Harcèlement sexuel au travail , encore un tabou pour les hommes victimes ?

Ancien membre   - Modification par Fredreamer le 10/06/2015 - 12:42:52
Bonjour à tous !  Harcèlement sexuel au travail , encore Voilà je tenais à faire ce sujet ayant été victime de harcèlement sexuel de la part de mes ex-patrons. Ma question est de nos jours pensez vous que le harcèlement sexuel sur un mec est plus tabou que sur une fille ?  Je n'ai rien osé dire car j'avais peur pour mon job et je suis tombé dans leur piège étant dans un lieu de travail situé à 750km de chez moi... Ils m'ont envoyé leurs photos privées de leur aventures amoureuses , des photos d'eux quand ils étaient à la plage naturiste bref et m'ont demandé mes photos privées ne sachant pas quoi faire au début je n'ai pas répondu mais face à leur insistance j'ai cédé et les ennuis ont continué du coup propositions de services (jacuzzi , aventure sexuelle avec eux ... ) Un petit surnom qu'ils avaient pensé pour moi au taf "chouchou" c'était très gênant car en plus le camping faisait 1200 emplacements autant dire une usine ! Un jour ils m'ont même filé des capotes dans mon jean pendant que j'étais au taf , quand je travaillais sur l'ordinateur en tant que second d'accueil dans mon bureau j'ai eu droit à des massages c'était assez gênant et embarrassant , je leur ai dit d'arrêter leur manège et je savais qu'en faisant ça j'étais sur un siège éjectable étant en période d'essai. Du coup après avoir mis les choses au clair avec eux après 1 semaine de harcèlement 3 jours après leur décision était prise ils me viraient ... et je suis certain que le fait que j'ai repoussé leur jeu de séduction a été un moteur dans leur décision. Il faut dire aussi qu'à la fin j'avais du mal à gérer mon travail , je faisais des erreurs car j'étais sous pression. Et vous les mecs est-ce que ça vous ai déjà arrivés ? 
Ancien membre  
c'était quoi ce camping ? Je ne trouve vraiment pas ça professionnel, tu ne pouvais pas les faire chanter vu que tu avais reçu des photos d'eux? et puis même tu avais le droit de porter plainte tu avais les preuves en plus (les photos)... Sinon de mon côté je n'ai eu qu'un petit boulot (le même depuis 3 ans j'y taffe toujours) dans un fast-food et perso on m'a jamais harcelé, en revanche un mot agressif avait été laissé dans le casier d'un collègue homo (il n'était pas ouvertement gay pourtant) et juste après un message avait été collé dans nos vestiaires disant que les discriminations et harcèlement de toutes natures étaient sévèrement sanctionnés, bon ça n'a pas résolu la question mais bon.
Ancien membre  
La seule solution refuser poliment en entassant les preuves audio et visuels. Maintenant c'est trop tard, il y a peu de chance que çà te re-arrive je pense.
Ancien membre  
Tu aurais clairement dû porter plainte contre eux Huldo (je t'appelle pas par ton prénom, je sais plus si ça te gênais ou non en public^^). Il y a des lois contre le harcèlement, et tu étais légalement protégé dès la déposition d'une plainte à leur encontre. De toute manière à partir du moment où on pose une plainte contre ses patrons, on sait qu'on ne restera pas dans la boite. Donc quitte à ne plus avoir le job, autant faire en sorte que d'autres ne tombent pas dans leur manège. Pour répondre  à ta question, je pense que pour le moment, en effet le harcèlement envers un homme est plus tabou, car à mon avis dans une très grosse majorité des cas il touche à de l'éventuelle homosexualité, sujet tabou dans quasi toutes les entreprises. Je n'ai pas été victime de ce phénomène à l'heure actuelle, il faut dire que pour le moment je me garde bien de dire que j'aime un homme. De toute manière, ça ne les regarde pas.
Ancien membre  
Tu as raison dans ton raisonnement mais moi j ai ete con je me suis livré sur ma vie privée car ils m avaient mis en confiance pour mieux me manipuler ...
Ancien membre  
Salut...   Je sais pas si tu te rend compte mais c'est très grave ce qu'il c'est passé.   -Tu aurai du porter plainte c'est un délit (selon le code du travail).   - La pression au taff devait être constante c'est impossible de travailler dans ces conditions. Ce n'est pas un sujet a prendre à la légère c'est vraiment grave et puis tu doit pas être le seul, ces personne ne devrais même plus exercer a cette heure. Et pour répondre a ta question oui le harcèlement sexuel envers les hommes et très tabou.Le fais qu'un homme se fasse harceler par une femme c'est dur mais par un autre homme sa peut avoir des conséquence sur toute une vie, surtout si l'homme en question est gay et qu'il ne s'assume pas. Dans le monde du travail un gay dans une entreprise c'est parfois très mal vu beaucoup de gens on arrêter leur profession pour ce genre de chose. De plus un patron gay et pour certaine personne c'est "qqu de non autoritaire n'ayant aucun pouvoir sur les autres, et donc n'ayant pas les qualités requise pour diriger". Comme quoi la France n'est pas aussi tolérante qu'elle le fait croire.
Ancien membre   - Modification par Kamiyu le 24/09/2014 - 02:10:04
En effet tu aurais du porter plainte. Et avec les photos tu aurais gagné le procès sans aucun doute. Ils auraient eu 2 choix : -Te prendre dans leur entreprise sans aucune condition et arrêter le harcèlement - Te dédommager d'une somme plutôt conséquente Tu aurais pu choisir la deuxième et les oublier. De plus, n'oubliez pas que le harcèlement sexuel c'est un délit inscrit dans le CODE PENAL. Sinon pour répondre à ta question c'est en effet plus tabbou pour les garçons, qui sont généralement moins assumés. C'est déjà pas facile pour une fille de dire que son patron lui fait des avances, mais alors pour un homme, qui n'est pas forcément assumé auprès de toute sa famille et tous ses amis ...
Ancien membre  
Voici le message que j'avais envoyé à l'inspection du travail des Landes resté sans réponse depuis , que pensez vous qu'il faut que je fasse ?  "Bonjour , il m'a été dit de vous contacter en effet je vous écrit aujourd'hui car je me dois de signaler mon ancienne entreprise située à Biscarrosse-Plage Campéole Plage Sud, d'autant plus qu'apparemment je n'aurai pas été le premier à avoir été victime de harcèlement sexuel et moral de la part de la direction. Je tiens juste à vous le signaler car je ne veux pas qu'ils s'en sortent si facilement , ils m'ont ciblé parce que je venais de loin tout comme mon prédecesseur et du coup ils savaient bien que à 750km de chez moi je ne pourrai rien faire. Du coup à l'époque étant naïf et seul , j'ai cédé à leur demande après qu'ils m'aient envoyé leurs photos privées j'étais choqué, ils m'avaient trouvé sur un site de rencontres amicales ou plus et deux jours après mon arrivée ils m'ont harcelé sur ce site de rencontres en me demandant mes photos privées . Comme j'avais peur pour mon travail étant en période d'essai j'ai cédé et tout a commencé comme ça , chaque matin chaque soir pendant 1 semaine et demie après mon arrivée tous les soirs je reçevais des messages privées de leur part m'invitant à les rejoindre à leur domicile etc , ne sachant pas quoi faire je me désistais toujours sans jamais les offenser car j'avais peur jusqu'au jour où la pression pour moi au travail a été trop forte et j'ai craqué je leur ai dit que JAMAIS je ne ferai quelque chose avec eux ils m'avaient piégé et comme un imbécile