Centres LGBT+ en France : Alarme face à l'escalade des violences

Publié le 10/06/2023 à 16:13 - Édité le 12/07/2023 à 12:34
Centres LGBT+ en France : Alarme face à l'escalade des violences
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Les centres dédiés au soutien de la communauté LGBT en France font face à une recrudescence inquiétante de violences. C'est à Perpignan et Tours que les attaques les plus récentes ont eu lieu, soulignant un problème croissant et nécessitant une prise de conscience.

  1. Attaque à l'explosif du centre LGBT de Tours par un ado catholique intégriste de 17 ans
  2. Perpignan : le centre LGBT vandalisé par des tags homophobes
  3. Nantes : le local LGBT recouvert de croix celtiques
  4. Centres LGBT vandalisés, des associations LGBT demandent la protection d'État

Un rapport récent publié par SOS Homophobie a mis en lumière une hausse des actes de haine et des agressions envers la communauté LGBT au cours de la période 2021-2022. Ce rapport met en évidence que les hommes et femmes transgenres sont particulièrement touchées, avec une augmentation de 27% des actes de haine à leur encontre.


Des actes qui franchissent un nouveau seuil

Le 22 mai, le centre LGBT de Tours a subi une attaque d'un niveau alarmant lorsqu'un dispositif explosif a été lancé dans ses locaux en plein jour. Heureusement, il n'y a pas eu de blessés, mais cet acte marque une escalade dans la nature de la violence, suggérant des intentions de nuire physiquement.

Le 1er juin, selon le Huffington Post, un jeune homme de 17 ans, identifié comme catholique intégriste, a été arrêté en lien avec cette attaque.

Il a été rapporté que le jeune homme en question était "exaspéré par la théorie du genre", et des éléments tels que de l'acide chlorhydrique et un schéma pour fabriquer un explosif ont été trouvés chez lui. Les enquêteurs cherchent à déterminer s'il est lié à d'autres attaques sur le centre.


Un écho dans d'autres régions de la France

Perpignan n’a pas été épargnée non plus. Le 4 juin, le centre LGBT local a découvert sa façade vandalisée. Les mots "gays", "bi" et "trans" ont été effacés, et une croix celtique, souvent associée à l'extrême droite, a été dessinée.

« C’est la signature des groupuscules d'extrême droite... » - a déclaré Guy Gaultier, coprésident de l'association de défense des droits LGBT+66.

Les centres LGBT+, malgré les défis et les intimidations, continuent à se relever et à servir la communauté avec détermination et solidarité.

  • Augmentation des actes de haine envers les personnes LGBT
  • Attaques alarmantes contre les centres LGBT en France
  • Engagement continu des centres à soutenir et protéger la communauté

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Pourquoi l'eurovision est-elle une compétition LGBT friendly ?
Pourquoi l'eurovision est-elle une compétition LGBT friendly ?

13/05/2023 - Comment l'Eurovision est devenu un symbole d'ouverture et d'acceptation pour la communauté LGBT friendly, avec des artistes emblématiques, une ambiance festive et un engagement pour l'égalité.

Panayotis Pascot fait son coming-out dans son prochain livre
Panayotis Pascot fait son coming-out dans son prochain livre

08/07/2023 - Découvrez l'histoire personnelle de l'humoriste Panayotis Pascot dans son nouveau livre. Son parcours, sa lutte contre la dépression et son coming-out : un témoignage poignant à ne pas manquer. #ComingOut #Panayotis

Daphné Bürki : Je ne supporte plus le mot enc*lé. C'est une insulte homophobe
Daphné Bürki : Je ne supporte plus le mot enc*lé. C'est une insulte homophobe

20/06/2023 - Daphné Bürki clarifie avec fermeté à Dechavanne et Ardisson dans l'émission « Quelle Époque » que le terme « enculé » est une insulte homophobe. Un rappel qui en dit long sur l'homophobie ordinaire...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr