Agressions homophobes préméditées sur les applis de rencontre! La vigilance s'impose!

Publicité
photo de l'auteur steph41190
Steph41190
Homme de 44 ans
- Modification par steph41190 le 14/09/2019 - 20:49:14
Ce sujet est une actualité
Agressions homophobes préméditées sur les applis de rencontre! La vigilance s'impose!

Tabassé et poignardé par trois agresseurs dont deux mineurs, Kevin a frôlé la mort dans un guet-apens homophobe. Le contact à été établi par une application de rencontre et donc le caractère homophobe de cette agression ne fait aucun doute. Les auteurs des faits sont actuellement en prison. l'interpélation de ces individus n'a été rendue possible, que grace à la présence d'une caméra sur le véhicule de la victime. Et visiblement il ne doit son salut qu'au voisinnage qui ont appelé les secours! Encore affaibli physiquement, il veut témoigner pour que cet acte criminel ne soit pas passé sous silence. Voici son témoignage:

[mots clés]https://www.facebook.com/konbinifr/videos/2542590926027584/?v=2542590926027584

Dans le cadre d'une première rencontre, en réel avec une personne, il est désormé plus que conseillé de la faire dans un lieux fréquenté et non pas dans une résidence comme dans le cas présent. La vigilance s'impose! Ce n'est pas une option!


Informations

Date de publication : 31/03/2019 à 21:46


#296033
photo privée de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 34 ans

Merci de partager ce genre d'informatino.

Parfois les gens oublie que nous ne vivons dans un monde tolérant... il n'y a que ce site qu'il tend à l'être XD

Soyez prudent !


 0 vote #296055
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
- modifié par Lindos le 01/04/2019 - 21:21:13

On souhaite bon rétrablissement à Kévin.

Merci de l'info, la presse en a parlé mi mars lorsqu'il sortait de l'hopital.

Les agressions homophobes ne datent pas d'aujourd'hui, y compris au domicile des gays qui rencontrent chez eux, mais apparemment elles se multiplient et les agresseurs s'enhardissent. Je rmarque pourtant un rajeunissement des agresseurs, ici des mineurs ou quasi mineurs. Ce n'est pas très bon signe car soit les mineurs connaissent encore moins la loi que les majeurs, soit ils ne se sentent pas inquiétables par ces lois (qui protègent les mineurs), soit ils tirent une fierté de faire de la prison (tout en plaidant l'erreur de jeunesse pour attendrir les juges), soit ils sont déjà idéologiquement convaincus que les lois laiques sont contraires aux principes naturels, traditionnels ou religieux.

J'admire les courageux qui se battent juridiquement et pour la visibilité des gays, élargissant ainsi ou pour le moins défendant un domaine sécurisé au sein de notre démocratie, mais personnellement je ne conseille jamais les prises de risque, voire même je suis naturellement pour la multiplication des précautions, style deux précautions valent mieux qu'une.

L'un n'est pas nécessairement antinomique de l'autre, au contraire : il faut avoir présent à l'esprit que les partis populistes qui gagnent du terrain partout dans le monde y compris en Europe, sont rarement partisans de la visibilité sociale des LGBT+ (il existe toutefois quelques contre exemples), voire ferment les yeux sur les actes homophobes (quelques soient les lois en vigueur). Rester prudent en ne rencontrant pas n'importe où ou dans n'importe quelles conditions de sécurité n'est pas nécessairement un mauvais investissement (faut que je me surveille je vais finir par parler comme Macron, c'est un constat d'impuissance).


 0 vote #296058
photo de l'auteur Cytotoxicity
Cytotoxicity
Homme de 23 ans

Sérieusement, à quel moment t'as le temps de faire ça, peu importe la raison, perso, même si j'étais homophobe ou raciste, ou peu importe, j'pense que j'aurais même pas la motivation de faire une chasse aux sorcières...

C'est quand même fou de voir à quel point le monde est malade.

Btw, c'est pas bête de rappeler aux gens de se protéger, malheureusement, quand ton orientation sexuelle est une minorité assez tabou, c'est difficile de poser des conditions quand on pense enfin avoir une piste (C'est de la pure spéculation, je tiens à préciser)


 0 vote #296059
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
- modifié par Lindos le 01/04/2019 - 22:10:04

Cytotoxicity ,

" malheureusement, quand ton orientation sexuelle est une minorité assez tabou, c'est difficile de poser des conditions quand on pense enfin avoir une piste"

C'est certainement moins facile dans des petites villes, mais on peut prendre le temps de se rencontrer dans des espaces publiques, cafés, salons de thé, restaus, cinés, y compris réputés gays. Ou même comme cela se fait dans les pays risqués, dans les bibliothèques, les musées, les lieux de culte, etc, qui sont d'un calme olympien.

Les parcs publics sont déjà un peu plus risky, les lieux extérieurs de rencontre gays déjà très exposés, surtout la nuit, les hotels (de rencontres) ne présentent pas plus de sécurité à cause des substances et autres somnifères qui font perdre conscience, les appartements inconnus ne présentent aucune sécurité, à fortiori dans des quartiers hors la loi, où très loins le soir sans possiblité de transport en commun de retour, obligeant pratiquement la personne à coucher sur place qui qu'il arrive. Chez soi c'est pas mieux, car on ne compte plus les faux gays vrais escrocs qui font rentrer discretement des complices dès qu'on a le dos tourné.

Tout cela ne date pas d'aujourd'hui mais l'homophobie s'était tassée, avant de faire un retour remarqué ces dernières années, et se rajeunir. Toutefois à mon avis cela s'inscrit dans une progression générale des phobies croisées et des violences.


 0 vote #296107
photo de l'auteur Cytotoxicity
Cytotoxicity
Homme de 23 ans

Citation de Lindos #296107

Non, je pense que tu as mal compris mon propos, comparée à l'hétérosexualité, l'homosexualité est beaucoup plus basse & est assez tabou encore aujourd'hui, donc -j'imagine- quand une occasion se présente, sous ces conditions, c'est difficile d'être méfiant, je suppose que les gens veulent y croire & que ça peut leur faire défaut. (J'espère avoir été plus clair cette fois)


 0 vote #296108
photo de l'auteur Zephyr
Zephyr
Homme de 21 ans

Lorsque ces mineurs se rendront compte de ce qu´ils ont fait, il leur sera bien plus difficile de profiter de la vie. Leur conscience les rattrapera ou stagnera, quoi qu´il en soit, l´issue ne pourra être heureuse pour eux, et c´est en cela que j éprouve de la pitié pour ces mineurs.

Puisse la victime se relever et être accompagnée dans son rétablissement. Je compagis pour Kevin et le remercie sincèrement pour les leçons de vie qu´il nous offre, bien que son expérience ait été tragique.


 0 vote #296111
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
- modifié par Lindos le 02/04/2019 - 14:13:25

@Cytotoxicity,

"je pense que tu as mal compris mon propos, comparée à l'hétérosexualité, l'homosexualité est beaucoup plus basse & est assez tabou encore aujourd'hui, donc -j'imagine- quand une occasion se présente, sous ces conditions, c'est difficile d'être méfiant, je suppose que les gens veulent y croire & que ça peut leur faire défaut. (J'espère avoir été plus clair cette fois)"

J'avais bien saisi cette idée je crois, mais je conteste que ces difficultés de rencontrer puisse conduire à être moins prudents. Sur les risques j'ai été plutôt exhaustif, ils sont gradués, et restent encore globalement modérés en France grace à nos institutions. Mais dans un contexte de forte hausse des agressions et d'une institution de plus en plus contestée, je pense qu'être prudent et poser ses conditions de rencontre est plus prudent. Y compris et même surtout si on est plutôt jeune, impatient, et encore un peu naif.

J'admets qu'évoquer la prévention à chaud après une agression ou un accident grave n'est pas des plus facile, mais c'est malgré tout l'esprit de la mise en garde publique que fait Kévin, qui doit être encore plus difficile pour lui je suppose.

Je vais donner un exemple pour préciser ma pensée par rapport à ta remarque sur la difficulté d'être prudents dans certaines conditions dégradées. J'ai eu il y a quelques années un maitre à penser éminent spécialiste des risques graves de faible probabilité, en tout cas de probabilités acceptables telles qu'on rencontre habituellement chez nous. Il appliquait les méthodes de prévention à tout. Par exemple sur les routes plus on étaiten retard et fatigués par des journées sans fin, plus il ralentissait bien au-dessous des vitesses limites, et évidemment s'amusait de mon impatience des plus logique. La prévention c'est ça, plus les possibilités de rencontre sont rares et leurs conditions difficiles, plus il convient d'être patient et prudent. Plus des conditions sont dégradées, plus on doit en compenser le niveau de sécurité. Cela permet(trait) d'éviter bien des interdits mal respectés en France.


 0 vote #296136
photo de l'auteur Cytotoxicity
Cytotoxicity
Homme de 23 ans

Citation de Lindos #296136

D'accord, au temps pour moi alors, à aucun moment j'ai dit ne pas être d'accord avec toi, simplement, je supposais que c'était assez "facile" de tomber dans ce genre de pièges pour une communauté qui, encore aujourd'hui, a du mal à se faire accepter (D'ailleurs pas plus tard qu'il y a une heure, j'ai à moitié pété un câble parce que je me faisais insulter -Homophobie-, j'ai failli démolir quelqu'un en plein milieu de la rue, donc oui, c'est très loin d'être acceptée), peut être que je me trompe, mais à aucun moment je n'ai indiqué que la prise de précautions/la prévention était une mauvaise idée, perso j'suis plus du genre à faire justice moi-même donc je ne le mets pas forcément en application, mais je sais parfaitement que si on me tombe dessus à plusieurs ou avec une arme, j'serai perdant, donc je reconnais que c'est plus "sage", ne t'en fais pas.

Par contre, j'ai absolument rien compris à ton dernier paragraphe.


 0 vote #296146
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans

Citation de steph41190 #296166

Cela risque de ne pas s'arranger dans un climat social, et même sociétal, tendu.

Dernière information, apparemment vérifiée par les journalistes, une jeune femme transexuelle se serait fait violemment agressée en sortant du métro place de la République à Paris, où se déroulait une manifestation contre le président algérien Bouteflika :

https://www.leprogres.fr/faits-divers/2019/04/02/paris-une-femme-transgenre-agressee-en-marge-d-une-manifestation

Les foules sont toujours potentiellement plus dangereuses, mais leurs violences sont souvent révélatrices de leurs convictions profondes, que les plus radicaux et les gens qu'ils entrainent ont l'occasion d'exprimer. Des faits graves médiatisés se sont aussi produit en marge des manisfestations des gilets jaunes. Des quartiers en sont coutumiers même par temps calme.

Là on ne peut pas faire grand chose pour se protéger, surtout si on habite sur les lieux des manifestations. Le samedi les autorités ferment pas mal de stations de métro , là c'était un dimanche, et la presse ne dit pas si la manifestation était autorisée, ce qui n'aurait pas changé grand chose sauf peut-être la gestion de la station de métro.

Plus fondamentalement, même si les hétéros n'ont pas toujours beaucoup de compassion pour les LGBT+ toutes ces agressions ne vont pas dans le sens de la cohésion nationale. Les attentats non plus d'ailleurs. Les journalistes et politiques qui s'inquiètent pour notre démocratie ne sont pas surréalistes.


 0 vote #296188
photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 31 ans

Ne jamais oublier :

AUCUNE PREMIERE RENCONTRE CHEZ SOI, TOUJOURS CHOISIR UN LIEU PUBLIC !!!

Internet est une richesse mais aussi un danger, ne l'oubliez jamais !


 0 vote #296194
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

No more comment .

#296260

Publicité

Publicité


  


Publicité


Publicité