J'ai 40 ans et je me suis découverte bi et je suis en couplé homme

avatar ancien membre
Ancien membre
15/01/2021 à 21:54

J'avoue c'est le bordel dans ma tête. J'ai couché avec une amie de mon mec, alors que cela n'allait pas. Car je le supplier de quitter la femme qu'il voyait et qui n'avait promis de faire. J'ai été à cette soirée chez son amie qui l'as sabré salement. Engros pour elle c'est un salaud profiteur. Durant la soirée on a pris des champi hallucinogènes et je l'ai embrassé pensant à mon copain qui était avec sa relation pansement. J'ai couché avec elle, et cela a été une tempête. Depuis, je me sens attiré par elle, et je refoulé ça et j'ai peur que mon copain le découvre. Il a quitté sa relation pansement après que je lui ai dit que j'ai couché avec elle. Une semaine avant que je couche avec, j'ai pas osé lui dire que je l'avait vu comme amie, j'ai été déchirés avec la peur de perdre mon contrat bdsm. J'ai peur qu'il découvre se que je ressens pour elle d'autant qu'une semaine avant je ressentais des trucs pour lui. Je me dit que l'amour ne peut pas disparaître comme ça, d' autant qu'il était dans ma tête et mon cœur toute la soirée. Je suis perturbé et je vois qu'il sens qu'un truc ne va pas. J'avais ce contrat bdsm et il c'est cassé et j'ose pas lui dire, car il est fermé à l'idée que je vois une femme. Je veux continuer avec lui et réparer le lien. Je sais pas ce qui m'a pris. Ma psy me dit que c'est les champi, mais des que je vois un like d' elle.. Cela me fait quelques chose. Je l'aime lui aussi.. Je comprend plus rien.

avatar contributeur de Aminaux
Aminaux
15/01/2021 à 23:12

Bonjour Ilis,

Je ne peux pas commencer ma réponse sans un petit avertissement.

La drogue, c'est avec modération et l'alcool, c'est non ! Ou quelque chose comme ça....

Concernant tes problèmes de coeur, je pense que tu réfléchis trop et pas assez en même temps. Il faut d'abord que tu commences par toi. Les autres, copain ou amie, n'ont aucun mot à dire, ni aucune influence à exercer. Souhaites-tu continuer de fréquenter cet homme ? Est-ce pour l'intérêt de la relation en elle-même ? Pour ce qu'il peut t'apporter ? Pour lui ?

Est-ce que c'est la première fois avec une femme ? Est-ce que c'est parce que c'est elle, et pas une autre ? Est-ce que c'est parce qu'elle t'a apporté du réconfort et de l'écoute ? Peut-être que tu aimes deux personnes, peut-être que tu n'en aimes pas l'une plus que l'autre, peut-être que tu n'en aimes aucune et peut-être que tu n'en aimes qu'une...

Cette étape va être douloureuse et très agitée mais je suis convaincu que tu la franchiras avec succès ! N'oublie pas que quand des évènements surviennent, que quand les réponses (ou même les problèmes nous échappent), il faut savoir regarder la situation avec le regard d'un enfant. Se poser énormément de questions, être le plus naïf du monde et saisir les choses une à une, à un rythme qui nous est propre.

avatar ancien membre
Ancien membre
16/01/2021 à 00:41

Je souhaite continuer à fréquenté cet homme, et j'ai coupé avec elle pour ça. Mais, j'ai pensé à elle. C'était ma vraie première fois avec une femme, sans homme.. Avant elle, c'était plus un délire hétéros mâle sans intérêt pour faire plaisir. C'est vrai elle était la.. Elle lui ressemble beaucoup, la même descente, un appétit pour la vie de fou, une artiste comme moi avec des livres et pleins de bonne musique . Elle a réveillé ma sensualité.. J'avais jamais connu cela. C'est moi sous champi qui l'est cherché car je voulais la faire taire et j'avais aussi le désir de l'embrasser. Je sais pas si je veux rester pour la relation, j'ai beaucoup pensé à elle a chaque fois qu'elle me faisait coucou et j'ai préféré mettre le holà. Je me suis dit que si il pouvait accepter, cela irait mieux pour moi et dans ma relation avec lui. Mais, il m'a envoyé boulé quand j'ai tenté de lui parler de ma bisexualité. C'est hors de question . J'ai l'impression d'être coupé d'un bout de moi. Parce-que si il partager mes envies.. Qu'est-ce que cela serait bien. Je souhaite continuer avec lui, mais son autre relation et les non dits on beaucoup endommagé la confiance et comme elle le connaît, elle m'a tendu une version à l'acide. Cela a mis des remous et m'a jalousie m'a bien fait paniqué. J'avoue je compte sur le sexe pour renoué avec lui. Elle était la, j'ai pas vu qu'elle était amoureuse et qu'elle me draguait et je suis tombé dans le piège, cadeau, bougie etc.. . Je lui ai jamais caché que je l'aimait, c'est lui qui nous a présenté et on c'est posés des questions. C'est compliqué de découvrir son attrait tardif pour le même sexe, je m'attendais pas à ça comme révélation pour mes 40 ans. Aimer. Les deux genres, découvrir que j' ai un être androgyne à l'intérieur de moi et que les histoires de genre c'est du bullshit, moi qui avait des préjugés sur la transidentité. Je viens de revoir ma copie furieusement. 😅 Bref, il sent que cela va pas et il m'a dit qu'il allait me cuisiner et jaloux comme il est. Et de l'autre côté, il va revoir son ex qui veux lui dire quelque chose. Et je redoute qu'il remette le couvert avec, car il m'a balancé qu'il avait 20 ans de plus que moi et que cela suffisait les branlage de tête et les gamineries. Son ex a son âge.

avatar ancien membre
Ancien membre
16/01/2021 à 00:48

Je pense que tout tes ressentis sont totalement altérés par la consommation de stupéfiants, prends déjà le temps de faire le vide, pour savoir ou tu en es réellemen refait une expérience sobre, elle risque de te paraître beaucoup moins incroyable qu'avec tes sens totalement retournés. Pour avoir moi aussi consommer des drogues, les expériences avec ces dernières sont rarement un vrai reflet de la réalité, et en reproduisant la même soirée sans ces substances, ça ne me plait généralement plus

avatar ancien membre
Ancien membre
16/01/2021 à 00:57

Je l'ai éviter et je lui ai dit que notre amitié n'était pas possible, Parce-que nous avons couché. Ma psy m'a dit la même chose que toi. Champi. Et en même temps quand je trace l'enfance, j'étais déjà sans le savoir Agenre. Il ce trouve que malgré tout, je suis plutôt bien en femme. Mais j'ai touché malgré moi un plus large spectre que la normativité. Mais clairement sans champi cela serai intéressant. Mais je suis pas sûre qu'elle ne se bourre pas la gueule. Tu as raison sans champi rien ne serait arrivé, parce que on avait pas grand chose à ce dire avant et qu'ont c'est plutôt regarder comme des connes genés



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr