Je galère à trouvé des gens qui accepte le polyamour

Forum PolyAmour - Créé le - 5 Participations

Je galère à trouvé des gens qui accepte le polyamour

Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir,

Comme expliqué dans le titre je recherche des gens qui accepte le polyamour mais il sont genre super planqué ^^.

Je suis pas pour couché partout tout le temps avec tout le monde, juste être capable de me montrer tolérant et encourageant envers autrui ou moi même lorsque le coeur à de beau sentîment, même si ces dernier sont à contre courant. Je dirait d'ailleur qu'il y a peu de chance que je tombe amoureux de plusieur personne en même temps car la flemme quoi ^^, mais jaccepterai totalement que mon compagnon puisse épouvé ce genre de sentiment, et je serai plutôt là pour le rassurer plus que pour le culpabiliser.

Je pense vraiment que le sentîment de jalousie c'est une manifestation de la peur (cette saloperie ^^) de perdre quelquechose ou quelqu'un, de se retrouver seul. Hors pour moi une personne ne t'appartien pas, c'est la relation et les expérience vécue ensemble qui batisse le couple sur la durée. Et pour moi cela n'empéche nullement de faire des plans à long terme, au pire tu les arréte si c'est trop complexe, la terre continura de tourné et la vie de s'écouler. tant qu'on arrive à passer de bon moment et à ce créer des beau souvenir en vivant avec des sentîment libre c'est le plus important pour moi.

ça fait idilique j'en est bien conscience mais ça me semble tellement plein de bon-sens que je comprend pas pourquoi je galère tant à trouver des personne qui partage mon avis.

Connaitriez-vous des gens, communauté ou des lieux, voir des site qui permette la rencontre avec ce genre de personne? (car je ne suis peut être tout simplement pas sur le bon site au final).


0 vote


41 remerciements

"Je dirait d'ailleur qu'il y a peu de chance que je tombe amoureux de plusieur personne en même temps car la flemme quoi ^^, mais jaccepterai totalement que mon compagnon puisse épouvé ce genre de sentiment, et je serai plutôt là pour le rassurer plus que pour le culpabiliser."

Mener plusieurs relations de front n'est certe pas de tout repos, mais être "planqué" comme tu dis consomme au moins autant d'efforts, en tout cas sur le durée. C'est la vitesse versus l'endurance ^^

Je pense le vrai enjeux du polyamour, outre la gestion de l'appartenance, c'est une tolérence aux risques, autrement dit les risques externes non maitrisables.

De la même façon que la bisexualité, passé les années d'expérimentation de l'amour, le polyamour est perçu comme un risque.

Plus tardivement il y a des seniors qui ont appris et savent gérer ce risque. Mais bon, ils ont aussi perdu les attraits de ka jeunesse ^^


0 vote

mais je vois pas la chose du tout comme un risque, mais comme quelque chose de normal.

Si la personne préfère aller vivre avec queqlqu'un d'autre c'est qu'il à l'envie ou le besoin. je peut lui témoigner ma peine mais je n'ai pas le droit de le retenir, c'est pas ça l'amour?

Communiquer ses sentiments quoi qu'il arrive et respecter les choix de l'être aimer?

Au fond si la personne à besoin d'aller voir ailleur c'est qu'il y a peut être besoin d'amélioré sont comporteement en couple, c'est donc l'occasion d'échanger sur ceux qui ne va pas et de progresser.

Et puis en parlant du comportement de l'autre, si il change par amour (sentimental comme raisonné) je vois vraiment pas le problème.

Et si il se barre uniquement pour des raison sexuel, ba c'est qu'au final ce n'était pas vraiment un couple qu'on formé mais un plan sex, et ça ba c'est à moi de m'en rendre compte avant et de lui dire. Je veux pas de plans sexe de mon coté, je veux aimer une personne de façons à lui laisser la possibilité de s'épanouir.

Après ça peut aussi évoluer en échangeant aussi, si il préfére que je montre un peu plus de jalousie et de possesion et que je susi trop laxiste la dessus, c'est à moi de lui de faire en sorte derriere de le convaincre de mon amour si ça me convient. ça peut trés bien être en donnant mon avis sur les personne qu'on pourrais maté ensemble (faite pas genre personne à fais ça ^^).

Enfin voila on s'adapte. et je vois pas en quoi c'est "planqué" comme tu dis?


0 vote


41 remerciements
Meilleure réponse

J'utilisais le terme planqué dans le sens de l'auteur du topic, à savoir en couple.

La vie communautaire, quelle qu'elle soit, entraine des contraintes. Faire confiance à quelqu'un, comme être digne de confiance, ce n'est pas avoir la liberté de faire n'importe quoi sous prétexte qu'on se permet soi-même n'importe quoi, mais être prévisible. Et notamment en terme de sécurité, sanitaire, matérielle, si tant est que la sécurité affective soit acquise.

Sinon on se retrouve à étendre à tous les genres la liberté que se permettent les hommes du monde machiste, qu'ils refusent jusqu'à présent aux autres et notamment à leur(s) femme(s). En terme d'évolution sociale on peut faire mieux, c'est un euphémisme ^^

Et c'est sans compter l'inadéquation du droit, social d'une part, mais aussi juridique, car tout le monde éternellement d'accord cela n'existe pas.

.

Bon en même temps il y a une logique à ce que les générations dont les parents ont fait passer leur confort affectif avant celui de leurs enfants, n'est plus tellement envie de se fixer des contraintes à court terme, fussent-elles utiles à long terme ^^


1 vote


Mais au bout d'un moment ont peut aussi apprendre à être autonome, responsable et prévoyant sans avoir obligatoirement besoin d'être en couple exclusif, je maintiendrais simplement que, pour moi, considérer que l'autre n'a pas le droit et ne peut pas avoir de sentiment pour quelqu'un d'autre c'est un doux mensonges. C'est renier une partie de lui que l'on ne souhaite pas voir exister. (j'extrémise certainement je pense car je ne peut pas en faire une généralité)

Justement le fais d'être tolérant dès le départ sur ce genre de sujet c'est permettre à l'autre d'en parler plus tôt (sans crainte de réaction victimisante ou culpabilisante) afin de voir venir les choses et de se projeter ensemble :

Es-ce que on construit ensemble notre maison ou es-ce que tu veut du temps pour savoir si tu part avec l'autre?

Es-ce qu'on tenterais pas un ménage à plusieur?

Comment on fais pour se séparer les biens et organiser le déménagement?

Au moins on aurais le temps de voir venir et de mettre en place des engagement de respect mutuel, plutot que de l'apprendre un beau jour et de devoir gérer ce genre conséquence dans un état émotionnel chaotique et une relation déterioré par le mensonge et/ou le non-dit.

Bien sur j'entend l'argument consernant l'insécurité affectif/matériel/etc... mais pourquoi les couple exclusif n'y serait pas exposé à ces problèmes? leur relation n'empéchera pas des sentiment amoureux de naître pour un autre.

Pour moi c'est la qualité des individus qui forme le couple qui en assure sa sécurité. tu peut trés bien être dans une relation classique avec une personne qui manque d'autonomie, de respect ou de maturité et donc il sera plus probable que l'un des deux ne supporte pas l'autre et décide d'aller voir ailleur.

Le polyamour me protége pas non plus de tomber sur les "mauvaise" personne (personne qui prendrai le poly amour pour un truc à plans cul facile ou pour du libertinage, personne avec des différent moraux ou social), ça après c'est à moi de leur dire que ça me va pas et de me barré. Comme dans un couple classique.

Le polyamour c'est aussi pouvoir permettre d'ouvrir la possibilité du ménage à plusieur, certe c'est plus de contrainte mais c'est aussi plus de force dans le couple ou trouple ^^.


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit