Pourquoi il ne faut pas avoir honte d'être différent ?

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
reims

33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Pourquoi il ne faut pas avoir honte d'être différent ?

Le sentiment de honte est une étape malheureusement obligatoire pour toute personne qui découvre une orientation amoureuse différente de l'hétérosexualité. Je vais essayer dans cet article, faire comprendre aux personnes découvrant leur différence que cette étape n'a plus sa place.


On ne doit pas être fier ni honteux d'être différent


C'est la règle de base. La différence n'est pas une force ni une faiblesse c'est un état, une sorte de chemin qui sort des sentiers battus. Si l'on applique cette règle il n'y a donc aucune honte ni fierté à avoir pour sa différence.


L'orientation amoureuse n'est pas un choix


Un hétéro n'a pas choisi d'être hétéro, c'est la même règle qui s'applique pour toutes les lesbiennes, les gays et les bis. Je vous invite clairement à lire : l'orientation amoureuse n'est pas un choix. Le sentiment amoureux survient inconsciemment, vous n'êtes pas responsables de vos attirances. C'est la nature qui décide à votre place.


Toutes les orientations se valent


Il faut absolument s'enlever de la tête une hiérarchisation des orientations. Être hétéro est forcément moins compliqué à vivre, ceci dit l'amour hétéro est aussi fort qu'un amour homo. Il n'existe pas d'amour plus "sain", plus "naturel". De nombreuses histoires d'amour sincères entre deux personnes du même genre ont prouvé cette théorie. L'époque où l'on présentait les gays et lesbiennes comme des pervers est révolue. 



Une relation hétéro est aussi forte (sentimentalement parlant) qu'une relation homo



Pourquoi avoir honte d'aimer ?


Posez vous deux minutes, et réfléchissez deux secondes. Pourquoi avoir honte d'aimer ? 



  1. Vous ne faites du mal à personne.

  2. Votre vie affective est privée.

  3. Vous n'êtes pas malades, ni un pervers.

  4. Est-ce qu'un hétéro culpabilise d'être hétéro ?

  5. Est-ce qu'un hétéro a décidé d'être hétéro ?

  6. La normalité n'existe pas, en amour la généralisation ne peut être appliquée.

  7. Les histoires d'amour (gays et lesbiennes) sont aussi touchantes et durables que les idylles hétéros.

  8. Aimer une personne n'est pas un crime.


Il n'existe qu'une seule différence entre un amour hétéro et homo : la procréation. Cette nuance est à prendre avec des pincettes, car elle disparaît avec un couple d'hétéro où l'un des partenaires est stérile. La frontière entre amour homo et amour hétéro est très fine.


Je ne sais pas si j'ai changé votre façon de voir les choses, je vous invite si vous avez des questions à poser vos questions sur les forums de Betolerant. N'oubliez pas d'ajouter le libellé demande d'aide si vous avez une question bien précise.


Informations

Date de publication : 10/06/2015 à 07:22



Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit