Une femme russe condamnée pour avoir publié une photo du drapeau arc-en-ciel

Publié le 06/02/2024 à 09:15 - Édité le 06/02/2024 à 09:28
Une femme russe condamnée pour avoir publié une photo du drapeau arc-en-ciel
Vous aimez cet article ? Partagez-le:

Une situation de plus en plus préoccupante se dessine en Russie, où les droits des personnes se revendiquant de la communauté LGBT+ (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) semblent se réduire comme peau de chagrin.

L'exemple récent de Irina Mossina, cette jeune photographe russe condamnée au motif de ses photographies à l'effigie du drapeau arc-en-ciel, illustre parfaitement cette tendance alarmante.


La répression s'accentue

Âgée de 33 ans, Irina Mossina a été soumise à une sanction pécuniaire par un tribunal de Saratov, devant s'acquitter d'une amende de 1 500 roubles, soit environ 15 euros.

Le motif de cette condamnation ? La diffusion de photos d'un drapeau multicolore, véritable symbole de la communauté qui inclut les orientations sexuelles et les identités de genre diverses.

Il faut signaler que cette sanction est la première du genre depuis l'interdiction dite du "mouvement de société international LGBT+", décrétée par la Cour suprême russe en 2023.

Ce n'est pas un citoyen lambda qui a relevé les actions de Mossina, mais un officier de police. Membre du service de lutte contre l'extrémisme, celui-ci a repéré les photos en question sur le compte Instagram de la photographe.

L'ONG Pervy Otdel, qui apporte toute son assistance à Mossina, souligne que ces photos furent partagées avant la mise en place de l'interdiction.


Une vague d'incidents inquiétants

L'affaire de Irina Mossina n'est malheureusement pas un cas isolé, loin de là. En une seule semaine, plusieurs incidents témoins de cette même répression ont été signalés.

On dénombre ainsi l'arrestation d'une femme à Nijni Novgorod pour le simple port de boucles d'oreilles aux couleurs arc-en-ciel, tout comme un homme ayant écopé d'une amende de 1 000 roubles (environ 10 euros) dans la région de Volgograd, pour avoir posté un drapeau arc-en-ciel sur un réseau social.


Le durcissement législatif

Une telle répression est la conséquence d'une législation de plus en plus sévère envers la communauté LGBT+. Depuis 2013, la Russie interdit formellement la "propagande gay" de "relations sexuelles non traditionnelles" auprès des mineurs.

Ce cadre législatif s'est vu renforcé en 2022, élargissant l'interdiction à toute forme de "propagande" LGBT+ qu'elle soit diffusée dans les médias, sur l'internet, dans des ouvrages ou même à travers des films.

Le constat est donc sans appel. La situation de la communauté LGBT+ en Russie s'assombrit jour après jour, avec une répression qui ne montre aucun signe de fléchissement.

Un combat qui continue donc pour cette communauté, à l'heure où les droits et la protection des LGBT+ se trouvent menacés par des chois de législation particulièrement répressifs.

Vous aimez cet article ? Partagez-le:

S'INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Recevez nos articles, nos actualités et nos dossiers toutes les semaines. Restez éveillés ! 🏳️‍🌈


Auteur portrait de Carbonell Wilfried

Carbonell Wilfried
Je suis le fondateur de cette communauté. Je suis amoureux de mon chat Joseph et j'adore l'odeur du Whisky. J'essaie de temps à autre d'écrire des petites chroniques afin de tenter d'égayer le monde LGBT.



Publicité

Commentaires de la communauté

Un modérateur contrôlera votre commentaire.

Insolite : une famille fuyant la tolérance LGBT+ du Canada sollicite un retour urgent depuis la Russie
Insolite : une famille fuyant la tolérance LGBT+ du Canada sollicite un retour urgent depuis la Russie

23/02/2024 - La famille Feenstra choisit la Russie pour fuir l'idéologie LGBTQ+ et trans au Canada. Une saga atypique révélant les préjugés encore présents.

Yémen : 13 condamnations à mort pour homosexualité font l'objet d'inquiétudes mondiales
Yémen : 13 condamnations à mort pour homosexualité font l'objet d'inquiétudes mondiales

09/02/2024 - Répression des houthis au Yémen : Des peines de mort pour homosexualité, alerte pour les droits LGBT+. Détails à l'intérieur.

Lesbian Speed Dating : Pourquoi cet évènement lesbien exclue-t-il les femmes trans ?
Lesbian Speed Dating : Pourquoi cet évènement lesbien exclue-t-il les femmes trans ?

20/02/2024 - Agitation autour de Lesbian Speed-Dating Event - le débat sur inclusion trans fait rage. Qui a raison ? Décryptage ici.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr