Préjugés et clichés sur les lesbiennes

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Préjugés et clichés sur les lesbiennes

Comme les gays, les lesbiennes sont victimes de préjugés. Elles sont néanmoins plus discrètes que leurs confrères homos masculins. Mais encore une fois cette règle n’est pas générale. Nous allons à travers ce petit billet, décortiquer tous les mensonges sur les lesbiennes. Betolerant est aussi un site de rencontres dédiés aux lesbiennes, bis, et hétéros.



Être lesbienne : pas si simple que cela


Garçons manqués, goudou…



Comme les gays, les lesbiennes ont droit à leur lot d’insulte. « Goudou, brouteuse, gouine … » même si les filles homosexuelles sont plus discrètes et arrivent plus facilement à s’effacer, elles sont victimes d’intolérance et bien plus que l’on croit. Je vous laisse consulter la définition du mot goudou, encore une fois tout est en rapport avec des pratiques intimes, c’est désolant.


« Vivons cachés, vivons heureux ». Beaucoup choisissent cette philosophie de vie. Personnellement je trouve cela dommage que l’on soit obluigé de se cacher pour vivre heureux. Être homo devrait être aussi normal que d’avoir des relations hétéros.


Pour information toutes les lesbiennes ne sont pas des garçons manqués. Il est vrai que l’on remarque plus les filles qui ont un look de garçon, mais dans la majorité les lesbiennes sont féminines. Ce que je raconte est tellement vrai que l’on parle de lesbienne invisible. Une bande dessinée ainsi qu’un woman show interprété par Océane Marie Rose expliquent le phénomène de la lesbienne invisible.


Une expression qui m’énerve « les camionneuses », d’une part c’est pas le reflet de la réalité, et puis chacun a le droit d’être comme il le souhaite…


Un fantasme d’hétéro qui en devient agaçant


Un couple de filles lesbiennes est un fantasme pour les garçons hétérosexuels. Sauf que l’amour entre deux femmes ne se résume pas qu’à une partie de jambes en l’air. Cela doit être usant à chaque fois, d’entendre toujours la même rengaine.


L’intimité des lesbiennes : encore des préjugés


Deux femmes ensemble c’est forcément une relation plus douce


Faux et totalement faux. Les lesbiennes sont comme tout le monde il faut pas croire. Un couple est une union de deux personnes, il y a donc deux caractères différents et parfois elles sont plus explosives qu’un couple de gays ou d’hétéros. Les individus sont trop différents pour établir une règle globale.


Les lesbiennes ne peuvent pas faire l’amour


Encore une ineptie, deux femmes amoureuses peuvent avoir une intimité plus variée qu’un couple hétéro. Un couple de femmes peuvent avoir un orgasme sans la présence d’un homme.


Bref vous l’avez compris, une couple de feux filles fonctionne comme une couple d’un garçon et d’une fille, il n’y a pas de différence. Elles ont leurs problèmes, leur intimité, leurs joies, leurs peines…


Informations

Date de publication : 10/06/2014 à 23:41



photo de l'auteur Azertyhg
Azertyhg
Homme de 22 ans
Nantes
Aaaah cette éternelle lutte contre les stéréotypes ...
Je ne sais pas si cet article aura de l'écho, mais c'est toujours extrêmement positif d'apporter sa pierre à l'édifice :) 🆙

photo de l'auteur Androine
Androine
Femme de 22 ans
Marseille
Non mais on sait bien, on a tous des préjugés sur tout et n'importe quoi, même quand on en est sois-même victime, c'est naturel d'avoir une image préconçu sur quelque chose qu'on ne connait pas. Mais après c'est cool de montrer ou de voir que ces préjugés s'appliquer quelques fois et d'autres pas, ça surprend, c'est bien :)

photo de l'auteur Androine
Androine
Femme de 22 ans
Marseille
Non mais on sait bien, on a tous des préjugés sur tout et n'importe quoi, même quand on en est sois-même victime, c'est naturel d'avoir une image préconçu sur quelque chose qu'on ne connait pas. Mais après c'est cool de montrer ou de voir que ces préjugés s'appliquer quelques fois et d'autres pas, ça surprend, c'est bien :)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit