Dégoût après rapport

avatar contributeur Brooky
Brooky
22/02/2021 à 20:33

Bonjour,

Je sais pas tellement si je cherche des conseil ou à ma confesser mais en tout cas tout vos commentaire son la bienvenu ?

J'etait pas encore au collège que déjà à cette époque il m'arrivait de me faire du bien avec mes amis. Puis au collège j'ai une réel attirance physique pour un mec de ma classe au stade d'écrire une histoire sur lui et moi. J'ai fait une fellation à un ami sur prétexte d'avoir un fait un pari.

J'ai souvent parler à des mec bi et gay de cul. Je me suis souvent toucher en imaginant avoir des relation avec des mecs mais je n'es jamais eu d'attirance "sentimental" pour un homme. Est ce que au fond de moi qu'elle que chose me bloque ou est ce que je ne suis tout simplement pas intéressé sentimentalement. ????

Puis lors que j'ai eu 19 ans j'ai un plan avec un mec qui avais envie de me soulager dirons nous mais du moment que j'ai ejaculer j'ai était dégoûter ce qui est aussi le cas quand je me touche. Les seul moment où je ne suis pas dégoûter c'est les fois où j'ai eu des rapport en tant que passif et que je n'avais pas éjaculer.

Alors bon quel est problème après tout vous me direz ? Le problème c'est quand je suis en couple hetero. J'ai des rapport avec mes partenaire pas de problèmes mais par moment les envie d'homme son si forte que je suis bloquer et j'arrive pas avoir de rapport avec ma partenaire et des fois je deviens même plus distant. Le problème c'est que c'est compliqué de batir une relation stable et durable.

Alors bon si jamais des gens on vécu ou vive sa je vous écoute. Et j'écoute tout le monde en générale tout les conseil et témoignages son la bienvenu.

Pour info : j'ai 27 ans donc je comprend que c'est plus qu'un fantasme.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
22/02/2021 à 22:39

Citation de Brooky #355362

A ce que je crois savoir, tu sembles être bisexuel hétéro-romantique.

Après l'orgasme, le cerveau est libéré de ses motivations premières durant quelques minutes à quelques dizaines de minutes. Le mieux je pense est de se calmer sans cogiter durant ce court Laps de temps. Refuser toute réflexion.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur Brooky
Brooky
23/02/2021 à 09:43

Citation de Jessica69 #355377

Oui c'est vrais que 1h après je me sens moins dégoûter.

Après mon vrais problème c'est que j'ai beaucoup de mal à géré du moment que je suis en couple.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
23/02/2021 à 11:15

Je crois qu'en toute circonstances de la vie, il est impératif d'être à ce qu'on fait plutôt que de se laisser dominer par l'imaginaire 😊😉

L'imaginaire n'est pas prioritaire.

Avec le temps et les expériences ce temps devrait s'écourter pour disparaître. Je suis demi sexuelle et pense qu'un rapport ne devrait être entrepris que dans un cadre affectif.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur Dime
Dime
23/02/2021 à 14:11

Le degout du sexe apres l´orgasme est frequent et normal. On est guidé, sous l´effet de l´excitation, à faire des choses qu´on ne ferait pas sans excitation. Une fois cette dernière disparue, juste apres l´orgasme, il n´est pas etonnant d´éprouver un certain degout ( ou pas, ça dépend des gens et jusqu´ou on a été).

avatar contributeur Yavrick
Yavrick
23/02/2021 à 16:11

Citation de ApoFFtX #355435

Entièrement d'accord avec ce qui a été dit précédemment, l'amour (ou le simple désir sexuel) n'a pas tout à voir avec le genre. C'est une question d'alchimie entre deux personnes consentantes, alchimie dont l'un des critères possibles est le sexe et ce qui l'entoure.

Quand tu es avec quelqu'un depuis un moment, avoir des fantasmes est naturel, cela ne veut pas dire que tu dois tout faire pour aller voir ailleurs. Sinon, cela veut dire que tu n'es juste plus bien avec cette personne. Et dans ce cas, oui, il faut se séparer, même si ça fait mal ou que ça fait peur.

C'est très classique comme réflexion mais: écoute ton coeur, il sait certaines choses mieux que ta tête.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
23/02/2021 à 16:36

Citation de Yavrick #355437

Ce "dégoût" n'en est pas pas un.

Bien que ne me drogant pas, je sais ce que donne une descente. C'est similaire.

Le fantasme et l'excitation peuvent nous porter très haut. Après l'orgasme, tout cela disparaît de quelques minutes à quelques heure. C'est la descente.

Pas certaine que ce soit cela que ressente Brooky mais je gage là-dessus.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur Yavrick
Yavrick
23/02/2021 à 16:45

Citation de Jessica69 #355440

Hum c'est vrai que je n'avais pas vu les choses sous cet angle... par contre, ça veut dire qu'il monte très haut pendant ses rapports masculins. Ce qui explique pourquoi ça lui manque quand il est avec une fille. Du coup je vais modifier légèrement mon analyse mais garder la globalité. Merci de ton intervention ^^

avatar contributeur Brooky
Brooky
23/02/2021 à 17:35

Citation de Jessica69 #355440

Citation de Yavrick #355441

Effectivement je parle de dégoût mais je ne suis pas sur que se soit le bon mot mais je ne sais pas comment l'exprimer.

La comparaison avec le descente de drogue est vraiment bonne je n'avais jamais vu sa comme sa mais c'est sa ressemble beaucoup effectivement .

Effectivement les rare rapport que je peux avoir avec des hommes m'excite énormément j'en deviens fébrile, j'ai limite l'impression d'avoir de la fièvre c'est très particulier.

Je ne sais pas si cela me manque mais j'ai des moment, des phases ou j'ai réellement envie d'avoir des rapport avec des hommes puis pendant une autre période n'avoir aucune envie, avec les années les période où je n'es pas envie de rapport masculin se fait de plus en plus rare mais parfois je garde l'envie de rapport "hetero" sauf que dans certain cas mon envie masculine prend le dessus et dans une vie de couple est bien se me bloque.

Les deux rapport que j'ai eu sans ejaculation ne m'ont pas "dégoûter" en tout cas beaucoup moins que si j'étais venu pendant le rapport. Car je pense que j'ai laissé le temps à mon excitation de passé et quand j'étais seul et que je me suis toucher l'excitation n'était plus là même donc moins de dégoût.

Mon premier rapport, ma descente à durée plusieurs jours j'avais l'impression d'être en dépression.

Oui c'est la reflexion que je me suis faite hier soir. Si notre société avais banalisé les relation homosexuel et rejetter les relation hetero peut être que je me sentirais dégoûter des relation hetero que je pourrai avoir.

avatar contributeur Yavrick
Yavrick
23/02/2021 à 18:04

"Effectivement les rare rapport que je peux avoir avec des hommes m'excite énormément j'en deviens fébrile, j'ai limite l'impression d'avoir de la fièvre c'est très particulier."

Là je vois exactement de quoi tu parles! ^^ Jambes qui tremblent, à la limite du malaise vagale (le nerf vague passe par l'estomac, d'où la sensation de dégoût), dérêglement de la température... Lors de l'éjaculation, le corps libère des endorphines qui font baisser ta tension, ce qui explique tout ça. Et avec la stimulation de la prostate, l'excitation est encore plus grande donc l'effet augmente en conséquence. Ne t'en fais pas, on s'y habitue sans pour autant perdre du plaisir, le truc c'est de finir allongé pour limiter la sensation de malaise jusqu'à ce que t'arrives à gérer. En tout cas, pour le coup, c'est pas dans ta tête, c'est bien réel une chute de tension et un malaise vagal ^^.

Cela peut durer plusieurs jours, surtout la première fois, non pas que ta tension reste basse, mais plutôt parce que tu angoisses, et cette angoisse provoque... de nouveaux malaises avec chute de tension à la clé. Une fois que tu as compris ce qu'il t'arrives, tu angoisses plus et tu fais plus de malaises. Ta réflexion sur la dépression n'est pas idiote d'ailleurs, c'est le symptôme principal chez certains. Si ce genre de problèmes persiste, parles-en à ton médecin.

avatar contributeur Dime
Dime
23/02/2021 à 18:08

Citation de Brooky #355443

Pour en revenir aux fluctuations concernant tes desirs, je sais que c´est assez perturbant, surtout à un age comme le tien ou on a envie de se poser avec quelqu´un et ou de construire quelquechose.

Honnetement je ne sais pas d´ou ça provient, sinon je te le dirais. Moi je suis à peu pres comme toi et à l´aube de mes cinquante ans, je n´en sais toujours pas plus.

Apres quand je suis en couple hetero et satisfait sexuellement, je ne ressens plus ces fluctuations. Juste quelques baisse de desir de temps en temps, mais ça je pense que c´est normal. C´est l´etat de celibat et de frustration sexuelle surtout qui me provoque ces errances au niveau du désir. C´est penible mais maintenant, à mon age, j´arrive à prendre ça comme ça vient sans trop me prendre la tete.

avatar contributeur de Ame Perdue
Ame Perdue
23/02/2021 à 18:22

Bonsoir à toutes & tous,

@ Brooky,

Au combien je te comprends, car je ressens un peu les mêmes choses ; Surtout cette sensation de "dégôut'" aprés avoir eu un rapport. Cela me l'a principalement fait avec "quelques" hommes avec qui il y a eu rapprochement, si je puis m'exprimer ainsi...Est-ce parce que les moeurs de la société font que : Un homme avec un homme n'est pas "normal" ? (je mets des guillemets volontairement car, mon cerveau est un peu paumé en ce moment...)

Comme l'a si bien dit ApoFFtX : "Tu ne devrais pas te sentir coupable ou honteux de quoi que ce soit. Dans le sexe, tout est bon si c'est désiré par toutes les personnes qui y participent."

& c'est bien vrai ! & pourtant, ce sentiment est toujours présent. Est-ce un côté bisexuel ou homosexuel non assumé ? Possible...Je parle pour moi bien entendu.

En tout cas, tu n'es pas le seul 😉. Ca te ne sera peut-être pas d'une grande utilité ce que je t'ai dis la, mais si on peut déjà partager nos ressentis & savoir que l'on n'est pas seul, c'est déjà ça de pris.

Prends bien soin de toi.

avatar contributeur de Maxencefoot
Maxencefoot
25/02/2021 à 07:22

Mais j'aurais une qs a te demandé _Sur une echelle de 1 à 10 ton niveau d'intensité avec une fille et avec un gars.

Si tu aimes les filles mais qu'après ou pendant tu as besoin d'un ca parait con mais pk ne pas tenter un plan a 3 et peut être que cela te fera avancer.Aussi as déjà été "officiellement" en couple avec un mec ou cela est resté un plan cul.Si non arriverais tu à vivre avec une personne de même sexe pendant plusieurs années?.

avatar contributeur de 6rano
6rano
25/02/2021 à 10:37

J'ai déja ressenti ça avec gars et filles, je pense que mon ou ma partenaire était embelli.e à mes yeux pendant mon excitation mais que cet embeliisement s'estompait après l'ejaculation pendant 1 heure ou 2 le temps que je recharge.

Cela dit ce n'etait pas dans le cadre d'un couple mais de relations occasionnelles, peut ètre d'ailleurs (n'ayant jamais été en couple je l'espère) est-ce ça la différence quand on est amoureux, excité ou non on trouve la personne belle et il n'y a pas de "redescente"? (Je pose la question)

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
25/02/2021 à 11:14

Citation de 6rano #355589

est-ce ça la différence quand on est amoureux, excité ou non on trouve la personne belle et il n'y a pas de "redescente"?

Bonne question 😉

J'ai tendance à le croire. C'est pour cela que je suis demi-sexuelle. Par choix.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr