Perte de poids, des conseils ou des témoignages?

Ceril  

Bonjour à toutes et à tous,

Voilà pour raconter ma petite histoire en préambule, depuis le collège j'ai toujours été quelqu'un d'assez épais, j'ai par exemple suivi une cure d'amincissement en centre spécialisé pendant quelques mois (no spoil, ça n'a pas vraiment fonctionné sur le long terme). Je n'ai pas voulu violenter mon corps en utilisant un anneau gastrique; je ne juge bien-évidemment pas ceux qui sont passé par-là, mais ce n'est pas comme ça que je veux faire les choses.

Du coup 25 ans, poids au-delà du seuil des 3 chiffres sur la balance et je cherche un moyen qui me conviendrait pour réussir à perdre du poids durablement et à me sentir réellement bien dans ma peau (et surtout pour ma santé, j'ai pas envie d'avoir des problèmes cardio-vasculaire jeune).

Ainsi, je vous demande humblement conseil, avez-vous déjà tenté (et/ou réussi) des concepts efficaces et sains pour perdre du poids ? Je suis également preneur de retour d'expérience, avec un regard bienveillant de ma part bien-entendu.

PS : Je tiens également à préciser que j'ai déjà accepté le fait que ça allait être un long processus et que je suis vraiment motivé, disons juste qu'il me manque cette petite étincelle qui me permettrait de me lancer dans ce projet.

Merci par avance 😁

Ancien membre  

C'est bien, Ceril, que tu prennes cette question en main. 👍

Pas tant pour une question esthétique mais coté santé.

Je vais te dire ce qui ne marche pas et ce qui fonctionne, selon mon expérience personnelle, celle de proches et l'abondante litérature que j'ai parcouru sur le sujet.

Pour faire conçis et dès que l'on raisonne perte de poids durable:

La restriction alimentaire ne fonctionne pas.

L'évitement de catégories d'aliments non plus.

Les régimes sans ceci ou avec cela non plus.

Au lieu de penser régime, il faut commencer par changer les habitudes qui luttent contre les mécanisme de notre organisme à contrôler notre poids.

Par exemple, nous sommes conçus pour boire de l'eau et les calories liquides sont des autoroutes à prise de poids.

Ne pas prendre non plus des boisons édulcorées car le goût sucré déclenche des mécanismes qui favorisent la prise de poids.

Au niveau des aliments, c'est très simple: Manger équilibré sans fuir les corps gras qui sont aussi nos amis.

Très important: Manger à sa faim.

La réaction que j'attends suite à cette prescription est celle-là: "Mais comment veux tu que je perde du poids avec de tels conseils ?"

Avant de répondre, je voudrais attirer ton attention sur le fait que le vivant est cyclique:

Éveil-sommeil, activité-repos, contraction-décontraction, attention-détente, …

Coté bouffe par contre, on est jamais le ventre vide, à notre époque nantie.

Pourtant, notre organisme est constitué de mécanismes qui lui permettent de profiter des aliments et de s'en passer.

Un de ceux-ci est la graisse pondérale.

Si tu veux qu'elle serve et que ton corps la mange, il faut tout simplement que tu arrêtes de manger.

C'est évident, non ?

Je suis personnellement un pratiquant du jeûne total (plusieurs jours sans rien manger) mais ce mécanisme profitable peut tout simplement être mis en œuvre par le jeûne partiel qui consiste à rester un certain nombre d'heures par jour sans rien manger.

Cela va te paraître suspect mais le simple fait, pendant six mois, de ne rien manger après le repas du soir et le lendemain midi, tout en mangeant à sa faim le reste du temps, va te faire perdre du poids.

C'est cela, la clef: Nous ne sommes pas constitués pour gérer une alimentation sous restriction calorique mais sommes tout à fait à même de gérer notre apport calorique total en fonctionnant dans un mode on-off.

Tout autre tentative pour perdre du poids est voué à l'échec quand on fait un bilan à moyen terme.

Personnellement, je suis passé de 87kgs à 67kgs entre 2013 et 2015, en jeûnant une semaine tous les six mois.

Je perdais 7kgs au cours de chaque semaine et en reprenais 2 à l'issue de chaque jeûne, soit un gain net de 5kgs.

Mon seul autre changement comportemental ayant été, depuis 2013, une habitude de marche à pieds régulière.

Mais, même en pratiquant le jeûne fractionné au lieu de jeûne total, on met en œuvre un cycle de normalisation pondérale.

Le seul inconvénient à cette stratégie est qu'elle fait peur.

Sinon, elle ne coûte rien, n'est pas mutilatoire, peut se mettre en œuvre quand on veut, où on veut.

Elle est libératrice dans la mesure où on a enfin le plaisir de manger sans culpabilité quand on mange et celui de prendre soin de son corps quand on arrête.

Voilà pour l'aspect technique.

Maintenant, on ne mange pas au delà de necessaire sans raison.

On est bien sûr dans une société de "consommation" avec ses tentations mais il faut aussi réaliser que l'on mange ses émotions au lieu de manger avec émotion.

L'aspect psychologique du truc est donc à méditer pour se réconcillier avec son corps au lieu de combattre contre lui dans un objectif de perte de poids.

Curio  

Bonjour!

J'ai aussi un problème de poids notamment lié à ma thyroïde bien que ce soit mon excuse favorite...

J'ai essayé aussi tout un tas de "méthode" et j'ai perdu pas mal de poids que j'ai assez vite repris voire parfois doublé...

Ce que je retiens:

  • la méthode weight watcher a de bons côtés: réapprendre à équilibrer ses repas sans se priver et noter ce que l'on mange permet d'en prendre conscience. Après, c'est une façon de fonctionner à vie et si ce n'est pas notre façon de faire, elle est "inutile".

  • le semi-jeune: il est réellement efficace mais quand l'alimentation est un substitut émotionnel, il est presque in faisable...

  • manger très régulièrement mais en petites quantités et des aliments "sains", très satisfaisant pour le côté "se remplir" mais sur du long terme, on a vite fait le tour des choses que l'on a envie de manger en respectant le "sain".

La solution qui me paraît la plus appropriée?

Ecouter son corps! J'ai faim=> je mange!

Je n'ai pas faim => je ne mange pas!

Je n'ai plus faim=> je ne termine pas mon assiette! (ça c'est la partie la plus difficile pour moi, surtout lorsque l'on mange chez les autres, ça doit être culturel).

Mais aussi, respecter ses envies! Non, un morceau de chocolat ne va pas ruiner tes efforts! (sauf si le morceau est la tablette complète).

Ensuite, il faut pas se leurrer, il faut du sport... Il faut trouver celui qui nous convient au moment où il nous convient, s'il est trop "difficile" et "douloureux", ben forcément, ce sera pas l'amour de notre vie!

Il y a des sports plus "doux", pour commencer, en hypopression... La marche reste toujours un bon plan.

Sinon, il y a https://darebee.com/

Ce site propose des excercices pour tous les niveaux, le seul obstacle est ta motivation à suivre l'entrainement...

Après, au niveau des "aides-alimentaires", j'en ai testé pas mal et c'est beaucoup du "n'importe quoi"...

Les tisanes bio-origine, n'importe lesquelle ont "bonnes" dans le sens où cela reste naturel, c'est une tisane et elles ont quelques vertues... notamment ce qui est draineur...

En période de "perte", la fatigue me semble venir plus vite au début, donc, privilégier des aliments vitaminés... la prise de magnésium et de chrome peut aider... Le tout est de voir avec ton médecin ce qui serait bon, trop d'apports est mauvais comme le pas assez....

Voilà, j'espère que ça aide un peu...

Ancien membre  

Qu'appelles tu le "semi-jeune" ?

Curio  

Le semi-jeune est un minimum de douze heures par jour sans manger... l'idéal étant 16, il parait...

Belier  

En plus il paraîtrait que le jeûne intermittent soit bénéfique pour la santé. 👍

Ancien membre   - modifié par Sociable30 le 14/03/2020 - 18:36:28

Ok, Cinthia, tu parles du jeûne intermitant.

Tu expliques:

Je pense qu'il y a une part émotionnelle dans l'immense majorité des prises de poids.

Par exemple, je suis maintenant normalement entre 70kgs en saison chaude et 75kgs en fin d'hiver.

J'ai toujours eu un poids d'été et d'hiver, aussi loin que je me souvienne.

Ma femme a été hospitalisée en début d'année avec quelques complications post-op et je finis l'hiver à 78kgs parce que j'ai mangé le stress de la situation.

Rien d'inquiétant puisque j'ai prévu de jeûner une dizaine de jours, en une fois ou deux, d'ici la fin du printemps.

Mais le fait est que la dimension psychologique du poids est souvent prégnante…

Pour moi, ne pas manger du tout est plus facile que de me restreindre.

Je pars pour une semaine de jeûne; je sais que, le dimanche soir, mon prochain repas sera lundi dans une semaine et cela me va mieux comme cela.

Quelque part, je me retiens de conseiller le jeûne total (on peut tricher un peu mais sans dépasser 500kcal par jour) parce qu'il fait peur mais je considère que c'est lui le plus efficace et le plus praticable pour moi.

Tu as faim pendant deux jours puis, ton corps se servant de tes ressources graisseuses, ta faim s'estompe.

Il te reste possiblement des pulsions de manger mais ce n'est plus de l'ordre du besoin physique.

C'est cela la différence essentielle entre ne pas manger et réduire l'apport calorique dans la formule d'un régime: Dans le cadre d'un régime, tu es sous-alimentée et ton métabolisme diminue en conséquence (sensation de froid).

Dans le cadre du jeûne, tu brûles tes graisse (mode Cétonique) et tu n'es pas sous alimentée.

Mère nature, dans sa grande sagesse, augmente même ton métabolisme basal, ce qui te fait bruler plus de calories que quand tu manges tous les jours.

C'est paradoxal mais, quand tu réduis ton alimentation, tu affame ton corps.

Quand tu interromps ton alimentation, ce n'est pas le cas du tout puisque tu passes en mode brûlage de graisses corporelles.

Il est fondamental de comprendre cela si l'on veut régler ses problèmes de poids au delà d'une perte de poids de quelques kilos pour rentrer dans une robe de mariée, sachant qu'on va les reprendre avec intérêt ensuite.

C'est ce qui se passe avec tous les régimes restrictifs, quels qu'ils soient.

Une étude américaine sur plusieurs dizaines de milliers de personnes et sur (de mémoire) deux décennies montrait que le resultat de tous ces régimes, même répétés à l'envie, correspondait à une prise de poids de quatre kilos, en moyenne.

C'est la technique de ma femme pour perdre du poids parce qu'elle ne se sent pas capable (à tort à mon avis) de jeûner complètement.

Elle ne prends qu'un repas par jour, le soir, une à deux fois par an et jusqu'à ce qu'elle ait perdu les kilos qui la dérange.

Ce que je peux te dire, c'est que jeûner est bon pour la santé sur un très grand nombre d'aspects.

De nombreuses études sur le sujets sont formelles et, en Allemagne par exemple, tu trouves des services de jeûne dans certains hopitaux quand ce ne sont pas des clinique carrément dédiées à cela.

Un livre fondateur sur le sujet: Le jeûne-Shelton.pdf

Guiton  

Bonjour Ceril,

je tiens d abord a te dire que tu as l air très bien comme tu es et si tu veux perdre du poid tu dois d abord le faire pour toi et trouver le poid qui te convient! J ai vécu des phases xl a xs (yoyo) mais depuis que j ai trouvé mon équilibre (spirituel) vers 26 ans je n ai plus eu de soucis de yoyo. La part émotionnelle ne peut être négligée. Comme j avais fait bcp de natation en compete dans mon adolescence le jour ou j ai arrêté j ai pris 30? mon poid. C est un phénomène fréquent mon métabolisme c était habitué a consommer bcp d énergie (min 8h/sem natation intensive) et donc a avoir un fort apport de nutriments. J ai du réapprendre a mon corps a s adapter a mes besoins nouveaux. La formule qui a marchée pour moi : une période asez aggresive en premier ou j ai a la fois fait du jogging tous les jours et réduit tous les aliments sucrés et 0 boissons sucrées même pas les jus de fruits. Légumes, choux blancs, fromage blanc, poissons, patate bouillies, mais.. Un peu de tout en quantité suffisante pour satisfaire mon estomac mais moins riche et plus varié. Plus de fibres aussi pour de nombreuse raisons eviter les aliments raffinée. Prends tout en complet (pain, céréales etc).

Une fois mon corps habitué a manger mieux j ai repris une activité physique normale (reduire le cardio intensif) et tout simplement je fais des activités variées et régulièrement sans me prendre la tête (fitness, marche, eviter l ascenseu, nager etc). Je dis ça car en perdant du poid rapidement tu peux aussi perdre du muscle ce qu il faut éviter. Enfin il est normal d avoir des poignées d amour ^^ notre corps stock aussi pour les périodes difficiles ;). Mon corps vari de quelques kilos max autour de 72kg et si il augmente c est plus a cause du sport sauf en hiver (le gras est un bon isolant lol)

Equilibre et modération devrait être le but final ^^

bien à toi.

avatar contributeur de Seyan12
Seyan12  

Pour ma part j'ai perdu 13 Kg (que je n'ai pas repris) en mangeant bio, local (de saison) et en me forçant (au début) à faire du "maison" . J'ai opté pour la cuisine vapeur aussi... tout en réduisant sensiblement ma consommation de viande (par semaine). Rien de plus...

Le résulat est là, même s'il me reste du chemin.

Young78  

Bonjour,

Ce que je te conseil, c'est de manger fruit et légume a volonté, mangé de la viande blanche c'est la moins grasse, il faut aussi pesé les aliments.

Faire de l'activité physique.

Tu pourrais aussi etre suivi par une dieteticienne.

Koudour  

une autre idée les huiles essentielles. pamplemousse et mandarine pour réduire l'appétit. la basilic et la menthe poivree pour la digestion. citron pour faire fondre les graisses. il y en a d'autres. bien sûr à utiliser selon les besoins et modes d'emploi spécifiques

Pasea  

Bonjour,

J'ai perdu 27kg en 10mois, 108 --> 81

Pour y arriver, j'ai suivi les conseils d'une diététicienne et je me suis mis au sport. Marche, Rando et Fitness.

Je dois reconnaître que j'ai commencé le sport après avoir perdu 15kg, au départ je n'avais pas la condition ni la motivation pour en faire. Ensuite, le sport te motive pour te maintenir.

Bonne soirée 😉

avatar contributeur de ICarter
ICarter  

Salut ceril, bon courage sans ta demarche, je peux te conseiller un truc tout simple :

  • boire plus d'eau, ca te calle vite

  • cusine ce que tu manges , le fait de cuisiner ses plats fait que l'on a moins faim quand cest l'heure de manger.

  • faire un minimum d'activités physiques

  • bois de l'eau +citron avant de te coucher et au réveil, je le fais tout le temps.

  • et le dernier pour la faim oups fin, brosse toi les dents après chaque repas , c'est un coupe faim.

voila et essaie de te peser chaque deux semaines ppir voir ton evolution.

icarter.


Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.