Petites l o b o t o m i e s entre amis

photo de l'auteur Lanaawyn
Lanaawyn
Non binaire de 21 ans
Landerneau

3 remerciements
Ce sujet est une actualité

Petites l o b o t o m i e s entre amis

         Relayé via l'association phare David & Jonathan, je vous propose cet article suffoquant de Têtu.  


Têtu, magazine français LGBT+, voisin de Yagg, confirme l'intox hétéro plannifiée que trop d'entre nous ont supporté, cela au gré de notre positionnement. 


Banalisées sous l'appellation socialement accetable de "thérapie de conversion" ou même de "cure" il s'agit en réalité d'exterminer à la racine les orientations, genres et identifications LGBT+! Ces thérapies d'auto-destruction sont trop souvent promues, exercées déjà sur ad minima 698.000 personnes aux USA (mineurs inclus) et néanmoins illégitimes.


https://data.photofunky.net/output/image/c/f/1/d/cf1d60/photofunky.gif


Employées et encouragées par des pays développés tels que: la Chine, le Brésil et certains états des États-Unis, la France... Développés; dans la lobotomie gratuite! 


Derrière les coulisses de "ces prétendues « thérapies »" se tapit dans l'ombre le diktat hétéro radical, propageant ses virus aux moins consentants, par des "groupes de parole et hypnose, mais aussi induction de nausée, vomissement ou de paralysie à la vue de rapports homosexuels, électrochocs, etc."" Soulignons le "etc" qui pousse la désinformation plus loin encore.


À l'instar du roman dystopique L'Orange Mécanique paru en 1962 par Burgess Anthony, les pièges à déjouer sont identiques: images subliminales combinées à l'hypnose, utilisée à tord, voire électrochocs... Pour nos enfants et nous-même, cela sont de vraies tortures par la pensée. 


https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2016/04/22/1280x720-3xv.jpg?width=1280&height=720&width_format=pixel&height_format=pixel


NB: Cet empoisonement agit en partionnant la victime, créant ainsi une double-personnalité, falsifiée, s'activant par certains codes induits (gestes, sons, mots-clefs...). L'activation se fait par bribes voire prenant le dessus sur le moi-véritable, causant de lourdes séquelles, déviances et infantilisant une sexualité non-désirée. Néanmoins la prise de conscience, la réadaptation progressive, le repos et la relaxation, peuvent rééquilibrer le tout. 


Têtu, nous oriente vers de succintes recommandations culturelles; cinéma, littérature. Et face à cette pollution philosophique, libre à vous d'explorer les méthodes de déprogrammation mentale.


Dès lors, à titre d'exemples: nous pouvons éviter les publicités suggestives, les mauvais récits ou films érotiques classifiés homos mais aux codes hétéronormés. Ancrer notre fierté LGBT+ par les associations disponibles et les arts notamment; théâtre, écriture, dessin,  chant et bien encore. 


https://www.pole-emotion.ch/wp-content/uploads/2016/06/mental-relaxation-crop-2.jpg


Informations

Date de publication : 29/01/2018 à 06:00


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut,

C'est un sujet intéressant mais qui mériterait d'être un peu plus travaillé. Quand on écrit une news, on a une certaine responsabilité vis-à-vis ses lecteurs.

Par exemple, je ne lis aucune allusion au dédoublement de personnalité dans l'article original. C'est une idée que tu as apporté toi-même à ton article.

Si c'est une information, il faut la sourcer, d'autant qu'elle me surprend un peu car j'avais cru comprendre que le dédoublement de personnalité ne pouvait se produire que chez des personnes sensibles (prédisposition génétique par exemple). C'est connu que l'hypnose (même thérapeutique, toute gentille) peut poser ce genre de problème à des personnes schizophrènes ou bipolaires par exemple, mais pas au commun des mortels. Ici on insinue que tous les "patients" peuvent potentiellement développer ce trouble. Peut-être que c'est le cas, mais on n'a pas de source. À qui je dois faire confiance pour accepter cette information ?

Je prends juste un exemple mais il faudrait que tout soit traité avec la même rigueur. Puisque tu n'as pas enquêté, la seule chose qui devrait venir de toi c'est ta plume, et le reste devrait être cité et sourcé. La fin ne justifie pas les moyens.

À ta place, je ne sais pas si c'est possible, je retirerais l'article pour le corriger et je le reposterais plus tard. Je n'ai pas trop de temps cette semaine mais c'est le genre de travail qui peut se faire à plusieurs. C'est cool que vous écriviez des articles. Si on élevait un peu la qualité pour qu'ils aient une réelle valeur ce serait mieux.

photo de l'auteur Lanaawyn
Lanaawyn
Non binaire de 21 ans
Landerneau

3 remerciements
Bonsoir Lampadaire,

Je l'ai vu de cet oeil aussi mais ne voulait pas faire un article exhaustif car trop dense et probablement indigeste.

En effet c'est une des conséquences possibles, Têtu ne donnant qu'un bilan statistique assez froid, presque sans sourcilier, j'ai extrapolé, voulant souligner la gravité du sujet, ses conséquences et ses solutions.

Alors, il y a des recherches à faire du côté historique. N'étant pas le sujet de l'article, je n'ai volontairement pas tout expliqué, considérant que cela ferait un HS, d'autant que les exemples disponibles sont occultés (cela engendrant un débat ennuyant du type théoriciens du/des complots et anti-théoriciens)... Le but n'étant pas de faire une monographie n'est-ce pas. Bien que cela serait intéressant!
Alors, j'ai bien sûr enquêté avant d'écrire cela, naturellement, cela se lit entre les lignes, et présuppose un lecteur actif (recherchant par lui-même). Dans le cas inverse, j'étale donc le potentiel HS:

"Ici on insinue que tous les "patients" peuvent potentiellement développer ce trouble. Peut-être que c'est le cas, mais on n'a pas de source. À qui je dois faire confiance pour accepter cette information ?"

Dans les cas de DID, TDI, ou encore DMP*, chaque personne est susceptible d'être fragmentée, et c'est justement ce qui facilite les choses. J'ignore en revanche si les DMP sont équivalents aux DP, je ne me prononcerais pas dessus. Les DMP et DP peuvent sûrement se cumuler je présume. Et donc l'hypnose, peut causer de graves tords aux autres, oui, pas seulement aux schizophrènes, et bipolaires, si cela est employé négativement.
Pour l'exemple historique, il y a les archives à propos du projet MK-ULTRA débuté dans les années 50, officiellement. Un des sous-dossiers est le projet Monarch, utilisé pour fragmenter n'importe qui, et s'en servir de pion déchu contre son gré. Un exemple parmi des milliards, tu peux rechercher une biographie de Marilyn Monroe, avec les mots-clefs "vie cachée / esclave sexuelle / Monark". Monroe ayant reçue à son insu une programmation dite "Bêta" visant à
"élimine[r] tous appris des convictions morales et stimule[r] l'instinct sexuel primitif, sans inhibitions."
d'où la notion d'esclaves sexuels total, et la même programmation mentale est mise à l'oeuvre diaboliquement dans ces "thérapies de conversion" appliqués sur les LGBT+ mineurs et majeurs. Sont donc réemployées les méthodes ultra-violentes Monark des 50s qui consistaient notamment en:

"Un nouveau conditionnement de l'esprit de la victime est renforcé par l'hypnotisme, contrainte, plaisir, douleur, de renversements, de nourriture, d'eau, le sommeil et la privation sensorielle, ainsi que divers médicaments qui modifient certaines fonctions cérébrales.
La prochaine étape est d'intégrer et de comprimer des commandes ou des messages. Ce résultat est obtenu grâce à l'utilisation de la technologie des casques, en liaison avec des générateurs pilotés par ordinateur qui émettent des ondes sonores inaudibles ou harmoniques qui ont une incidence sur l'ARN portant sur les voies des neurones à l'inconscient et au subconscient. Des dispositifs optiques "Virtual Reality" sont parfois utilisés simultanément avec la projection des générateurs d'harmoniques pulsatifs, comme des lumières colorées, et des visuels subliminaux sur écran. Les électrochocs à haute tension sont ensuite utilisés pour la dissolution de la mémoire."


Sources:
http://secretebase.free.fr/complots/techno/mindcontrol/mindcontrol.htm, rubrique "niveaux de programmation".
Archives:
https://archivesmillenairesmondiales.wordpress.com/videos/mind-control-mk-ultra-projet-monarch/


"[...]c'est le genre de travail qui peut se faire à plusieurs. C'est cool que vous écriviez des articles. Si on élevait un peu la qualité pour qu'ils aient une réelle valeur ce serait mieux."
Alors, c'est du bénévolat je tiens à le souligner, cela ne se fait pas en 1/4 d'heures. Je te propose d'apporter tes corrections, relayée en tant que suite à cet article en commentaire, si le coeur t'en dit, à défaut de re-toucher à l'article. Si tu as de meilleures problématiques et enjeux à relayer on sera ravi(e)s. Elever la qualité certes; dans quel sens? J'entend tes recommandations, même si on noie le sujet principal haha.
La suggestion de travail à plusieurs est positive, cela dit. Pour la suite, il serait inspirant en effet de se concerter. Pourquoi pas, à voir en mp pour les autres essais écrits les semaines à venir, si tu veux co-écrire :).


* Anciennement appelé TPM (trouble de personnalité multiple) aujourd'hui nommé DID (désordre identitaire dissociatif) ou TDi (trouble dissociatif de l'identité), et DMP (désordres multiples de la personnalité).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tes sources ne sont pas du tout fiables... Quand on regarde les autres articles de ces sites on voit des trucs comme "Le monde prend conscience du nouvel ordre mondial", "On a retrouvé la mémoire de l'eau", "Le chevalier noir, un satellite alien vieux d'au moins 13000 ans", "peut-on changer d'âme ?"... C'est pas ça une source Lanaawyn. Une source ça peut être une étude que tu auras trouvé dans Google Scholar ou Pub Med par exemple et qui a été citée plusieurs fois, ou un articles d'un vrai journal, qui lui cite ses sources (que tu auras vérifiées), ou ça peut être l'OMS, enfin des trucs qui ont été vérifiés et révisés par des pairs, pas écrits dans une cave par un Tangy qui croit avoir percé à jour le complot reptilien de la terre creuse des chakras quantiques...

Je ne suis pas le rédacteur en chef de Betolerant ;) je ne vais donc pas tout décortiquer, et j'avais prévenu que je n'ai pas le temps cette semaine. Je tiens juste à dire que si c'était le cas je t'aurais rendu ta copie avec des [ref nécessaire], [avis personnel] et des alertes sur le champ lexical et l'iconographie qui appuient sur des boutons émotionnels plutôt que rationnels chez le lecteur, ce qui n'est pas très déontologique quand on chercher à l'informer.

Ça peut être grave de diffuser de fausses informations, il faut faire attention. On est sur un site pro LGBT, si un article pro LGBT infuse de fausses informations, elles vont passer inaperçues parce qu'on a envie d'être d'accord avec le contenu.

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Des chrétiens ne sont jamais loin lorsque qu'il y a "thérapie de conversion", en tout cas en Europe au sens large, Afrique ou Amériques.
Et plus généralement lorsqu'il y a lutte contre tout ce qui peut tout ce qui peut aider les gens à avoir une sexualité, reproduction et filiation apaisées.

Je ne dis pas qu'ils soient les seuls, les croyances communistes ont fait de même, ni qu'il n'y a pas pire, des musulmans font plutot dans la privation de liberté ou l'élimination sociale ou physique, mais chaque fois qu'on vérifie qui sont derrière cette lutte obsessionnelle contre les LGBTx on les retrouve quasi systématiquement.

Or sauf à considérer que le suicide d'un ado ayant subi leur thérapie est un succès, leurs thérapies sont aussi inéfficaces vis a vis de l'objectif recherché que le seraient des thérapies pour tenter de les guérir de leurs croyances obsessionnelles, qui sont tenaces et quasiment maladives.

Pousser au désespoir voire à la mort pour sauver, y compris leurs propres enfants, est une démarche mystérieuse qui remonte à l'inquisition : des humains se prennent pour leur Dieu et s'arrogent ce qu'ils croient de ses droits.

Partant de cette constatation il me semble plus efficace de dénoncer ces croyances en amont plutot que leur mise en oeuvre en aval.

photo de l'auteur merlinpinpin51
Merlinpinpin51
Femme de 22 ans
Dinan
C est un sujet qui accroche,
je rebondis dessus avec un lien d une jeune photographe equatorienne qui a recueilli des temoignages de femmes et d hommes homosexuels, obliges par leur famille de sejourner en clinique de deshomosexualisation (je connaissais meme pas ce mot). A la suite, elle en a fait toute une serie de photos en se mettant en scene d apres les recits entendus : https://www.paolaparedes.com/
Les commentaires des photos existent aussi en espagnol, malheureusement pas en francais mais c est assez comprehensible.
En Amerique latine, meme dans les pays assez bien developpes comme l Equateur on trouve encore ces lieux, ca nous informe sur la maniere qu ont les gens de penser l homosexualite. Il fait bon d y vivre, un peu moins quand on est pas heteros!

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit