Le client. Histoire horrifique.

avatar contributeur de Anubis
Anubis

Il avait prit cette prostituée dans les bas quartier sordide. Elle avait dit avoir 18 ans, mais il savait qu elle n en avait que 15. Il s en fichait, il la voulait cette prostituée dévorée par l herpès, il la fit montée dans sa voiture avec un sourire doucereux. Il avait trouvé, elle avait acceptée et allait payer cette bêtise de sa vie. Elle avait passé la semaine enchaînée , sur un matelas puant l urine et grouillant de mites. Elle était couverte de ses excréments et de son vomis. Plusieurs fois par jour, il entrait dans la pièce sombre et la prenait sauvagement, comme la bête qu il était qu fond de lui. Il prenait plaisir dans les tortures qu 'elle subissait, il aimait sentir le sang de cette pécheresse éclaboussant son corps. Elle, elle se mourait, elle le quittait lentement. La sauvagerie profonde de cette bête sadique lui enlevait lentement cette énergie si précieuse dont elle avait tant besoin pour vivre. Elle aurait tant voulu le supplier, l atteindre de ses larmes, qu il arrête de la frappé, plus elle criait, plus il s acharnait, et elle saignait abondamment, perdant encore un peu plus cette énergie vitale et lui il frappait, tant il aimait ses cris, ses larmes. Meurtrie de toute part, agoniasant sur son matelas visqueux, elle priait, pour abrèger ses tourments et se liberais de cet endroit qu elle associait avec raison à l enfer. Lui, préparait son apothéose, elle se mourait, il devait faire vite. Cette nuit là, elle terminerait sa vie misérable. Dans l état ou elle se trouvait, elle ne survivrait pas. Elle souffrirait, mourrait et lui jubilerait. Ainsi, elle fut tuée dans une mare de sang. Il s acharnait sur le cadavre dans une rage folle. Cette prostituée n était plus à sa place, attachée à un matelas déjà maculé du sang de plusieurs avant elle. Il secouait la chair déjà froide. Il voulait qu elle continue de hurler, elle devait souffrir encore et encre, mais il pouvait bien la frapper, la fouetter de nouveau, il ne pouvait réanimer en elle une étincelle de vie. Il hurla son dépit, elle devait se réveiller, qu il puisse finir ce qu il avait commencé, qu il puisse sentir de nouveau ces rigoles de sang coulant sur lui. Mais rien ni fit, elle était morte. Il se résigna en reposant le corps disloqué de la jeune prostituée. Il sortit préparer le matériel dont il avait besoin. Il ramena ses outils, démembrant le corps et mit les 6 morceaux dans un sac de plastique. Il prit sa douche, rinçant par la même occasion les derniers relents de sang restants dans les restes de son ancienne captive. Il nettoya son corps, sentit sa pureté revenir. Il partit de chz lui, se débarrassant du sac en le jettant dans un dépotoir. Libre de tout fardeau, il se dirigea vers les quartiers sordides ou il avait emmené sa dernière victime, et toutes les autres avant elle. Il entra dans une église, dans le confessionnal, il demanda l absolution. " Bénissez moi mon père parce que j ai péché, je tente de purifiez les pécheresses, mais j ai commis le péché de luxure, le péché de la chair. Je tente simplement de mettre toutes pécheresses dans le droit chemin, le seul vrai chemin. M accordez vous le pardon ?". Ayant obtenu le pardon pour ces actes, il récita une courte prière, quitta l église et remonta dans sa voiture. Il songeait à celle qu il venait de tuer. Son âme de pécheresse était sûrementretenue en enfer, là ou elle souffrirait vraiment. Elle payait de ses tourments une vie de débauche et de péché. Il était retournais dans les quartiers sordides. Une jolie fille, pas plus de 14 ans lui lança un clin d oeil. Il arrêta sa voiture et lui sourit. La chasse recommençait........

avatar ancien membre
Modération Ancien membre

Je viens de lire et ce genre de textes, ben c'est ma came.

J'aime quand c'est violent même si je suis habitué par bien pire mais déjà là, je me suis régalé sur ce court texte.

Par contre, un petit conseil, une dernière lecture pour corriger les fautes aurait été la bienvenue.

Sinon, la tournure des phrases est nickel. Y a une plume, c'est clair.

En tout cas, si l'écriture est ta passion, continue car moi perso, j'y vois un joli talent qui ne demande qu'une chose, poursuivre pour s'améliorer et devenir redoutable :)

avatar contributeur Temperance
Temperance

J'aime les histoires (quelles qu'elles soient, je lis beaucoup de courtes histoires ou des webtoons/webooks..)

Je te recommanderai @Anubis de publier sur https://short-edition.com/fr/ ton histoire, certainement qu'elle fera des heureux ou te permettra de décrocher un titre, j'en suis sûr!

Comme le dit @Kah Rane, moi aussi je vois une certaine plume. Il faut la maintenir et la faire travailler davantage mais ATTENTION aux fautes et aux frappes ratées, pas sur la prostituée du coup.. Elle a pas été loupée... J'ai de la peine pour elle, mais, la vie a choisi un cruel dessein pour elle.

Ainsi vas la vie et elle seule décide du chemin.

avatar contributeur de Virak
Modération Virak

J´aime bien ce genre d´histoire où on a la possibilité d´entrer dans la tête de la victime et du client. J´en veux lire davantage.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre

Eh ben voilà Anubis, t'as enfin posté !

Y'a plus qu'à attendre la suite maintenant :)



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr