq chose contre lequel je lutte. J’ai personnellement eu le droit (TW si ça peut t’affecter) : tu pourrais pas faire plaisir à ton mari ? (Dans le sens où je me forcerai)

Ça n’existe pas, sors de ton délire

Ça viendra, tu n’as pas trouvé la bonne personne

C’est normal d’être dégoûtée au début

Achète un jouet tu verras (venant d’une personne faisant parti de la commu LGBTQA+ YES)

Du coup tu es en couple avec une personne allosexuelle ?

avatar contributeur Krapate
Krapate
23/07/2021 à 22:23

Il est vrai que certaines le sont sans doute un peu, anciennes.

En tout cas je trouve ça chouette que tu arrives à faire de la sensibilisation/information à ce propos. Merci à toi !

En effet, je n'appelle pas ça discrimination mais tu as raison. Disons que moi je le dis seulement ici et ici c'est rarement pris en considération par les gens qui viennent un peu forcer en mp. Disons que pour certains, un peu comme les lesbiennes qui sont là pour le plaisir des hommes, les asexuelles le sont seulement jusqu'à céder pour le plaisir de l'homme du vrai qui réussira à les initier...

Et du coup, oui, pour ta dernière question. Et il va sans dire que ça aide

avatar contributeur de Mickael33
Mickael33
18/08/2021 à 07:19

Jean DIDIER VINCENT à écrit la Biologie des passions.

https://www.odilejacob.fr/catalogue/sciences/biologie/biologie-des-passions_9782738107374.php

Si comme il l’explique dans son ouvrage, la biochimie est la source de certains comportements alors il serait intéressant de faire un sondage concernant la prise de la pilule contraceptive chez les femmes asexuelles. Mais cela ne plairait pas aux lobbys pharmaceutiques :)



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr