L'Etat de Brunei renforce ses lois islamiques pour se conformer à la charia

Publicité
photo de l'auteur Skyquiver
Skyquiver
Homme de 31 ans
- Modification par Skyquiver le 02/04/2019 - 23:18:44
Ce sujet est une actualité
L'Etat de Brunei renforce ses lois islamiques pour se conformer à la charia

L'acteur américain George Clooney a appelé au boycott de l'empire hôtelier du très riche sultan de Brunei, Hassanal Bolkiah. Une démarche qui fait suite à la mise en place, notamment, d'une loi homophobe. Le pays a répondu...

Le 3 avril, Brunei va appliquer un nouveau code pénal inspiré de la charia qui promet notamment la flagellation pour les femmes qui osent avorter et la mort par lapidation pour les homosexuels et les personnes se rendant coupables d'adultère... Un retour à l'âge de pierre qui a choqué l'acteur George Clooney, soutenu par le chanteur Elton John. Ils ont appelé au boycott des hôtels du sultan pour lui mettre la pression.

Le bureau du Premier ministre a réagi à ce boycott très relayé en diffusant un communiqué dans lequel des précisions sont données sur ce nouveau code pénal. Ainsi, Brunei explique que le pays va appliquer un "double système judiciaire", l'un islamique, qui ne s'applique qu'aux musulmans, et l'autre, civil, qui concerne l'ensemble des habitants du pays. Le pays est musulman aux deux tiers, avec une forte présence bouddhiste (13%) et chrétienne (10%). "Avec l'entrée en vigueur complète, à partir du 3 avril, les deux systèmes continueront à s'appliquer en parallèle afin de maintenir la paix et l'ordre et préserver la religion, la vie, la famille et les individus quels que soient leur genre, nationalité, race et confession", relate le communiqué. Le sultan Hassanal Bolkiah, à la tête du pays depuis 1967, avait annoncé sa volonté d'appliquer la charia dès 2013...

Alors que les défenseurs des droits humains avaient réussi à retarder son application, le nouveau code pénal du pays vient relancer la polémique. L'ONU a ainsi dénoncé, par la voix de la Haut Commissaire aux droits de l'Homme, Michelle Bachelet, les sanctions prévues par ce dispositif juridique. "J'en appelle au gouvernement pour qu'il mette fin à l'entrée en vigueur de ce nouveau code pénal draconien qui, s'il était appliqué, marquerait un sérieux recul pour la protection des droits humains", a-t-elle déclaré. Selon l'ONU, la nouvelle législation prévoit par exemple la peine de mort pour de multiples délits comme le viol, l'adultère, les relations sexuelles extraconjugales pour les musulmans, l'insulte ou la diffamation du prophète Mahomet. Quant à l'homosexualité, déjà illégale, elle sera dorénavant considérée comme un crime.

George Clooney et le chanteur Elton John veulent frapper au porte-monnaie Hassanal Bolkiah avant qu'il fasse marche arrière. Ainsi, ils appellent au boycott de ses neufs hôtels : The Dorchester (Londres), 45 Park Lane (Londres), Coworth Park (Royaume-Uni), The Beverly Hills Hotel (Beverly Hills), Hotel Bel-Air (Los Angeles), Le Meurice (Paris), Hôtel Plaza Athénée (Paris), Hotel Eden (Rome) et Hotel Principe di Savoia (Milan).


Informations

Date de publication : 02/04/2019 à 23:17
Source : http://www.purepeople.com/article/george-clooney-apres-son-appel-au-boycott-brunei-repond_a330494/1


#296179
photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 44 ans

Par solidarité, je n'irais plus ds ces hôtels.


 0 vote #296183
photo privée de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 34 ans

Plusieurs personnalités ont déjà pris position pour boycotter les hôtels du sultan.


 0 vote #296184
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
- modifié par Lindos le 03/04/2019 - 07:52:48

Citation de faith141 #296183

Lorsque j'ai vu l'info dans la presse j'ai eu la curiosité d'aller voir le premier prix de leurs chambres, rien à moins de 900 à 1000€ la nuit à Paris. Ce hotels ne vont pas être faciles à boycotter ^^

Par ailleurs l'argument que la charia ne s'appliquerait qu'aux musulmans, largement majoritaires, me laisse dubitatif. Ce n'est pas dans les habitudes, si ce n'est pas un tribunal qui applique les peines c'est la loi de la rue, rapidemment jalouse, moralisatrice, et violente.

Noter qu'il y a des tas d'hotels à Paris et sans doute ailleurs qui ont des capitaux saoudiens, grands adeptes de la charia. En tout cas publiquement, car en privé plus on est riche et pote avec avec les décideurs (on s'embrasse ou on se frotte le nez), plus on se permet des écarts en privé. Car la charia c'est aussi l'impossibilité de se rencontrer entre garçons et filles en dehors du mariage. C'est frustrant d'être jeune hétéros, et même moins jeune avec un femme qui ne cesse de prendre des kilos, et c'est facile d'abuser d'une situation de faiblesse. Heureusement qu'il existe la Thailande pour qu'ils puissent décompresser, mais il parait que Paris c'est pas mal non plus.

Bref comme diraient nos dirigeants qui leurs vendent nos meilleurs systèmes d'arme, tout boycotter n'est pas très réaliste...

Mais George Clooney a le mérite d'exprimer et respecter ses convictions.


 0 vote #296190
photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 31 ans

Une catastrophe pour les LGBT locaux.... Vraiment à vomir, c'est consternant ! Merci d'avoir relayé cette information =)


 0 vote #296193
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

No more comment .

#296259
photo de l'auteur Peter340
Peter340
Homme de 23 ans

Brunei n'est qu'un exemple. Beaucoup de pays condamnent déjà l'homosexualité officiellement et officieusement sans que ça choque outre mesure. J'en sais quelque chose.

Pour moi les pays à viser en priorité sont l'Arabie Saoudite et l'Iran qui maintiennent un haut degré de rigorisme religieux en financent les pays aux positions identiques et en détruisant ceux qui s'y opposent. Tant que ces deux pays continueront leurs méfaits sans entraves ces attaques ne cesseront pas.


 0 vote #296391
photo de l'auteur BarelyInsane
BarelyInsane
Homme de 27 ans
- modifié par BarelyInsane le 06/04/2019 - 13:40:13

Je m'en fous.

Et vous, au moins, vous allez vous en moquer dans deux ou trois semaines.

Le Brunei n'est pas une région instable. Les Maldives non plus, ni l'Arabie Saoudite ni les EAU. Pas plus instable que l'Ukraine, l'Afrique du Sud et certainement pas plus que le Venezuela. C'est un pays riche (pays =/= population) avec un sultan qui détient une fortune 4 fois le PIB du pays, et qui reste très populaire dans son pays. Le pays a déclaré ces changements 5 ans avant. On n'a rien fait. On n'a rien fait non plus pour le quart de la population non musulmane qui reste opprimé. En revanche, on lance les pseudo-arguments comme à chaque fois. Comme dans ce cas et d'autres, on a essayé de pointer au doigt la cause (ça commence par 'reli' et finit par 'gion'), mais c'était toujours la mauvaise réponse. La vraie réponse doit certainement être dans la pauvreté, le relativisme culturel, la dictature...

J'ai vu le tweet d'Ellen DeGeneres concernant son boycott des hôtels. La gentille communauté musulmane brunéienne lui rappelle qu'elle comprend mal la question. En fait, le Brunei ne va pas tuer les gays. Il va juste tuer les gays qui pratiquent la sodomie dans le pays lorsque 4 témoins fiables témoignent contre eux. C'est beau non? Ce qui est beau aussi c'est que ces lois s'appliquent aux musulmans seulement! Et on croit à tout ça parce qu'on sait que le Brunei est un pays des droits et que l'utopie islamique marche parfaitement. En plus, ce n'est pas juste l'homosexualité. Les apostats seront aussi mis à mort, mais bon faut pas trop penser à tous ces détails. Ces commentaires reçoivent des centaines de Like. "Mais regarde, les réponses à ces commentaires ont 1.5 fois plus de Like", on va me dire. D'accord, je suis content maintenant. Je reviens au site populaire de mon pays d'origine, Hespress, et je lis tous les 95% commentaires qui font l'éloge à l'application correcte de la loi, qu'on veut avoir aussi au Maroc. Les 5% restants prennent 300 dislikes, alors que les autres révèlent une unanimité de l'opinion. Quelques articles avant, je lis un rapport international qui classe le Maroc parmi les pires des pays concernant les droits LGBT (classé 159). Encore une fois, la majorité exprime sa fierté de ce classement et certains veulent même descendre au dernier classement (certains même ironisent qu'ils ont au moins un mauvais classement qui n'est pas si mauvais après tout). Avant, j'en parlais, mais à chaque fois on me dit que je ne comprends pas le problème, que je suis même raciste envers mon propre peuple. C’est devenu pesant donc j’ai décidé de m’en moquer comme les autres et je me sens super bien.


 0 vote #296402
photo de l'auteur Peter340
Peter340
Homme de 23 ans

BarelyInsane,

je ne pointe pas la religion mais la lecture qui en est faite par certains dirigeants et qui ne doit rien au hasard. Les idéologies sont des armes puissantes. l'islamisme radical en est une forme. Lorsque cette idéologie ne rencontre aucun obstacle elle finit par devenir une force politique et conduire la plupart du temps vers le chaos. Et je suis désolé, mais les sources de cette corruption sont connues. L'Arabie saoudite est coupable de la propagation du salafisme (pour repousser le soviétisme entre autres) et l'Iran sous Khomeini a tout simplement révélé une volonté de propager la révolution islamique, ce qu'elle n'a pas manqué de faire avec son "croissant chiite".

Pour ce qui est du Venezuela j'espère que tu plaisantes là... Si des coupures généralisées de courant à l'échelle nationale, l'absence quasi totale de tous les biens de première nécessité depuis plusieurs années maintenant, le contrôle de territoires par des milices privées avec des affrontements réguliers et un pouvoir délirant ne sont pas un signe d'instabilité alors j'aimerais bien que tu me dises quelles sont les conditions nécessaires pour que cela soit le cas.


 0 vote #296445
photo de l'auteur BarelyInsane
BarelyInsane
Homme de 27 ans

Citation de Peter340 #296445

TL ;DR : ce n’est pas l’Arabie Saoudite qui pose problème, au moins pas la seule cause du problème. C’est les textes fondateurs eux-mêmes et l’attachement des musulmans à ces textes sacrés qui, sans être critiqués et réformés, ne vont jamais changer quoi que ce soit.


Pour le Venezuela, j'ai pas dit que le pays était stable. J'ai bien dit le contraire (i.e. ces pays ne sont pas plus instables que le Venezuela). Je pense que tu t'es trompé. Je répondais partiellement au commentaire de Steph. Si c'est vrai que dans beaucoup des pays où l'homosexualité est pénalisée (par ex. à mort) on trouve des régimes instables ou des guerres civiles, ce n'est pas le cas pour beaucoup d'autres pays. Donc même si une corrélation existe, elle ne peut pas être la cause.

L'Arabie Saoudite et l'Iran ne sont pas les seules forces du mal dans cette équation, et c'est une grande partie du problème. La réalité est beaucoup plus compliquée. L'intervention de l'Arabie Saoudite dans la propagande salafiste reste tardive par rapport au développement du rigorisme dans la région, qui s'est plutôt accéléré avec la déclaration de la guerre sainte d'une part pour détruire les croisés (vision ottomane de la guerre 1914-1918) et d'une part pour libérer les pays musulmans des régimes mandataires et du colonialisme (après la conférence de Berlin et finalement la défaite de l'empire ottoman). Et il est important de noter que le salafisme n'est pas le seul mouvement rigoriste dans l'islam. Les gens qui pensent qu'on peut tout simplement bannir le salafisme pour éliminer l'obscurantisme islamiste comprennent mal la situation. Si le wahhabisme s'est développé en AS depuis le 18e siècle, celui-ci restait peu influant en dehors des émirats du Najd (centre AS), même après Sykes-Picot et la conquête du Hijaz (1925) pour former l'AS moderne (pré-1945). Le salafisme wahhabite ne gagnera de l'ampleur qu'après le développement de l'industrie pétrolière dans les années 30-40. Avant ce temps-là, les autres mouvances rigoristes comme les Frères Musulmans en Egypte ont réussi à marier l'idéologie acharite shaféite (détails importants mais nécessitent un pavé) et la situation politique de l’Egypte sous l’occupation britannique, et ceci notamment grâce à l’influence importante des salafistes modernes comme M. Rachid Rida et M. Abduh. L’islamisme moderne est donc né bien avant l’influence de l’AS, et certainement avec la révolution iranienne. D’ailleurs, c’est les FM, entrant en conflit avec le socialisme de Nasser en Egypte, qui ont migré à l’AS pour la changer d’une confédération de tribus à un pays moderne capable d’influencer la politique étrangère, et c’est ce dont tu parles concernant le conflit avec les soviétiques. Ces deux mouvements rigoristes, salafisme wahhabite et islamisme juridique restaient intimement liés et propageait ce qui est pour nous une version totalitaire de l’islam politique. Mais, ceci ne veut pas dire que les autres pays influencés ultérieurement par ces mouvances étaient séculaires. En ce qui concerne l’Iran, tout ce que je peux ajouter pour ne pas trop écrire c’est que la tentative de l’Iran d’exporter la révolution (et il faut connaitre l’histoire de des conflits civils entre la mort du prophète jusqu’à la destruction de Bagdad pour donner un sens à tout ça) poussa le sunnisme et surtout le wahhabisme qui doit respecter le pacte avec al-Saoud à renforcer leur propagande, pour contrer le chiisme d’une part et pour éviter le changement des régimes d’autre part. Depuis quelque temps et surtout après le début du printemps arabe, la situation est devenue plus compliquée et les deux mouvances se séparent, chacun menant sa bataille et sa propagande avec ses alliés. On a donc dans le monde arabo-musulmans quatre composantes en conflit idéologique : les FM et alliés, les Saoudis/wahhabites et alliés, les chiites et alliés et en ajoutant le despotisme militaire pseudo-laïc (qui prétend de temps en temps défendre les minorités religieuses). Le musulman aujourd’hui est tiraillé à droite et à gauche dans cette soupe politico-religieuse et perd totalement confiance en un changement radical de la situation. La religion reste une base de départ pour lui, et c’est ce que je veux montrer à travers tout ce pavé. On a aujourd’hui une grande partie de musulmans qui suivent un islam pondu par je ne sais quelle école théologique ou juridique : un islam mi-cuit mélangeant libéralisme et rigorisme selon l’histoire du pays. Les gens se soucient toujours de la version de l’islam qui leur est dictée par les autorités et pensent donc qu’il faut chercher le vrai islam. Ils savent bien que l’islam dicté par le despote militaire laïc est un faux islam concocté par les ennemis (Israël entre dans l’équation du complotisme). Contrairement au judaïsme après la destruction du second Temple, les musulmans ont toujours espoir à regagner leur gloire et pensent donc que l’islam est la solution, que ça soit un islam politique ou tout simplement social. Et c’est pour ça qu’on s’intéresse toujours aux imams, aux prédicateurs, aux juristes islamiques, aux textes fondateurs, etc. car on veut savoir quelle version est correcte. Comme je dis toujours, l’islam libéral perd souvent les débats théologiques, et il faut se poser la question : pourquoi les mouvements rigoristes gagnent toujours la bataille idéologique ? la puissance financière de ces mouvements est une partie de la réponse. Mais c’est surtout parce que l’islam libéral ne se base sur aucune pensée théologique, et c’est ce qui manque par rapport au christianisme et judaïsme contemporains. Ce n’est que récemment qu’on ose avec courage de critiquer les textes fondateurs eux-mêmes, qu’on essaie de leur donner une interprétation radicalement nouvelle, au lieu d’utiliser les circonstances politiques et sociales pour critiquer l’islamisme (terrorisme et tout). Tu vas certainement trouver une majorité des musulmans qui se définissent comme modérés et qui critiquent les islamistes. Cela veut dire qu’ils souhaitent une décriminalisation de l’homosexualité ? absolument pas. Pourquoi ? car ils n’ont pas une théologie alternative solide. Les libéraux ne l’ont pas encore concoctée. Et donc pour la majorité, si on s’intéresse au vrai islam, on tombe sur l’islam des rigoristes. Sinon, on se contente avec la purée théologique héritée de ses parents.


 0 vote #296458
photo de l'auteur Peter340
Peter340
Homme de 23 ans

J'ai réalisé le sens de ta phrase après coup. J'ai souvent l'habitude d'entendre des personnes contestant l'instabilité du Venezuela, qu'ils considèrent comme un mensonge US pour justifier une invasion. Je reconnais mon erreur.

Personnellement, j'ai une vision beaucoup moins théologique que ça. Les pays qui posent problème sont souvent les plus riches. Pour reprendre en exemple l'Arabie saoudite, c'est un pays qui est assis sur une richesse colossale, qui lui permet de financer sans difficulté des groupes islamistes dans les pays limitrophes en les subventionnant et en leur fournissant du matériel militaire sophistiqué (Irak, Syrie, Libye, Yémen). Elle finance aussi des lieux de culte dans des territoires non islamiques (France, RU, Belgique ...) La solution c'est donc de s'emparer physiquement ce qui fait la richesse de l'Arabie saoudite ( je pense notamment à une intervention militaire). Cela modifierait de manière considérable les forces en jeu. Pas sûr que ces milices puissent agir aussi facilement sans aucune ressource. Al-Qaïda est bien présente à Alep et se permet de délivrer des condamnations, pourtant leur islam est bien loin de l'islam du pays et les habitants n'hésitent pas à le faire savoir. Mais al-Qaïda continue à exister parce qu'il reçoit un financement étranger.

J'aimerais également voir L'Iran continuer à financer le Hezbollah, les talibans et autres milices à son service sans son pétrole et le pétrole de l'Irak. Il ne faut pas rêver, si tous ces hommes ont le temps de diffuser leur doctrine à longueur de journée, c'est avant tout grâce à la manne des champs pétrolifères sous leur contrôle. Ce n'est pas un hasard si les pays du golfe ont autant de travailleurs étrangers, ils travaillent littéralement à la place d'une partie de la population.

Les pays arabes ne se gênent pas pour intervenir hors de leur frontière que ce soit militairement parlant ou dans la sphère médiatique (investissements massifs dans les clubs de foot). Or nos pays restent passifs face à cette situation alors qu'ils possèdent tout un arsenal pour agir, du soft et du hard power. L'emplacement de leurs ressources est connu et on possède la technologie nécessaire pour intervenir (logiciels et drones). On ne doit pas hésiter à avoir recours à des attaques informatiques ciblées comme ce fut le cas pour les centrifugeuses iraniennes afin d'entraver leur économie. D'une pierre deux coups cela permettrait aux pays européens de réaffirmer leur capacité militaire et l'influence de leur diplomatie en zones éloignées dans une période de réémergence de la Russie et de la Chine.

Il faut se rappeler que lors de la Révolution française les forces révolutionnaires n'avaient que faire de réformer la Bible ou son interprétation malgré l'emprise de la religion, les propriétés de l'Église ont été saisies séance tenante, la séparation du pouvoir et du religieux a été imposé et la papauté n'a eu d'autres choix que de se plier à cette nouvelle réalité. Le problème c'est que les pays occidentaux ne s'affirment jamais lorsqu'il le faut et les dirigeants arabes en profitent.

Pour moi ce serait une erreur de s'enfoncer dans la théologie. Il faut au contraire recourir au lobbying pour modifier certaines lois. Pourquoi? Parce que l'opinion publique change au gré des lois. À l'époque de Simone Veil combien de Français pour un droit à l'avortement? Bien peu. Mais en instaurant la loi, l'opinion publique a fini par changer. D'ailleurs bon nombre de lois pénalisant l'homosexualité aujourd'hui en vigueur dans les pays arabes et africains n'étaient pas présentes à l'origine mais furent votées pendant la période coloniale, comme la fameuse peine de 3 ans d'emprisonnement. Ce qui n'est pas étonnant, sachant qu'aucune sanction pénale n'existe dans la sunna authentique (Coran et hadiths reconnus).


 0 vote #296489
photo de l'auteur BarelyInsane
BarelyInsane
Homme de 27 ans

J'ai essayé de séparer dans mon commentaire entre la propagande idéologique financée par certains états ou groupes puissants d'une part, et d'autre part le cocktail des opinions publiques changeant selon la situation sociopolitique, en essayant de montrer comment l’un influence l’autre. Bon c'est pas très clair...

Je ne nie pas que des états comme l’Arabie Saoudite + alliés ou l’Iran s’engagent dans une vraie propagande idéologique pour disséminer leur version de l’islam politique (parfois sans explicitement parler de la politique), quoique ces deux entités ne sont pas les seules comme j’ai dit, car on a aussi les Frères Musulmans qui sont aussi puissants que les deux, parfois beaucoup plus. D’ailleurs, c’est les FM qui ont répondu l’islamisme et le mode de vie puritain dans la plupart des états encore sous domination coloniale ou militaire pendant le 20e siècle. J’ai grandi au Maroc pas très loin de Marrakech. J’ai vu de mes propres yeux comment la société a changé pendant les années 2000 et je pourrais en écrire un livre, et ces changements qui ont débuté les années 70 et ont accéléré après la mort du roi Hassan II sont dus aux missionnaires des FM qui continuent à ce jour leur propagande. Ils optent plus pour les livres, les missions sur télé, la radio et les goodies distribués que la contruction des lieux de culte. Ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas autant d’argent que la famille royale saoudienne qu’ils n’ont pas une grande influence. Bref…

Une intervention militaire en Arabie Saoudite aura plus d’impact sur le monde musulman que le bombardement du Vatican chez les cathos. Je suis certain d’une chose : qu’on déteste ou non la famille royale saoudienne et le wahhabisme, on ne touche pas au territoire saoudien qui possède les deux villes sacrées de l’islam (bien que comme j’ai dit les saoudiens ont conquis le Hedjaz en 1925). Bien qu’initialement entrainé par le CIA pour contrer les soviétiques, Al-Qaïda a débuté ses attaques des USA justement à cause de la présence des troupes américaines sur la terre sainte lors de la guerre du Golfe. Donc imagine une intervention militaire directe contre la terre sainte elle-même, une grande guerre est certaine.

En ce qui concerne Alep, bon, il y a cinquante nuances d’organisations terroristes et pas toutes sont liées à al-Qaïda. Je ne pense pas qu’on peut réduire la guerre civile en Syrie (ou plutôt guerre par procuration en réalité) à l’intervention de l’Arabie saoudite seule ou même au conflit irano-saoudien. Je ne pense pas non plus qu’on peut dire que les habitants avaient un islam totalement différent, et l’évolution des groupes rebelles montrent que ces derniers revendiquaient une ou des visions islamistes. La Syrie paraissait moins rigoriste avant 2011 à cause de la pseudo-laïcité imposée par les Baathistes tout simplement. Les salafistes et les islamistes existaient, en cachette, et la population supportait au moins une partie de leur projet, voulant tout simplement se débarrasser du régime actuel. En fait, c'est le cas dans beaucoup de pays arabes. Pour revenir au Brunei, ce dernier suit l’islam acharite shaféite comme l’Egypte. L’intervention des mouvances étrangères reste limitée (sinon c’est à travers l’Indonésie que ces idéologies s’infiltraient). Mais de toute façon, je doute qu’on peut blâmer l’Arabie Saoudite seule pour l’application de la charia au Brunei. Le pays était depuis longtemps le pays le plus islamiste de toute l’Asie de l’est. Ces derniers changements ne m’étonnent pas du tout vu son histoire.

Tu as touché à un point important concernant l’occident et sa réaction/gestion de tout ça. Ça fait longtemps qu’on ne croit plus à cette connerie de l’occident qui défend les droits de l’homme dans les pays musulmans. Maintenant, un dictateur africain peut avec toute aisance prétendre donner la morale à l’occident tout en étant fier d’être misogyne et homophobe. Les théories complotistes et anti-occidentales sont de plus en plus nombreuses et répandues, ce qui légitime les infractions des droits de l’homme dans beaucoup de pays aux yeux des citoyens des pays musulmans. Quand les gens regardent comment l’occident gère l’affaire Khashoggi, la guerre yéménite, la transformation des rebelles syriens en organisations terroristes, la défense de certains despotes et pas d’autres…l’occident n’est plus sur le terrain surélevé pour donner la morale. D’autre part, l’échec de la politique étrangère pour gérer certains incidents, depuis Salman Rushdie à Charlie Hebdo montre que l’occident arrive mal à défendre ses propres valeurs. Et là pour moi c’est ce qui est de plus inquiétant.


 0 vote #296499
photo de l'auteur BarelyInsane
BarelyInsane
Homme de 27 ans
- modifié par BarelyInsane le 08/04/2019 - 00:58:00

Citation de Peter340 #296489

Pour moi ce serait une erreur de s'enfoncer dans la théologie.

Moi par contre je pense que la théologie est la plus importante, car au final c'est un problème que les musulmans doivent régler eux-mêmes. Créer un CFCM ne va pas le régler. Bombarder les pays musulmans riches ou pauvres ne règlera pas le problème non plus. Le lobbying va sûrement alimenter le complotisme déjà existant (les ennemis de l'islam collaborent contre nous!). Non. On doit pousser les musulmans à oser critiquer leur héritage.

Ce qui n'est pas étonnant, sachant qu'aucune sanction pénale n'existe dans la sunna authentique (Coran et hadiths reconnus)

Non, ça c'est faux. J'en ai parlé dans un autre topic récent de quelqu'un qui veut harmoniser religion et sexualité.


 0 vote #296507

Publicité

Publicité


  


Publicité


Publicité