j'étais tombé dans leur piège, le mercredi où je leur ai dit ça je savais que j'étais sur la selette... et j'avais raison 2 jours après ce jour là ils m'ont convoqué pour me dire que ma période d'essai s'achevait et que c'était fini pour moi , je suis quasiment certain que c'est parce que j'ai refusé à leur avance qu'ils m'ont "remercié" de plus, j'ai appris 2 jours auparavant par mes collègues que l'ancien second d'accueil de l'année dernière allait revenir donc ils avaient déjà tout prévu je n'ai été qu'un pion et c'est pour cette raison que je les signale car je ne veux leur faire aucun cadeau . De plus , un jeune avant moi en début d'année a été victime d'attouchements mais n'a pas porté plainte d'après mes anciens collègues de travail tout ce que je sais de lui c'est qu'il se prénommait aussi Loïc." Merci pour vos commentaires de soutien mais le pire c'est que ce n'était pas par un mais par deux employeurs mes deux patrons en couple que j'étais harcelé et moi étant laissé à moi-même à 750km j'aurai pu commettre l'irréparable pour garder mon job mais non ma conscience a parlé j'ai arrêté les frais mais c'est vrai je n'ai pas porté plainte . J'ai envoyé une réclamation à l'inspection du travail des Landes . Du coup n'allez jamais en vacances au camping Biscarrosse-Plage Campéole. En fait c'est aussi pas mal à cause de ça que je suis bloqué avec les mecs ... et que je ne suis pas allé plus loin que le début d'une relation intime , je pense que vous me comprenez . (y) Bonsoir à tous ! 
Ancien membre  
Cher Loïc, Tu trouveras dans le lien suivant une réponse à certaines de tes interrogations sur le harcèlement sexuel: http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1043.xhtml J'aurais une série de question pour toi afin de t'aider éventuellement à déposer une plainte au commissariat: 1. est-ce que les faits remontent à moins de 3 mois ? 2. qui en était les auteurs (collègues, supérieurs...) ? 3. s'agit-il d'actes sur le lieu de travail et/ou en dehors ? 3. s'agit-il d'actes répétés ?  4. en as-tu parlé à un supérieur hiérarchique ? 5. que veux-tu faire en faisant une procédure ? Tu peux avancer dans les faits ton isolement Tu peux avancer que l'on t'a envoyé des images privées à caractère explicite Tu peux avancer que certains t'avaient repéré sur un site de rencontre Tu peux avancer que l'on t'a adressé des message privés à caractère explicite Tu peux avancer que tu as refusé toute demande / mais as-tu envoyé du contenu explicite de ton côté ? Tu peux avancer que tu penses que ce refus a entrainé la rupture de ta période d'essais Tu ne peux rien avancer sur la base d'un précédent sans preuves... surtout s'il n'a pas été signalé ! Tu peux néanmoins avancer le blocage qu'il a résulté de ce traumatisme. Je ne comprends pas que tu n'as pas eu de réaction rationnelle, il suffisait de dire non du départ sans méchanceté mais avec fermeté. N'hésite pas à conserver toutes les preuves avec toi et de constituer un dossier clair et chronologique qui établisse les faits de harcèlement (moral ou sexuel). Tu peux te rendre devant le conseil de Prud'homme ensuite pour demander une indemnisation de ton préjudice. Il y a deux phases possibles, la première est un conciliation, les deux parties tentent de résoudre pacifiquement le litige (c'est ce qui arrive dans la quasi totalité des cas). La seconde phase (si la première échoue) est la phase contentieuse devant un juge, mais rassure toi le Conseil de Prud'hommes est un peu plus en faveur des employés vu le lien hiérarchique qui les uni à leur employeur.  Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas !
Ancien membre  
Salut Leptigayzou ,  Je te remercie pour ta réponse bien détaillée  Effectivement je vais répondre à tes demandes une par une pour mieux comprendre la situation. 1: Les faits se sont déroulés fin Avril début Mai 2014 pendant 1 semaine... Malheureusement aujourd'hui comme preuve j'ai une photo à caractère sexuelle de leur part mais le reste des messages vu que j'ai supprimé mon compte sur Bender impossible d'y mettre la main dessus!  2: Les auteurs comme dit plus haut c'étaient mes deux ex patrons gays en couple ... 3: Il s'agit d'actes sur mon lieu de travail et en dehors car gestes ambigus envers moi sur mon lieu de travail massage qui me mettaient mal à l'aise quand j'étais dans mon bureau ... puis il y'a eu clairement une incitation au sexe avec les capotes filées discrètement dans la poche de mon jean sur mon lieu de taf devant ma collègue stagiaire avant la pause déjeuner... Puis à l'extérieur quand j'étais dans mon Mobil-home je recevais des messages , photos de leur part dès le début de ma journée de taf et en rentrant du travail pour m'inciter à venir les rejoindre ... 4: Bien sur que j'en ai parlé à ma responsable directe qui n'a pas été étonnée plus que ça à croire que c'est une pratique courante ... elle m'a clairement dit que c'était ma faute je n'aurais jamais du accepter de leur envoyer mes photos privées et d'en faire une à leur demande en particulier :/ mais en fait j'étais piégé car j'avais fait 750km pour ce job et j'étais prêt à me "salir" pour le garder mais ma morale a reprit le dessus rapidement dès que j'en ai discuté avec ma meilleure amie et ma mère (y) Elles m'ont dit toutes les deux qu'il fallait que je mette un terme à ce petit jeu malsain de mes employeurs c'est ce que j'ai fait mais je savais bien que ça aurait des conséquences et que j'étais sur un siège "Ejectable" avec un E majuscule oui , on me l'a fait clairement comprendre car je vivais très mal cette situation d'harcèlement au travail et je commencais à faire de plus en plus d'erreurs dans mon travail du à la pression et le lien de subordination qu'ils exercaient sur moi! 5:  J'aimerais simplement qu'ils ne recommencent pas , qu'ils soient vus comme des pervers et non comme des patrons . Un vrai patron surtout en couple même si il est gay ne se permettrait jamais de faire du rentre-dedans à un employé pour lui mettre la pression sur son job . On m'a dit que c'était un peu le concept de la promotion canapé mais heureusement j'ai su y mettre un terme avant que ça aille trop loin , j'ai compris que ça ne s'arreterait pas à des photos quand j'ai reçu comme message on est dans le jacuzzi on t'attends ... je n'ai pas su quoi répondre j'ai dit c'est bien gentil mais pas ce soir je suis fatigué  je tenais à rester "bienveillant " avec eux tout en ne franchissant pas la ligne rouge et j'ai gardé ce cap , je n'ai pas cédé face à la menace qui pesait sur mon emploi mais l'issue finale a été la même ... Bref tout simplement , cette expérience m'a fait clairement comprendre qu'un employeur qui vous demande de lui parler de votre vie privée pendant des heures pour s'immiscer dans votre intimité n'est pas un bon patron , il est TOXIQUE et il faut gérer cette situation sans perdre pied désormais du coup je ne fais plus confiance à mes patrons et je ne leur livre aucune information sur ma vie privée !  Voilà je pense avoir répondu à toutes tes questions ! Bonne soirée :)
Ancien membre  
Aujourd'hui un pas a été franchi ma déclaration d'évenements prend une envergure nouvelle le harcèlement sexuel quand il est subi par un homme est encore tabou de nos jours sauf que là j'ai brisé ce tabou et mon dossier est complété. L'inspectrice du travail de Mont de Marsan s'en occupe personnellement , alors je voulais dire si vous aussi amis betolerantiens vous avez été victimes de ce type d'harcèlement sexuel au travail ou hors du travail brisez ce silence ce n'est pas parce qu'on est des hommes qu'on doit être des victimes muettes bien que ça en arrange certains ! 

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.